Premier Acte








télécharger 281.96 Kb.
titrePremier Acte
page1/6
date de publication25.12.2016
taille281.96 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > droit > Documentos
  1   2   3   4   5   6
LE CHOIX DE NELLY
Pièce en cinq actes

JACQUES CORY ET AMALIA EYAL

La pièce est dédiée avec amour et admiration à mon épouse Ruthy Cory

"L'homme est un apprenti, la douleur est son maître

et nul ne se connaît tant qu'il n'a pas souffert."
Alfred de Musset

 

Tous les personnages et tous les événements de la pièce sont imaginaires et n’ont aucun lien avec la réalité.

Les droits d’auteurs appartiennent aux auteurs Jacques Cory et Amalia Eyal
Traduction Saskia Cohen

Haïfa, décembre 2005
Nelly Doron1 : Enseignante. Belle femme de 40 ans. Cheveux clairs,

yeux bleus, peau claire. Visage de madone, un bon cœur, fidèle, douce et naïve, pas une once de méchanceté.

Ully Doron : Son mari. Homme d’affaire. Bel homme. La cinquantaine,

cheveux grisonnants, yeux sombres, peau brune, corps athlétique, air méridional. Il semble intelligent, éprouvé, plein de force, sûr, un caractère plein d’authenticité.
Arieh Simon : Oncle de Nelly. Propriétaire et directeur du conseil

d'administration de l'entreprise « Larissa – Médicaments ». Homme au corps lourd, 75 ans, le visage douceâtre avec des yeux méchants, qui se cachent derrière les verres foncés de ses lunettes.
Elie Fuchs : Directeur de l’entreprise « Larissa-Médicaments ». 60 ans.

Homme de petite taille. Corpulent, avec de petits yeux. Conduite nerveuse, toujours sans repos. Etat d’esprit cynique masquant un manque de confiance en soi.
Sima Kalifa : Avocate. Belle femme de 30 ans, cheveux noirs, yeux noirs, peau mate. Derrière l’apparence d’une femme fatale, se cache une femme intelligente, ambitieuse et obstinée.
Pr. Hadas Shoten: Inventeur, PDG et propriétaire de l'entreprise « Molécule »  Personnage du professeur Tournesol, 40 ans, cheveux blancs, yeux atteints de strabisme aux capillaires sanguins apparents. Il boite de la jambe droite, suite à un accident vasculaire cérébral.
David Doron : Fils de Nelly et de Ully, élève de terminale. Jeune homme athlétique de 18 ans, aux cheveux clairs, yeux marron, visage avenant.
Dana Doron : Fille de Nelly et Ully, élève en classe de seconde. Jolie jeune fille de 16 ans, aux cheveux noirs, aux yeux bleus, à la peau mate et au visage innocent.
Plus quelques personnages annexes comme les amis de la famille Doron, la secrétaire d’Elie Fuchs, l'avocate de la COB, PDGs de compagnies médicales, clients de Ully Doron, journaliste. Personnages mythologiques, serveurs et autres…

La pièce se situe à Tel Aviv, Israel, en 1994.

Premier Acte




Salon imposant de la maison de Nelly et Ully Doron. Le salon est décoré de motifs de temple grec. Des serveurs vêtus de costumes grecs antiques, servent nourritures et boissons grecques aux invités. Une musique grecque se fait entendre en fond. Tout au long de l’acte, depuis le commencement, on entend une musique de danse, par intermittence, on entend des chants hébreux. Arieh, Elie, Hadas, David, Dana et quelques amis de la famille sont présents. Nelly, Ully et Sima se joignent à eux un peu plus tard.
David: Je les vois, ils arrivent. Quand je frappe des mains, vous allumez tous

votre bougie. (se tournant vers sa sœur) Dana, tu es responsable de l’extinction des lumières. Gardez un silence complet!

