Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire








télécharger 0.92 Mb.
titreRapport d’evaluation interne 2013 sommaire
page8/17
date de publication05.11.2016
taille0.92 Mb.
typeRapport
l.21-bal.com > loi > Rapport
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   17

PAQ N°37 : prévoir un courrier d’information à MT
Les bénévoles sont-ils aidés et soutenus par des groupes de parole, par des actions de formation et sont-ils assistés par des tuteurs au sein de l'établissement ou du service ?

NC Non concerné

L’association des petits frères des pauvres prend en charge cette activité

2.2.5 - Le réseau et les intervenants (professionnels, stagiaires)

L'accueil de stagiaires est-il développé dans l'établissement ou le service ?
A Pour tous types de stagiaires

Les professionnels sont-ils impliqués dans l'accueil de stagiaires
A Systématiquement

L’accueil des stagiaires fait-il systématiquement l’objet d’une convention de stage ?
Oui

Un tutorat des stagiaires existe-t-il dans l’établissement ou le service ?
A Systématiquement

Les personnes accueillies dans l'établissement ou le service sont-elles informées de l'accueil de stagiaires ?
A Systématiquement ponctuellement, en fonction des secteurs
Des échanges de personnels existent-ils avec d'autres établissements ou services ?
Du même secteur d'activité ? Oui lors de formations et pour des objectifs bien spécifiques (circuit des médicaments, tenues professionnelles, PASA,…)

Du même territoire ? Oui

D'autres secteurs d'activités ? Oui

D'autres territoires ? Oui
Ces échanges de personnels
A Sont-ils formalisés et évalués ? Officieusement
Des journées de réflexion sont-elles organisées dans l'établissement ou le service, pour les professionnels ?


  • Avec sociologue Oui

  • Philosophe Non

  • Architecte Non

  • Médecin Oui

  • Soignant Oui

  • Autre (à préciser) : avec psychologue, directeurs


Une politique de formation inter établissements ou inter services est-elle mise en place ?

Oui
L'établissement ou le service favorise-t-il la formation en extramuros ?

Oui
L'établissement ou le service favorise-t-il la formation aux nouvelles technologies d'information et de communication ?

Oui formation à l’utilisation du PSI
2.2.6 - La place des nouvelles techniques d’information et de communication (NTIC) dans le réseau

L’établissement met-il à disposition des personnes accueillies les NTIC ?

Oui

Le service d’animation peut mettre à disposition son ordinateur connecté à Internet, avec possibilité d’accompagnement à l’utilisation + ordinateur au salon du second. Il y a très peu de demandes.
Les personnes utilisatrices sont-elles aidées par des professionnels de l'établissement ou du service ?

Oui
Les personnes utilisatrices sont-elles aidées par des bénévoles ?

Oui
L'établissement ou le service s'est-il doté en équipements et en progiciels ?

Oui
Dans le cadre de l'utilisation des NTIC par les personnes accueillies

B Il existe des lieux dédiés aux NTIC dans l'établissement ou le service, mais le matériel n'est pas adapté aux personnes accueillies
2.2.7 - L’évaluation de l’ouverture sur le réseau

Les essais, les expérimentations sont-ils évalués avant d'être pérennisés ?

Oui
Chaque action d'ouverture sur l'extérieur fait-elle l'objet d'une évaluation, avec des outils appropriés et fréquemment ?

B l'établissement ou le service répond à deux exigences
2.3 – L’accessibilité du service ou de l’établissement

2.3.1 - L’établissement dans son environnement

2.3.2 - Les prêts de locaux ou de matériel

2.3.3 – La communication
2.3.1 - L’établissement dans son environnement

L’établissement ou le service propose-t-il des formules complémentaires à son activité principale:
Accueil de jour Oui

Hébergement temporaire Oui

Accueil de week-end Non

Accueil de semaine Non

Aide à domicile Non

Portage de repas Non

Soins à domicile Non

Transports Oui

Autres (préciser)

6 places d’AJ et 2 HT. + un habitant d’Elne qui vient manger tous les jours le midi et dont le transport est assuré par la MDR.
Existe-t-il une politique d’ouverture de l’établissement sur son environnement externe (crèche, école maternelle, école primaire, collège, lycée, association sportive, autre association, club du troisième âge, familles d’accueil) ?

Oui Beaucoup de projets développés avec les partenaires locaux (médiathèque, écoles, centre de loisirs, piscine municipale, Plateforme de répit, Réseau de Coordination gérontologique Côte Vermeille)
2.3.2 - Les prêts de locaux ou de matériel

L’établissement met-il à disposition ?
Des locaux Non

Du matériel Non

Des équipements Non

En fonction des demandes qui sont faites l’établissement peut y répondre favorablement mais actuellement il n’y a rien de formalisé et de fixe.
2.3.3 – La communication

Existe-t-il une communication propre à l’établissement ou au service ?

