41028 mariem, 36738 hademine








télécharger 1.07 Mb.
titre41028 mariem, 36738 hademine
page1/32
date de publication05.10.2017
taille1.07 Mb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   32
25 08 19 64

18/01

miel 11 janv

00221774286955

Thoshiba: model: PA 3817 U

1 BRS

333333333

41028 mariem, 36738 hademine ,

///

Ne les oublions pas : Md Lemine Ould Md Lemine dit Monsieur

****************

http://nordinfo.info/info

l

nordinfo.info/ar/?q=info

Nom d'utilisateur : admin1

Mot de passe : mr@4444998

41956520

jemil

°°°°°°°°°°

**************

Opinions MOML

*

Une première : Ould Lemrabott confie à son fils l’Imamat de la grande mosquée

Ahmedou Ould Lemrabott a éloigné son adjoint officiel de l’imamat de la grande mosquée dite « Saoudienne » aprés que ce dernier ait denoncé les changements de l’hymne et du drapeau du pays prévus par le gouvernement et a confié cette responsabilité à son fils , un acte jugé premier de son genre en Mauritanie.

C’est ainsi que le fils d’Ahmedou Ould Lemrabott est apparu aujopurd’hui dirigeant la priere du vendredi à laquelle ont participé de nombreux fidéles.

Le sermon de la priere a été diffusé en direct par la television nationale , un signe prouvant que le gouvernement cautionne la decision de Ould Lemrabott.

Ce sermon était calme , équilibré et prechait un avertissement sévère contre la discorde et les discenssions au sein de la Oumma islamique.

Il inmporte de rappeler que l’Imam de la grande mosquée est un ressortissant du Trarza.

legwareb.info via Adrar-info

https://youtu.be/Sec4FOx2cek

*

Les anciens employés de Pizzorno réclament leurs droits

Les anciens employés de Pizzorno - la société française qui était chargée de la collecte des ordures à Nouakchott- se mobilisent aujourd’hui encore en vue de réclamer leurs droits.

Ces employés au nombre de 1223 dont 500 femmes chefs de familles réclament des arriérés de salaires en sus de leurs droits La société aura usé d’un stratagème pour ne pas payer les droits de ses travailleurs.

En effet en dépit de l’arrêt de ses activités Pizzorno avait décidé de ne pas licencier ses employés et de continuer à payer leurs salaires, cela avant le rapatriement de son personnel français.

Mais une fois ce personnel rapatrié et une fois payée par la CUN à hauteur 2,1 milliards, la société a laissé en rade ses employés mauritaniens. Le contrat qui liait Pizzorno à ses anciens employés relève du droit mauritanien, toutefois la justice mauritanienne est loin de s’activer pour emmener Pizzorno à respecter ses engagements à l’égard de ses anciens employés.

Mauriweb

*

Le guinéen Alpha Condé élu président de l’Union africaine

Le chef d'Etat de la Guinée (Conakry) Alpha Condé a été choisi par ses pairs pour prendre le commandement de l'Union Africaine à l'ouverture du 28e sommet qui se tient du 30 au 31 janvier à Addis Abeba.

Le président guinéen, Alpha Condé, a été élu président de l’Union africaine (UA) pour l’exercice 2017 à l’ouverture du 28è sommet de l’UA, qui se tient à Addis-Abeba. Il remplace ainsi pour un an, le président tchadien Idriss Deby Itno dont le mandat est arrivé à terme. La présidence de l'UA devait revenir conformément à une règle de rotation, à la région Ouest-africaine (Cedeao) dont les pays s'étaient mis d'accord pour la candidature unique du chef d'Etat guinéen.

Dans une allocution suite à l’annonce de son élection le président guinéen a mis l’accent sur la nécessité de renforcer l’unité du continent et renforcer l’intégration de ses peuples. Condé s’est engagé à œuvrer, avec le soutien des pays membres de l’UA, pour faire de l’organisation continentale une institution crédible.

