Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire








télécharger 0.92 Mb.
titreRapport d’evaluation interne 2013 sommaire
page9/17
date de publication05.11.2016
taille0.92 Mb.
typeRapport
l.21-bal.com > loi > Rapport
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   ...   17

OUI, pour l’Hébergement permanent : le besoin de socialisation est prévu notamment dans le programme d’animation dispensé à la fois par les animatrices mais aussi les bénévoles (animations socio-culturelles+ ateliers thérapeutiques animés par les soignants). Le PE met en évidence que le lien social est le premier vecteur de maintien de l’autonomie, aussi il est affiché comme principe de base que le résidant est acteur dans son cadre de vie et participe au fonctionnement et à la vie de la Résidence. Le besoin nutritionnel est prévu dans la partie restauration/hôtellerie avec la mise en place d’une politique nutritionnelle, le besoin de sécurité par le projet architectural inscrit dans le PE , le besoin d’information par la qualité de la prise en soin globale et personnalisée que met en œuvre l’ensemble du personnel dans le respect de la philosophie de l’Humanitude
L’HT & l’AJ, ne disposent pas de PE spécifique, mais : -Les besoins de ces secteurs sont intégrés dans le PE global précédent (2009)

- Les formalisations manquent encore à ces secteurs, alors que les prises en charges sont effectuées (Cahier de liaison, Réunions de travail des animatrices, contacts avec les familles sur demandes, évaluations et actualisations des actions, analyses de ces cas lors des relèves interdisciplinaires quotidiennes)

- L’AJ se veut à l’écoute des besoins des familles, dans sa philosophie d’aide au maintien à domicile, et s’adapte aux désirs et besoins des usagers : possibilité d’accueils dimanches et jours fériés, et non uniquement du lundi à vendredi ; réponses ponctuelles à des PA du village vivant à domicile : aller chercher et raccompagner une PA sans famille pour le repas de midi, à sa demande…
PAQ N°39 pour le LT, dans le domaine de l’HT et de l’AJ (3-2-1 & 3-2-3)
3.2.3 – En termes de participation des personnes accueillies

Le projet d’établissement prévoit-il la participation des personnes accueillies ?

A Satisfait dans tous les cas et de manière constante

  1. Participation des résidents : Rendre le résidant acteur de son projet de vie et projet de soin et l’intégrer dans la démarche permet à l’équipe pluridisciplinaire de mieux recenser les besoins et donc de réfléchir à une politique d’accompagnement permettant d’y répondre. Le PE 2012/2016 a été rédigé dans cet objectif.

  2. La participation des résidents est activement recherchée et représente le socle de notre activité et démarche d’accompagnement. Le PE invite chaque acteur à considérer la PA comme un habitant de la Résidence (leur domicile) et donc de respecter les codes et règles applicables dans le domaine privé. La citoyenneté et l’implication de la PA au fonctionnement de la Résidence est recherchée.


Participation des familles : La participation des familles dans la vie de la Résidence oriente le PE. Leur participation se fait soit par RDV avec la psychologue pour l’élaboration du PVI, soit sur demande de la famille, soit via le cahier de transmission laissé en chambre ou celui de l’accueil. Les réunions du CVS permettent d’inscrire la famille dans le fonctionnement de la structure.
3.2.4 – En termes de participation des professionnels

Le projet d’établissement prévoit-il la participation de tous les professionnels (au moins 1 représentant de chaque métier) ?

A Satisfait dans tous les cas et de manière constante

Groupe de travail, feuilles de présence à l’appui et calendrier des différents groupes

3.2.5 – En termes de participation de l’entourage

Le projet d’établissement prévoit-il la participation de l’entourage des personnes accueillies ?

B Satisfait dans la plupart des cas et de manière habituelle
PAQ N°38 : représentant des familles au prochain Projet d’Etablissement.
3.2.6 – Caractéristiques des pathologies

Le projet d’établissement définit-il les caractéristiques des pathologies des personnes accueillies et les limites de leur prise en charge à travers ses différents projets et volets ?

A Satisfait dans tous les cas et de manière constante

Il est prévu une liste de critères de non admission, en fonction des limites de prise en charge de l’établissement (en fonction du niveau de dépendance et de l’importance des actes soignants et accompagnements de fin de vie ; l’établissement va refuser une personne si l’activité est intense et donc ne permettant pas d’intégrer un autre résidants avec beaucoup de soins. De même, l’établissement accompagne les résidents jusqu’à la mort et évite le plus possible les hospitalisations afin de permettre à la personne de mourir dans son environnement familier).

La réalisation d’une visite de pré admissions peut se faire pour l’actualité des situations pathologiques, et le médecin co contacte les familles ou médecins pour compléter ses informations.

Création d’un PASA qui répond a certains axes des pathologies, atelier marche, atelier culinaire, ….
3.2.7 – Individualisation du projet de soins

Le projet d’établissement prévoit-il l’individualisation du projet de soins ?

Oui
3.2.8 – Individualisation du projet de vie

Le projet d’établissement prévoit-il l’individualisation du projet de vie ?