Oui Affiches, site internet, journal local
L’établissement ou le service dispose-t-il d’un site internet ?

Oui
L’établissement ou le service dispose-t-il d’une plaquette de présentation ?

Oui
L’établissement ou le service utilise-t-il les supports locaux pour communiquer (affichage, bulletin communal, panneaux électroniques, hauts parleurs, etc.)

Oui
L’établissement ou le service informe-t-il la presse locale de ce qu’il fait ?

A Systématiquement
L’établissement ou le service informe-t-il la radio locale de ce qu’il fait ?

C Parfois
La communication de l’établissement s’appuie :

B Sur la plupart des supports
2.3.4 – Les lieux de diffusion de l’information - affichage

Des panneaux d’affichage identifiés existent-ils en direction :


  • Des résidents (activités, informations diverses…) ?

Oui


  • Des familles ?

Oui


  • Des partenaires extérieurs ?

Non


  • Des bénévoles ?

Non


  • Du personnel (consignes de sécurité, législation du travail, instances représentatives…) ?

Oui
3ème partie

Le projet d’établissement ou de service et ses modalités de mise en œuvre
3.1 – Le projet d’établissement et ses valeurs

3.1.1 – Validité du projet d’établissement

3.1.2 – Conformité du projet d’établissement
3.1.1 – Validité du projet d’établissement

Le projet d’établissement (P.E) est-il en cours de validité ?

Oui

Validé en CTE ; le projet est officialisé, a été présenté aux familles, visible sur site internet pour tous les personnels, signé les médecins de ville
3.1.2 – Conformité du projet d’établissement

Le projet d’établissement est-il en conformité avec la réglementation en vigueur ?

Oui

Tient compte des RBP de l’ANESM et de la HAS : Elaboration, rédaction et animation du projet d’établissement

Tient compte des exigences Tripartites

Choix éthiques (dont PASA, nutritions choisies et /ou adaptées, choix de vies, fin de vie, directives anticipées, consentement éclairé, par exemple) 7/7.

Choix de formation continue
PAQ N°20 : Procédure pour l’accueil et l’aide à comprendre la structure, aide à l’orientation MT
PAQ N° 38 : Système de communication avec les familles à améliorer
Le projet d’établissement est-il fondé sur la charte de la personne âgée : charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance, charte de la personne âgée en institution ?

B Satisfait dans la plupart des cas et de manière habituelle

Oui : Chartes respectées, dans la limite des possibilités de la personne et –le cas échéant : choisir dans le sens de la personne

Oui : Vie sociale et culturelle :

- Présence et rôle des proches : Premiers liens sont les familles, (- voir information)

- L’information : Familles dès l’accueil

Oui pour la préservation de l’autonomie, le personnel s’adapte aux résidants

  • Qualification des intervenants mais : nombre pas suffisant : Effectif calé sur des PMP/GMP de 2007, donc au-dessous des besoins réels actualisés ; de ce fait 11 contrats aidés, (dont certains devraient être en suppléments) compensent ce manque de moyens au lieu d’être dans leur champ prévu de l’insertion et de l’accompagnement

Oui : formation (ASG)

Oui : volonté institutionnelle de respecter les chartes

Oui : Accompagnement jusqu’au décès, sur les lieux de vie, assorti de rituels de socialisation et de partages

Oui : Egalement respect fin de vie

Oui : Rapport avec Nutrition : privilège les désirs, en respectant une surveillance diététique discrète ?

Oui : Linge personnel même très fragile

Oui : activités de la vie quotidienne et les activations et animations sont valorisées en permanence

Oui : PVI et réévaluation
3.2. Le projet d’établissement au regard des besoins

3.2.1 – En termes de structures (accueil de jour, hébergement temporaire…)

3.2.2 - En termes de santé publique : recommandations des bonnes pratiques, nutrition, douleur…?

3.2.3 – Participation des personnes accueillies

3.2.4 – Participation des professionnels

3.2.5 – Participation de l’entourage

3.2.6 – Caractéristiques des pathologies

3.2.7 – Individualisation du projet de soins

3.2.8 – Individualisation du projet de vie

3.2.9 – La procédure d’admission
3.2.1 – En termes de structures (accueil de jour, hébergement temporaire…)

Le projet d’établissement recense-t-il les besoins des personnes accueillies ?

A Satisfait dans tous les cas et de manière constante

Nutrition, hydratation, participation, socialisation, mouvement/marche/déplacement, information, confort, sécurité, tranquillité, intimité…..

