Premier Acte








télécharger 281.96 Kb.
titrePremier Acte
page4/6
date de publication25.12.2016
taille281.96 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > droit > Documentos
1   2   3   4   5   6

Acte IV



Quelques semaines plus tard.


Scène 2

Salon de Doron. Nelly et Sima sont assises. Sima semble apeurée et affolée, Nelly est calme et souriante.
Nelly : Je suis au courant de tout. Je voudrais maintenant apprendre de ta bouche ce qui s’est passé et ce qui se passe encore. Depuis l’instant où Ully m’a raconté qu’il y avait eu quelque chose entre vous, même si ce n’était que passager et que cela appartienne déjà du passé, cela a cassé en moi quelque chose de fondamental. Sima explique toi maintenant, c’est l’occasion! Je n’ai déjà plus confiance en qui que ce soit, tout le monde me trompe, toi au-moins dis-moi la vérité. Laissons de côtés les hommes infidèles et parlons ensemble à cœur ouvert ! Entre femme. Je ne te hais pas, je te comprends même, en plus, je t’avais promis de te pardonner si tu me faisais un mauvais coup. Je suis prête à t’entendre. Dis-moi ce que tu attends d'Ully, de moi, de toi.
Sima : (éclatant en sanglots et embrassant Nelly) Nelly, Nelly, jusqu’où peuvent-ils nous faire tomber? Quelles autres horreurs vont-ils propager sur nous, ces salauds? Comment sont-ils tombé si bas, venir filmer et enregistrer l’intimité de ta chambre et de la mienne et puis, tout falsifier! Tu dois savoir que tout ce qu’Ully t’a raconté est vrai; ce qu’il a dis semble plus grave que cela ne l’a été vraiment. Ce qu’il y a eu entre nous, n’a duré que deux semaines à Paris, il y a cinq ans. Juste une relation physique et intellectuelle. On était sur la même vague, au lit, au travail et à l’opéra. Mais en dehors de ça, il n’y a rien eu. De son côté, il n’y avait pas même une once d’amour. Pendant ces quinze jours il faisait une de ces gueules. Comme si son corps était avec moi mais son âme avec toi.
Nelly : (en plaisantant) Je préfère qu'il soit à moi corps et âme!
Sima : Et comment penses tu que je me sois sentie ? Comme une femme qu’on prend et qu’on jette. Ca lui était difficile de rester un mois sans femme. Alors il a pris la première venue et la mise dans son lit. Crois-moi, je me suis attachée à lui. C’est certain, ma mère lui a fait un coup de « magie noire » pour que je puisse enfin trouver un mari. Elle m’a cassé les pieds depuis que j’ai 25 ans : « et celle-là qui est déjà mariée et toi, qui est toujours célibataire...» Bien sûr, je l’ai ensorcelé et le pauvre est tombé.
Nelly : (éclatant de rire) Ne me dis pas qu’une femme aussi intelligente que toi crois à ces absurdités, même une maîtresse d’école sait que ça n’existe pas.
Sima : Ne ris pas, je crois aux forces surnaturelles. La preuve, j’ai tant désiré être avec lui et il l’a été avec moi, contre sa volonté. Je t’ai dis qu’il m’a usé mais en fait c'est moi qui l’ai usé. Je l’ai tellement voulu que j’ai réussi. La magie a pris fin quand nous sommes rentrés, je n’ai pu faire face à votre amour. Car toi aussi, Nelly, tu es une petite sorcière, pas du Maghreb comme moi, mais de la Grèce. Quand il est dans tes bras, il ne voit plus rien. Il est aveugle depuis 20 ans aux femmes qui le tentent. J’ai entendu dire que plusieurs années, elles avaient tenté, dans l’entreprise, au travail et ailleurs, rien. Le verrou est bien fermé. Tu es parvenue à fermer son âme dans une ceinture de chasteté bien plus hermétique que celle du ventre. Tu es sa forteresse, c’est comme ça qu’il t’appelle, tu l’entoures de tous côtés, une fois il a épié par la fente d’une meurtrière, pris de vertige, il est immédiatement reparti à la maison.
Nelly : Il ne me reste plus qu’à te remercier, car grâce à toi il a appris à apprécier ce qu’il avait à la maison.
Sima : Viens me montrer la vue que l’on a du balcon, c’est plutôt rare de voir un tel panorama à Tel Aviv. (elles sortent sur le balcon) (Sima chuchote à l’oreille avec émotion) J’imagine que tu le sais déjà, sinon – tu dois savoir qu’on t’enregistre 24 heures sur 24. On te filme, te suit; ces salauds feront tout pour savoir ce que vous projetez et ce que t’a montré Elie n’est qu’un petit exemple. Moi aussi je suis dans leur orbite, ils pensent encore qu’à cause de mon amour déçu pour Ully, je serai d’accord pour collaborer avec eux. Mais ce qu’ils sont en train de faire maintenant, dépasse les bornes. Je me suis promis de prendre ma revanche et de me battre contre eux, mon sens de l’honneur marocain ne me permets pas de passer outre.
