Guide pratique de san francisco








télécharger 1.11 Mb.
titreGuide pratique de san francisco
page1/20
date de publication08.07.2017
taille1.11 Mb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > droit > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   20
Le Petit Débrouillard

GUIDE PRATIQUE DE SAN FRANCISCO


Consul Général de France San Francisco Bay Accueil

Chambre de Commerce Franco-Américaine


Avant-Propos
La publication du Guide Pratique de San Francisco marque l’aboutissement d’un projet engagé depuis près de deux ans.

Fruit d’un partenariat entre le Consulat Général, l’association San Francisco Bay Accueil et la Chambre Franco-Américaine de Commerce, ce guide a été entièrement réalisé par une équipe de bénévoles animée par Marie-Claire BACH, auxquels nous sommes heureux d’exprimer ici notre très vive et très profonde gratitude.
Destiné à favoriser l’installation et l’intégration de nos compatriotes nouvellement arrivés dans la Baie, ce guide est ainsi, dans sa conception même, l’expression tangible d’un esprit de solidarité exemplaire que nous tenons à saluer et souhaitons voir se développer.

Nombreux sont les Français qui, informés de cette initiative, ont apporté, souvent spontanément, leur concours à sa réalisation. Qu’ils en soient remerciés. Leurs conseils, leurs « tuyaux » ont constitué un apport précieux à la préparation de ce guide dont le contenu a pu ainsi être enrichi d’une multitude d’informations pratiques directement utilisables par le lecteur. Cette approche interactive a permis d’engager, au sein de la communauté française, une dynamique intéressante qu’il importe de préserver dans la perspective de futures rééditions.
En effet, la publication du Guide Pratique de San Francisco ne constitue qu’une étape d’un projet qui, en raison de sa nature même et de son caractère profondément fédérateur pour notre communauté, est appelé, dans notre esprit, à se poursuivre dans le temps. Merci par conséquent à tous ceux qui voudront bien nous faire part, au cours des mois à venir, de leurs critiques et suggestions pour en améliorer le contenu et la présentation. Que ceux qui relèveraient, en particulier, d’inévitables oublis veuillent bien nous en excuser et les signaler auprès de la Chambre Franco-Américaine de Commerce afin qu’ils puissent, le moment venu, être réparés.
Enfin, ce guide n’aurait pu voir le jour sans le soutien que lui ont apporté, dès l’origine, un certain nombre de particuliers et d’entreprises. Leur confiance a constitué, pour tous ceux qui ont collaboré à ce projet, un puissant stimulant. Nous les en remercions très sincèrement.


François DENIS

Président de la

Chambre Franco-Américaine

de Commerce

André PARANT

Consul Général

Danielle TROY

Présidente de l’Association

San Francisco Bay Accueil





Le petit mot du Directeur de l’Alliance Française de San Francisco


San Francisco est belle d’une beauté métisse, elle a ses espagnolades crépies, ses victoriennes de séquoias, ses copies de cathédrales gothiques en béton, ses peintures murales, ses alignements colorés, ses chinoiseries, ses temples japonais. Lorsque l’on vient d’un vieux monde et bâti en pierre, on a souvent la sensation d’être dans un décor. D’ailleurs, on y est bel et bien, puisqu’aux coins des rues, les caméras tournent tous les matins. Moteur !

San Francisco est belle et se donne partout à voir. On peut la contempler du pont, elle est alors une ville blanche qui avance dans la baie, on peut la découvrir de l’avion, elle est alors une montagne de lumière appuyée contre la nuit du Pacifique, on peut la voir d’en face, depuis l’Est, revêtue de sa casquette de brume.

On ne cesse de la découvrir de l’intérieur aussi, ses rondeurs et ses bosses sont autant de gradins, autant de promontoires. Chaque sommet de collines est un point de vue et chaque carrefour mérite que l’on tourne la tête tant on peut découvrir à gauche, à droite, derrière et droit devant. San Francisco est un spectacle. Y être touriste est un régal.

San Francisco est petite. Si l’on se fiait à sa réputation, on la jurerait capitale. Elle est simplement provinciale, avec ses bonnes maisons, ses fournisseurs réputés, ses rituels bourgeois, ses soirées de semaine engourdies. Elle est le pôle urbain d’un vaste monde de maisons et de bureaux cachés dans les arbres qui s’étendent à l’infini.

San Francisco semble froide. On y compte toujours deux saisons : deux saisons par an, la froide et la moins froide ; deux saisons par jour, un hiver chaque matin et chaque soir, un été à midi ; deux saisons par rue, hiver côté ombre, été côté soleil. Le mystère est épais, cependant, car il ne fait jamais vraiment froid et le soleil peut parfois mordre, ce que l’on cherche en vain et qui manque est la douceur harmonieuse et paisible des soirs d’été en Europe.

L’océan, lui, est franchement glacé. Il vous regarde d’un œil gris qui vous fait remiser pour de bon le maillot de bains. Si vous hésitez encore, les phoques et les baleines finiront de vous convaincre. A chaque débarquement de touristes, les mexicains vendeurs de pull-over se frottent les mains.