Le nouveau président de l’UA, dont le mandat est de 12 mois, s’est réjoui des progrès réalisés sur la voie de la réforme de l’organisation, une tache qui a été confiée au président rwandais, Paul Kagame, lors du sommet africain, qui s’est tenu en juillet 2016 à Kigali (Rwanda). Sur le plan économique et social, le président guinéen a souligné qu’"en dépit des efforts consentis par les pays africains, beaucoup reste à faire pour améliorer les conditions de vie des populations".

Renforcer l'intégration des jeunes

"L’Afrique demeure certes l’un des continents les plus dynamiques avec un taux de croissance annuel de l’ordre de 5 % du Produit Intérieur Brut", a-t-il dit, concédant que cette croissance ne s’est pas traduite par une amélioration des conditions de vie. Revenant sur les moyens d’améliorer ces conditions de vie, le nouveau président de l’UA a cité l’industrialisation. Cependant, a-t-il dit, "cette industrialisation ne peut se faire sans l’élargissement de l’accès à l’énergie".

Promettant de faire de cette question une priorité lors de son mandat à la tête de l’organisation continentale, le président guinéen a souligné que le thème choisi pour l’actuel sommet africain, à savoir «Tirer pleinement parti du dividende démographique en investissant dans le jeunesse», doit interpeller les dirigeants du continent. "L’Afrique doit mobiliser les investissements nécessaires pour renforcer l’intégration des jeunes", a-t-il ajouté.

(Avec MAP)

*

Le Forum évoque la situation dramatique vécue par les populations (Flash info)

Le FNDU a organisé samedi 28 janvier 2019 dans l’après-midi un rassemblement populaire à Arafat, Wilaya de Nouakchott Sud.

Au cours de ce rassemblement, des dirigeants du Forum ont parlé de la situation dramatique que vivent les populations, suite à la hausse des prix, à la déliquescence du système éducatif, de la santé et de la sécurité et aux tracasseries de l’Etat civil.

Les intervenants ont déploré qu’au lieu d’œuvrer à soulager les populations de de leurs souffrances, le pouvoir en place s’emploie plutôt à distraire l’opinion publique par des amendements constitutionnels qui n’apportent aucune solution à la crise politique où se débat le pays mais la rendent, au contraire, encore plus complexe.

Ils ont condamné la politique suivie par ce pourvoir en semant la discorde et encourageant l’extrémisme pour diviser le peuple sur des bases raciales, claniques, tribales et régionales ; tout cela pour assurer sa propre pérennité et sa mainmise sur le pays et sur les ressources de la nation.

Les dirigeants du FNDU ont appelé les masses populaires mauritaniennes et l’ensemble des forces vives de la nation à l’unité et la mobilisation, afin de changer cette situation catastrophique imposée au pays et aux citoyens par le régime et de faire échouer la mascarade des amendements constitutionnels que ce dernier tient à faire passer de manière illégale et non consensuelle.

Nouakchott, 28 janvier 2017

La Commission de communication

*

Bureau exécutif provisoire d'IRA, Amadou Tidiane Diop et Brahim Ould Bilal out : Biram s'explique

Biram Dah ABEID a annoncé dimanche à Nouakchott la mise en place d’un bureau exécutif provisoire d’IRA-Mauritanie.

Cette réorganisation emporte Brahim Ould Bilal et Diop Amadou Tijane, respectivement vice-président et 3e vice-président de l'organisation IRA-Mauritanie. Biram Dah ABEID refuse de parler de "radiation". IRA-Mauritanie devrait tenir "dans 3 mois" un congrès qui va élire ses nouvelles instances dirigeantes.

"Ce bureau ne reflète aucune exclusion ni aucun radiation", s’est défendu le président d’IRA-Mauritanie, Biram Dah ABEID, lors d’une conférence de presse, à son domicile, à Riyad, rappelant que cette décision a été prise le 26 janvier par une commission indépendante.

-"Il faut préparer l’après 2019"-

Dans la foulée de cette annonce, Biram Dah ABEID a réaffirmé une nouvelle fois sa disposition à un dialogue pour une alternance démocratique pacifique en 2019, échéance qui coïncide avec la fin du deuxième mandant du président Mohamed Ould Abdel Aziz, au pouvoir depuis 2009.