Nelly : (avec sympathie) Que veux-tu faire? Leur lancer des sorts, nous ne sommes que deux faibles femmes, eux sont des barracudas qui reçoivent le soutien de tous les autres requins.
Sima : Depuis qu'Ully les a abandonnés, ils se sont libérés des dernières entraves. Tu ne peux pas t’imaginer de quoi ils sont capables. Ils trompent tout le monde, leurs employés, les services des impôts, des taxes, les actionnaires, les employés, tout le monde. Et ce qui est extraordinaire c’est qu’il ne leur arrive rien. Comme s’ils avaient signé un pacte avec le diable, car il ne leur arrive jamais rien. On porte plainte contre eux, ils font enlever la plainte et attaquent en portant plainte en retour. Les meilleurs employés les quittent puis après quelques années ils reviennent dare dare. Le service des taxes les poursuit, mais ils ne découvrent que des limaces! On n'arrive pas à les inculper, ils sont invulnérables. C’est incroyable! J’ai sauve Ully de ce traquenard, car s’il n’était pas tombé avec moi, il serait tombé un peu plus tard avec eux et aurait perdu son intégrité.
Nelly : Peut être a-t-il des circonstances atténuantes. Mais ce qu’il m’a fait subir est terrible et je ne suis pas sûre de pouvoir un jour lui pardonner. D’un autre côté, si l’on devait remettre les choses à leur proportion, tous les mecs de mes amies commettent des choses bien plus terribles que lui et sans le moindre regret, pas comme Ully. Ce qui me fait mal, c’est qu’il m’a menti, qu’il ne s’est pas excusé après que cela soit arrivé, s’il m’avait raconté tout ce que tu me racontes, je lui aurais pardonné, tu sais parfaitement que moi non plus je n’aurai pas souhaité qu’il continue à travailler avec ces hommes corrompus.
Sima : Il a eu peur qu’on lui reproche un certain nombre de choses, qu’on le calomnie. Qu'on raconte que l’histoire avec moi avait commencé depuis des mois. J’étais folle de lui, un vrai coup de foudre. Quand j’ai raconté à Elie mon aventure, je pensais en secret qu’Elie te la rapporterait et que tu quitterais Ully. Mais sournoisement Elie ne t’a rien raconté se réservant l’arme ultime, l’épée de Damoclès, pour le moment adéquat, quand il devait vraiment casser Ully.
Nelly : Alors là bravo les mecs! Ils ont utilisé l’arme atomique, mais ça ne les a pas aidés. Ils ne nous ont pas brisés et nous nous aimons toujours. Qu’est ce qu’ils leur restent encore, passer à la violence physique? Tuer Ully, moi, Doudi ?
Sima : Ils en sont capables. Ils en tiennent des centaines par la peur, par le biais de la corruption et celui de la persuasion, fine ou vulgaire. Et si cela n’aide pas, ils passent par la calomnie, par la violence, rien ne les retient. Ils comptent sur le fait qu'Ully continuera à se battre contre eux avec des armes propres, légales. Mais dans cette guerre il n’existe aucune arme propre. Les écoutes ne sont pas légales et les enquêtes non plus. C’est un jeu convenu d’avance avec des cartes biaisées comme dans les casinos mafieux. Ully veut dire quelque chose, ils l’écoutent, le font suivre, arrivent avant lui dans chaque lieu et neutralisent ses relations. Quoiqu’il fasse, ils trouvent toujours un moyen de le berner. Ainsi ils sont arrivé jusqu’aux actionnaires de « Molécule » tous ceux d’Ully. Ils sont parvenus à l’atteindre et à faire passer de leur côté, les journalistes, la police et même son avocat. Il n’y en a pas un qu’ils n’ont réussi à convaincre car tous, sont aussi corrompus qu’eux.
Nelly : Tu m’as convaincu, il faudrait penser à une chose originale, imprévue à laquelle seule une femme moderne pourrait penser. Chez Homère, cette idiote de Pénélope est restée assise à son ouvrage et a attendu Ulysse 20 ans. Il a guerroyé 10 ans – Elle a continue à attendre…Il s’est perdu sur le chemin du retour à la maison, pas un an, pas deux, dix ans ! Et qu’a donc fait cette impassible ? Elle est restée au foyer. C’était sa ruse à elle, pour participer à l’effort de guerre. Calypso a fait tourner la tête a Ulysse et l’a gardé dans son île 7 ans. Il pleurait, pleurait mais la nuit elle essuyait ses larmes de ses baisers. Auparavant il a approché Circée, la sorcière. La moitié des femmes de la mer méditerranée l’ont aimée. Même les cyclopes ont posé leur œil unique sur lui. Et