Examen des rapports présentés par les états parties en








télécharger 321.7 Kb.
titreExamen des rapports présentés par les états parties en
page6/7
date de publication06.02.2018
taille321.7 Kb.
typeExam
l.21-bal.com > droit > Exam
1   2   3   4   5   6   7




  1. Dans le cycle moyen, la langue nationale amazighe est enseignée dans 282 collèges d’enseignement moyen (C.E.M) répartis à travers 12 wilayas au profit de 110 993 élèves comme le montre le tableau suivant :



Wilayas

Nombre

d’établissements

Nombre

d’élèves

Oum El Bouagui

05

2105

Batna

20

7365

Béjaia

87

22864

Biskra

01

91

Bouira

33

17379

Tamanrasset

03

712

Tizi-Ouzou

114

55580

Alger centre

02

45

Sétif

07

1862

Boumérdès

07

2741

Khenchela

01

230

Ghardaia

02

19

Total

282

110993




  1. Dans le cycle secondaire, la langue nationale amazighe est enseignée dans 63 établissements répartis sur cinq wilayas pour un total de 13 724 élèves comme le montre le tableau suivant :




Wilayas


Nombre

d’établissements où

la langue nationale amazighe est enseignée

Nombre de Divisions

Pédagogiques

Nombre

d’élèves

1°AS

2°AS

3°AS




Alger centre

02

01

01

01

18

Boumérdès

01

10

08

07

766

Bouira

07

25

28

03

1501

Béjaia

20

520

25

45

4085

Tizi-Ouzou

34

138

82

21

7354

Total

64

694

144

77

13724

  1. L’enseignement de la langue nationale amazighe est assuré par un encadrement constitué de professeurs d’enseignement secondaire (PES) titulaires d’une licence en langue amazighe, sortant de l’université de Tizi–Ouzou, ainsi que par des professeurs d’enseignement primaire et moyen (PEP & PEM) titulaires du baccalauréat avec une formation résidentielle de trois années à l’institut de formation et de perfectionnement des maîtres (IFPM) de Ben Aknoun.




  1. Dans certaines zones éloignées, et pour palier le manque d’enseignants spécialisés, l’enseignement de la langue nationale amazighe est assuré par des enseignants contractuels.


Formation :


  1. La formation des enseignants de la langue nationale amazighe est assurée à l’institut de formation et de perfectionnement des maîtres (IFPM).


Le tableau ci-dessous nous montre les inscrits depuis 2004 et les sortants prévus jusqu’en 2011.



Année de formation

Nombre

d’inscrits




Nombre

de sortants

2004 -2005

35

28 en 2006

2005-2006

14

13 en 2008

2006-2007

13

12 prévus en 2009

2007-2008

36

35 prévus en 2010

2008-2009

18

18 prévus en 2011

2009-2010

Prise en charge de la formation par les E N S


Les wilayas concernées sont : Alger- Boumérdès- Bouira- Béjaia- Batna- Biskra- Khenchela- Tamanrasset- Oum El Bouagui- Sétif et Tizi-Ouzou.
Programmes et manuels scolaires :


  1. Les programmes de la langue nationale amazighe sont conçus de manière à assurer une complémentarité entre le primaire et le moyen.




  1. Un nouveau programme et un nouveau manuel scolaire ont été élaborés à l’intention des élèves de la 1ère année moyenne à compter de l’année scolaire 2008-2009.


Horaires :


  1. Trois heures par semaines sont allouées à l’enseignement de la langue nationale amazighe à raison de 3 séances d’une heure ou de 4 séances de 45 minutes chacune.


Question 39 – Indiquer quelles sont les mesures effectives en vigueur qui visent à accroître la qualité de l’enseignement dans l’État partie et à remédier aux différents problèmes rencontrés, notamment le nombre d’élèves par enseignant, l’insuffisance de la formation des enseignants et les carences en infrastructures.
Au plan des enseignements :


  1. instauration de séances hebdomadaires de remédiation pédagogique afin de permettre aux élèves en difficulté de surmonter les défaillances, combler les insuffisances et rattraper les retards ;




  1. allégements des programmes d’enseignement ;




  1. organisation de séances de soutien pédagogique, particulièrement pour les élèves en classes d’examen, afin de leur permettre d’améliorer leurs performances scolaires ;




  1. la loi interdisant le renvoi avant l’âge de 17 ans pour le cycle d’enseignement obligatoire.


Au plan de la formation des enseignants :


  1. perfectionnement et mise à niveau des enseignants prenant en compte la multiplicité des modes d’intervention et des possibilités de valorisation (formation à distance et par le biais des nouvelles technologies, stages bloqués, formation alternée).