Dana: (émue) Arrêtez la musique. Restez silencieux, s’il vous plait ! Ils arrivent. J’éteins les lumières. Que tout le monde allume les bougies!
Les lumières s’éteignent, les bougies s’allument, rentrent Nelly vêtue d’une robe blanche et Ully revêtu d’un blazer sportif.
Nelly: Dana, David, où êtes-vous, qu’est ce que c’est que cette obscurité ?
Les lumières s’allument d’un coup et tous les invités, une bougie à la main, chantent et crient « SURPRISE » à Nelly. On entend des « joyeux anniversaires » chantés sur une musique gaie.
Nelly: (Nelly surprise et très heureuse) – Ully, c’est toi qui a organisé ça, jamais, il ne m’a fait de surprise pareille! Quoi Dana, tu le savais et tu ne m’as rien dis! Et toi aussi, David, comment y êtes-vous arrivé, vous m’avez bien eu!
Nelly embrasse Ully, Dana, David et le reste des invités, elle échange quelques mots avec chacun d’entre eux. Elle arrive à Arieh qui se tient près d’Hadas.

Nelly: Je suis heureuse que toi-aussi, tu sois là, Arieh. On ne te voit plus ces derniers temps.
Arieh : Si vous m'invitez, je viens, tu sais très bien que je t’aime comme ma fille.

Nelly: Oh je vois que tu as déjà fait la connaissance d’Hadas. Comment ça va, Hadas, la santé ? Tu apprécies les pâtisseries que je te fais envoyer au bureau par Ully ?
Hadas: Merci, chaque fois que je mange une part de cake avec le café, je te bénis et je jalouse Ully; quelle chance d’avoir épousé une femme comme toi. A la fois virtuose de la cuisine et lady…
Nelly: Ca suffit, arrête, je vais finir par rougir. (chuchotant) J’espère que vous n'abordez pas dans vos conversations des sujets plus…
Hadas: Justement on ne parlait pas de toi. Arieh me racontait des choses très instructives sur sa compagnie, sur l'aide qu'il vous a…
Nelly: Ne crois pas un mot de ce qu’il dit.. Si tu veux entendre la vérité, viens me voir.
Nelly: (Prenant Arieh à part, elle lui demande:) Qu’est ce que tu lui as encore raconté, Arieh, tes histoires habituelles? Tu devrais peut-être mettre un frein à toutes tes histoires. Fais-moi plaisir, tu es notre invité, Ully t’a invité, c'est une grande surprise, je ne suis pas sûr que je t’aurai invité, moi, alors au-moins pas de calomnie.
Dana: Maman, viens goûter de mon gâteau !
Nelly goûte le gâteau et continue sa tournée parmi les invités, elle échange avec eux quelques mots de politesse jusqu’à ce qu’elle arrive à Elie.
Elie: (l’embrassant avec vulgarité et goulûment:) Que te dire, tu es toujours aussi jolie, tu as l'air d'une femme de trente ans… Poupée, raconte-moi un peu pourquoi gaspilles-tu ainsi ta vie avec ton macho levantin ? Fais-moi un signe quand tu veux et tu verras ce que c’est que le vrai bonheur. Pour toi, je ferai tout ce que tu voudras!
Nelly: (confuse) Elie, quels vœux de bon anniversaire ? Pas étonnant qu'Ully se soit enfui de votre entreprise! Cesse de faire le vieux dragueur.
Elie: Ah si Ully t’était aussi fidèle que toi, tu ne l’es.
Nelly: (dans un cri) Que veux-tu dire ?

La musique s’arrête, tous les invités les observent.
Elie: (confus, l’embrasse, malgré le recul manifeste de Nelly)

Ce n’est rien, elle crie, c'est l’émotion, Tellement elle est contente de me voir après tout ce temps !
(La musique gaie revient. Ully entraîne Nelly de côté. )
Ully: (avec chaleur et tendresse, il la calme) Qu’est ce qui se passe, ma petite Nellouche?
Nelly: (presque en sanglots) Dis-moi pourquoi as-tu invité tout le rebus de ton ancienne entreprise ? Tu sais parfaitement que je ne peux pas les supporter, ils ne te veulent que du mal. La seule que j’aurai eu plaisir à voir, tu ne l’as même pas invitée.
Ully: Qui?
Nelly: Sima, c’était la seule qui t’était fidèle dans le groupe.
Ully: (la caressant avec douceur) et maintenant calme-toi, un programme superbe t’attend, qu’on a tous préparé pour toi, parce qu’ils t’aiment. Elie est un conférencier génial, personne ne peut rivaliser avec son type d’humour ; même ton oncle Arieh t’a préparé une petite surprise.

