Exclusif: nos mamans violées au kivu mises en valeurs dans une série publique que vous connaissez








télécharger 440.73 Kb.
titreExclusif: nos mamans violées au kivu mises en valeurs dans une série publique que vous connaissez
page1/9
date de publication20.12.2016
taille440.73 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9


  1. https://fbcdn-profile-a.akamaihd.net/hprofile-ak-prn1/41667_100000015661360_1547_q.jpg

Gode Bayama a partagé un lien via Bamusundi Changachanga.

Il y a 7 minutes

https://fbexternal-a.akamaihd.net/safe_image.php?d=aqc6qeqtq_qgj5bl&w=155&h=114&url=http%3a%2f%2fi2.ytimg.com%2fvi%2faui_6qeygeu%2fmqdefault.jpg

EXCLUSIF: NOS MAMANS VIOLÉES AU KIVU MISES EN VALEURS DANS UNE SÉRIE PUBLIQUE QUE VOUS CONNAISSEZ

EXTRAORDINAIRE, SUIVEZ
Haut du formulaire

J’aime ·  · Promouvoir · Partager

Bas du formulaire



Photos
Afficher tout

























  1. https://fbcdn-profile-a.akamaihd.net/hprofile-ak-prn1/41667_100000015661360_1547_q.jpg

Gode Bayama a partagé un lien via Bamusundi Changachanga.

Il y a 8 minutes

https://fbexternal-a.akamaihd.net/safe_image.php?d=aqd2_2miwynbmuz0&w=155&h=114&url=http%3a%2f%2fmedia.gerbeaud.net%2f2012%2f11%2fbrf-pied-tomate.jpg

BRF : à l'essai

www.gerbeaud.com

Aussi célèbres que controversés, les Bois Raméaux Fragmentés ont fait l'objet d’un essai de trois ans dans les jardins de Terre vivante. Voici les résultats obtenus...
Haut du formulaire

J’aime ·  · Promouvoir · Partager

Bas du formulaire

  1. https://fbcdn-profile-a.akamaihd.net/hprofile-ak-prn1/41667_100000015661360_1547_q.jpg

Gode Bayama a partagé un lien via Bamusundi Changachanga.

Il y a 9 minutes

https://fbexternal-a.akamaihd.net/safe_image.php?d=aqauno92p3y6mcf7&w=155&h=114&url=http%3a%2f%2fi4.ytimg.com%2fvi%2f3jypvqpamvu%2fmqdefault.jpg

C'EST TRISTE: NE RATEZ PAS CE DOCUMENT INCROYABLE SUR LAURENT NKUNDA BATWARE

INCROYABLE MAIS VRAI, SUIVEZ
Haut du formulaire

J’aime ·  · Promouvoir · Partager

Bas du formulaire



Mentions J’aime
Afficher tout

  1. https://fbcdn-profile-a.akamaihd.net/hprofile-ak-prn1/41667_100000015661360_1547_q.jpg

Gode Bayama a partagé un lien via Bamusundi Changachanga.

Il y a 10 minutes

https://fbexternal-a.akamaihd.net/safe_image.php?d=aqdr0qhliiwkdcsg&w=155&h=114&url=http%3a%2f%2fi3.ytimg.com%2fvi%2fjzzdqowbq0i%2fmqdefault.jpg

DOCTEUR DENIS MUKWEGE PARLE ENFIN DE SON CALVAIRE

INTERVIEW DU DR DENIS MUKWEGE
Haut du formulaire

J’aime ·  · Promouvoir · Partager

Bas du formulaire



Lieux
Afficher tout

10 lieux récents
https://fbcdn-profile-a.akamaihd.net/hprofile-ak-prn1/41667_100000015661360_1547_q.jpg

Gode Bayama était à Blackk et 9 autres lieux.

Afficher toutes les actualités

  1. https://fbcdn-profile-a.akamaihd.net/hprofile-ak-prn1/41667_100000015661360_1547_q.jpg

Gode Bayama a partagé la photo de Kmt.

