Partage de la richesse








télécharger 390.15 Kb.
titrePartage de la richesse
page1/16
date de publication20.12.2016
taille390.15 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   16
Sujets

Partage de la richesse 1

Politique nationale 3

Palmarès 42

Transparence et démocratie 44

Télévision et développement des enfants 45

Éducation 48

Santé 51

Bonheur 54

Écologie 65

Géopolitique 66

Divers 67



Partage de la richesse




« 99% des Québécois ont un niveau de vie supérieur à 99% des Américains. »

« De la seconde guerre mondiale jusqu'aux années 70, les super-riches (1%) captaient 8% du revenu total aux États-Unis. Aujourd'hui ils en captent trois fois plus, soit 24%. Les super-riches actuels sont-ils des génies, alors que ceux qui ont présidé aux trente années de plus forte croissance de l'histoire, de 1945 à 1975, étaient des cancres ? »

- étude de Jean-François Lisée et Pierre Fortin
« L'écart entre riches et pauvres est le plus petit au Québec que n'importe où en Amérique du Nord, ce qui nous assure une plus grande cohésion sociale et une plus grande sécurité: le taux de crimes violents est de 59 par 1000 habitants au Québec comparé à 160 en Alberta, et 106 au Canada. »

- http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/289082/realisation-de-soi-et-surconsommation-au-quebec-les-fourmis-sont-devenues-cigales
« Les familles québécoises appartenant à la moitié la plus pauvre au Québec ont travaillé en moyenne 12,8 semaines de plus par année entre 2003 et 2006 qu'elles le faisaient entre 1976 et 1979. Leurs salaires et autres revenus de marché ont néanmoins reculé de 10,1 % durant la même période en dollar constant, en dépit d'une croissance économique totale de 71 %. 

[…] les 10 % les plus riches ont, quant à elles, eu le loisir de réduire un peu leur temps de travail (-5,7 %) tout en augmentant leurs revenus de 24 %. »

- Étude de l'Institut de recherche et d'informations socio-économique (IRIS) et du Centre canadien de politiques alternatives (CCPA) dévoilée le 19 mai 2010

http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/289318/travailler-plus-pour-gagner-moins

« Dans les années 1880 et 1890, le banquier [John] Pierpont Morgan faisait savoir qu’il n’accepterait jamais d’investir dans une société dont les dirigeants étaient payés plus de 6 fois le salaire moyen. »

« Au États-Unis comme en Europe, ce multiple se situe aujourd’hui entre 300 et 500 fois pour la rémunération des présidents et directeurs généraux. »

- Bourguinat et Briys, L’arrogance de la finance, 2009

« […] dans les années du début du capitalisme, jusque vers 1980, tous les grands patrons de banques ou de très grandes entreprises se payaient à peu près 40 fois le salaire moyen des gens qu'ils commandaient. Henry Ford l'avait dit d'ailleurs : le capitalisme n'a pas besoin de beaucoup de règles. Raison de plus pour qu'il y ait une éthique « je me paie 40 fois le salaire moyen de ma maison ». […] 40 fois le salaire moyen des gens commandés, c'est de l'ordre de l'éthique convenable. » [Il s'agit du « ratio de décence » d'Henry Ford.]
Extrait d'intervention de Michel Rocard, ancien Premier Ministre de la France à la Conférence Internationale des ONG UNESCO, 30 novembre 2009

Rémunération des présidents de banque selon la moyenne des employés :
Laurentienne 29 fois

Nationale 54 fois

BMO 88 fois

Royale 100 fois

CIBC 108 fois

TD 132 fois

Scotia 209 fois

[Les deux banques les moins pires (Laurentienne et Nationale) sont les deux banques québécoises.]

Source : MEDAC, 2011




Le 5 janvier 2010, le ministre canadien du Revenu, Jean-Pierre Blackburn, déclarait que les Canadiens avaient déposé dans les paradis fiscaux des sommes totalisant 146 milliards de dollars en 2009, une augmentation substantielle par rapport aux 88 milliards de dollars en 2003. En 2000, selon la vérificatrice générale du Canada, 1,5 milliard de dollars ont ainsi échappé au fisc grâce à la seule entente d'amnistie fiscale avec la Barbade. À combien se chiffrent les sommes supplémentaires échappant au fisc par l'entremise d'autres paradis fiscaux comme les Îles Caïman, le Panama, les Bahamas, la Suisse ? On ne le sait pas. Par contre, on sait que l'existence des paradis fiscaux ne relève pas de la fatalité, mais bien du laisser-faire des gouvernements, voire de leur complicité. »



« Chaque marigot a son crocodile. Monsieur crocodile a toujours faim. » - Proverbe

Extraits de Comptes et contes du Prof Lauzon T.04 (2010) :
Les États-Unis se classent 42e au monde au niveau de l'espérance de vie et ont le taux de mortalité infantile le plus élevé de tous les pays occidentaux.
Jamais les Québécois n'ont établi comme priorité la création de la richesse. […] Au contraire, l'an passé [donc en 2009], selon un sondage international effectué par Léger et marketing, le principal enjeu pour les Québécois était, avec raison d'ailleurs, l'augmentation croissante de l'important écart entre les riches et les pauvres. Cette année [2010], un sondage Crop révèle qu'ils ont rejeté les recettes des lucides axées sur la création de la richesse destinée à une minorité d'opportunistes et défrayée par le monde ordinaire par le biais des hausses des tarifs de l'électricité, de l'éducation, des garderies, des soins de santé, par la privatisation de nos instruments collectifs et par une baisse d'impôt aux compagnies et aux notables.


  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   16

similaire:

Partage de la richesse iconModalités d’appropriation et d’exploitation
«richesse». Un bien est une chose, objet d’un droit de propriété et qui peut entrer dans un schéma juridique de quantité de choses....

Partage de la richesse iconLes dechets, une source de richesse a douala

Partage de la richesse iconRecherches sur la nature et les causes de la richesse des nations

Partage de la richesse iconComment aborder l’histoire de la pensée économique ?
«science» à partir de la publication an 1776 de «la richesse des nations» d’Adam Smith

Partage de la richesse iconRecherches sur la nature et les causes de la richesse des nations
«école classique». IL la définit par la référence à la théorie de la valeur travail

Partage de la richesse iconGode Bayama a partagé un statut

Partage de la richesse iconGode Bayama a partagé un lien

Partage de la richesse iconA partagé un souvenir déterminé, avec

Partage de la richesse iconRéunion de partage des résultats du pse

Partage de la richesse iconBernard lecomte, écrivain et éditeur, est maire adjoint de Saint-Denis-sur-Ouanne (Yonne)
«Ce qui fera demain la richesse d’un territoire comme la Puisaye, ce sont ses paysages. IL faut les préserver !»








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com