"Et pour préparer une alternance démocratique pacifique en 2019, il faut la préparer dès maintenant et il faut la préparer par le dialogue", a déclaré Biram Dah ABEID.

Depuis son retour en Mauritanie, le président d’IRA-Mauritanie a rencontré dans cette perspective et d’apaisement de la scène politique le Forum National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU), Tawassoul, l’Union des Forces Progressistes (UFP) et l’Institution de l’Opposition Démocratique.

"Nous attendons que les autres partis répondent. Nous attendons également que le gouvernement réponde à cette main tendue au dialogue, un dialogue que nous voulons pour résoudre les graves crises qui plombent la paix civile, le développement, la démocratie et les droits de l’Homme", a dit le leader anti-esclavagiste.

-"pillage systématique et illégal"

Sur le front économique, Biram Dah Abeid a dénoncé le "pillage systématique et illégal" des ressources du pays par les proches du pouvoir de Mohamed Ould Abdel Aziz.

"Nous dénonçons la gestion familiale et mafieuse de l’économie mauritanienne par le pouvoir en place", dit-il avant d’appeler, face à cette situation, le Gouvernement "à se ressaisir".

"Nous appelons ceux qui usent du clientélisme de l’Etat pour confondre les deniers publics avec leurs biens à penser aux conséquences désastreuses de cette politique de pillage systématique et illégal des richesses de la Mauritanie", a indiqué Biram Dah ABEID en réaction au quota de la rente des produits halieutiques notamment des poulpes par des proches du pouvoir de Mohamed Ould Abdel Aziz révélé récemment par la presse.

Le président de l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA-Mauritanie) a appelé le gouvernement à élucider "cette grave controverse de distribution des richesses halieutiques entre les proches du pouvoir en place".

Par Babacar Baye NDIAYE

Cridem

http://cridem.org/C_Info.php?article=693831

*

​La Gambie n’est pas une "république islamique", selon Adama Barrow

Adama Barrow a affirmé que la Gambie était un république, mais pas une "république islamique" comme l'avait décrété en 2015 son prédécesseur Yahya Jammeh, ce qui devrait aboutir au rétablissement de la semaine de cinq jours, le vendredi ne sera plus chômé.

Le nouveau Président gambien Adama Barrow a annoncé samedi une "refonte complète" du gouvernement, mais il a précisé que les services de renseignement continueraient à exister.

Le Président Barrow veut aussi garder le chef de l'armée, le général Ousman Badjie. Il a fait cette annonce lors de sa première conférence de presse depuis son retour jeudi du Sénégal.

"Mon gouvernement examinera tous les domaines et il y aura une refonte complète du système", a assuré M. Barrow.

Concernant l'Agence nationale du renseignement (NIA), considérée comme l'instrument de répression du régime Jammeh, à l'origine de nombreuses arrestations et disparitions, "c'est une institution qui doit continuer mais le nom changera", a indiqué le nouveau chef de l'Etat.

Quant aux forces de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) mobilisées pour contraindre Yahya Jammeh à céder le pouvoir, dont le commandement sénégalais a annoncé une "réduction progressive" des effectifs, "aucune date n'a été fixée" pour leur départ, a déclaré M. Barrow.

Avec BBCAFRIQUE

http://www.leral.net/%E2%80%8BLa-Gambie-n-est-pas-une-republique-islamique--selon-Adama-Barrow_a190782.html

*

Union Africaine : Mohammed VI offre un dîner en l’honneur des Chefs d’Etat africains

Le roi Mohammed VI offre un dîner en l’honneur des chefs d’Etat et de gouvernement qui prennent part au 28e Sommet de l’Union africaine qui s’ouvre demain à Addis-Abeba.

Le roi Mohammed VI offrira un dîner en l’honneur des chefs d’Etat et de gouvernement qui participent au 28e Sommet africain qui s’ouvrira ce lundi 30 janvier à Addis-Abeba.

Ce dîner qu’abritera un grand palace de la capitale éthiopienne, apprend sur place Le360, est prévu à 19 heures locales (16 heures au Maroc).

