Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire








télécharger 0.92 Mb.
titreRapport d’evaluation interne 2013 sommaire
page3/17
date de publication05.11.2016
taille0.92 Mb.
typeRapport
l.21-bal.com > loi > Rapport
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   17

Le projet de la prise en charge de l’activité au quotidien dans l’établissement

Objectifs

Moyens

Evaluation

Taux

Inscrire l’animation dans l’établissement.


Former une personne à l’animation (type BEATEP) par la consolidation du CAE sur l’animation

Définir rôle et missions de la personne responsable de l’animation et l’articulation avec les autres personnels (AMP en particulier)
Organiser l’animation : sur l’année, sur le mois, sur la semaine et à la journée et formaliser un programme

Renforcer l’articulation entre le projet de vie et le projet d’animation
Créer une amicale (famille, résidents, personnel) avec comme objectif d’impliquer les familles et de donner plus de vie dans l’établissement, organiser son fonctionnement. Projet bénévole

Evaluer les désirs et les capacités (physiques, psychiques, intellectuelles) des résidents et adapter les activités

Mettre en place des ateliers ludiques et thérapeutiques

Réalisé
Fiche de poste de l’animatrice réalisée. Poursuivre l’articulation avec les autres professionnels car l’animation n’est pas encore l’affaire de tous (à repositionner dans le PE2012/2016)


Programmation des activités et planification annuelle réalisée et affichée
Mise en œuvre des projets personnalisés

Projet lancé en 2011. Départ frileux, à poursuivre sur PE2012/2016 (très faibles participation des familles même si un mieux est constaté au ni veau de leur contact et implication avec le service animation. Partenariat engagé avec l’association des petits frères des pauvres.
Renforcer les liens et les transmissions avec l’équipe des soignants et ASHQ. Encore trop peu d’initiatives de rapprochements entre résidents autour d’une activité au-delà de la programmation des activités par les animatrices. Renforcer l’implication de tous dans la mise en œuvre des PVI.



100%

100%


100%
100%

100%



Mettre en place le suivi, l’évolution des résidents avec une traçabilité commune avec les soignants

PSI, formation des ASH à l’outil

Les animatrices notent leur relève dans le PSI.






Le projet de vie

Objectifs

moyens

Evaluation

Taux

Mise en place du projet de vie personnalisé

Réfléchir à un support en groupe de travail, Réaliser les projets dans les trois premiers mois de l’arrivée du résident,

Prévoir son évaluation


Support PVI mis en place et réalisé pour les 114 résidents+ fiche « document unique » réalisée pour chacun des résidants.


100%

L’accueil des personnes désorientées :

Former les agents à l’Humanitude, à la bientraitance

Formation réalisée

100%

Améliorer la participation du résident et de sa famille

Conseil de la Vie Sociale et les réunions des familles,

ouvrir l’établissement sur l’extérieur et positionner le résident et sa famille au centre de l’organisation

Réunions CVS+ réunions des familles+ Réunion de l’association des résidants réalisées en même temps, mais manque de participation des familles (peu de monde).

Multiplication des échanges et relations avec l’environnement.

Poursuivre le travail déjà enclenché avec les familles (relation famille/agent)

100%

Formaliser les procédures de sortie pour hospitalisation

les alentours de la chambre mortuaire qui n’ont pas été aménagés.


Aménagement pas réalisé.






Le projet social

Objectifs

Moyens

Evaluation

Taux

Améliorer la communication inter services et la prise en charge des résidents


réunion inter services le premier vendredi de chaque mois de 13 à 14h,

Rassembler tous les agents, vers une plus grande humanisation et coordination de l’activité à travers la mise en œuvre du projet individuel.

Réunions interservices effectives pendant 3 ans. La communication s’est améliorée entre les services notamment par le fait que les membres participants à la relève soient issus de différents services (AS, ASH, Anim, IDE, Surv, Cadre santé, Psy, Md coord).

Démarche pluri disciplinaire

100%

100%

Réfléchir à l’organisation du travail et mettre à plat la politique et la gestion des remplacements des personnels (congés, maladie…).

