Recueil des Actes Administratifs de la Charente-Maritime n° 5 mai date de Publication le 30 Mai 2002








télécharger 1.79 Mb.
titreRecueil des Actes Administratifs de la Charente-Maritime n° 5 mai date de Publication le 30 Mai 2002
page23/23
date de publication05.02.2018
taille1.79 Mb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   15   16   17   18   19   20   21   22   23

ACTE REGLEMENTAIRE RELATIF AU MODELE NATIONAL DE LIAISON AUTOMATISEE

ENTRE LES CAISSES D'ALLOCATIONS FAMILIALES ET LES ASSEDIC

Conseil d’Administration du 04 septembre 2001
LE CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA CAISSE NATIONALE D'ALLOCATIONS FAMILIALES
DECIDE
ARTICLE 1 : Il est mis en place une liaison automatisée entre les Caisses d'Allocations Familiales et les Assédic concernées.
ARTICLE 2 - Finalités
Un échange mensuel d'informations nominatives entre les deux Organismes a pour finalités :
- de contrôler la situation de chômage déclarée par l'allocataire et de vérifier son droit aux prestations servies par la CAF,
- de contrôler le montant des indemnités versées par l'Assédic lorsque celui-ci intervient dans le calcul d'une prestation différentielle,
- d'avoir connaissance, très rapidement, des changements de situation professionnelle et économique qui ont une incidence directe sur le droit aux prestations,
- d'éviter à l'allocataire au chômage d'effectuer les nombreuses démarches à la fois auprès de l'Assédic et de la Caf.
Mensuellement il est également procédé au signalement, auprès des Assédic, des ouvertures de droit et des fins de droit à l'Allocation Parentale d'Education et à l'Allocation de Présence Parentale, en raison des règles de non cumul entre prestations.
ARTICLE 3 : Le traitement informatique concerne la population suivante :
- les bénéficiaires des prestations ainsi que leur conjoint ou concubin connus comme chômeurs,

- tous les bénéficiaires d'une prestation différentielle

- les bénéficiaires de l'Allocation Parentale d'Education

- les bénéficiaires de l'Allocation de Présence Parentale
ARTICLE 4 - Description de la procédure
Les transferts de données entre les organismes s'effectuent par réseau :
- centralisation par le Centre Serveur National de la CNAF des fichiers d'appel créés à partir des fichiers d'allocataires gérés par les CAF,
- envoi des signalements relatifs à l'APE et à l'APP au Centre serveur de l'UNEDIC,
- transmission du fichier d'appel au Centre informatique inter-Assédic d'Ile de France, en vue de la consultation et de la restitution du fichier mis à jour au regard de la situation des allocataires vis-à-vis du chômage, par consultation des fichiers des Assedic,
- réception et ventilation entre les Caf des fichiers transmis par le Centre informatique inter-Assédic.
ARTICLE 5 - Informations traitées
Le fichier constitué par la Caisse d'Allocations Familiales comprend les informations nominatives suivantes :
- Identification Caf: n° de la Caf dont relève le bénéficiaire, département de résidence du bénéficiaire, n° INSEE de la commune, NIR, code NIR certifié, date de naissance, n°allocataire CAF, noms patronymique et marital, prénom,
- Code population CAF :

bénéficiaire du Revenu Minimum d'Insertion

bénéficiaire d'une autre prestation différentielle

autre bénéficiaire "chômeur connu"
bénéficiaire de l'APE taux plein ou à taux partiel

1er mois et dernier mois payé
bénéficiaire de l'APP taux plein ou à taux partiel

1er mois et dernier mois payé
Le fichier résultat
- fichier d'appel restitué, complété par :

- code résultat de la recherche Assedic : non trouvé, trouvé, transféré vers une autre Assédic
Ü Lorsque la recherche est négative, la CAF effectue le contrôle de la situation de chômage par appel de pièces justificatives.
Ü Lorsque la recherche est positive, les informations suivantes sont fournies :
- Identification Assedic : département de résidence du bénéficiaire, code INSEE de la commune, NIR, code NIR certifié, date de naissance, n° allocataire Assédic, noms patronymique et marital, prénom

- Code situation d'indemnisation :

Droits non ouverts

Indemnisation différée

Dernier jour indemnisé antérieur à la période de référence

Dernier jour indemnisé situé dans la période de référence

- Catégorie de demandeur d'emploi

- Date d'inscription, date de radiation comme demandeur d'emploi
Pour les deux derniers codes de situation indemnisation, précision de la date du dernier jour indemnisé, du code nature de l'allocation servie au dernier jour et du motif d'interruption de l'indemnisation.
Si le dernier jour indemnisé est situé dans la période de référence, détail sur les différentes périodes d'indemnisation :