Mesure de l’état des besoins à travers la classification GIR & PATHOS : le GMP est de 714 et le PMP de 195 en 2013

L’HT & l’AJ, ne disposent pas de PE spécifiques, mais :

  • Les besoins de ces secteurs sont intégrés dans le PE global précédent (2009)

  • Les formalisations manquent encore à ces secteurs, alors que les prises en charges sont effectuées (Cahier de liaison, Réunions de travail des animatrices, contacts avec les familles sur demandes, évaluations et actualisations des actions, analyses de ces cas lors des relèves interdisciplinaires quotidiennes)

  • L’AJ se veut à l’écoute des besoins des familles, dans sa philosophie d’aide au maintien à domicile, et s’adapte aux désirs et besoins des usagers : possibilité d’accueils dimanches et jours fériés, et non uniquement du lundi à vendredi ; réponses ponctuelles à des PA du village vivant à domicile : aller chercher et raccompagner une PA sans famille pour le repas de midi, à sa demande…


PAQ N° 39 à faire pour le LT, dans le domaine de l’HT et de l’AJ (3-2-1 & 3-2-3)
3.2.2 - En termes de santé publique : recommandations des bonnes pratiques, nutrition, douleur… ?

Le projet d’établissement recense-t-il les besoins des personnes accueillies ?

A Satisfait dans tous les cas et de manière constante

A. Comment connaitre les besoins des résidents :

1. Afin de répondre à cette question nous nous sommes tout d’abord questionnés sur la connaissance des besoins des personnes accueillies. Le PE 2012/2016 a été élaboré sur la base des RBPP citées ci-dessous :

  1. Qualité de vie en Ehpad (Volet 1) : De l’accueil de la personne à son accompagnement

  2. Qualité de vie en Ehpad (volet 2) Organisation du cadre de vie et de la vie quotidienne

  3. L’évolution des pratiques professionnelles et la mise en place de nouveaux modes d’accompagnement (créativité des équipes, adaptation des prestations en fonction de l’évolution des besoins)

  4. Le questionnement éthique dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux

  5. Elaboration, rédaction, et animation du projet d’établissement ou de service

  6. Pour un accompagnement de qualité des personnes avec ou sans troubles cognitifs ou ayant des troubles du comportement

  7. Concilier vie en collectivité et personnalisation de l’accueil et de l’accompagnement

  8. L’accompagnement des personnes atteintes d’une maladie d’Alzheimer ou apparentée en établissement médico-social

Ainsi, le recensement des besoins des populations accueillies tirées de ces recommandations nous a permis de construire le projet de soin et d’accompagnement.

  1. Notre second élément de réponse est dans la mesure de l’état des besoins à travers la classification GIR & PATHOS




GIR

Dates d’évaluation

GMP

PATHOS

Dates d’évaluation

PMP




2008

685.71




2007

135




2009

691.34













2010

729.44




2009

165




2011

713.65













2012

703













2013

714.39




2013

195.14


4. L’évolution du niveau moyen de dépendance a fait évoluer le PE 2012/2016 vers une politique d’accompagnement adaptée à une population démente et en perte de repère. La mise en place notamment du PASA participe à cette évolution.
5. Le rapport médical annuel : ce document élaboré chaque année par le médecin coordinateur précise en termes de pathologies notre connaissance de la population.

6. Interrogation des professionnels : les besoins des résidents sont également exprimés par l’équipe professionnelle à l’occasion d’analyser de cas, de transmission, de relèves, ….
B. Le PE 2 intègre-t-il ces besoins recensés ? OUI, pour l’Hébergement permanent : le PE est rédigé pour répondre aux besoins et désirs des résidants. La connaissance acquise du public et la prise en soin mise en œuvre en direction des personnes accueillies le confirme. L’organisation par secteur, les temps de travail collectifs et de réflexion, le développement des compétences internes (sophrologie, massage thérapeutique, technique de la validation, l’inscription des ASG dans l’accompagnement, les animatrices, …..) sont autant d’éléments qui nous permettent d’intégrer les besoins des PA dans le PE et donc dans notre politique d’accompagnement.
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   17

similaire:

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconRapport d’Évaluation

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconCompte-rendu sommaire de la seance du conseil municipal du 13 septembre 2013

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconCompte-rendu sommaire de la seance du conseil municipal du 15 novembre 2013

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconRapport D’évaluation Finale

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconRapport d'évaluation des moyens d'aération

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconDeliberation approuvant le rapport de la commission locale d’evaluation...

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconRapport préalable Mars 2006 sommaire

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconBibliographie ethique-orthophonie
«le contrat thérapeutique en rééducation vocale» Rééducation Orthophonique n°254 : L’évaluation vocale, 2013. Isbergues 311-320

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconRapport annuel 2013

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconRapport d’activité 2013








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com