Elaboration de protocoles, Mettre à jour ou créer les fiches de poste pour tous les métiers, y accoler la gestion des compétences et les tâches à réaliser

Gestion documentaire mise en place

Fiches de postes et gestion des compétences refaites

100%

Renforcer la coordination dans la mise en œuvre de la politique qualité


Responsable qualité

Non effectif faute de financement




Optimiser le temps de travail
Organiser le travail autour du résident

Réorganiser les relèves inter postes de travail,


Adapter le recrutement des résidents à la charge de travail (étude faite dans le cadre du Projet de soins),

Sectoriser le travail, mettre en lien l’organisation d’une journée d’accompagnement d’un résident avec les effectifs nécessaires, essentiels, et utiles par catégories professionnelle

Relèves travaillées sur leur contenu avec la mise en place de Transmissions ciblées en lien avec les diagnostics infirmiers et les PVI. Travail à poursuivre et à améliorer dans le cadre du PE 2012/2016.

Mise en place des fiches de pre admission
Sectorisation des AS effective les matins (Pour le PE 2012/16 étude de la sectorisation ASH pour renforcer le suivi du travail et dimension d’équipe.) Conduite de changement menée avec une réorganisation globale entre AS/ASH/IDE.

Pour le PE 2012/2016 : Etude pour la mise en place de micro-projets

100%

Mieux gérer la contrainte temporelle par rapport aux demandes et besoins des résidents

gestion du stress par un soutien psychologique, analyse des pratiques, Former les équipes à l’Humanitude et aux Démences de types Alzheimer

Mise en place des rencontres professionnelles avec Mme Desjardins.

Formation effectuée.

Mise en place du livret d’accueil pour les nouveaux agents. Pour le PE 2012/2016, favoriser les référents par thèmes.

100%

Renforcer les équipes présentes

création de postes soignants et d’auxiliaires de vie

Deux postes d’AS financés à 100% par le soin ont été créés.




Intégrer la formation comme un investissement 

définition d’objectifs précis et mesurables pour chaque agent partant en formation et transfert des acquis à leur retour, et favoriser les validations d’acquis d’expérience des ASH vers les auxiliaires de vie.



Plus de partages et de retours mais pour le PE2012/2016 renforcer les formations/informations en internes en termes de passation de connaissances et de savoirs.

VAE ASH vers Aux vie inexistant car pas adapté à l’activité professionnelle en EHPAD. Pour le PE 2012/2016, favoriser la formation continue pour les ASHQ.

100%



* l’actuel Projet d’établissement, (consultable sur le site : (www.mdr-elne.com) 2012-2016, a fait appel à la démarche participative : un groupe de pilotage s’est réuni 4 fois durant la période de conception du nouveau PE (entre juin et novembre 2011).

Chaque membre du groupe de pilotage était animateur d’un groupe formé d’agents volontaires, préalablement inscrits sur un des 4 thèmes étudiés. Le groupe de pilotage était composé de:

La directrice, la cadre de santé, l’attachée d’administration hospitalière, le représentant du personnel, un aide-soignant de nuit, la référente Bientraitance, le médecin coordonnateur, le chef d’équipe de l’entretien, le chef cuisinier, le pharmacien, la psychologue, la responsable de l’équipe d’animation.

Les 4 thèmes choisis pour élaborer le Projet d’ Etablissement 2012/2016, ont été:

- Le public et son entourage

- La nature de l’offre de service et son organisation

- L’aménagement des espaces et l’architecture

- La gestion des risques: Hygiène et Sécurité



  1. Valeurs de l’institution

Les valeurs qui guident notre action sont déclinées dans le PE consultable en ligne ; on peut les résumer ainsi :

  • le projet de vie individualisé (et formalisé) de la personne : comme favorisant la place centrale de la personne âgée au sein de l’organisation. Le respect des choix, désirs et besoins de la personne âgée

  • le maintien la personne âgée en qualité d’acteur de sa vie : comme principe qui guident l’action des professionnels




  • La formation à l’Humanitude d’Yves Gineste et Rosette Marescotti : comme source d’une évolution des métiers et compétences des Soignants




  • Une relation égalitaire entre professionnel et résidant est instaurée sans notion de soignant/soigné

  • La culture de la Bientraitance qui guide les actes de l’ensemble des professionnels




  • La dimension Holistique de la considération et de la prise en soin de la personne âgée permet de ne pas la limiter à une maladie, à une dépendance, à un besoin, mais instaure la continuité de vie et toute la complétude de son être, propre et unique.


