Recherche local/ mise en place des commissions de pilotage 30








télécharger 298.89 Kb.
titreRecherche local/ mise en place des commissions de pilotage 30
page5/17
date de publication03.02.2018
taille298.89 Kb.
typeRecherche
l.21-bal.com > loi > Recherche
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   17

5- Les ressources du centre social Mer et Colline



Si le centre social mer et colline agit dans le cadre de dispositifs qu’il coordonne, il n’en perd pas moins de vue sa présence comme une réponse à des besoins, exprimés ou ressentis. Le centre social n’agit donc pas dans une logique d’appareil mais veut vouloir apporter des réponses pertinentes à son échelle, en inscrivant des activités intégrées qui s’articulent entre elles pour en optimiser la cohérence. Nous pourrions dire que mer et colline est un système complexe qui agit dans le cadre d’un réseau.

I- 5- 1. Les ressources humaines


Les moyens humains mis à la disposition du centre social sont les salariés, les bénévoles et les acteurs extérieurs. Le facteur humain est d’autant plus important qu’il constitue une part prépondérante de la valeur ajoutée dans le processus de production. La masse salariale représente en effet 70% du budget global. Bien que le statut et le profil de compétences des salariés soient hétérogènes (contrats divers à temps plein et temps partiel, bénévoles, stagiaires, personnels détachés), il existe une unicité de langage et une volonté de promotion et de valorisation des acteurs qui se fait par la formation. Le recours à la formation professionnelle diplômante et qualifiante (par un plan de formation financé notamment par EDDF) est généralisé. Il en résulte une professionnalisation du travail des acteurs en plus d’une émancipation en adéquation avec les valeurs affichées, tout en restant dans une praxis qui vient aussi conforter une culture d’organisation dominée par les valeurs de l’éducation populaire. Les savoirs peuvent devenir transférables, les compétences spécifiques se croisent avec les compétences transversales, les différences s’estompent et deviennent diversité pour une approche pluridisciplinaire ou trans-disciplinaire des situations rencontrées. Ces facteurs extrinsèques viennent renforcer la motivation d’un groupe plurivalent. Dans ce cadre, la formation devient « investissement en performance ». « Ce qui est bon à l’intérieur se voit aussi à l’extérieur », dit la publicité. Ce qui est paradigme des industries de service compétitives aujourd’hui l’est d’autant plus dans un service public (ou service aux personnes non marchand, au choix ou à définir) qui se tourne vers des personnes en difficultés sociales. Le centre social, dans un univers turbulent qui se complexifie, doit afficher maîtrise, équilibre et cohérence des messages véhiculés. A ce titre, la fonction de direction, rôle pivot de l’organisation, est à la fois celle de moteur, d’animateur et de coordinateur. La fonction de direction occupe une place informelle et fonctionnelle tout en gardant son rôle institutionnel. L’instabilité des centres sociaux semblant assez prégnante (dépendance et risque d’inféodation aux institutions politiques, consécutive à l’empilement de dispositifs, au découpage du centre social et à une fragmentation des financements pour un soit - disant ciblage des actions, au manque d’autonomie financière, à la visibilité courte…), l’émergence d’un leadership est facilitée1. Enfin, il est à noter que la fonction de direction, interface du centre à l’extérieur auprès des partenaires, est essentielle dans la recherche de financements. C’est donc un véritable « centre de profit » du centre social.
Les salariés ne s’attachent pas à leurs fonctions : une personne peut avoir plusieurs activités dans le centre social, qui elle-même n’est pas forcément calquée sur un dispositif ; cette approche est responsabilisante et autonomise, décloisonne l’organisation (des orientations pour les usagers sont faites à l’intérieur ou à l’extérieur de la structure), et « dé-spécialise » l’activité de chacun. En plus des temps de paroles, des temps d’ajustement, d’évaluation et de définition des objectifs futurs sont ménagés chaque semaine.

I- 5- 2. Les ressources financières



Le centre social fonctionne essentiellement grâce aux subventions obtenues, une part moins importante de ses ressources provenant des cotisations des adhérents, de la participation financière des usagers, les locations diverses consenties, de la mise à disposition facturée de personnel et autres produits des activités annexes. Les ressources propres représentent environ 10 à 20% des recettes globales selon les années. Le centre social dispose d’une certaine autonomie quant à l’utilisation des subventions qui lui sont accordées : la part des recettes affectées est comprise en 3 et 4,5%. Les subventions accordées au Centre social Mer et Colline proviennent essentiellement du CNASEA2, de la CAF, du DSU, de la DRAC, du CNL, de la DDJS, du département des bouches du Rhône, de la DDASS et du FONJEP. Le transfert de compétences aux départements qui tend à les spécialiser dans l’aide sociale (les régions se spécialisant dans l’aide économique), fait que leur participation financière augmente dans le budget du centre social.

