La Ve








télécharger 22.68 Kb.
titreLa Ve
date de publication03.02.2018
taille22.68 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > droit > Documentos
Chapitre 8 La Ve République de 1958 aux années 1980

Introduction

Questions

1/ Comment Charles de Gaulle transforme-t-il la République ?

2/ Comment la Ve République évolue-t-elle après les années de Gaulle ?
I Les années de Gaulle

1/ la mise en place de la Ve République

– En 1958, la France est enlisée dans la guerre d’Algérie depuis 4 ans. Les gouvernements de la IVe République se succèdent sans trouver de solution à cause des divisions entre partisans de l’Algérie française et les partisans de son indépendance. Les Français d’Algérie, opposés à l’indépendance, sont soutenus par des généraux. Ces derniers s’emparent du siège du gouvernement général à Alger le 13 mai 1958. La France est au bord de la guerre civile. Le général de Gaulle est appelé au pouvoir et il annonce la création d’une nouvelle République.

– De Gaulle crée une nouvelle constitution qui est approuvée par référendum. Celle donne naissance à la Ve République dont il devient le 1er président.

Le pouvoir exécutif accorde au président des pouvoirs importants et son parti, l’UNR (Union pour la nouvelle République) est majoritaire.
2/ une personnalisation du pouvoir

– De Gaulle devient la figure centrale de la vie politique française. Il multiplie les voyages en province et les interventions télévisées pour établir un contact direct avec les Français.

En 1962, il propose que le président de la République soit élu au suffrage universel direct. Cette réforme est approuvée par les Français par référendum. La fonction présidentielle est renforcée.

– De Gaule mène une politique d’affirmation nationale qui vise à rétablir et à défendre le « rang de la France »  dans le monde. La France se dote de la bombe atomique (1960) et affirme son indépendance à l’égard des États-Unis en se retirant de l’OTAN (1966). Il effectue de nombreux voyages pour défendre la voix de la France.

Discours télévision 1965 2’25’’
3/ l’usure du pouvoir

– En 1965, de Gaulle est réélu président de la République, mais seulement au second tour contrairement à 1958. Cela montre qu’une partie des électeurs conteste son pouvoir personnel.

– La crise de Mai 1968, d’abord mouvement étudiant, devient une grave crise sociale et politique.

En 1968, la population française semble installée dans le confort et la stabilité politique. Pourtant en mai la révolte étudiante éclate dans les universités, révélant une soif de liberté. Mi mai, les ouvriers rejoignent le mouvement et la France est paralysée par les grèves. La crise devient sociale. De Gaulle est remis en question par la Gauche. La crise devient politique. Mais le chef de l’État reprend la situation en main. A Paris, le 30 mai, une grande manifestation de soutien à de Gaulle donne le signal du retour à la normale.

– Mais lors du référendum de 1969 sur la réforme du Sénat et la régionalisation, le non l’emporte. Face à cet échec, de Gaulle démissionne.
Histoire de l’art : slogans et affiches de mai 68

Cf diaporama

1/ comment son faites ces affiches ?

Sérigraphie par pochoir. La sérigraphie est une technique d’imprimerie qui utilise des écrans de soie interposés entre l’encre et le support. Les supports utilisés peuvent être variés et pas nécessairement plans (papier, carton, textile, métal, verre, bois, etc.).

Les contraintes techniques de la sérigraphie ont influencé profondément la forme de ces affichettes. Elles sont le plus souvent textuelles et manuscrites.
2/ De quoi sont constituées ces affiches ?

Les slogans, les messages qui sont retranscrits sont marqués par une profonde spontanéité issue sans aucun doute en partie des slogans scandés dans la rue. Les affiches saisissent ainsi la fraîcheur du mouvement et diffuse rapidement les mots d'ordre ainsi que les thématiques. Slogans simples et choc, images simples aussi.
3/ Analyse des affiches

Du haut vers le bas

De la gauche vers la droite

Image représentée

slogan

interprétation

Affiche 1


Un pavé

Moins de 21 ans voici votre bulletin de vote

Les élections ne servent à rien.

Pour s’exprimer il faut descendre dans la rue et manifester

Affiche 3


Un policier avec un fusil

La police vous parle tous les soirs à 20h - ORTF

Les médias (journal télévisé) sont aux ordres du pouvoir

Affiche 4


1e image : un ouvrier actionne une roue qui actionne des engrenages et le patron récupère de l’argent dans ses poches

2e image : pareil mais argent tombe dans un sac

Le patron a besoin de toi

Tu n’as pas besoin de lui

Le patron exploite l’ouvrier et s’enrichit,

Par conséquent les ouvriers n’ont pas besoin de lui pour faire fonctionner l’usine. Ils peuvent s’organiser entre eux.

Affiche 5


Un jeune bâillonné par un homme derrière lui (le général de Gaulle)

Sois jeune et tais-toi

Quand on est jeune, on n’a pas le droit à la parole. L’Etat bafoue la liberté d’expression

Affiche 6

Des moutons qui avancent tous dans le même sens

Retour à la normale

Fin du mouvement. De Gaulle reprend les rênes du pouvoir (manif du 30 mai)


II La Ve République à l’épreuve de la durée

1/ une république enracinée

– De 1969 à 1981, les successeurs de de Gaulle, à savoir Georges Pompidou (1969-1974) et Valéry Giscard d’Estaing (1974-1981) suivent la même politique que leur prédécesseur. Ils modernisent la France : la loi sur l’IVG proposée par Simone Veil est votée en 1974 et le droit de vote passe de 21 à 18 ans. Le mandat de Giscard d’Estaing est marqué par l’entrée de la France dans la crise économique, caractérisée par une forte augmentation du chômage.
2/ L'alternance des présidents

– L'alternance est l'accession au pouvoir d'un président de la République ou d'une majorité parlementaire, d'une tendance politique opposée à celle qui l'a précédée. Cette alternance a débuté en 1981 avec le premier président de gauche (François Mitterrand), qui succède à un président de droite (Valery Giscard d'Estaing) et qui est suivi d'un autre président de droite (Jacques Chirac). Une nouvelle alternance est observée avec l'élection de François Hollande après le mandat de Nicolas Sarkozy.

Les présidents qui se sont succédé sont :

  • 1969 − 1974 : Georges Pompidou, président de droite.

  • 1974 − 1981 : Valéry Giscard d'Estaing, président de droite.

  • 1981 − 1995 : François Mitterrand, président de gauche.

  • 1995 − 2007 : Jacques Chirac, président de droite.

  • 2007- 2012 : Nicolas Sarkozy, président de droite.

  • 2012-2017 : François Hollande, président de gauche.

  • Depuis 2017 : Emmanuel Macron


– En 1981, François Mitterrand devient le premier président de gauche, c’est l’alternance, après 23 ans de gouvernement de droite. Le gouvernement se lance dans un vaste programme de réformes et de relance économique.

Mais cette politique ne permet pas de réduire le chômage et les déficits budgétaires et commerciaux augmentent. Une politique de rigueur est alors mise en place mais son impopularité profite à la droite. Celle-ci remporte les élections législatives de 1986 et jacques Chirac est nommé Premier ministre : c’est la première cohabitation.
Cohabitation : situation politique dans laquelle le président de la république et le Premier ministre appartiennent à des partis politiques opposés.
Mitterrand est réélu en 1988, il gouverne dans un contexte économique qui ne s’améliore pas. En 1993, la droite gagne les élections législatives : c’est la 2e cohabitation avec Édouard Balladur comme Premier ministre.








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com