Le360.ma

*

Réunion secrète entre le Président, "Aziz" et le roi, " Mohammed VI à Addis-Abeba

Le Président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz est arrivé à Addis-Abeba, comme le Souverain marocain, le Roi Mohamed VI, plusieurs heures avant l’ouverture du sommet de l’Union Africaine.

Un départ anticipé selon des sources par les dirigeants, afin de tenir une réunion secrète, destinée à aplanir les divergences et à mettre fin au froid qui caractérise de temps à autre les relations entre les deux pays frères.

« La Mauritanie est d’accord pour le retour du Maroc au sein de l’Union Africaine (UA) » ont affirmé dernièrement des sources diplomatiques.

En revanche la Mauritanie serait opposée à l'exclusion de la République du Sahara occidentale de l’organisation panafricaine. Les autorités mauritaniennes auraient même préparé un document qui a été distribué aux pays participants au sommet africain de Brazzaville sur la crise libyenne prévu vendredi prochain pour expliquer cette position.

*

CNN TV : Les consommateurs de l’alcool en Mauritanie représentent 4,8% !

Mourassiloun – Une reportage réalisé par la chaîne satellitaire CNN chiffre le taux des consommateurs de l’alcool en Mauritanie, pays musulman, à 4,8%, dépassant ainsi les prévalences de ce produit prohibé en Arabie Saoudite, Libye et au Koweït.

Le plus surprenant dans ce reportage est de constater, qu’à la différence aux habitudes sociales, les russes et les allemands se classent, en matière de consommation de la bière, loin derrière d’autres nationalités de religion islamique, dont des africains et les iraniens.

Selon la même enquête, le tunisien consomme le double de gobelet allemand. Le tchadien boit en moyenne 34 l d’alcool par an alors que l’allemand ne consomme que 14,7l.

Dans le monde arabe, les accros de l’alcool, selon un rapport de l’OMS, sont par ordre de prévalence la Tunisie (26,2) et les Emirats Arabes Unis (32,8l).

Toutefois, il faut prendre en compte dans ces estimations, le fait qu’aux Emirats Arabes Unis, ce sont les expatriés qui représentent la majorité, à la différence de la Tunisie, où les étrangers constituent 2% seulement.

Traduit de l’Arabe par Cridem

http://mourassiloun.com/?q=node/13826

*

Arrestation de 600 prospecteurs de l’or à 200 km de Zouerate

Mourassiloun – L’armée mauritanienne a arrêté 600 prospecteurs de l’or, dans une zone située à 200 km de Zouerate, révèlent des sources, selon lesquelles, faute de moyens, seulement le tiers a pu être acheminé vers la localité de F’derick.

Sollicitée, la Snim a dépêché un convoi motorisé pour transporter les 400 prospecteurs de l’or restants.

Tous ont été sommés à leur arrivée de payer une amende de 100 mille Um par personne,. Une exigence rejetée par les prospecteurs de l’or dont les conditions alimentaires seraient pénibles, en raison des moyens limités de l’unité de l’armée sur place.

La commune de F’derick s’est mobilisée pour alléger la situation en débloquant 100 mille Um, afin d’assurer un repas aux personnes arrêtées, qui selon des sources, interpellent le gouvernement afin de les tirer d’affaire.

Traduit de l’Arabe par Cridem

http://mourassiloun.com/?q=node/13827

*

La sécurité routière effectue ses premiers recrutements depuis l’intérieur du pays

Alakhbar – La sécurité routière a organisé samedi, 28 janvier courant, son premier concours de recrutement de sous-officiers et d’agents, à partir des wilayas de l’intérieur du pays.

980 candidats dont 680 à Selibaby et 300 à Néma, se sont présentés à ce concours, qui sera élargi incessamment à Atar et Kiffa, le 11 février prochain.

La sécurité routière qui promet d’entourer l’actuel recrutement de toute la transparence requise compte renforcer ses éléments par l’enrôlement de 25 sous-officiers et 200 agents.

Traduit de l’Arabe par Cridem

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   32








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com