Les lumières s’éteignent sauf celle qui éclaire le conférencier, il arrive en smoking et nœud papillon.
Elie: Ully Doron m’a convaincu de présenter cette soirée et de m’habiller comme un gigolo. Même quand j’ai rencontré la reine d’Angleterre, je n’ai pas revêtu de tenue de soirée et si je l’ai fais ce soir, ce n’est que parce que j’aime Nelly et pour elle, je suis prêt à me vêtir ou me dévêtir, de ce qu’elle voudra… (rires) Ully a écrit et mis en scène le programme de la soirée et a monté la barre très haut. Maintenant, même ma femme veut que je lui organise une fête surprise, et ta femme, ta femme… (rires) J’ai été le boss de Ully à «Larissa - Médicaments», grâce à tout le travail qu’il a fait à mon service, préparer les rapports, les discours, j’ai pris l’habitude de déchiffrer tout ce qu’il écrit. Aussi, si je ne réussis pas ce soir, Ully va indubitablement me pendre à ce nœud papillon pour finalement récupérer mon poste.
Applaudissements. Sur l’écran qui s’est déroulé devant les invités, on voit un film avec un paysage à couper le souffle, cascades d’eau et torrents déchaînés, forêts, lions, biches, panthères et autres animaux : On entend des chansons d’amour, The girl that I'll marry, dio come ti amo…. En fin de lecture des lettres on entend la marche nuptiale de Mendelssohn.
Elie : Aujourd’hui nous célébrons deux événements : l’anniversaire de Nelly et celui de nos 20 ans de mariage. Retournons en arrière, dans les années 1974, juste après la guerre de Yom Kippour. Nelly Simon, encore élève de 20 ans, au séminaire d'institutrices, naïve et mignonnette, rencontre Ully Doron, officier de réserve de retour du Sinaï, jeune capitaine de 30 ans. Elle en tombe amoureuse. On lui pardonne. L’uniforme, les épaulettes, elle est tombée sous son charme. En deux semaines ils décident de se marier. La demande en mariage s’est passée dans l’appartement de célibataire d'Ully, à Tel Aviv, un peu foutoir, mais après une nuit d’amour il le sera encore plus. Ce n’était pas dans le texte d'Ully, c’est un rajout personnel. (rires) Le film de cette nuit qui fit d'Ully le fiancé de Nelly, a tout simplement brûlé dans l’ardeur de l’amour. Mais il nous reste les lettres du lendemain, Ully retourne au Sinaï et les pauvres durent se contenter de lettres jusqu’à la prochaine rencontre. Maintenant recevez-les, Ully et Nelly jeunes! Voyage magique dans le passé!
Lumières sur les deux enfants de Nelly et Ully assis sur des chaises de bar hautes, face à face, David dans un costume d’officier avec épaulettes, Dana dans une longue robe blanche, chaussettes et chaussures blanches.
Dana: Je me suis levée tôt ce matin et j’aurai voulu dire au monde entier combien j’étais heureuse. Ces deux derniers jours, je me suis sentie noyée dans un bonheur qui submerge tout mon corps et toute mon âme. Je suis heureuse que cela soit partagé. J’attends le moment où tu seras tout à moi.
David: C’est étrange, nous nous marions. Une époque se termine, et de nouveaux jours commencent. Nous avons besoin de nous adapter. Nous ne serons plus les seuls maîtres de notre destin. Cela vient comme un coup de tonnerre un beau jour d'été. Hier soir on s'est rencontré et aujourd'hui, nous sommes mariés. Soudain tout est devenu clair. Tout est devenu limpide, je n'ai plus le goût de cette vie stérile de célibataire, quand notre bonheur est entre nos mains. Nous voulons être ensemble pour toujours.
Dana: Je t’envoie encore une photo avec cette lettre. Que penses-tu de moi en bikini? Ta photo, je l’accroche ce soir dans ma chambre comme ça, tous les soirs je te parlerai, ça va ? Ca sera génial, je vais parler et tu ne répondras rien. Il y a des chances que l’on s’arrange bien comme ça. Je crois que notre vie sera pleine de moments de bonheur, de moments d’amour, de tendresse, comme ces instants que nous avons passés ensemble, jusqu’à présent.
David: C’était merveilleux, hier, avant-hier, c’était merveilleux. Et ce sera ainsi toute notre vie. Nous devons nous renouveler. Nous régénérer chaque fois. Ne pas nous épuiser.
Dana: Aujourd’hui, je parlerai à mes parents, à ma sœur, au sujet de nous deux et je présage qu’ils seront heureux. D’ici peu, je serai près de toi, nous serons ensemble, nous nous aimerons et nous serons heureux, heureux, heureux, jusqu’à la fin de notre vie. De la part de ta femme (n’est ce pas que je suis déjà ta femme?) ta petite, ta fidèle, ton amoureuse qui se languit de toi, ta Nelly.
David: Une nouvelle phase s’ouvre. Une nouvelle vie. L’ancienne vie de célibataire expire. Elle est morte. Vive la vie de couple. Vive l’amour ! Je suis au sommet de la montagne, je me détourne du néant passé et regarde devant moi la splendeur du futur. A toi, avec amour, Ully.
Fin de la marche nuptiale. Lumière. Tonnerre d’applaudissements. Nelly ne parvient pas à arrêter ses larmes de couler, prise par l’émotion. Elle se tourne vers ses enfants et son mari, les embrasse avec chaleur et les remercie.

