Communique de presse








télécharger 19.41 Kb.
titreCommunique de presse
date de publication08.08.2018
taille19.41 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > droit > Documentos
COMMUNIQUE DE PRESSE

BEMOBI, partenaire de la FUB, dévoile 3 grands enseignements du Baromètre des Villes Cyclables

Début septembre, la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) a lancé le premier Baromètre des villes cyclables dénommé « Parlons Vélo ». C’est la plus grande enquête jamais menée en France auprès des usagers du vélo, et la 2e d’Europe. Les 113 009 réponses obtenues montrent le formidable besoin des cyclistes de s’exprimer sur leurs conditions de circulation à vélo, qui doivent être fortement améliorées.

La Poste par l’intermédiaire de sa structure écomobilité « Bemobi » soutient ce baromètre qui vient enrichir la connaissance des enjeux de la pratique du vélo au quotidien sur le territoire national.

L’objectif était de recueillir le ressenti des usagers sur les conditions d’usage du vélo dans leur ville à travers une quarantaine de questions classées en cinq catégories :

  • Ressenti général

  • Sécurité

  • Confort

  • Importance du vélo

  • Stationnement et services


Les résultats montrent que les Françaises et les Français attendent du gouvernement une politique pro-vélo ambitieuse pour accélérer la transition des mobilités.

Les résultats permettent d’analyser finement les différents freins à la mobilité à vélo : ils montrent toute l’urgence des propositions portées par la FUB dans son cahier d’acteurs(1) :

1. SÉCURITÉ(2) :

80 % des répondants (85 % des répondantes) estiment qu’à vélo il est important d’être séparé du trafic motorisé.

90 % estiment que les conditions actuelles ne permettent pas aux enfants ou aux personnes âgées de se déplacer à vélo en sécurité.


  • La FUB demande à l’État de lancer un appel à projet financé pour des territoires pilotes « 100% cyclables ».

2. BIENVEILLANCE(3) :

90 % des répondants constatent que des conducteurs se garent fréquemment sur les itinéraires cyclables qui leur sont réservés.

8 % seulement des répondants s’estiment respectés par les conducteurs de véhicules motorisés !


  • La FUB demande à l’État de rendre systématique l’apprentissage de la mobilité à vélo dans le cadre de l’école primaire.

3. STATIONNEMENT(4) :

20 % seulement des répondants trouvent qu’il est facile de stationner son vélo en sécurité près des gares ou stations de transports en commun.

92 % des répondants estiment que les vols de vélo sont fréquents et craignent pour la sécurité de leur véhicule.


  • La FUB demande à l’État la mise en place d’un plan de stationnement intermodal sécurisé et de lutte contre le vol de vélos.



Les Assises de la mobilité doivent être l’occasion d’assumer la rupture avec la politique du tout-voiture. L’ampleur de la contribution citoyenne portée par la FUB montre que la « solution vélo » a le potentiel pour améliorer concrètement le quotidien des Françaises et des Français. L’État doit permettre à tous de se déplacer à vélo confortablement et en sécurité : un véritable Plan Vélo, sincère et financé, doit être inclus dans la future loi de mobilité.
Retrouvez sur l’analyse détaillée sur : https://www.parlons-velo.fr/barometre-cyclabilite/

Notes :

1 Dans le cadre des Assises de la mobilité, la FUB a déposé un cahier d’acteurs comprenant 26 propositions pour une France Cyclable.

2 Propositions n°1, 3, 4, 8 et 9 du cahier d’acteurs de la FUB

3 Propositions 13, 15 et 17 du cahier d’acteurs de la FUB

4 Propositions 16 et 19 du cahier d’acteurs de la FUB

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------





NOS ACTUALITES
Le Groupe La Poste et Citeazy remportent le « Grand Prix Social Media » des Trophées de l’Observatoire de la Relation Grandes Entreprises + Startups

Le Groupe La Poste et Citeazy co-développent des projets écomobilité. L’alliance consiste au déploiement de l’offre Citeazy (plateforme multimodale de partage de trajets à pied, en transports en commun et à vélo en entreprise et de partage d’informations en temps réel) sur deux sites de la Banque Postale.
L’objectif est d’assurer la sécurité des collaborateurs de ces deux sites grâce à la solution de copiétonnage Citeazy, sur des zones donnant un sentiment d’insécurité. La start-up et le grand groupe présentent également l’offre Citeazy aux clients ou prospects de Bemobi (Unité d’affaires dédiée à la mobilité au sein de La Poste) en particulier dans le cadre de travaux de déploiement des plans de mobilité permettant de favoriser une mobilité plus durable.
Pour cette 13ème édition, 10 binômes – composés d’une grande entreprise et d’une startup – avaient été sélectionnés parmi la soixantaine de candidatures reçues. Ces 10 binômes ont été auditionnés par un jury de dirigeants de l’écosystème de l’innovation (grands groupes, startups, investisseurs, institutionnels) pendant une journée à Paris. La variété des grands groupes candidats (BNP Paribas, EDF, ENGIE, Groupe La Poste, SNCF, Thales ou encore Total) et des solutions innovantes proposées par les start-ups Cadre de vie, Tilkee, Software Continuity, Stereograph, Bear, Trinov, Citeazy, Generative Objects et Hytchers ont permis d’apprécier la diversité des sujets et modèles de collaboration… riches en contenu et riches en aventures humaines.
c:\ando\photos\trophée\doiavtjwkaaa7jb.jpg
Nouvelle offre de mobilité de Bemobi pour les professionnels et les collectivités

Pour découvrir l’offre en image :

https://www.youtube.com/watch?v=0vpJQ7vDKg8/




Communauté d’agglomération Val Parisis inaugurera sa première borne électrique
Suite à sa labellisation « Territoire à Energie Positive pour la croissance verte », la Communauté d’agglomération Val Parisis a souhaité s’engager dans le développement de l’électromobilité. La CA Val Parisis situe sa démarche dans les évolutions des nouveaux modes de mobilité durable et positionne son territoire en vitrine. En effet, cette volonté forte d’orienter le territoire vers une mobilité électrique s’inscrit dans un cadre national et régional favorable.
Ainsi, la Communauté d’agglomération Val Parisis a également retenu le développement de l’électromobilité et, au-delà, des modes de transport respectueux de l’environnement comme un axe prioritaire de son futur Plan Climat Air Energie Territoire.
Ce sont donc 82 bornes de recharge des véhicules électriques et hybrides rechargeables qui seront déployées sur le territoire de Val Parisis d’ici fin juin 2018 (dont 10 ou 11 avant le 31 décembre 2017) avec le soutien financier de l’ADEME et de la Région.
Cette étude de déploiement de borne électrique a été menée par Bemobi Conseil.

similaire:

Communique de presse iconCommuniqué de presse

Communique de presse iconCommuniqué de presse

Communique de presse iconCommuniqué de presse

Communique de presse iconCommuniqué de presse

Communique de presse iconCommuniqué de presse

Communique de presse iconCommuniqué de presse n°6

Communique de presse iconCommuniqué de presse

Communique de presse iconCommunique de presse

Communique de presse iconCommuniqué de presse

Communique de presse iconCommuniqué de presse








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com