I- 5- 3. Les acteurs - ressources extérieurs du centre social



Le centre social fait appel à de nombreux partenaires et intervenants sociaux afin de réduire les inégalités sociales et d’apporter des éléments de réponse positifs à des problèmes ou phénomènes difficiles qui touchent une population fragilisée (drogue, SIDA, prostitution, petite et grande délinquance, handicaps, chômage, isolement, échec scolaire…).

Par exemple, pour le projet de soutien à la parentalité, la Mission Femmes et Familles de Marseille permet d’accueillir un groupe d’intervenants composé d’un socio - psychologue, de deux psychologues cliniciens et d’une médiatrice familiale.

Le tableau croisé ci-dessous fait la synthèse des partenaires institutionnels et associatifs recensés dans l’environnement du centre social.



Secteurs
Niveaux

Organismes d’état centralisés

Organismes publics et associatifs

Associatif et militant

International et européen







Amnesty International

National

CNL/ Interventions sanitaires et sociales/ CAF/ Banque de France/ FASILD

Act Emploi

Culture du Cœur/ Chrétiens et SIDA/ SOS Drogue/ MRAP

CODIF/ CIDF/ CIDAG/ AEMO/ Fondation Abbé Pierre

Régional

Conseil Régional

DRDF/ GRAIFF/ CRIJ

AIDES Provence

Equipe méditerranéenne d’intervention prévention SIDA

Départemental

Conseil Général/ DGAISS/ DDJS/ DDASS/ PMI/ ASE

Pôle 13/ ADDAP




Local

Bibliothèque municipale/ Ville de Marseille/ Ecoles

PLIE Marseille/ Planning Familial/ Mission locale/ HMP

Enfants du Monde/ Secours Populaire/ Restos du Cœur/ Emmaüs

Friche de la Belle de Mai/ Théâtre Toursky/ Théâtre Gyptis/ Alhambra/ Librairie Païdos/ Psychologue clinicienne/ Sophrologue/ Médiatrice familiale

Source : N. DEQUIDT, monographie systémique du centre social Mer et Colline, rapport de stage de licence AES, 2003.


1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   17

similaire:

Recherche local/ mise en place des commissions de pilotage 30 iconRéunions comité de suivi
«Comité de suivi prith» : relance des inscriptions non activées, mise en place du calendrier des comités de suivi et pilotage du...

Recherche local/ mise en place des commissions de pilotage 30 iconJean Albouy demande ce que prévoit le code dans le cadre de l’urgence ?
Par délibération en date du 14 novembre 2005, le Conseil Municipal a décidé la mise en place des Commissions Administratives Paritaires...

Recherche local/ mise en place des commissions de pilotage 30 iconRoyaume du Maroc
«de dresser l’état d’avancement et de définir les prochaines étapes de sa mise en œuvre». Ces étapes ont pour nom l’industrialisation...

Recherche local/ mise en place des commissions de pilotage 30 icon«Aide à la mise en œuvre d’opération dans le cadre de la stratégie...

Recherche local/ mise en place des commissions de pilotage 30 icon«Aide à la mise en œuvre d’opération dans le cadre de la stratégie...

Recherche local/ mise en place des commissions de pilotage 30 iconRÉunion du conseil municipal du 1
«Plan Local d’Urbanisme (plu), document d’Urbanisme en tenant lieu et carte communale» par la Communauté d’Agglomération du Niortais...

Recherche local/ mise en place des commissions de pilotage 30 iconInformation consultation des membres du ce sur la mise en place d’une...

Recherche local/ mise en place des commissions de pilotage 30 iconDélibération n°14/19 – Mise en place du pesv2

Recherche local/ mise en place des commissions de pilotage 30 icon2. Recherche de partenaires 15
«Quelles informations pour aider les pme à faire de l‘innovation technologique ?». Pour ce faire, nous avons dû mettre en place une...

Recherche local/ mise en place des commissions de pilotage 30 iconMarché de maîtrise d'oeuvre pour la mise en accessibilité pmr des...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com