Il y a 10 minutes

Fin novembre 1960, Lumumba est capturé. Il écrit alors une dernière lettre à sa femme Pauline 

Ma compagne chérie,

Je t’écris ces mots sans savoir s’ils te parviendront, quand ils te parviendront et si je serai en vie lorsque tu les liras

. Tout au long de ma lutte pour l’indépendance de mon pays, je n’ai jamais douté un seul instant du triomphe final de la cause sacrée à laquelle mes compagnons et moi avons consacré toute notre vie. Mais ce que nous voulions pour notre pays, son droit à une vie honorable, à une dignité sans tache, à une indépendance sans restrictions, le colonialisme belge et ses alliés occidentaux – qui ont trouvé des soutiens directs et indirects, délibérés et non délibérés, parmi certains hauts fonctionnaires des Nations-Unies, cet organisme en qui nous avons placé toute notre confiance lorsque nous avons fait appel à son assistance – ne l’ont jamais voulu.

Ils ont corrompu certains de nos compatriotes, ils ont contribué à déformer la vérité et à souiller notre indépendance. Que pourrai je dire d’autre ? Que mort, vivant, libre ou en prison sur ordre des colonialistes, ce n’est pas ma personne qui compte. C’est le Congo, c’est notre pauvre peuple dont on a transformé l’indépendance en une cage d’où l’on nous regarde du dehors, tantôt avec cette compassion bénévole, tantôt avec joie et plaisir. Mais ma foi restera inébranlable. Je sais et je sens au fond de moi même que tôt ou tard mon peuple se débarrassera de tous ses ennemis intérieurs et extérieurs, qu’il se lèvera comme un seul homme pour dire non au capitalisme dégradant et honteux, et pour reprendre sa dignité sous un soleil pur.

Nous ne sommes pas seuls. L’Afrique, l’Asie et les peuples libres et libérés de tous les coins du monde se trouveront toujours aux côtés de millions de congolais qui n’abandonneront la lutte que le jour où il n’y aura plus de colonisateurs et leurs mercenaires dans notre pays. A mes enfants que je laisse, et que peut-être je ne reverrai plus, je veux qu’on dise que l’avenir du Congo est beau et qu’il attend d’eux, comme il attend de chaque Congolais, d’accomplir la tâche sacrée de la reconstruction de notre indépendance et de notre souveraineté, car sans dignité il n’y a pas de liberté, sans justice il n’y a pas de dignité, et sans indépendance il n’y a pas d’hommes libres.
Ni brutalités, ni sévices, ni tortures ne m’ont jamais amené à demander la grâce, car je préfère mourir la tête haute, la foi inébranlable et la confiance profonde dans la destinée de mon pays, plutôt que vivre dans la soumission et le mépris des principes sacrés. L’histoire dira un jour son mot, mais ce ne sera pas l’histoire qu’on enseignera à Bruxelles, Washington, Paris ou aux Nations Unies, mais celle qu’on enseignera dans les pays affranchis du colonialisme et de ses fantoches. L’Afrique écrira sa propre histoire et elle sera au nord et au sud du Sahara une histoire de gloire et de dignité. Ne me pleure pas, ma compagne. Moi je sais que mon pays, qui souffre tant, saura défendre son indépendance et sa liberté.

Vive le kongo ! Vive l’Afrique !