Oui
3.2.9 – La procédure d’admission

Le projet d’établissement prévoit-il une procédure d’admission ?

Oui


  • Si oui, la procédure prévoit-elle :

    • La pré admission (premier contact et dépôt du dossier qui est sur liste d’attente)?

A Satisfait dans tous les cas et de manière constante



    • L’admission (validation du dossier, la place est retenue) ?

A Satisfait dans tous les cas et de manière constante
3.2.10 – La procédure d’accueil

Le projet d’établissement prévoit-il une procédure d’accueil ? oui


  • Si oui, la procédure prévoit-elle :

    • Le pré accueil (rencontre avec le résident, sa famille, l’entrée est proche)

A Satisfait dans tous les cas et de manière constante

Cette phase de pré-accueil se fait dans la limite des possibilités de la famille et de la personne âgée. Cette étape est largement recherchée et nécessaire car elle permet aussi de remplir le recueil de données afin de préparer au mieux l’entrée en institution de la personne âgée. Dans sa pratique, un autre élément pouvant la limiter : le nombre important de décès sur une même période et donc le manque d’anticipation et de temps.
L’accueil (correspond à l’entrée)

A Satisfait dans tous les cas et de manière constante
3.2.11 – Le suivi de l’intégration du nouveau résident

Le projet d’établissement prévoit-il le suivi de l’intégration du nouveau résident durant le mois suivant l’entrée ?

A Satisfait dans tous les cas et de manière constante

La psychologue assure un suivi automatique les premières semaines +le plan de soin est effectué +la toilette évaluative

3.3 – Le projet d’établissement en cohérence avec l’environnement

3.3.1 – Le projet d’établissement dans le schéma gérontologique

3.3.2 – Les complémentarités

3.3.3 – Les coopérations
3.3.1 – Le projet d’établissement dans le schéma gérontologique

Le projet d’établissement s’inscrit-il dans les orientations du schéma gérontologique ?

B Satisfait dans la plupart des cas et de manière habituelle

L’établissement a ouvert en 2009 son champ de prestations en mettant en place 2 lits d’hébergement temporaire et 6 places d’accueil de jour. L’hébergement temporaire souffre du peu de demandes alors que les demandes d’hébergement permanent ne cessent d’augmenter. Le taux d’occupation est faible. Toutefois, dans le respect des orientations du schéma gérontologique cette activité est maintenue et nous cherchons à la développer par la communication (presse, site internet, prospectus).
3.3.2 – Les complémentarités

Le projet d’établissement prévoit-il des liens formalisés de complémentarité avec l’environnement social, médico-social et sanitaires (conventions…) ?

A Satisfait dans tous les cas et de manière constante

Equipe Mobile de Géronto Psy (CHS Thuir), HAD, Equipe de soins palliatifs, clinique psycho thérapeutique du Roussillon, CH de perpignan, association des bénévoles des Petits frères des pauvres, Comité d’éthique départemental, Réseau Gérontologique Côte Vermeille, CCLIN

3.3.3 – Les coopérations

Le projet d’établissement prévoit-il des engagements en matière de coopération (mutualisations, groupements de coopération sociale et médico-sociale…) ?

NC Non concerné car même si le projet d’établissement le prévoit, cela est à travailler en concertation avec les autorités de tarification.
3.4 – La structuration du projet d'établissement

3.4.1 – Le projet architectural

3.4.2 - Le projet médical du projet d’établissement

3.4.3 – Le projet de vie

3.4.3.1 – Le projet de soins

3.4.3.2 – Le projet d’animation

3.4.3.3 – Le volet hôtellerie

3.4.3.4 – Le volet restauration

3.4.4 – Le projet social
3.4.1 –Le projet architectural

Le projet d’établissement comporte-t-il un volet architectural ?

Oui

  • Si oui, le volet architectural répond-il aux besoins identifiés des personnes accueillies : sécurité, accessibilité, signalétique, espaces privatifs…

B Satisfait dans la plupart des cas et de manière habituelle

- Rapport d’accessibilité en cours de demande (janvier 2014)

- 28% des chambres individuelles sont inférieures aux normes minimales
PAQ N°40 :

Accessibilité au handicap dans l’attente de l’attestation

Signalétique : signaler les lieux communs sur porte, descendre les noms et n° de chambre trop haut pour les résidents devant leur porte de chambre

Dans les espaces privatifs : équiper les chambres de nouvelle fenêtre avec volet électrique).

Travaux d’une nouvelle pharmacie

Aménagement du local d’animation au RDC

PASA : attente du permis de construire

Réaménagements des lieux de vie : salon de coiffure, espace télévision, l’accueil


3.4.2 – Le projet médical du projet d’établissement

Le projet d’établissement comporte-t-il un projet médical ?

Oui


  • Si oui, le projet médical définit-il :

    • Les populations accueillies et les limites de leur accueil ?