- date début et fin de période

- code de l'allocation servie

- montant journalier de l'indemnisation (uniquement pour les bénéficiaires du RMI ou d'une autre prestation différentielle)

- code plancher pour l'Allocation Unique Dégressive (oui/non)
- Information supplémentaire s'il y a eu transfert des droits ou changement de domicile pendant la période de référence : n° d'agrément de l'Assedic compétente
La Caisse d'Allocations Familiales enregistre, le cas échéant, dans ses fichiers les informations suivantes:
- Date d'effet de reprise d'activité,

- Code nature de l'indemnisation servie et la date d'effet, si un changement de situation est intervenu.

- en ce qui concerne les bénéficiaires d'une prestation différentielle : le montant de l'indemnisation.
ARTICLE 6 : Les destinataires des informations traitées sont les agents habilités :
- des Caisses d'Allocations Familiales pour l'exploitation des données concernant leurs allocataires,

- des Assédic pour le seul traitement informatique des données reçues des CAF.
ARTICLE 7 : Le droit d'accès prévu par l'article 34 de la loi du 6 janvier 1978 s'exerce auprès du Directeur de la Caisse d'Allocations Familiales.
Le droit d'opposition prévu par l'article 26 de cette même loi ne s'applique pas à ce traitement.
ARTICLE 8 : La présente décision sera :
. insérée dans le guide des textes réglementaires édité par l'UCANSS,

. tenue à la disposition du public dans les locaux d'accueil des Caisses d'Allocations Familiales et publiée dans le recueil départemental des actes administratifs.
Le traitement automatisé mis en œuvre par la Caisse Maritime d’Allocations Familiales – 14 bis, Rue Villeneuve – B.P. 518 – 17022 LA ROCHELLE CEDEX 1 est conforme aux dispositions de l'acte réglementaire publié et il est placé sous la responsabilité de son Directeur.
Le droit d'accès aux informations contenues dans le traitement est ouvert à toutes les personnes physiques qui y sont mentionnées. Il s'exerce auprès du Directeur
LE DIRECTEUR,

ACTE REGLEMENTAIRE RELATIF A L'APPLICATION "CAFPRO"

Conseil d'administration du 06 novembre 2001
LE CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA CAISSE NATIONALE DES ALLOCATIONS FAMILIALES
DECIDE
ARTICLE 1er : Il est mis à la disposition des Caisses d’Allocations Familiales un service télématique à caractère professionnel -dénommé CAFPRO- visant à améliorer le fonctionnement du service public de protection sociale et la qualité du service aux allocataires.
ARTICLE 2 : CAFPRO permet la consultation d’informations concernant les allocataires par des personnes habilitées relevant de la liste qui suit :


  • agents administratifs et travailleurs sociaux de la Caf

  • assistants de service social de l'Etat et des services départementaux de l'action sociale et assistants de service social participant au service social départemental dans le cadre d’une convention de polyvalence de secteur

  • prestataires bénéficiaires de crédits d’action sociale des Caf, pour les prestations de service proposées en fonction du quotient familial

  • services sous la responsabilité du Préfet, chargés du suivi des dossiers RMI

  • organismes instructeurs du RMI

  • secrétariat de la commission locale d’insertion

  • agents des Caisses Primaires d’Assurance Maladie pour l’assurance maladie-maternité des bénéficiaires de prestations, la gestion du droit des bénéficiaires du RMI à la CMU, l’appréciation des ressources à prendre en compte pour le droit à la CMU complémentaire,


D’autre part, une fonctionnalité “ question / réponse ” est mise à leur disposition, à l’exception des prestataires de service.
ARTICLE 3
Informations accessibles par les assistants de service social et les agents Caf
- Dossier (éléments relatifs à l'identité - adresse - situation du dossier - situation familiale et professionnelle - situation des enfants et autres personnes vivant au foyer - domiciliation bancaire)

- Droits aux prestations

- API

- RMI

- Logement

- Ressources

- Paiements

- Créances

- Suivi du courrier
Informations accessibles par les prestataires de services sociaux
- Nom, prénom, adresse de l’allocataire

- Quotient familial – historique sur six mois : date, montant, nombre de parts
Informations accessibles par les agents habilités par le Préfet pour le suivi des dossiers RMI
- Numéro d'instruction au RMI

- Nom, prénom, date de naissance de l’allocataire, du conjoint et des personnes à charge au titre du RMI