Nelly: (A tous les invités) Ully, que m’as-tu fait, tu es allé dévoiler tous nos vieux secrets. Que faire, mes origines sépharades pudiques s’insurgent contre ce vol.
Dana: Maman, explique pourquoi grand-père t’a appelé Nelly !
Nelly: Bien, au moins une histoire propre. Mon père grec qui adorait Homère m’a appelé Pénélope dont le diminutif est Nelly. Ainsi j’étais prédestinée à rester vierge jusqu’au mariage et à être fidèle à un seul époux. Comme Pénélope, symbole de fidélité à son mari, par réflexe conditionné.
Elie: (se balançant, déjà un verre en main) 100 shekels au recensement de la population, tu changes ton nom en Bouboulina, je te tire d’embarras et finalement tu pourras être à moi. (rires)
Nelly: (riant) Ully, tu vas me tuer, mais je vais raconter à tous l’origine de ton nom, pour leur montrer à quel point nous sommes un couple magnifique. Le nom de mon mari "Ully", époux de la tendre et fidèle  Pénélope: C’est le diminutif d’Ulysse. (rire)

Ully: (riant) Nelly nous allons régler nos comptes après. Pourquoi parler de moi, c’est toi, le centre d’intérêt de ce soir, la fête est à ton honneur, laisse tomber les traumas que ce nom m’a amené.
Lumière sur Elie.
Elie: Il y a l’amour, le mariage, le travail mais pas de maison. Le jeune couple vit dans un studio du nord de Tel Aviv et rêve du jour où il aura son propre appartement. Un jour il découvre que la mairie de Tel Aviv organise un tirage au sort pour les jeunes couples.  Ils inscrivent tous deux au tirage au sort. Le tirage est sous les ordres de l’ancêtre de la communauté, madame Raskolnikov. Cela a été difficile pour nous de la trouver, car elle a aujourd’hui plus de cent ans. Madame Raskolnikov s’il vous plait !
La lumière s’éteint. Sur l’écran, on voit des manifestations violentes de jeunes couples et des "panthères noires", sur fond sonore bruyant. Rentre Sima déguisée en centenaire sur une chaise roulante, elle commence un discours assaisonné de yiddish, de russe et d’arabe. Lumière sur Sima.
Sima : Nelly Doron! Tayre meidale! Je me souviens encore comment il y a vingt ans, tu es arrivée à la mairie de Tel Aviv à la cérémonie du tirage au sort pour jeunes couples. Vous étiez aussi énervés que la centaine de couples qui criait et faisait esclandre. On volait là, les shmir, les zetz et les zabt, c'était scandaleux ! J’ai essayé de vous calmer. Je vous criais « Camarades!» Tavarish ! Travaillez un peu et vous aurez de l’argent pour un appartement. J’ai voulu qu’on chante en public des chants russes ou yiddish comme ceux de notre époque. Mais vous n’avez pas voulu chanter Oie Oie Suraley ! A la place vous avez chanté des chansons orientales sur les chagrins de l'existence, des chansons de Oum Koulthoum, c’est tout ce que vous connaissiez! Un des POUCHTAKES m’a crié, "Ousskout, Ya malouna, Ferme ton bec! Sharmuta! Toi tu as déjà un appart! On