que lui reste-il donc à faire à cette héroïne ? Encore un macramé, encore un pull, encore une tapisserie! Et tout au long de cette période, elle a des millions de soupirants qui attendent à sa porte, qui mangent chez elle, boivent son vin, gaspillent son héritage. Et que fait-elle ? Elle les évente? se fait un petit roman de côté, comme son fidèle mari, elle dirige l’état à la place de son mari ? Rien, elle brode, débrode, brode, débrode, brode le jour, défait l’ouvrage la nuit, c’est ce qu’elle sait faire. Elle me fait chier, cette gourde!!! Pardonne-moi pour cette dissertation, mais j’ai suivi des cours de mythologie, puisque je m’appelle Pénélope.
Sima : De quoi est-elle coupable, la pauvre, c’est ce qu'on lui a enseigné à la maison, le rôle de la femme, autrefois comme d’aujourd’hui.
Nelly : Ne t’inquiète pas, Sima’le, nous allons faire une nouvelle version de l'Odyssée, différente de celle d'Homère qui n’avait certainement jamais vu de sa vie une vraie femme, une femme moderne, on va créer une odyssée moderne du XXIème siècle…
Sima : Tu me tues, avec ton calme. Tes capacités d’observations et la précision de tes analyses, Tu ne parles pas comme une femme blessée. Tu n’as pas la prétention d’associer Ully ? Il va devenir fou s’il est hors jeu et il ne voudra jamais nous mettre en danger.
Nelly : Je suis comme ça, au moment du danger, je ne me brise pas mais je me concentre. (elle rit) Et pour Ully malgré toute son intelligence et son instruction, envers moi il reste un macho qui me voit de la même façon qu'il voit sa mère qui est si minuscule près de son père. Sa mère n’est jamais sortie travailler de sa vie. Et son mari a toujours été dominant à la maison. Quand il rentrait à la maison, elle lui apportait ses pantoufles et quand il lui arrivait de les lui envoyer à la figure, de ses larmes, elle essuyait la poussière et disait que c’est comme ça…
Sima : Qui parle ? Tu n’es pas si éloignée que ça, de sa mère. Tu ne lui apportes pas ses pantoufles et évidemment, il ne te bat pas. Mais finalement, chez toi, Ully et les enfants sont au-dessus de tout. Et ils sont évidemment au-dessus de ta petite carrière de prof qui rentre chaque jour à une heure à la maison pour nourrir sa petite famille, nettoyer la maison et vérifier les leçons des enfants. Tu n’es pas vraiment le symbole de la femme émancipée.
Nelly : On a programmé sa mère et moi d’une même manière, tu as raison nous sommes fais du même moule. Mais quand même, toutes ces années en Israël ont laissées leur marque. Et surtout ces derniers mois qui m’ont plus mûrie que les 40 années précédentes.
Sima : J’ai, moi-aussi reçu une grande leçon, mais je n’aurai pas la force de faire quelque chose sans la collaboration d'Ully.
Nelly : Je vois que tu le connais mieux que moi.
Sima : (Embrassant Nelly) Ma tendre Nelly, si nous passons un accord ensemble, nous pourrons vaincre, nous-mêmes, ces salauds.
Nelly : A partir de maintenant, nous allons nous partager les devoirs, nous sommes en participation sur toute chose, (en riant) même sur Ully.
Sima : (avec espoir) : Tu penses vraiment ce que tu viens de dire? Tu t’en moques?
Nelly : (d’une voix ferme)  Je tiens à te dire que si tu tentes encore une fois d’insinuer à Ully, même d’un regard qu’il t’intéresse, je te préviens que je viens personnellement t’enfoncer un poignard dans le cœur. Que tu n’ailles pas penser que toutes ces romances espagnoles d’héroïnes trompées soient directement tirées de la mythologie. Elles sont basées sur des évènements réels qui ont eu lieu il y a des centaines d’années. Chez nous, le sens de la fidélité, n’est pas un jeu. Si le mari trompe, on tue d’abord la maîtresse ensuite…On pardonne au mari !
Sima : (effarée) Nelly, je te le promets, j’en ai fini de cette aventure avec Ully! Je vais tenter de me débrouiller avec mon mari et si cela ne va pas, je divorcerai et rencontrerai quelqu’un de libre. Je me suis renforcé ces derniers mois et je renouvelle mon courage grâce à mon fils et grâce à notre nouvelle amitié. Je suis prête à faire appel à tout mon courage pour vous sortir de là.
Nelly : Avant tout, on va fêter les 50 ans d'Ully, en silence, au milieu de la famille. Je ne veux pas lui causer du tort, il est très faible et je crains qu’il ne lui arrive quelque chose. En attendant, chacune de nous doit réfléchir à quoi faire et voyons comment nous allons progresser.


