Communauté française de Belgique








télécharger 239.76 Kb.
titreCommunauté française de Belgique
page1/5
date de publication07.02.2018
taille239.76 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5
50

jeux de langue pour l’école
Henry Landroit

Communauté française de Belgique

Service de la langue française

Les jeux des enfants ne sont pas des jeux,

et il les faut juger en eux

comme leurs plus sérieuses actions."

Michel Eyquem de Montaigne, ESSAIS
La réflexion de Montaigne qui figure en exergue nous introduit d'emblée au cœur du sujet abordé dans cette petite brochure.

Ces cinquante jeux de langue pour l'école ont en effet l'ambition - et aussi, nous l'espérons, le mérite - de stimuler le potentiel de créativité formatrice que chaque enfant recèle en lui et révèle aux autres.

Et peut-on imaginer une meilleure manière de valoriser ce potentiel que celle qui consiste à partager avec lui, sur un mode ludique, les mille et une richesses de la langue ?

Cette langue, on la qualifie souvent de "maternelle" et cela suffit à faire percevoir l'importance fondamentale qu'elle revêt dans le développement d'un individu. Fondamentale, c'est-à-dire : qui sert de fondement, qui constitue une base.

La langue que l'enfant acquiert progressivement est une part de lui-même. Elle l'accompagnera sa vie durant. Elle est certes son principal outil de socialisation et d'appropriation du monde. Mais à l'âge de tous les possibles, elle est en même temps une source intarissable de plaisir, d'émerveillement et de découverte.

Ce livret s'adresse bien sûr aux enseignants, qui y puiseront autant d'idées originales à exploiter en classe sans aucun matériel particulier. Une courte notice pédagogique et didactique clôt d'ailleurs la description de chaque jeu proposé.

Mais il s'adresse aussi à tous les adultes - parents ou non -, à tous ces vieux enfants qui ont perdu le contact intuitif et spontané avec l'univers fabuleux des mots, un univers en perpétuelle expansion.

Bref, il s'adresse à tous ceux qui ont trop tôt oublié que jouer avec la langue, c'est du sérieux !

Jean-Marie KLINKENBERG
Président du Conseil supérieur de la langue française

Introduction
Présentation
“ 50 jeux de langue pour l’école ” rassemble des jeux de langue qui ne nécessitent pas de matériel particulier, excepté le crayon, le papier et un ou plusieurs dictionnaires. Ce matériel de base se trouve dans toutes les classes, même les plus défavorisées.

Il existe une infinité de jeux de langue. Les jeux les plus connus ont été volontairement éliminés du présent fascicule. Ainsi, vous n’y trouverez pas de charades, de rébus, de mots croisés, de mots fléchés, de mots cachés, etc. Non point que ces jeux n’aient aucune valeur, bien au contraire. Mais ils sont à ce point répandus dans les écoles et dans les revues destinées aux élèves qu’il a paru inutile d’y revenir encore.

De même, beaucoup de jeux de société ont été construits à partir des jeux de langue et ont été diffusés sous forme de jeux matérialisés (souvent une boite en carton et quelques accessoires). Enfin, l’électronique et l’informatique sont arrivées et des jeux très sophistiqués nécessitant soit un appareil spécifique soit un micro-ordinateur familial ont envahi le marché des jeux et jouets. Un relevé exhaustif de tous ces jeux a été effectué et une exposition leur est consacrée tous les ans à Bruxelles.

De ces deux sortes de jeux, dont l’absence ne met nullement en cause les qualités, pas de trace non plus dans cette brochure.

Les jeux présentés ici sont donc soit plus “ traditionnels ” (certains sont très anciens) soit résolument modernes, nouveaux parfois, mais ils ne font appel ni à un quelconque matériel ni aux technologies nouvelles. Plusieurs d’entre eux sont dus aux poètes, on ne s’en étonnera pas.
Jouer avec la langue, c’est sérieux
Jouer avec la langue n’est pas nouveau. De tout temps, les hommes ont créé des rébus, des charades, des langages codés, des jeux de mots, des calembours, des contrepèteries, etc.