veut pas chanter ! Majnouna ! On veut une baraque!" Vraiment, Golda avait raison, Il n’y avait là personne d’agréable. Finalement vous n’avez rien gagné, parce que seuls, ceux de chez nous, les fils des anciens, INSER KINDER, ont gagné un appartement. Mais tu dois me remercier, car si vous aviez gagné, vous seriez encore où nous vous aurions logé dans les HLM, plutôt que de vivre dans votre magnifique penthouse. Alors maintenant que vous avez un appartement, vous pouvez chanter, que tout le monde chante « toumbalalaika » et celui qui ne chante pas ne recevra pas d’appartement…

On entend l’air de « Toumbalalika », Sima organise le chœur, tous la rejoignent. A la fin de la chanson, Nelly s’approche de Sima, la prend dans ses bras avec chaleur, et l’embrasse.
Nelly: Sima Kalifa, Mon Dieu, et moi qui aie vraiment cru, que c’était madame Raskolnikov. Quel talent gâché! Tu aurais dû être actrice au lieu de devenir avocate ! Enlève ce costume pour que je puisse voir si tu as changé. (Sima ôte dans un joli mouvement, le costume et apparaît dans une minijupe noire) Oïe ! Quel canon! Encore plus belle qu’avant. Avec un corps pareil, tu es un vrai danger public. ..
Sima : (riant) Il n’y a rien à craindre, je suis mariée maintenant…Je suis une femme honorée…
Elie: La nuit aucune femme ne garde son honneur, il n’existe que des femmes pleines d’ardeurs !
Nelly: Ca suffit, arrête avec tes stupidités, continue le programme.
Les lumières s’éteignent sauf celle d’Elie.
Elie: Nelly, à toi, on pourrait chanter le cantique des cantiques! Nous ne l’entonnerons pas maintenant. Vous le savez parfaitement, il n’y a pas d’amie, d’enseignante ou de mère comme toi. Cependant Ully n’est jamais à la maison, il est toujours en voyage et toutes les responsabilités sont sur tes épaules. Quand il faisait la vie à Paris ou à New York avec toutes les mignonnettes, il me disait : «  Elie, Elie, comme c’est dur pour Nelly maintenant ! » (rires). Tous les jours tu pomponnes la maison, et comme si ce n’était pas suffisant, ta maison regorge de plats grecs succulents. Je me souviens lorsque je travaillais avec Ully, il faisait tous les jours une pause à une heure de l’après midi et disait : «  Maintenant je cours à la maison déguster les souflaki de Nelly.»
Nelly : C’est ce que tu crois, la vérité c’est que tous les jours je le gavais de mes couscoussss et lui me faisait boire de son ouzzzzo !
Rires et applaudissements.
Elie: (étonné) Nelly, même moi je suis soufflé par tes commentaires ! A ma prochaine réincarnation, j’épouse une grecque, je le mérite, après trente ans avec ma polonaise. (rires) Mais, maintenant, sérieusement. Nelly, le summum de tes qualités c'est l'aide que tu apportes à tous les malades et les nécessiteux. Tu n'as quand même qu’un petit défaut, tu n’aimes pas voyager à l’étranger ? Ah si ma femme avait un tel défaut! (rires)