Scène 3


Salon de Doron. Ully, Nelly, David et Dana, très peu d’invités – La famille proche et quelques amis. Aucune décoration, en dehors d’une banderole en fond de scène sur laquelle est écrit – Meilleurs vœux papa pour ton anniversaire de 50 ans - Aucune musique de fond, il n’y a que quelques friandises sur une des tables de côté. Une fête triste. Un total contraste avec la gaité de la fête présentée en début de pièce. Les invités sont assis sur des chaises autour des tables.
Nelly : (se lève, d’une voix étranglée) Nous sommes venus fêter ici, dans notre petite famille, les cinquante ans de mon époux adoré. Ully, je te souhaite tout le bien qu’il y a au monde : santé et réussite dans tout ce que tu entreprends. J'espère vivre encore cinquante ans à tes côtés et continuer à nous régaler du grand amour que tu as pour moi et pour nos enfants. Chaque jour je t’aime encore plus, dans les jours de bonheur comme dans les jours de malheur. (retenant ses larmes). Merci pour ton enthousiasme, ta générosité, ton intelligence et ta sagesse. Tu es toujours intéressant et original, sérieux et créatif, entreprenant et plein d’initiatives. Tu es vraiment l’époux parfait, fidèle à moi et aux enfants. (les larmes coulent sur ses joues, elle laisse une longue pause, Ully essuie une larme du coin de l’œil).
Dana : (apportant un mouchoir à Nelly et lui essuyant les larmes) Ca suffit maman, c’est l’anniversaire de papa. Il faut se réjouir, il ne faut pas pleurer !
Nelly : (se ravise) Malgré ton apparence endurcie, tu gâtes les gosses beaucoup plus que moi, tu t'identifies à eux, tu les écoutes et les traitent en égaux, tu tentes de les éduquer sur les chemins de la vie. Je dois vous raconter, toutes les fois où Doudi ou bien Dana ne dorment pas à la maison, j’ai remarqué que leurs coussins avaient bougés pendant la nuit. Comme je ne crois pas aux fantômes, j’ai fait mon enquête une de ces nuits. J’ai pu constater qu’Ully était assis sur le lit et embrassait le coussin, comme lorsqu’il était habitué à embrasser les enfants avant qu’ils n’aillent se coucher. Car Ulysse est un héros qui lorsqu’il est question de son fils Télémaque, devient doux comme la rosée.
Ully : Surtout ne raconte pas ce que nous faisons après ça, quand les enfants sortent enfin de la maison, et quels coussins j’embrasse… (rires)
On commence à entendre le chant du cirque chanté par Hava Alberstein.
Nelly : Seulement quand Ully sort de la maison, pour les combats de rue et les longues odyssées, il enfile sa côte de maille et se bat comme un lion…Contre un lion, pour notre subsistance, pour son honneur et pour sa place au soleil. Ce n’est pas un secret, nous avons eu une passe difficile (les larmes coulent de ses yeux) mais nous sommes restés forts et unis comme des rochers. Beaucoup d’amis nous ont quittés, mais ceux qui sont resté nous sont encore plus chers.
Ully : Vous êtes nos vrais amis et je ne me retourne pas sur tous ceux qui nous ont abandonnés dans les mauvaises périodes.
Nelly : Ully tu es d'une race à part qui est en voie de disparition, de ceux qui n’ont pas peur de se tenir aux portes et de crier. Même les anciens peuples lapidaient les prophètes de vérité. Ils ont toujours été ridiculisés et fuis comme des lépreux. Mais Ully ne se tait pas, il reste ferme et prévient les autres pour qu’ils ne tombent pas au fond des puits dans lesquels lui-même est tombé.
Ully prend sa tête et se cache le visage. David s’approche de lui.
David : Sois fort, papa, nous sommes tous avec toi. Ne t’inquiète pas, on s’en sortira.
Nelly : Notre Ully s’est levé il a parlé et en paye le prix. Il a quitté un lieu de travail corrompu et quand la corruption est arrivée jusqu’à lui, il s’est dressé et a combattu contre tous, même contre les fils des dieux. Pour toi-même, pour la famille, pour tous les autres qui ne sont pas prêt à entendre, pour un futur meilleur, plus propre, plus juste pour chacun d’entre nous… conserve simplement une bonne santé, Ully. Il n’y a pas plus grande douleur que celle de la trahison d'un ami, d'une amoureuse, d'un amoureux… (Nelly se met à pleurer à fendre le cœur, Ully lui-même se met à pleurer, long silence)
Ully : Ca suffit, Nelly, ça ne te fait pas de bien, arrête cela, pour la dernière fois.
Nelly : (retenant ses larmes, d’une voix cassée) Je finis. Ully, tu pourras toujours compter sur moi. Je serai toujours à tes côtés. T’étant fidèle car tu es le meilleur de nous tous. Tu resteras toujours pour moi, le héros de ma jeunesse et personne ne parviendra à te couper les ailes. Car tes ailes je te les ai collées et depuis que nous nous connaissons nous avons appris à planer d’amour et de bonheur, au dessus de toutes les épreuves quotidiennes. Au-dessus de toutes les choses de ce monde. Même si la victoire ne se voit pas à l’horizon, par ton combat, tu as donné le sens, tu as montré le chemin. Même si toutes les lumières s'éteignent, il restera encore un rayon de lumière dans un petit lieu, dans notre humble petit appartement, dans une maison chaleureuse et aimante.
Des sanglots profonds se font entendre. Ully se tient courbé sur sa chaise. Nelly se dirige vers lui et l’embrasse avec chaleur, Dana et David l’embrassent et l’enlacent.
Ully : (très ému, près à s’évanouir, il parle d’une manière hachée, avec de longs arrêts entre les mots, comme s’il avait des trous de mémoire. Il n’est plus que l’ombre de l’homme du premier acte.) Nelly, je ne comprends que maintenant le sens de la bénédiction par laquelle est béni le jeune couple - pour le meilleur et pour le pire - dans les sommets et dans les chutes, au printemps comme en hiver. Avec toi, Nelly, je suis sûr que nous aurons la victoire contre tous les camps ennemis, car avec l'aide d'une femme fidele, fi, fi….
Ully s’essouffle, étouffe, halète, serre son cœur. Tous se précipitent pour l’aider. Panique.
Nelly : (cœur brisé) Non ! Ully ! Non, non! (elle commence à tenter de le sauver en lui faisant une respiration bouche à bouche)
Dana : (sanglotant comme un gosse) Papalé! j’ai besoin de toi, je suis si petite, je t’aime.
David : (vérifiant le pouls d’Ully, se précipitant immédiatement au téléphone) Allo! Magen David Adom! Envoyez immédiatement une ambulance, on craint une crise cardiaque…il a un pouls très lent… on lui fait du bouche à bouche. (avec angoisse) venez vite, chaque seconde compte!
On entend en fond, la musique de cirque.