De nombreux écrivains et poètes y ont pris du plaisir. Ne citons pour mémoire que Victor Hugo, Alphonse Allais, Raymond Queneau, Robert Desnos, Georges Perec. Les grands écrivains ont éprouvé le besoin, à un moment ou l’autre de leur travail littéraire, d’introduire le jeu dans leur rapport avec la langue. Serait-ce pour mieux la dominer ?
Le jeu et l’apprentissage
Jouez, jouez, il en restera toujours quelque chose ! Le jeu et l’apprentissage ont toujours été liés. De nombreuses méthodes intègrent le jeu dans leur panoplie de moyens pédagogiques. Parfois même, pour tromper l’adversaire. On a ainsi vu naitre des manuels de “ Grammaire en jouant ” et autres attrape-nigauds.

Mais ici, c’est le jeu qui est prioritaire. L’enseignant ne va pas proposer à ses élèves d’apprendre telle ou telle notion de grammaire ou d’enrichir son vocabulaire, il va proposer aux élèves de jouer. Ceux-ci vont se laisser prendre au jeu (c’est le cas de le dire) et à cette occasion, apprendre sans vraiment s’en apercevoir (parce que motivés par l’aspect ludique) une série de notions rébarbatives qui ont place dans les programmes scolaires. Jouez, jouez, le reste vous sera donné de surcroit.

Les jeux de langue ont un autre avantage. Contrairement à de nombreux autres jeux, ils ne développent pas une réelle compétition entre les participants. Le plus souvent, il ne s’agit pas en effet de gagner, mais bien de trouver. Les diverses trouvailles individuelles de la classe vont être versées dans un creuset commun et rebondir en quelque sorte sur le groupe en enrichissant chacun au passage.

Rassurons-nous : les élèves vont mordre très rapidement aux jeux de langue. Les enseignants et les parents devront peut-être d’abord se convaincre de leur bien-fondé. Un des meilleurs moyens est de s’y mettre soi-même. Pour bien mener ces séquences, il est nécessaire en effet d’avoir gouté à la joie d’un acrostiche réussi, d’une phrase abécédaire géniale. Les enseignants (et pourquoi pas les parents, lors d’une réunion spéciale) découvriront ainsi leur propre créativité dans ce domaine éternellement productif : leur propre langue.
Henry LANDROIT



Jeux de langue Les abréviations


A 8 h du mat, je suis à l'école où je fais de la géo, des math, de la gym. L'aprèm, je fais de la photo (je ferai de la pub plus tard). Le soir, je vais au ciné à vélo ou en auto à moins que j'regarde un film à la télé. Bientôt, j'irai à l'unif.
Qu'est-ce qu'il a d'extraordinaire, ce texte ?
Il est bourré d'abrév. (Comprenez : d'abréviations.)

Dans notre langue, elles ont tout envahi. Les pauvres frères Lumière, qui ont inventé le cinématographe, ne se doutaient pas qu'on allait bientôt estropier ce beau mot (qui voulait dire "écrire le mouvement" - du grec "kinèma") en cinéma puis en ciné. Au fait, pourquoi n'irions-nous pas au ci ?

Qui se souvient encore que vélo vient de vélocipède ? (qui signifie littéralement "pieds rapides" en latin) et auto de automobile ?
Recherchez-en d'autres. Notez-les. Certains en valent la peine.

Notes :
Beaucoup d’abréviations sont utilisées maintenant par les jeunes. De temps à autre, il est intéressant de se pencher avec eux sur ces mots réduits à leur plus simple expression. Certes, ils connaitront sans problème la signification des dernières abréviations à la mode, mais auront parfois des difficultés à découvrir les mots cachés derrière celles que nous employons quotidiennement...

En les classant, des règles pourront être échafaudées : où les mots se “ coupent ”-t-ils le plus souvent ? Quelles sont les catégories de mots que l’on “ estropie ” le plus volontiers ?

Jeux de langue Les acrostiches
Jeune

Etourdissant

Ambitieux

Nerveux
est un acrostiche1 de Jean.
Son caractère est traduit en utilisant des mots dont les premières lettres reproduisent son prénom dans l'ordre vertical.

Les acrostiches sont très anciens. On en trouve déjà dans la Bible. Ils permettent de "faire voir" un mot, une phrase, sans la dire vraiment. Les résistants les employaient durant la guerre pour faire passer des messages.

S’il s’agit d’une petite histoire, elle va faire comprendre autre chose par la lecture verticale de la première lettre de chaque ligne.