Lors de vos voyages à la recherche de vos racines en Grèce, à Athènes, un voleur en mobylette, t’a arraché ton sac avec ton argent, les passeports, les cartes de crédit et les billets de voyage. Pour le programme de cette soirée, Interpol a réussi à arrêter le voleur, qui est venu exprimer ses regrets quand il a su que toi-aussi tu étais grecque et pour te satisfaire, a décidé de t’inviter pour un voyage de deux mois en Grèce, sur sa mobylette, de plage, en plage, en plage, en plage. Monsieur le voleur, s’il vous plait:
Les lumières s’éteignent. Lumière sur Arieh qui apparaît en costume de truand grec, un turban sur la tête, des lunettes de soleil, à la main un porte clefs, un grand nombre de passeports et de dollars sortent des poches de son costume. Il fait un discours pleins de mots grecs et d’expressions étrangères. On entend dans le fond, la musique de Hagidakis.
Arieh: Je vois que tu as un mari très sympathique. (il embrasse Ully sur le front et s’assoie sur ses genoux.) Apo pou ine o andras sas ? Quoi, il n’est pas de chez nous, alors que fais-tu avec lui? (Il lui prend la chaise) Je vois que tu as de charmants enfants. (Il caresse les cheveux de Dana) Kori Molto Bella ! (pince la joue de David) Yio Très sympathique. Reprends tes passeports et tes dollars. (Il renverse sur Nelly tout le contenu de ses poches) Doamna Penelopi ho busha mari. Viens en Ellada, je te ferai découvrir la Grèce véritable, je te jouerai du bouzouki, je danserai avec toi le sirtaki, tout ce que tu voudras! Viens avec moi ! Signomi Sorry  je suis désolé pour ce que je t’ai fais subir, viens, on part ensemble. Bon voyage, kalo taksidi. (il emporte Nelly et disparaît avec elle.)
Applaudissements. Nelly revient avec Arieh et l’embrasse chaleureusement.
Nelly: Arieh, je te pardonne de m’avoir bien attrapée, mais à une condition, emmène-moi vraiment pour un périple de deux mois à travers la Grèce sur ta mobylette.
Elie: Eh poupée ! Si moi, je t’emmène dans ma teuf pendant deux jours, en banlieue, tu me pardonneras aussi ?
Nelly: Même un seul instant en autobus, c’est dangereux d’être avec toi. Mais même toi, je te pardonne pour tous tes mauvais conseils à condition que tu te repentisses et que tu te plonges dans un mikvé, afin de te purifier de toutes tes horribles pensées.
Elie : Je suis d’accord à condition qu’il y ait dans le mikvé vingt majestueuses naïades nues! (rires) mais ce n’est pas juste, tu absous Arieh, moi, et tu n’excuses pas Sima, qui s’est donnée tant de peine pour toi, elle a même appris le yiddish  en l’honneur de ta fête !
Nelly: Elie, tu ne changeras jamais. Je n’ai rien à pardonner à Sima, car elle ne m’a jamais rien fait de mal. Mais Sima, s’il t’arrivait dans le futur de me faire quelque chose, sache, que je te pardonne dès maintenant.
Elie: On en est déjà aux excuses et aux remerciements alors que la fête n’est pas finie, même ton mari a quelque chose à te dire.
Dans le fond, des photos de mariage apparaissent sur l’écran ; sur les notes de musique de la chanson «  le miel et le piquant » Ully parle avec émotion dans le micro :
Ully: Nelly, tu es toujours à mes côtés. Tu me donnes de la force, de la sécurité, un sentiment de plénitude, au-delà du devenir et au-delà de toute finitude, la fidélité, la tendresse, la même alchimie entre nous continue comme au premier jour lorsque nous nous sommes rencontré, jusqu’à aujourd’hui. En espérant que les années ne la fasse pas disparaître. La formule chimique qui fleurit sous l’arbre de l’amour, transforme toute la famille en un seul corps, une seule âme… Alors comment continuer plus loin ? Il faut rendre grâce pour chaque instant passé, du miel comme du piment, de l’amer au doux, en espérant un futur meilleur. Tu mérites des enfants formidables, une satisfaction dans ton travail, de bons amis, d'être soulagée de tous problèmes matériels et une oreille attentive, pour entendre la voix de l’âme de ton homme aimé.
Elie: Et a l'horizon, je t’attends. (rires)
Les lumières s’éteignent. Tonnerre d’applaudissements. Il n’y a pas une personne qui n’a pas versé de larmes. En dehors d’Arieh et d’Elie dont la jalousie se lit dans les yeux. Nelly s’approche doucement de Ully, elle le prend dans ses bras et l’embrasse tendrement, avec amour. Tout le monde applaudit. Nelly tourne au milieu des invités qui l’honorent et disent : «  quelle soirée réussie ! » «  quel mari formidable et attentionné » «  qu’il pense à faire carrière au théâtre plutôt que dans les affaires »
Soudain, on entend le sirtaki. Nelly entraîne les invités vers l’espace de danse. Au cours de la danse on casse parfois une assiette, a la grecque. A tour de rôle:
On voit Nelly danser avec Elie et Arieh, Nelly danse entre Sima et Ully, Ully entre Sima et Nelly. Tout le monde est en ronde, quand au centre de la ronde dansent Ully entre Arieh et Elie. Ully s’éloigne d’eux et va danser avec Nelly. Ully avec Sima, Nelly avec Sima, Ully avec Elie, Nelly avec Elie, Nelly avec Arieh, Ully avec Arieh, Sima va chercher David et Dana et danse avec eux. Pour finir, Arieh et Elie entraîne Hadas au centre de la ronde, il danse entre eux. Il tente de trottiner avec sa jambe qui boitille sur le rythme du sirtaki. Tout les autres font ronde autour d’eux et frappent dans les mains au rythme du sirtaki.



