Modèle de Rapport de Stage cap petite Enfance Gratuit 2








télécharger 82.88 Kb.
titreModèle de Rapport de Stage cap petite Enfance Gratuit 2
date de publication13.07.2017
taille82.88 Kb.
typeRapport
l.21-bal.com > loi > Rapport

Modèle de Rapport de Stage CAP Petite Enfance Gratuit 2


Chloé CARLIER

Dossier Professionnel EP2 :

Stage au sein de l’école « Génération 2000 »

Sous la direction de madame Céline Fontaine, dans le cadre du CAP Petite Enfance

Session 2013

Sommaire

Introduction .................................................................................................................................................................................3

Partie 1 : La structure d’accueil............................................................................................................................................4

Partie 2 : Les besoins des enfants....................................................................................................................................9

Partie 3 : Les activités...........................................................................................................................................................11

Conclusion :.......................................................................................................................................................................................16

Introduction

La phase de l ‘école maternelle n’est peut-être pas une obligation, mais elle demeure une étape extrêmement importante pour l’enfant. En effet, pendant ces 3 années, Petite Section, Moyenne Section et Grande Section, l’enfant apprend beaucoup de choses et se prépare à intégrer l’école, aussi bien sur le plan didactique que sur le plan psychologique.

La maternelle, comptant, généralement, les enfants de 3 à 5 ans, est à mi-chemin entre les apprentissages initiales de la vie quotidienne et l’acquisition des savoirs, du savoir-être et du savoir-faire, que la personne acquiert tout au long de sa scolarité et jusqu’au passage à l’âge adulte.

L’apprentissage au sein de l’école maternelle se base surtout sur la communication sous toutes ses formes. En effet, durant ce premier cycle d’apprentissage, appelé « cycle des apprentissages premiers », les enfants de 3 à 5 ans acquièrent d’abord des aptitudes langagières. Aussi bien par la parole que par le corps, ils apprennent à communiquer et à échanger. Il s’agit ici des premiers apprentissages de l’alphabet, des nombres et des différents vocabulaires de la vie quotidienne. Ils apprennent également à vivre dans un groupe et à devenir sociables, car, aussi bien pour jouer que pour faire des activités, ils doivent communiquer avec leurs camarades et les adultes.

Ce cycle d’apprentissage est très important notamment pour le développement de l’imagination, de la sensibilité et de la créativité. Pendant ces 3 années, l’enfant est en phase de découverte, c’est pourquoi une grande partie du programme de la maternelle est réservé à la découverte sensorielle, à l’observation du monde vivant, à la sensibilisation aux problèmes d’hygiène et à l’acquisition des notions de l’espace, du temps, des quantités, des tailles et à l’approche de la comparaison.

Dans le cadre de mon CAP Petite Enfance, j’ai pu passer un stage de 4 semaines au sein de la maternelle de l’école « Génération 2000 ». Cet établissement, créé en 2001 par madame Pauline MARTIN, reçoit des enfants de la maternelle jusqu’à la CM2. Au cours de mon stage j’ai pu observer et prendre part dans les différentes activités des 3 classes du cycle d’apprentissages premiers : la petite section (PS), la moyenne section (MS) et la grande section (GS). J’ai également, durant ma période de stage, accompagné les enfants tout au long de la journée pour répondre à tous leurs besoins, sous les directives de la directrice de la maternelle, madame Céline FONTAINE et avec l’encadrement et le soutien du personnel de l’école.

Partie 1 : L’école « Génération 2000 »

  1. Historique :

Riche d’une expérience de 15 années dans l’enseignement en tant que professeur des écoles, madame Pauline MARTIN a décidé d’avoir sa propre école. Elle a lancé son école privée « Génération 2000 » dans sa ville Roubaix en 2001, débutant avec les classes de maternelle seulement. Chaque année un niveau de plus était rajouté. En septembre 2006, « Génération 2000 » a ouvert les portes de son collège privée avec 3 classes de 6ème et une classe de 5ème. À la fin de l’année scolaire 2010-2011, la première génération de l’institution privée « Génération 2000 » a passé le brevet et l’école a atteint 92% de réussite.