Les valeurs s’étendent aussi à l’observance, dans la limite des moyens qui nous sont octroyés, des recommandations des bonnes pratiques professionnelles de l’Anesm* ou de l’HAS* :

  • Qualité de vie en Ehpad (Volet 1) : De l’accueil de la personne à son accompagnement

  • Qualité de vie en Ehpad (volet 2) Organisation du cadre de vie et de la vie quotidienne

  • L’évolution des pratiques professionnelles et la mise en place de nouveaux modes d’accompagnement (créativité des équipes, adaptation des prestations en fonction de l’évolution des besoins)

  • Le questionnement éthique dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux

  • Elaboration, rédaction, et animation du projet d’établissement ou de service

  • Pour un accompagnement de qualité des personnes avec ou sans troubles cognitifs ou ayant des troubles du comportement.

  • Concilier vie en collectivité et personnalisation de l’accueil et de l’accompagnement

  • L’accompagnement des personnes atteintes d’une maladie d’Alzheimer ou apparentée en établissement médico-social.

  • La prise en charge de la douleur

  • La prise en charge des escarres

  • La prise en charge de la dénutrition

  • La prise en charge des chutes

  • La prise en charge de l’incontinence


Par ailleurs, l’observance des règles normatives de la marche en avant, dans le secteur de la buanderie lingerie (RABC) comme de la cuisine (HACCP/PMS), le remplissage et le suivi du DARI, une politique d’hygiène des locaux régulière et intensive, sont autant de valeurs pratiques qui sou tendent les pratiques professionnelles au bénéfice de l’usager.
Enfin, l’établissement met en œuvre un plan de développement de la Bientraitance et de renforcement de lutte contre la maltraitance (plan du 14 mars 2007), et a désigné une personne (un cadre de Santé), « référente Bientraitance » pour suivre ce domaine dans l’ensemble de l’institution.


  1. Organisation de l’institution :

Organigramme 2013

Le service administratif: composé de 3 agents à temps plein et d’une directrice, l’accueil est ouvert du lundi au vendredi de 8h à 18h (avec parfois une fermeture entre 12h et 14h)et le samedi matin de 8h à 12h. En dehors de ces temps d’ouverture, il est possible de joindre l’établissement 24h/24 au 04.68.37.34.34. L’établissement est ouvert de 6h à 19h en accès libre et de 19h à 6h en accès contrôlé (sonnette au portail gérée par les veilleurs). Le suivi des dossiers des résidents est effectué par l’administration ainsi que le système de communication avec la diffusion des informations. Un cahier de transmission pour les familles est laissé libre sur le guichet de l’accueil afin de faciliter la communication avec l’établissement. Ce service travaille en concertation avec les différentes équipes et coordonne le système de communication de la Résidence.

Le service lingerie: composé de 3 lingères à temps plein et de 2 à temps partiel, il est en fonctionnement du lundi au vendredi de 7h à 16h36, le samedi de 7h à 13h et le dimanche de 7h à 14h36. La distribution du linge propre est assurée tous les deux jours, le linge sale est ramassé tous les jours. La lingerie prend en charge tout le textile du grand plat, tenues professionnelles jusqu’au linge du résidant.