Patrice Lumumba
photo : fin novembre 1960, lumumba est capturé. il écrit alors une dernière lettre à sa femme pauline ma compagne chérie, je t’écris ces mots sans savoir s’ils te parviendront, quand ils te parviendront et si je serai en vie lorsque tu les liras. tout au long de ma lutte pour l’indépendance de mon pays, je n’ai jamais douté un seul instant du triomphe final de la cause sacrée à laquelle mes compagnons et moi avons consacré toute notre vie. mais ce que nous voulions pour notre pays, son droit à une vie honorable, à une dignité sans tache, à une indépendance sans restrictions, le colonialisme belge et ses alliés occidentaux – qui ont trouvé des soutiens directs et indirects, délibérés et non délibérés, parmi certains hauts fonctionnaires des nations-unies, cet organisme en qui nous avons placé toute notre confiance lorsque nous avons fait appel à son assistance – ne l’ont jamais voulu. ils ont corrompu certains de nos compatriotes, ils ont contribué à déformer la vérité et à souiller notre indépendance. que pourrai je dire d’autre ? que mort, vivant, libre ou en prison sur ordre des colonialistes, ce n’est pas ma personne qui compte. c’est le congo, c’est notre pauvre peuple dont on a transformé l’indépendance en une cage d’où l’on nous regarde du dehors, tantôt avec cette compassion bénévole, tantôt avec joie et plaisir. mais ma foi restera inébranlable. je sais et je sens au fond de moi même que tôt ou tard mon peuple se débarrassera de tous ses ennemis intérieurs et extérieurs, qu’il se lèvera comme un seul homme pour dire non au capitalisme dégradant et honteux, et pour reprendre sa dignité sous un soleil pur. nous ne sommes pas seuls. l’afrique, l’asie et les peuples libres et libérés de tous les coins du monde se trouveront toujours aux côtés de millions de congolais qui n’abandonneront la lutte que le jour où il n’y aura plus de colonisateurs et leurs mercenaires dans notre pays. a mes enfants que je laisse, et que peut-être je ne reverrai plus, je veux qu’on dise que l’avenir du congo est beau et qu’il attend d’eux, comme il attend de chaque congolais, d’accomplir la tâche sacrée de la reconstruction de notre indépendance et de notre souveraineté, car sans dignité il n’y a pas de liberté, sans justice il n’y a pas de dignité, et sans indépendance il n’y a pas d’hommes libres. ni brutalités, ni sévices, ni tortures ne m’ont jamais amené à demander la grâce, car je préfère mourir la tête haute, la foi inébranlable et la confiance profonde dans la destinée de mon pays, plutôt que vivre dans la soumission et le mépris des principes sacrés. l’histoire dira un jour son mot, mais ce ne sera pas l’histoire qu’on enseignera à bruxelles, washington, paris ou aux nations unies, mais celle qu’on enseignera dans les pays affranchis du colonialisme et de ses fantoches. l’afrique écrira sa propre histoire et elle sera au nord et au sud du sahara une histoire de gloire et de dignité. ne me pleure pas, ma compagne. moi je sais que mon pays, qui souffre tant, saura défendre son indépendance et sa liberté. vive le kongo ! vive l’afrique ! patrice lumumba
Haut du formulaire

J’aime ·  · Promouvoir · Partager

Bas du formulaire

  1. https://s-static.ak.facebook.com/rsrc.php/v2/yf/r/m8g55t9gcpa.png

J’aime

Récemment
  1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

Exclusif: nos mamans violées au kivu mises en valeurs dans une série publique que vous connaissez iconApproche méthodologique et présentation des résultats –pages 2 à 10
«démarche qualité». Cette démarche vise à affirmer nos valeurs associatives, à analyser nos missions et nos activités ainsi que nos...

Exclusif: nos mamans violées au kivu mises en valeurs dans une série publique que vous connaissez iconPrésentation de l’animation «Connaissez-vous vos droits ?» du Réseau In-Terre-Actif
«Connaissez-vous vos droits ?» du Réseau In-Terre-Actif. Une exposition disponible gratuitement à partir du site

Exclusif: nos mamans violées au kivu mises en valeurs dans une série publique que vous connaissez iconDans la vie courante, vous pouvez observer toute une série de faits...

Exclusif: nos mamans violées au kivu mises en valeurs dans une série publique que vous connaissez iconEcouter, Aimer, Partager !
«Couper une fleur, vous affectez une étoile». Toutes nos pensées et nos actions font écho bien au-delà de ce qu’on peut imaginer....

Exclusif: nos mamans violées au kivu mises en valeurs dans une série publique que vous connaissez iconImportation et exportation
«boite à moustaches» (boxplot). Ce graphique permet de résumer la série à partir de ses valeurs extrêmes, ses quartiles et sa médiane....

Exclusif: nos mamans violées au kivu mises en valeurs dans une série publique que vous connaissez iconQue vous inspire le traitement réservé à la cgt depuis quelques semaines...
«La réforme du code du travail aura une portée bien au-delà de nos frontières»

Exclusif: nos mamans violées au kivu mises en valeurs dans une série publique que vous connaissez iconNoter toutes les unités de pression que vous connaissez

Exclusif: nos mamans violées au kivu mises en valeurs dans une série publique que vous connaissez icon1. Ecrire au tableau le mot «slam». Demandez aux apprenants : Avez-vous...
«slam». Demandez aux apprenants : Avez-vous déjà entendu parler du slam ? Qu’évoque ce mot pour vous ? Pour ceux qui connaissent...

Exclusif: nos mamans violées au kivu mises en valeurs dans une série publique que vous connaissez iconLois collectées mises à jour le 09/12/2012
«Principe de Peter», par Lawrence j peter et Raymond Hull, bouleversa une existence professionnelle qui se résumait à la seule fonction...

Exclusif: nos mamans violées au kivu mises en valeurs dans une série publique que vous connaissez iconPremière partie Vous devez répondre de manière courte et précise à une série de 5 à 7 questions








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com