B Satisfait dans la plupart des cas et de manière habituelle

Les limites de l’accueil sont définies, non par le projet médical, mais par la commission médicale de préadmission (Med coord + Direct°+ Pdt CA) : afin d’élargir le regard à des domaines non strictement médicaux, mais aussi d’adapter les prises en soins existantes et à accueillir aux moyens humains et matériels que la structure peut offrir, conjoncturellement ; cette philosophie de la « juste mesure » des besoins et des moyens participe de la « bientraitance », de la prévention de la maltraitance et du questionnement éthique. Les refus ou reports d’admission ne se contentent pas d’être signifiés aux familles, mais peuvent faire, quand besoin, l’objet d’un accompagnement personnalisé


    • L’organisation médicale interne ?

B Satisfait dans la plupart des cas et de manière habituelle

Organigramme, partenariats, procédures d’alertes règlementaires


    • L’intervention des professionnels médicaux et para médicaux salariés de l’établissement ?

B Satisfait dans la plupart des cas et de manière habituelle

Plannings réguliers et adaptés à chaque secteur, ouverture du PASA 7j/7, la réserve porte uniquement sur les rédactions de certaines fiches de fonctions


    • L’intervention des professionnels médicaux et para médicaux libéraux ?

A Satisfait dans tous les cas et de manière constante

PAQ N°41 :

- Définir dans le dossier de pré admission, les critères d’inaptitude à l’admission (pathologie avec troubles du comportement perturbateurs, traitements importants, soins et technicité IDE importante).

- Tenir un registre des demandes d’admission des personnes reconnues inaptes et la raison de l’inaptitude

- Formaliser et détailler dans le projet médical, l’intervention des professionnels médicaux et para médicaux salariés ainsi que l’intervention des libéraux (motifs et jours d’intervention)


3.4.3 – Le projet de vie

Le projet d’établissement comporte-t-il un projet de vie ?

Oui Le projet de vie est défini dans le projet d’établissement comme le projet d’animation accompagné par l’équipe d’animation et l’équipe soignante.

PAQ N°20 :

- Prévoir une visite de l’Ehpad à l’admission du résident PAQ à mettre en commun avec le chapitre sur l’accueil.

- Formaliser le projet de vie (toutes les activités, ateliers thérapeutiques, l’intervention des bénévoles, les échanges avec l’extérieur, les projets de vie individualisés qui s’intègrent aussi dans le projet de vie de l’Ehpad. (Mettre en lien avec les chapitres du référentiel correspondant à l’animation, le maintien des liens sociaux, l’intervention des bénévoles et les PVI).

3.4.3.1 - Le projet de soins

Le projet de vie comporte-t-il un projet de soins ?

Oui

  • Si oui, le projet de soins définit-il :

    • Les modalités de prise en charge des personnes accueillies (Procédures, protocoles…) ?

B Satisfait dans la plupart des cas et de manière habituelle

Respect de l’autonomie, des besoins et rythmes de la PA

Recueil de donnée effectué à l’admission

Toilette évaluative faite dans la première phase d’accueil de la personne et réévalués

Grille EGA

Réunion de secteur du lundi au mercredi + PPI le vendredi permettant de réévaluer le PVI et le Projet de Soin

PAQ N°31 :

- à MT : Formaliser protocole pour les Toilettes Evaluatives


    • L’organisation des soins (Fiches de postes, plannings, fiches d’activité…) ?

B Satisfait dans la plupart des cas et de manière habituelle

Les plannings sont faits de manière à ce que les agents restent dans le même secteur.
PAQ  N°42 à MT :

- Fiche de Poste Individuel des Agents

- Planification (fiche d’activité) Agents AS/CAE d’après-midi.



    • La coordination de l’ensemble des professionnels : réunions, transmissions ?

A Satisfait dans tous les cas et de manière constante

Relève entre les équipes avec les professionnels, Réunion de secteur, feuille d’émargement faisant preuve.
3.4.3.2 - Le projet d’animation

Le projet de vie comporte-t-il un projet d’animation ?

Oui

Détail des activités proposées fait (PROJET D’animation)
PAQ N° 43 CT: Projet global à diffuser


  • Si oui, le projet d’animation :




    • Répond-il aux besoins identifiés de la population accueillie ?

B Satisfait dans la plupart des cas et de manière habituelle

Le projet d’Animation se met en place selon les envies et besoins des résidants. Les animatrices proposent des axes, afin de les aider à se positionner. Les projets sont décidés en groupe avec les résidants
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   ...   17

similaire:

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconRapport d’Évaluation

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconCompte-rendu sommaire de la seance du conseil municipal du 13 septembre 2013

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconCompte-rendu sommaire de la seance du conseil municipal du 15 novembre 2013

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconRapport D’évaluation Finale

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconRapport d'évaluation des moyens d'aération

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconDeliberation approuvant le rapport de la commission locale d’evaluation...

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconRapport préalable Mars 2006 sommaire

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconBibliographie ethique-orthophonie
«le contrat thérapeutique en rééducation vocale» Rééducation Orthophonique n°254 : L’évaluation vocale, 2013. Isbergues 311-320

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconRapport annuel 2013

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconRapport d’activité 2013








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com