  1. -accorder la priorité, dans le plan de mise à niveau, aux enseignants du primaire accusant les déficits les plus lourds.




  1. amélioration des compétences des inspecteurs dans l’accompagnement des enseignants.


Question 40 – Fournir un complément d’information sur les mesures prises contre les taux élevés d’abandon scolaire, en particulier dans les communautés et régions les plus défavorisées.
Au plan de l’action de soutien à la scolarisation
La scolarisation des élèves en général, et ceux issus de familles démunies en particulier est encouragée par des mesures d’accompagnement en faveur de leur scolarisation, notamment par :
- l’octroi de bourses d’études, pour aider les parents à supporter les frais d’internat et de demi- pension de leurs enfants.
- l’extension des cantines scolaires


Année scolaire

Elèves rationnaires

taux

2006/07

2.505.450

61%

2007/08

2.719.727

67,75%



- la solidarité scolaire assure à plus de 3 384 207 élèves, l’obtention du manuel scolaire gratuitement ainsi que des fournitures scolaires par une aide directe aux élèves issus de milieux nécessiteux. À titre d’exemple, 2 333 000 élèves ont bénéficié de trousseaux scolaires en 2008/09.
- l’allocation spéciale d’une prime de scolarité qui est passée de 2000 DA à 3000 DA pour chaque enfant scolarisé issu d’une famille à faible revenu.
- le transport scolaire, pour lequel le parc national compte actuellement 3 829 bus pour le transport de plus de 700 000 élèves.
Les demi-pensions et internats :
Les effectifs des élèves bénéficiaires de la demi-pension ou de l’internat se présentent comme suit :
* dans le cycle moyen :

Demi-pension :


Année scolaire

Elèves

Filles

2006/07

246.823

128.182

2007/08

406.295

210.211


Internat :



Année scolaire

Elèves

Filles

2006/07

25.472

11.977

2007/08

34.905

17.002


* dans le secondaire :
Demi-pension :


Année scolaire

Elèves

Filles

2006/07

135.169

82.010

2007/08

219.106

132.094


Internat :


Année scolaire

Elèves

Filles

2006/07

33.050

18.594

2007/08

38.125

22.407



Question 41- Donner des renseignements sur les infrastructures institutionnelles qui permettent de promouvoir la participation populaire et l’accès à la vie culturelle, en particulier à l’échelon de la communauté, dans l’ensemble de l’Etat partie.


  1. L’Algérie mène activement une politique de décentralisation des réalisations et des infrastructures culturelles pour rapprocher les citoyens des créations et des productions culturelles et leur permettre d’y avoir accès. Il convient de signaler l’important budget octroyé aux investissements dans le secteur de la culture. Ces investissements visent à mettre sur place un véritable réseau d’infrastructures indispensables au développement de la culture et au bien être du citoyen.


Les établissements chargés des Arts et lettres
Dans le domaine du théâtre :


  • Théâtre National Algérien

  • Théâtre Régional d’Oran

  • Théâtre Régional de Constantine

  • Théâtre Régional de Annaba

  • Théâtre Régional de Bejaia

  • Théâtre Régional de Sidi-Bel-Abbès

  • Théâtre Régional de Tizi-Ouzou

  • Théâtre Régional de Skikda

  • Théâtre Régional de Souk-Ahras

  • Théâtre Régional de Ain-Beida (Wilaya d’Oum El Bouaghi)

  • Théâtre Régional de Saida

  • Théâtre Régional de Mascara

  • Théâtre Régional de Guelma


Nombre et liste des théâtres en cours de réalisation : 08
Bechar, Naama, Djelfa, Mostaganem, Biskra, El Eulma, Ouargla, Khenchela
1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Examen des rapports présentés par les états parties en iconExamen des rapports présentés par les états parties
...

Examen des rapports présentés par les états parties en iconExamen des rapports présentés par les états parties

Examen des rapports présentés par les états parties en iconExamen des rapports présentés par les états parties

Examen des rapports présentés par les états parties en iconExamen des rapports présentés par les états parties

Examen des rapports présentés par les états parties en iconExamen des rapports présentés par les états parties

Examen des rapports présentés par les états parties en iconExamen des rapports présentés par les États parties

Examen des rapports présentés par les états parties en iconExamen des rapports présentés par les états parties

Examen des rapports présentés par les états parties en iconExamen des rapports présentés par les états parties

Examen des rapports présentés par les états parties en iconExamen des rapports présentés par les États parties conformément à l’article 9 de la Convention

Examen des rapports présentés par les états parties en iconExamen des rapports présentés par les états parties (point 4 de l’ordre du jour) (








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com