Le service cuisine: L’équipe est composée de 4 cuisiniers à temps plein; ils sont 2 à 3 par jour en fonction du roulement. Les heures d’ ouverture sont de 6h-13h36 et de 17h-19h15. Les repas sont confectionnés sur place et répondent aux besoins nutritionnels de la personne âgée. Des menus individuels sont également conçus en lien avec la diététicienne de l’établissement dans le respect de leur goût. Ce service travaille en complémentarité et en cohésion avec l’équipe soignante composée d’AS, d’ASH et d’IDE et avec l’équipe médicale.
Le service entretien: composé de 3 ouvriers à temps plein et d’un agent à temps partiel. Ils ont en charge l’entretien, la réparation et le réaménagement des lieux de vie et locaux de l’établissement ainsi que des extérieurs. Les ouvriers sont présents du lundi au vendredi de 7h-18 et le samedi matin de 7h à 12h. Le service travaille en collaboration avec la direction afin de faire évoluer l’architecture de l’établissement au regard des nouveaux besoins des résidents et références réglementaires.
Le service animation: composé d’une animatrice titulaire du BPJEPS à temps plein elle élabore le projet d’animation et le met en œuvre avec ses collaboratrices (1 agent à 0.8 ETP et deux agents à 0.75 ETP dont un sur la prise en charge des personnes en accueil de jour). Leur rôle est d’animer la vie des résidents par des activités collectives mais également par du suivi individuel. Ce service travaille en complémentarité et en cohésion avec l’équipe soignante composée d’AS, d’ASH et d’IDE et avec l’équipe médicale. Les animatrices sont présentes tous les jours de la semaine de 9h-18h, et le WE un agent est présent de 9h-16h36.
Le service soignant composé de:

- 5.7 ETP d’infirmières. Le service infirmier est en activité tous les jours du lundi au dimanche de 6h à 20h. Le rôle de l’IDE est de coordonner la prise en soin de la personne âgée et de suivre les projets d’accompagnement personnalisés des résidents sur son secteur. En plus de ce rôle propre, l’infirmière assure son rôle prescrit en collaboration avec l’équipe médicale.

- 22.35 ETP d’aides-soignants. L’équipe d’AS met en œuvre les projets d’accompagnement en réponse aux projets de vie individualisés. Ce service couvre plus de 14h d’une journée, de 06h à 20h36; du lever au coucher des résidants. Leur formation de base ainsi que la formation continue mise en œuvre au sein de la Résidence a permis d’appliquer les méthodes de l’Humanitude mais aussi de développer de nouvelles compétences telles que la sophrologie, les massages, les ateliers thérapeutiques.

- 22 ETP d’Agents des Services Hospitaliers. Le service ASHQ accompagne la personne âgée dans ses gestes de la vie courante et plus particulièrement dans les domaines de l’hygiène et du service repas. Ainsi, de 7h à 15h et de 17h à 19h30 elles vont assurer le ménage des chambres et des lieux communs ainsi que le service des repas en personnalisant leur intervention auprès de chacune des personnes accueillies.
Le service aide à la personne: ce service est composé de personnes en contrat d’accompagnement vers l’emploi (CAE-CUI) et viennent en renfort des postes autorisés. Elles couvrent l’après-midi de 13h à 20h et interviennent dans l’approche relationnelle et de bien-être. Elles apportent un renfort également au moment du repas du soir en animant une table thérapeutique pour les personnes qui ont besoin d’une stimulation et d’une aide.
L’équipe médicale: le médecin coordonnateur met en œuvre le projet médical de la structure et travaille en concertation avec les médecins, kinés et autres professionnels libéraux intervenant auprès des résidants. Le pharmacien gère la pharmacie de la résidence et collabore étroitement avec l’équipe médicale et l’équipe soignante.


  1. Méthodologie de l’évaluation interne

Les objectifs de l’évaluation interne proposent de :

  • « Déployer le questionnement évaluatif suivant : dans le cadre des missions imparties, les prestations proposées répondent elles aux besoins et attentes spécifiques des personnes accompagnées ou accueillies? »1

  • « Centrer l’appréciation de la qualité sur les effets des activités auprès des populations accueillies. »2


1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   17

similaire:

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconRapport d’Évaluation

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconCompte-rendu sommaire de la seance du conseil municipal du 13 septembre 2013

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconCompte-rendu sommaire de la seance du conseil municipal du 15 novembre 2013

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconRapport D’évaluation Finale

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconRapport d'évaluation des moyens d'aération

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconDeliberation approuvant le rapport de la commission locale d’evaluation...

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconRapport préalable Mars 2006 sommaire

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconBibliographie ethique-orthophonie
«le contrat thérapeutique en rééducation vocale» Rééducation Orthophonique n°254 : L’évaluation vocale, 2013. Isbergues 311-320

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconRapport annuel 2013

Rapport d’evaluation interne 2013 sommaire iconRapport d’activité 2013








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com