San Francisco est un spectacle météorologique permanent. Elle est un défilé de ciels superbes, et une gamme sans fin de grisailles, de brumes. En quelques secondes elle passe du clair au trouble et qui voyait presque la Chine ne voit même plus ses doigts de pieds. Le mois d’août est à lui seul une épopée. Il fait soleil et chaud partout dans la Baie et voilà que la ville étire sur elle une couverture de brouillard qui la plonge en hiver. Le spectacle vaut d’être vu, mais de loin, car de l’intérieur, il est trop tard, on ne voit déjà plus rien.

San Francisco est chère. Elle fait payer ses beautés au prix fort. Les pauvres y sont vraiment pauvres et il faut beaucoup d’imagination pour voir en eux les hippies du « summer of love ». Les riches y sont très riche et très entourés. L’argent valse volontiers.

San Francisco est cosmopolite et cultive toutes les gourmandises. A qui sait renifler, elle offre le meilleur de la gastronomie du monde. Les cuisines de Chine, du Japon, d’Italie, de France, d’Amérique profonde, du Mexique, se côtoient, et, plus passionnant encore pour le gourmand, se mélangent. Celui qui sait fouiller aux étalages trouvera aussi bien le fromage de chèvre de la Haute-Loire, l’huile d’olives de Sicile que le crapaud brun de Taïwan, prêt à sauter dans le wok, ou la banane plantain du Guatemala entourée de dix légumes dont on ignore encore le nom.

San Francisco est conservatrice comme les programmes de son orchestre symphonique et ses soirées en robe longue, mais audacieuse comme le défilé de Halloween dans le Castro.
On y porte le nœud papillon et la plume dans le derrière avec la même apparence de décontraction et le même goût de la provocation.

Les français ont joués autrefois un rôle essentiel dans la construction de la ville. Ils ont apporté le sens de la fête, la chanson, l’opérette et les filles. Ils ont apporté les graines et les façons de planter. Ils ont creusé pour l’or et bâti des cantines. Ils avaient autrefois leur quartier dont il ne reste rien.

Les derniers débarqués vivent et travaillent dans le sud où ils font merveille dans les ordinateurs.

On dit qu’ici, à l’ombre de la toute puissante informatique, s’invente le monde du futur, qu’ici s’élaborent la nouvelle femme et le nouvel homme. Si cela est, cela s’opère dans un laboratoire magnifique, coupé du reste de l’univers, isolé dans son travail et son confort, oublieux de l’histoire et narcisse. Lire le journal et regarder les « nouvelles » à la télévision peut être, à la longue, une expérience de solitude et d’oubli.

On vous répète si volontiers et avec un si large sourire que vous êtes dans le meilleur endroit du monde que, soit vous vous y installez pour toujours, soit vous hurlez à la propagande … On ne peut pas être à moitié san franciscain.

Paul FOURNEL


SOMMAIRE
VOTRE NOUVEAU MONDE

Rappels historiques

La nature

Les tremblements de terre

Les fuseaux horaires

De nouvelles unités
I L'ARRIVEE DANS LA BAIE DE SAN FRANCISCO
A Les démarches administratives et financières

1 L'administration française

1-1 Le Consulat Général de France

1-2 Le Conseil Supérieur des Français de l’étranger

1-3 Les associations de représentation des Français à l’étranger

2 L'administration américaine

2-1 L’ « Immigration and Naturalisation Services » et les visas

2-2 La sécurité sociale

2-3 Le « Department of Motor Vehicules »

2-4 L’ « Internal Revenue Service » et la fiscalité

3 Les banques et les moyens de paiement

4 L'emploi

5 Créer son entreprise

6 Avocats et traducteurs
B L'installation

1 Le logement

1-1 Les petites annonces

1-2 Les agences immobilières

1-3 La location

1-4 L’achat d’un bien immobilier

1-5 Les assurances

1-6 Résiliation du contrat et revente d’un bien
2 Les charges domestiques
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   20

similaire:

Guide pratique de san francisco iconBibliographie générale 379 Présentation de l’annuaire une fois la...
«Guide pratique des métiers du cheval» terminée, un constat s’imposait : comment fait-on pour trouver les adresses des centres de...

Guide pratique de san francisco iconLes coulisses, latérales, du Teatro San Carlo, à Naples. C'est l'entracte....

Guide pratique de san francisco iconAgences de voyages et tva guide pratique

Guide pratique de san francisco iconGuide Pratique des Prestations assurées par les Œuvres Sociales De L’umm t/O

Guide pratique de san francisco iconGuide pratique des droits des salariés du particulier employeur

Guide pratique de san francisco iconDjedjro Francisco meledje

Guide pratique de san francisco iconFrancisco Javier Forcada Miranda. Magistrat du Tribunal de Première...

Guide pratique de san francisco iconPrésentation du guide Ce guide méthodologique porte sur la prise...

Guide pratique de san francisco iconManuel canadien de la référence juridique, 6 e éd le «Guide McGill»
«Guide McGill», lorsque vous citez les décisions judiciaires ou autres documents

Guide pratique de san francisco iconGuide de la protection judiciaire
«newsletter» être informé de toutes les nouveautés qui viennent mettre ce Guide à jour, et plus largement recevoir des informations...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com