Ainsi ce chevalier amoureux, s'adressant à sa belle en ces termes, et qui ne se rend pas compte que la réponse de la dame se trouve en acrostiche :

Voyez comme je vous aime! Et partager un peu

Oh ! que Diable m'emporte Très peu, de vos moments

Un jour, je viendrai même En regardant vos yeux

Sonner à votre porte Si beaux et si brillants
Forts de ce petit jeu,

On ira promenant

Un soir, sous le ciel bleu.

Mais pour débuter, il suffira de vous exercer avec les prénoms de vos amis !

Notes :
Au départ, la contrainte de l’acrostiche risque de ne pas paraître forte à l’enfant. L’enseignant sera exigeant en ce qui concerne le choix des mots : il ne suffit pas qu’ils commencent par la lettre recherchée, il est nécessaire aussi qu’ils soient en relation avec le thème choisi. Si l’acrostiche cherche à montrer un prénom, il faut que les mots expriment les qualités (ou les défauts !) de la personne concernée.

Cet exercice peut aussi nécessiter des recherches minutieuses dans le dictionnaire et favorise la découverte de nouveaux mots !
Jeux de langue L'alphabet qui parle

Qui ne s'est pas amusé à épier les plaques des voitures et à les lire de façon amusante ?
7 1 9 K C

se lira

"C'est un oeuf cassé"

ou encore

A L M - 1 9 9

"Ah ! elle aime un œuf neuf !"
Mais on peut jouer aussi avec l'alphabet :
A G L A R I T

se lira

"Âgée, elle a hérité !"
Le plus difficile sera de créer des phrases ou encore des textes entiers :
L I A V Q L I R S T L M 1 A B O Q P A C D 1 I D O P Y
cela donne :
"Elle y a vécu; elle y est restée, elle aime un abbé occupé à céder une idée au pays grec!"
Bon amusement !

Notes :
Ce jeu développe l’acuité auditive de l’enfant. Il est amené à distinguer clairement les sons engendrés par chaque lettre et à ne plus les employer comme il en a l’habitude :

  • “ r ” et “ i ” ne font plus “ ri ” mais bien “ éri ” ;

  • “ m ” remplace tout le mot “ aime ”.

Les découvertes seront présentées à la classe et leur pertinence discutée.



Jeux de langue Les anacycliques

A M O R
R O M A

est un anacyclique2.
ATTENTION ! Vous pourriez le confondre avec un palindrome : OXO est un palindrome parce qu'il peut être lu indifféremment de gauche à droite et de droite à gauche tandis que ROMA - AMOR est un anacyclique car la lecture de droite à gauche donne un mot différent de celui obtenu par une lecture de gauche à droite !
Il y avait beaucoup d'anacycliques en grec et en latin et cela amusait les écrivains et leurs lecteurs.

Mais on en trouve aussi en français :
T R A C E = E C A R T

Cherchez, il y en a encore !
On peut aussi créer des phrases anacycliques, c’est-à-dire des phrases composées de mots. Ces phrases, lues de droite à gauche, donnent un autre sens que lues de gauche à droite :
Souffrir sans amour, l’oublies-tu parfois ?

Parfois, oublies-tu l’amour sans souffrir ?
Notes :
Voilà un exercice difficile car la langue française se prête moins à ce jeu que le latin ou le grec !

N’empêche. Les chercheurs aiguiseront leur regard sur les mots en découvrant des anacycliques. Les habitués des mots croisés ou du Scrabble seront probablement favorisés.

Les mots courts ont plus de chance d’en cacher que les mots longs.

Il faudra chercher aussi du côté des “ formes fléchies ”, c’est-à-dire les féminins, les pluriels des noms, des adjectifs et les formes conjuguées des verbes qui peuvent réserver des surprises intéressantes.

Les phrases anacycliques permettent d’attirer l’attention sur la structure interne des phrases et sur le rôle déterminant des adverbes et des prépositions (dans notre exemple, parfois et sans jouent un rôle essentiel).
Jeux de langue Les anagrammes
Boris Vian, un grand écrivain français, se plaisait à signer son courrier "Bison ravi" ou encore "Brisavion". Proust, un autre grand écrivain, aurait pu signer "Pur sot", mais il ne le fit jamais. Voltaire, en revanche, s'appelait en réalité Arouet L.J.(Le Jeune).

A son époque (le XVIIIe siècle), on écrivait facilement V au lieu de U et I au lieu de J, comme en latin, ce qui donne AROVET L.I. En employant ces lettres et rien que celles-là, notre écrivain se créa un nouveau nom qui lui plaisait mieux: VOLTAIRE.