- Adresse

- Date de la demande

- Motif avis Préfet, dates début / fin avis

- Motif de suspension dossier / date

- Dernier mois valorisé / réglé

- Motif de fin de droit

- Motif radiation

- Nature de l'hébergement

- Montant du forfait logement

- Montant des ressources du dernier trimestre connu

- Situation de neutralisation des ressources
Informations accessibles par les organismes instructeurs du RMI, pour les dossiers qu’ils ont en charge

(idem point ci-dessus)
Informations accessibles par les secrétariats des CLI
Nom, prénom, date de naissance de l’allocataire, du conjoint et des personnes à charge au titre du RMI

Adresse

Montant du droit valorisé

Avis préfet, date de début / fin
Informations accessibles par les CPAM
Nom, prénom, date de naissance, NIR, de l’allocataire, du conjoint, des enfants et des autres personnes à charge

Adresse

Droits valorisés aux prestations (nature, montant) mois par mois sur l'historique présent au fichier dans la limite de 24 mois maximum

Pour le RMI : Code résidence stable/ non stable -Fin de droit Préfet
ARTICLE 4 : Pour assurer la confidentialité des informations, une procédure d'accès au fichier avec identification des tiers est définie par les Caisses d'allocations Familiales.
Une convention fixe les conditions de mise à disposition de l'application et mentionne notamment pour l'utilisateur, son engagement à prendre toutes dispositions en matière de sécurité et de confidentialité des informations auxquelles il aura accès.
ARTICLE 5 : Le droit d'accès prévu au chapitre V de la loi du 6 janvier 1978 s'exerce auprès du Directeur de la Caisse d'Allocations Familiales compétente.
ARTICLE 6 : La présente décision sera publiée par la CNAF dans le guide des textes réglementaires édité par l'UCANSS.
Elle sera insérée dans le recueil départemental des actes administratifs et tenue à la disposition du public dans les locaux d'accueil des Caisses utilisatrices.
Le traitement automatisé mis en œuvre par la Caisse Maritime d’Allocations Familiales – 14 bis Rue Villeneuve – B.P. 518 – 17022 LA ROCHELLE CEDEX 1 ,est conforme aux dispositions de l’acte réglementaire ci-dessus.
Il est placé sous la responsabilité de son Directeur.
Le droit d’accès aux informations s’exerce auprès du Directeur
LE DIRECTEUR,

Textes certifiés conformes aux originaux

Pour le Préfet

Le Secrétaire Général

Signé.- René BIDAL

Imprimé à la Préfecture de la Charente-Maritime

Date de publication le 30 Mai 2002



1   ...   15   16   17   18   19   20   21   22   23

similaire:

Recueil des Actes Administratifs de la Charente-Maritime n° 5 mai date de Publication le 30 Mai 2002 iconRecueil des Actes Administratifs de la Charente-Maritime n° 9 septembre...

Recueil des Actes Administratifs de la Charente-Maritime n° 5 mai date de Publication le 30 Mai 2002 iconRecueil des Actes Administratifs Mois de mars Date de publication : 21/03/2005

Recueil des Actes Administratifs de la Charente-Maritime n° 5 mai date de Publication le 30 Mai 2002 iconRecueil des Actes Administratifs Mois de mars Date de publication : 07/03/2014

Recueil des Actes Administratifs de la Charente-Maritime n° 5 mai date de Publication le 30 Mai 2002 iconRecueil des actes administratifs n° 17 du 23 avril 2013

Recueil des Actes Administratifs de la Charente-Maritime n° 5 mai date de Publication le 30 Mai 2002 icon1 Préfecture de la Charente-Maritime Direction des activités réglementées...
«Métairie de Puyrigaud» commune de Léoville au bénéfice du Syndicat des Eaux de la Charente Maritime. 112

Recueil des Actes Administratifs de la Charente-Maritime n° 5 mai date de Publication le 30 Mai 2002 iconPar arrêté de la directrice générale de l’Office national des anciens...
«Mort en déportation» est apposée sur les actes et jugements déclaratifs de décès de

Recueil des Actes Administratifs de la Charente-Maritime n° 5 mai date de Publication le 30 Mai 2002 iconPublication au jorf du 17 mai 1991

Recueil des Actes Administratifs de la Charente-Maritime n° 5 mai date de Publication le 30 Mai 2002 iconDécret n°2002-761 du 2 mai 2002 pris pour l'application de l'article...

Recueil des Actes Administratifs de la Charente-Maritime n° 5 mai date de Publication le 30 Mai 2002 iconRapport de stage, mai 2002

Recueil des Actes Administratifs de la Charente-Maritime n° 5 mai date de Publication le 30 Mai 2002 icon00 Date et heure limites de réception des offres : 4 mai 2017 à 12 Heures 30








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com