Rapport de projet








télécharger 264.22 Kb.
titreRapport de projet
page6/11
date de publication07.02.2018
taille264.22 Kb.
typeRapport
l.21-bal.com > loi > Rapport
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

3.4 Coût du travail selon les différentes catégories de travailleurs


Comparer le coût du travail des employés permanents, des travailleurs saisonniers et des travailleurs temporaires s'avère crucial pour mieux comprendre la flexibilité du temps de travail. Si par exemple, pour une même activité, les travailleurs saisonniers coûtent bien moins cher que les employés permanents, alors il est particulièrement intéressant d'adapter la charge de travail aux fluctuations de travail et aux exigences de récoltes en engageant des travailleurs saisonniers. En effet en Europe, les travailleurs saisonniers représentent un coût du travail bien inférieur à celui des employés permanents. Ainsi, c'est seulement en Espagne et aux Pays-Bas que le coût du travail des travailleurs saisonniers est supérieur à celui des travailleurs réguliers. Aux Pays-Bas, les coûts élevés des travailleurs saisonniers sont dus à des frais divers élevés et en Espagne aux salaires conventionnels élevés. Au Danemark, en Suède et en France, il n'y a pas de différence en termes de coût, alors que dans les 7 autres pays les travailleurs saisonniers coûtent moins cher que les travailleurs permanents. C'est en Belgique que le plus grand écart en termes de coût a été constaté : les travailleurs saisonniers y coûtent moins cher que les travailleurs permanents, la différence se monte à plus de 5€, soit un avantage de 36%. Cette différence de coût considérable est due au fait que le salaire de base du travailleur saisonnier est moindre, qu'il n'a pas droit à des congés, que les indemnités versées lors des jours fériés sont limitées et que les cotisations sociales sont bien moindres. D'après le questionnaire Geopa-Copa, le rapport entre travailleurs saisonniers et employés réguliers en Belgique est de 5 pour 1, ce qui est assez élevé. D'après le Pocketbook d'Eurostat, le volume de travail incombant aux travailleurs permanents, tout comme aux travailleurs saisonniers, est par contre trois fois plus élevé, soit la moyenne européenne.
Les données relatives au coût du travail des travailleurs intérimaires sont disponibles dans neuf pays. Ici aussi l'étude présente un paysage assez varié. En Autriche et aux Pays-Bas, ce coût est légèrement supérieur à celui des employés permanents, en Finlande par contre le niveau de coût est inférieur et il l'est plus encore au Royaume-Uni et en Lettonie. En Autriche et aux Pays-Bas, le coût est légèrement supérieur à celui des employés permanents, par contre en Finlande le niveau du coût est inférieur et il l'est plus encore au Royaume-Uni et en Lettonie. Dans les quatre autres pays (Danemark, Suède, France et Espagne), le coût des travailleurs intérimaires est aussi élevé que celui des effectifs réguliers. En comparaison avec la main d'œuvre saisonnière, le coût des travailleurs intérimaires en Finlande et en Autriche est clairement supérieur et il n'y a qu'en Espagne qu'il est clairement inférieur. Dans les six autres pays, les différences en termes de coût sont marginales voire inexistantes.

Tableau 3-4 : Coût du travail selon les catégories de travailleurs

par heure travaillée, en Euro, pour l'année 2012




Main d'œuvre permanente

Main d'œuvre saisonnière

Travailleur temporaire

Danemark

28,37

28,37

28,37

Suède

23,77

23,77

23,77

Royaume-Uni

22,16

17,04

17,04

Finlande

21,58

16,83

19,26

Autriche

16,63

15,84

17,42

France

16,61

16,61

16,61

Pays-Bas

15,73

17,40

17,47

Belgique

15,19

9,77



Italie

13,72

12,36



Espagne

9,38

11,37

9,38

Lettonie

3,90

2,44

2,44

Lituanie

3,13

2,61



Les données relatives aux jours rémunérés, sur lesquelles se fondent les calculs du coût du travail, concernent les salaires minimums en Belgique et en France ; les tarifs fixés par convention collective en Autriche, en Espagne, aux Pays-Bas, au Portugal, en Lettonie, et en Irlande ; et la rémunération effective au Royaume-Uni, en Finlande, en Italie, en Suède, en Lituanie, au Danemark, en Pologne et en Hongrie. Parmi ces derniers, la rémunération effective au Royaume-Uni, en Lituanie, au Danemark et en Pologne est une estimation faite par les organisations membres du Geopa-Copa.

Source : Geopa-Copa
Dans l'ensemble et pour les différents groupes de travailleurs, il n'est pas possible d'établir un classement valable pour tous ces pays étant donné le niveau du coût du travail. Certes les employés permanents représentent le groupe de travailleurs pour lequel le coût du travail est le plus élevé. Cependant il y a des exceptions. Ainsi par exemple aux Pays-Bas et en Espagne, le coût du travail des travailleurs saisonniers est supérieur à celui des employés permanents. En Autriche, le coût du travail des travailleurs temporaires est supérieur à celui des travailleurs permanents.


1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

similaire:

Rapport de projet iconRapport final Préparé par Stéphanie Tremblay Chargée de projet (2013-2014)...
«Universal Design for Learning» ou cua aux réalités québécoises de nos établissements francophones d’enseignement supérieur 19

Rapport de projet iconRapport de presentation / projet

Rapport de projet iconRapport du projet multimédia

Rapport de projet iconLe rapport avance 28 propositions bâtissant un projet professionnel...

Rapport de projet iconOrganiser un Accueil collectif de Mineurs (acm) s’inscrit dans une...

Rapport de projet iconLe projet artistique et culturel du demandeur le rapport d’activité(s)...

Rapport de projet iconRapport de recherche final préparé pour l'ophq
«Projet d'expérimentation» de l'Office des personnes handicapées du Québec (ophq)

Rapport de projet iconRapport provisoire
«schéma unique» (lisibilité pour le citoyen, efficacité de la planification…). Ils se sont interrogés sur le lien entre leur contribution...

Rapport de projet iconAvant-projet d’amendement gouvernemental au projet de loi portant...

Rapport de projet iconProjet «les Euréliales» décision sur l’engagement du projet








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com