Le recrutement des salariés : Le processus général








télécharger 189.99 Kb.
titreLe recrutement des salariés : Le processus général
page5/5
date de publication07.10.2017
taille189.99 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5
II] La mise en œuvre du plan de formation

Phase 1 : Elaboration du plan de formation
C’est une phase de hiérarchisation des besoins de formation. Le pôle formation détermine les objectifs prioritaires de formation en fonction de la stratégie de l’entreprise et du bilan des entretiens annuels des évaluations. Le responsable formation aura pour mission de traduire ces objectifs prioritaires en action de formation.
Phase 2 : La réalisation du plan de formation
Les dispositifs de formation et les modalités d’acquisition des compétences sont multiples. La formation peut être individuelle ou collective. Les formations individuelles peuvent s’effectuer par autoformation (e-learning). Les formations collectives peuvent prenre la forme de tutorats, de séminaires.

Si l’entreprise dispose d’un référentiel de compétence, l’objectif de la formation est de formé sur 4 aspects :


  1. Le savoir

  2. Le savoir faire

  3. Le savoir être

  4. Le savoir faire faire


Ces 4 composantes de la compétence appellent des réponses de formation différentes. Le savoir peut s’acquérir via le e-Learning, le savoir faire via des simulations de type cas pratique.
Une fois les actions de formations réalisées, il convient les évaluer
Phase 3 : L’évaluation de la formation
Cette évaluation concerne l’efficacité du dispositif de formation. Trois niveaux d’évaluation peuvent être distingués :


  1. L’évaluation des réactions (ou l’évaluation à chaud) Cette évaluation permet de connaitre le degré …. des stagiaires. Elle prend la forme d’un questionnaire écrit. Cette évaluation n’indique en rien le degré d’acquisition des compétences ; elle permet uniquement de savoir si l’un des objectifs visés par la formation est atteint.




  1. L’évaluation des acquis : Elle permet d’identifier les compétences et les connaissances qui ont été acquises par le stagiaire pendant sa formation. Cette évaluation est souvent faire par une mise en situation du stagiaire.



  1. L’évaluation des activités : Concrètement après la formation de mon collaborateur, y-a-t-il eu un changement dans ces pratique de travail. Cela permet donc d’évaluer les évolutions des façons de faire le travail  Cela correspond à l’analyse des effet de la formation sur le travail des salariés.


1] Diagnostic : Amont des besoins de formation via


  1. l’entretien annuel d’évaluation

  2. Diagnostic sur les savoirs ; savoir faire savoir être. Savoir

  3. Synthèse avec e service

  4. Elaboration



2] Mise en œuvre de la formation


  1. Mise en situation grâce au tutorat pour acquérir des savoirs être/faire

  2. E-Learning pour les savoirs

  3. Formation collective pour le savoir faire faire



3] Evaluation de la formation


  1. Auto-évaluation sur les savoir du salarié

  2. Evaluation des savoir faire et comportement

  3. Mise en œuvre d’un nouveau plan de formation en tenant compte des problèmes


Dossier 8 : Les conditions de travail

Définition de l’accident de travail
Concernant l’application de la législation sur les accidents du travail, les maladies professionnelles harcèlement. Ceci est subordonné à l’existence d’un contrat de travail caractérisé par le lien de dépendance et de subordination établi entre le salarié et l’employeur. Le caractère professionnel du risque implique une activité professionnelle du salarié.
Les accidents du travail (définis dans le code de la sécurité social). La cour de cassation en application de l’article L 411 du code de la sécurité social pose en principe que doit être considéré comme accident du travail l’accident survenu par le fait où à l’occasion du travail à toutes les personnes salariés à moins qu’il soit établit que la cause de l’accident est totalement étrangère au travail.

L’article 411-1 institut une présomption d’accident du travail pour tout accident survenant à un salarié pendant son travail. Mais cet article ne défini pas ce qu’est l’accident du travail. Selon la jurisprudence, l’accident implique une lésion du corps humain apparaissant au temps et au lieu de travail. C’est pour le distinguer de la maladie professionnelle qui est la manifestation d’un processus évolutif interne.
L’accident de travail se distingue de l’incident de trajet par le fait qu’il se produit sur le lieu et aux heures de travail, pendant que le salarié est sous la subordination. La jurisprudence précise : le fait que l’accident soit due à la faute du salarié ne lui enlève pas son caractère professionnel. Ce sera alors considéré comme accident du travail. Seule la faute intentionnelle du salarié exclu la prise en charge en tant qu’accident du travail. Egalement, les accidents survenant au cours du repas à la cantine constitue des accidents du travail dans la mesure où le salarié reste sous le contrôle de son employeur.
La preuve de l’accident du travail
L’article L 411-1 pose une double présomption :


  1. La lésion fait présumer l’accident du travail

  2. L’accident survenu au temps et au lieu de travail est présumée d’origine professionnelle.


Le salarié doit prouver une lésion se manifestant au temps et au lieu de travail. Lorsque cette preuve est établie, l’employeur peut contester soit la soudaineté de la lésion, soit de nier le rapport de la lésion avec le travail du salarié.
1   2   3   4   5

similaire:

Le recrutement des salariés : Le processus général iconLa théorie de la segmentation
...

Le recrutement des salariés : Le processus général iconDoc 5 : Les dangers des médias sociaux lors du processus de recrutement

Le recrutement des salariés : Le processus général iconResponsabilisation de l’encadrement
«parfaite» entre les spécificités des emplois et les compétences des salariés (levier d’ajustement : recrutement, formation…)

Le recrutement des salariés : Le processus général iconLe recrutement académique dans le cadre
«lru» sur le recrutement (et donc la disparition des commissions de spécialistes) entrent en vigueur dès lors que l’Université a...

Le recrutement des salariés : Le processus général iconL’organisation des départs en congés payés est soumise à un ensemble...
«Les représentants du personnel et la défense des salariés» vous aidera à répondre au mieux aux interrogations des salariés

Le recrutement des salariés : Le processus général iconExamen répété du ou des même(s) sujet(s) à des temps successifs
«Modifications, chez l’individu, de sa capacité à réaliser une tâche sous l’effet des interactions avec son environnement. Selon...

Le recrutement des salariés : Le processus général iconLivre 9 Dispositions relatives à la protection sociale complémentaire...

Le recrutement des salariés : Le processus général iconRésumé Dans le secteur de l’économie sociale, 200 000 établissements...

Le recrutement des salariés : Le processus général iconLes représentants des salariés se retrouvent souvent seuls dans la...
«moins-disant» en matière de prix en faisant semblant de ne pas voir la dégradation du parc

Le recrutement des salariés : Le processus général iconInstruction 5 f- 13 -09 du 30 juillet 2009
«impatriés», codifié sous l’article 155 b du code général des impôts (cgi). IL remplace le régime prévu à l’article 81 b du cgi qui...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com