  1   2   3   4   5   6

similaire:

Premier Acte iconUn compte de prêt hypothécaire a été ouvert au nom de chaque débiteur...

Premier Acte icon41028 mariem, 36738 hademine
«Saoudienne» aprés que ce dernier ait denoncé les changements de l’hymne et du drapeau du pays prévus par le gouvernement et a confié...

Premier Acte iconActe administratif unilatéral
«décision exécutoire». Maurice Hauriou considère que l’acte administratif et la décision exécutoire sont confondus; d’ailleurs le...

Premier Acte iconL peut y avoir dénigrement par omission, par exemple en prétendant...
...

Premier Acte iconNotre Maître ‘adam le Premier des Prophètes et le Premier des Hommes

Premier Acte iconPar acte d’avocat articles 229 et suivants du Code Civil
L'acte sous signature privée contresigné par les avocats de chacune des parties ou par l'avocat de toutes les parties fait foi de...

Premier Acte iconLittérature polonaise
Quand Goethe se tait et que Byron n’est plus, Mickiewicz, soyons-en fiers, reste non seulement le premier poète de la Pologne, mais...

Premier Acte iconLittérature québécoise
«roman d’anticipation utopiste», note Jacques Allard; d’autres parlent aussi du «premier roman séparatiste au Québec», ou du «premier...

Premier Acte iconBibliographie bottero jean, «Naissance de Dieu»
«la tête», «le commencement» (de l’année : le roch hachana), auquel on a ajouté le préfixe b / «dans». Littéralement, ce premier...

Premier Acte iconRÉsumé Acte I








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com