Regle et loi morale








télécharger 8.48 Kb.
titreRegle et loi morale
date de publication15.07.2017
taille8.48 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > loi > Documentos
REGLE ET LOI MORALE
Sous l’aspect de l’outil que nous connaissons, la règle est avant tout un segment, c'est-à-dire l’expression limitée dans l’espace d’un tracé plus universel qui pourrait être celui que produit le GADLU à travers l’espace qu’il est censé avoir structuré.
La règle est peut être l’outil qui présente le plus d’homogénéité entre l’interprétation symbolique qu’on peut en retirer, et sa forme, qui parle instantanément, par sa pureté, à l’esprit de chacun.
La règle a la puissance de cette simplicité : ainsi, il n’est pas possible de s’y attacher sans percevoir d’emblée qu’elle distingue, par sa seule présence physique, tout en les rapprochant, les deux milieux qu’elle délimite. La règle reproduit, à cet égard, les deux actes fondateurs que commente la Genèse, à savoir union et séparation : elle est trait d’union lorsque l’Homme va pouvoir s’y appuyer afin de mettre en ordre les choses, à la façon d’un axe autour duquel tout peut s’articuler.

Elle est séparation lorsqu’elle permet, par le cadre et les bornes qu’elle pose, de libérer l’individu, c'est-à-dire de lui permettre d’évoluer et d’exister en lui offrant les moyens de conserver son intégrité, face aux contraintes morales , sociétales ou psychologiques, qui n’épargnent personne.
La règle, en tant qu’outil, est utilisée pour vérifier la planéité de ce que l’on est en train de transformer : cette connivence entre règle et plan en fait l’étalon de la relation qui unit l’Homme à quelque chose qui le dépasse, que l’on identifie cette chose à un collectif, association quelconque ou humanité toute entière, à une entité créatrice quelle qu’elle soit, ou simplement à ce qu’on s’impose à soi même, par la seule force de sa conviction.

La Loi symbolise donc, et d’une façon générale, l’extension dans la vie quotidienne, des principes régissant la vie en question : la Loi morale me paraît régir plus particulièrement tout ce qui est du domaine de l’humain, de ses attitudes, de ses pensées et de ses comportements.
Si l’équerre symbolise au premier degré la loi morale, c’est que cette loi est à ce stade difficilement perceptible pour un apprenti, qui doit d’abord se régir lui-même. L’équerre est un outil matriciel, très cadrant, presque coercitif pour certains, et qui a l’avantage, pour l’apprenti, d’ouvrir la notion de loi à partir des valeurs plus concrètes, comme la rectitude et la cohésion, valeurs que porte justement l’équerre.
La Loi Morale est ensuite portée, au second degré, et dans le rituel de la GLDF, par la règle : cela est révélateur du progrès qu’a réalisé le désormais compagnon, qui ne se perçoit plus, comme du temps de l’apprenti, comme un simple avatar de cette loi, mais qui la considère comme le fondement nécessaire à sa nouvelle émancipation.

La Loi est quelque part l’implication de la règle dans le plan, et le plan est au second degré le lieu d’exercice de celui qui se trouve confronté à la matérialité de la vie, le compagnon.
La Loi Morale régissant l’ordonnancement du principe créateur au sein même de l’individu, le compagnon sera en mesure d’en utiliser les prérogatives au travers de la règle, outil qui lui servira d’interface entre le monde et lui-même, et ceci par le biais de ces systèmes d’exploitation divers que représentent les arts, les sciences humaines, les sens et ces exemples vivants que constituent les grands initiés, c'est-à-dire les moyens de la connaissance de l’Univers, et de toutes les petites vérités individuelles qui vont en découler.
Ainsi, loin d’être aliénante, la Loi Morale est plutôt un gage de liberté que le Franc-maçon va s’accorder à lui-même dés le grade de compagnon.

Cette liberté nous rappelle que nous travaillons non pas pour, ni sous l’égide du GADLU, mais à sa gloire : cette simple distinction permet à la fois d’avoir conscience qu’il existe une règle immuable, mais que toutes les petites règles qui pourront en découler seront, elles, négociables : la Loi Morale devenant alors la garante de ce libre arbitre.

J’AI DIT

similaire:

Regle et loi morale iconLes deux lois la loi morale = non abolie

Regle et loi morale iconEr. La présente loi règle une matière visée à l'article 78 de la...

Regle et loi morale iconSystème de règle de conflit de loi
«or» est interdite (index de variation en fonction de l’or) en droit du ci on admet la validité de la clause «or» pourtant prohibée...

Regle et loi morale iconSous la direction d’Émilie tardivel-schick
«grandes questions» à savoir l’esthétique transcendantale, le jugement de goût et la loi morale -bien que ce dernier point sous-tende...

Regle et loi morale iconNotions : justice et droit, la politique, la morale
«juge et parti» dans un différend, et qui va peser et décider en fonction d’une norme intangible qui s’applique à tous : la loi

Regle et loi morale iconDahir n° 1-92-31 du 15 hija 1412 (17 juin 1992) portant promulgation...
...

Regle et loi morale iconDÉcharge de responsabilité
«Phoenix»), Personne morale sans but lucratif dûment constituée en vertu de la Loi sur les compagnies, Partie 3, et ayant son domicile...

Regle et loi morale iconEnvironnement loi du 1er aout 2008 relative a la responsabilite environnementale
«toute personne physique ou morale, publique ou privée, qui exerce ou contrôle effectivement, à titre professionnel, une activité...

Regle et loi morale iconPour contacter un couple moniteur
La démarche de l’éducation à la vie comporte la formation des époux à la procréation responsable. La loi morale les oblige à respecter...

Regle et loi morale iconIntroduction Valeur non morale et valeur morale








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com