Rideau

Acte V

Quelques semaines plus tard.
1   2   3   4   5   6

similaire:

Premier Acte iconUn compte de prêt hypothécaire a été ouvert au nom de chaque débiteur...

Premier Acte icon41028 mariem, 36738 hademine
«Saoudienne» aprés que ce dernier ait denoncé les changements de l’hymne et du drapeau du pays prévus par le gouvernement et a confié...

Premier Acte iconActe administratif unilatéral
«décision exécutoire». Maurice Hauriou considère que l’acte administratif et la décision exécutoire sont confondus; d’ailleurs le...

Premier Acte iconL peut y avoir dénigrement par omission, par exemple en prétendant...
...

Premier Acte iconNotre Maître ‘adam le Premier des Prophètes et le Premier des Hommes

Premier Acte iconPar acte d’avocat articles 229 et suivants du Code Civil
L'acte sous signature privée contresigné par les avocats de chacune des parties ou par l'avocat de toutes les parties fait foi de...

Premier Acte iconLittérature polonaise
Quand Goethe se tait et que Byron n’est plus, Mickiewicz, soyons-en fiers, reste non seulement le premier poète de la Pologne, mais...

Premier Acte iconLittérature québécoise
«roman d’anticipation utopiste», note Jacques Allard; d’autres parlent aussi du «premier roman séparatiste au Québec», ou du «premier...

Premier Acte iconBibliographie bottero jean, «Naissance de Dieu»
«la tête», «le commencement» (de l’année : le roch hachana), auquel on a ajouté le préfixe b / «dans». Littéralement, ce premier...

Premier Acte iconRÉsumé Acte I








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com