Avez-vous compris ce qu'est une anagramme3 ?

Il s'agit de créer un autre mot (ou une autre phrase) à partir des lettres d'un mot ou d'une phrase.

Essayez donc avec votre nom et votre prénom ou ceux de vos proches.

Attention, vous ne pouvez employer que les lettres du mot ou de la phrase de départ:
R I O N S N O I R S
La plus célèbre des anagrammes est la suivante:
N A P O L E O N E M P E R E U R D E S F R A N C A I S

U N P A P E S E R F A S A C R E L E N O I R D E M O N
La deuxième phrase est constituée des lettres de la première et seulement d'elles, mais en plus, pour ceux qui s'intéressent un peu à l'histoire de France, cette phrase exprime quelque chose de très étonnant. A l’époque, on avait en effet reproché au pape d’avoir été “ servile ” en répondant trop facilement à l’appel de Napoléon, qui voulait être sacré empereur à Paris. Et Napoléon était considéré par certains comme un démon.

Mais peut-être existe-t-il une anagramme plus intéressante encore ?
En recherche !
Notes :
Les élèves commenceront par chercher des anagrammes dans ce qui leur est familier : les prénoms, les noms, les slogans, les proverbes.

Ils découvriront bientôt que les mots comportant plusieurs voyelles peuvent produire plus souvent des anagrammes intéressantes que les autres ou que l’absence de la lettre “ e ” est souvent un handicap (c’est la plus fréquente des voyelles). Ils se rendront compte que les mots longs ont plus de chances de produire des anagrammes que les mots courts. L’orthographe y trouvera son compte : des vérifications au dictionnaire seront souvent nécessaires afin de vérifier les hypothèses. Souvent, les élèves se heurteront aux doubles consonnes qui mettront leurs trouvailles à rude épreuve.

Jeux de langue Les antonomases

Voilà encore un nom à l'apparence bien barbare et qui pourtant désigne tout simplement des noms communs qui se sont formés sur des noms propres.

Ainsi un ampère (unité d'intensité d'un courant électrique) fait référence à un physicien qui s'appelait Ampère (1775-1836), le nom poubelle doit son origine à un préfet qui inventa ce moyen pour délivrer la ville de Paris de ses ordures, l'alphabet morse fut inventé par Samuel Morse, le macadam par John McAdam et les fameuses montgolfières par les frères Montgolfier.
Mais il est des origines plus bizarres et même étonnantes.

Limoger, par exemple. Qui se souvient encore qu'il s'agit là d'un mot tout récent que les habitants de Limoges (en France) "inventèrent" lorsque le Maréchal Joffre leur envoya, en 1914, 134 officiers généraux qu'il jugeait incompétents ?

Saviez-vous que Rustin inventa les rustines, l'amiral anglais John Sandwich, le fameux sandwich, que la nicotine doit son nom à l'ambassadeur français au Portugal (Nicot) qui introduisit le tabac en France au 16e siècle ?

Mais arrêtons-nous là, car il faut laisser le plaisir de la recherche et de la découverte: il y a une petite centaine d’antonomases4 à recenser !
Notes :
Ce jeu va permettre aux enfants de relativiser l’origine des mots. Celle-ci est en effet toujours un peu mystérieuse : “ Pourquoi une chaise s’appelle-t-elle chaise ? ” est une question qu’on entend souvent chez les petits. Il est donc intéressant de savoir que quelques mots de notre langue sont issus de noms propres et sont souvent nés dans des circonstances amusantes.

Cela permettra aussi à l’enseignant d’aborder ou de revoir les notions de nom commun, nom propre et de montrer qu’elles sont parfois relatives. En devenant un nom commun, la poubelle a perdu sa majuscule dans l’aventure mais a aussi reçu le privilège de recevoir un “ s ” au pluriel !
Jeux de langue Les boules de neige
A la mer, nous avons admiré souvent quelques nouvelles amourettes.


A

LA

MER

NOUS

AVONS

ADMIRÉ

SOUVENT

QUELQUES

NOUVELLES

AMOURETTES
A

LA

MER

NOUS

AVONS

ADMIRÉ

SOUVENT

QUELQUES

NOUVELLES

AMOURETTES



Cette phrase comporte un premier mot d’une lettre, un deuxième de deux, un troisième de trois et ainsi de suite. On peut la disposer comme dans l’exemple, de manière à bien voir l’évolution.

Une des variantes consiste à faire l’inverse et à commencer par un mot de dix lettres, mais apparemment, c’est plus difficile. Par exemple :
Inévitablement, découragement, avilissement proviennent absolument, carrément, finement, gaiment, trente-trois fois par km2.



I N ÉV I TABLEMENT

DÉCOURAGEMENT

AV I L I S S EMENT

PROV I ENNENT

ABSOLUMENT

CARRÉMENT

F I NEMENT

GAIMENT

TRENTE

TROIS

FOIS

PAR

KM

2

I N ÉV I TABLEMENT

DÉCOURAGEMENT

AV I L I S S EMENT

PROV I ENNENT

ABSOLUMENT

CARRÉMENT

F I NEMENT

GAIMENT

TRENTE

TROIS

FOIS

PAR

KM

2


De jolis dessins, non ?
Jeux de langue Cacographie
Faires unne fôte d’ortografe a chacque mo, seu n’ais pa sit sinple !
Sans se soucier d’homophonie (on devrait même chercher à l’éviter)- comme dans les “ hommes aux faux nœuds ” (voir ce jeu) - il s’agit cette fois d’introduire sciemment une faute dans chaque mot. L’objectif, c’est qu’aucun des mots employés ne puisse se retrouver dans le dictionnaire ! On fera peut-être une exception pour les lettres de l’alphabet employées seules (a par exemple).
Notes :

Cacographie5, s’écriront certains ! Procédé à proscrire car il met les élèves en relation avec des mots mal écrits, truffés de fautes. Ce procédé était fort employé dans les écoles au début de ce siècle.

Mais à condition de ne pas l’utiliser à tout propos, cette technique peut être bénéfique.

En pratiquant de la sorte, l’élève se soucie en effet de l’image de chaque mot en particulier et doit vérifier si une faute y est ancrée. En même temps, il imagine mentalement la forme correcte et est très conscient de manipuler des mots inexistants.
Jeux de langue Cadavre exquis
En laissant le hasard s'occuper des mots, on peut créer des textes poétiques ou drôles.

C'est un jeu qui se joue à quelques-uns. Sur une feuille de papier pliée en accordéon, chacun(e) écrit en secret une partie de phrase.

Il faut décider au départ de la structure de cette phrase :
N + V (nom et verbe)

N + V + N (nom, verbe et nom) - Le verbe doit pouvoir accepter un complément direct.

N + V + Prép. + N (nom, verbe, préposition et nom) - Le verbe n’accepte pas de complément direct mais seulement un complément indirect.

N + A + V + N (nom, adjectif, verbe et nom)

ou n'importe quelle autre structure de phrase suivant le degré de connaissances grammaticales des élèves.
Quand la feuille a fait le tour des joueurs, on la déplie et l'on peut obtenir des choses étonnantes :
  1   2   3   4   5

similaire:

Communauté française de Belgique iconRèglement intérieur & Bonne tenue de l’Immeuble
«encombrants», IL faut fixer rendez-vous avec le service de la Communauté de la Riviera Française, au n° suivant 800. 803. 819, ou...

Communauté française de Belgique iconL'expression «gens du voyage» est une catégorie juridique du
...

Communauté française de Belgique iconBulletin gratuit de liaison de la communauté de la Cathédrale de Papeete n°06/2017
«Non, la Polynésie française n'est pas un havre de paix. Non, la typologie de la délinquance ne se limite pas à des faits bénins...

Communauté française de Belgique iconTour de Belgique New Energy 2014

Communauté française de Belgique iconDemande de visa long séjour pour la Belgique

Communauté française de Belgique iconAdresse: 14, rue de Beaupont, 5630 Silenrieux, Belgique

Communauté française de Belgique iconMusées et collections médicales et sociales en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg

Communauté française de Belgique iconAbbon de fleury. Questions grammaticales
«Cultura» (L'art en Belgique III), s d., 24x31, en ff sous chemise. 50 planches h t en coul. 710 g. 20 €

Communauté française de Belgique iconLa société française du Moyen-âge à nos jours
«humanistes» aux XV-XVI é siècles. La langue française supplante le latin dans les actes officiels et dans la littérature. L’imprimerie...

Communauté française de Belgique iconDébat sur le thème «La forêt française en questions»
«La forêt française en questions», organisé à la demande du groupe Les Républicains








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com