  1. Fonctionnement de l’établissement :

L’institution « Génération 2000 » compte aujourd’hui le cycle de maternelle (PS, MS et GS), le cycle d’apprentissages fondamentaux (CP, CE1 et CE2), le cycle de consolidation (CM1, CM2 et 6ème) et le cycle des approfondissements (5ème, 4ème et 3ème). L’établissement, dirigé par madame Pauline MARTIN, compte 3 locaux : celui de la maternelle, celui de l’école élémentaire et celui du collège. Madame MARTIN, la fondatrice de l’établissement, est également la directrice générale et la directrice de l’école élémentaire. La direction de l’école maternelle revient à madame Céline Fontaines et le collège est dirigé par monsieur Simon LEFEBVRE.

Les 3 bâtiments sont reliés par des portes de couloirs de l’administration, mais les enfants des différents cycles ne sont pas mélangés, chaque cycle à sa propre porte d’entrée, ses propres toilettes, sa propre cantine et son propre personnel.

Dans la cour réservée aux élèves de la maternelle, il existe un petit parc de jeux en plein air. Dans la cour des élèves de l’école élémentaire, on peut trouver 3 types de Marelle, peints.

  1. Lieu d’implantation :

L’institution « Génération 2000 » est située au 86 Rue de Lille 59100 Roubaix, Nord Pas-de-Calais. À 100m de la station de métro Roubaix Charles de Gaule, son emplacement demeure très accessible.

Se trouvant en face d’un conservatoire de musique, son emplacement permet aux parents d’inscrire leurs enfants dans une activité musicale, sans avoir à se déplacer.

Un grand parking se trouve juste devant l’école, ce qui rend la tâche très facile pour les parents qui n’auront pas à se soucier du stationnement de leur véhicule pour déposer et récupérer leurs enfants ou pour entrer dans l’établissement pour une raison administrative ou pour rencontrer les enseignants.

L’établissement est construit sur un terrain total de 4200 m² dont 700 m² réservés à la maternelle, 1900m² réservés au cycle élémentaire et 1600m² pour le collège.

Dans la partie de la maternelle, les locaux (cantines, salles, bureaux,...) sont construits sur 500m² et 200m² sont dédiés aux activités en plein air.

L’espace de l’école élémentaire (de la CP à la CM2) prend la plus grande partie du terrain, car on y trouve le plus grand nombre d’inscriptions, l’espace compte donc 2100m² dont 600m² de plain air où on trouve une cour de récréation ainsi qu’un terrain de foot/Basket/volley-ball. Dans ce bâtiment on trouve aussi e bureau de la fondatrice et directrice du cycle élémentaire, madame Pauline MARTIN.

Dans la partie réservée au collège on trouve notamment un espace en plein air, avec également un terrain de foot convertible sur un total de 500m² et le bâtiment prend un espace de 800m² dans lequel on trouve les salles de classe, la bibliothèque, la cantine et la salle de gym.
  1. Forme juridique et financement :


L’institution « Génération 2000 » est une école privée hors contrat qui a été créée en 2001 sous la forme juridique EURL.

Pour financer l’établissement, madame Martin a eu recours à un apport personnel de 60.000 euros, d’un crédit bancaire de 240.000 euros, ainsi que d’aides de la part des associations et des dons des parents d’élèves.
  1. Les tarifs de l ‘établissement :


Droit de première inscription : 1500 €

Droit annuel d’assurance : 250 €

Frais annuels de fourniture : 380 €

Ci-dessous les tarifs de scolarité annuels. Les parents peuvent payer la totalité au début de l’année ou sur 3 tranches (Septembre, Janvier et Mars).

Classe

Frais de scolarité

Frais de Cantine*

Garderie**

Bus scolaire***

PS - MS

2500 €

1200 €

1500 €

2100 €

GS – CP

2800 €

1200 €

1500 €

2100 €

CE1 – CE2

3200 €

1000 €

1500 €

2100 €

CM1 – CM2

3600 €

1000 €

1500 €

2100 €

6ème, 5ème, 4ème

4000 €

900 €

1500 €

2100 €

3ème (Brevet)

4500 €

900 €

1500 €

2100 €

* 5 repas / semaine et 6 repas pour ceux qui sont inscrits à la garderie.

** La garderie commence de 7h30 jusqu’à 18h30 (du lundi au vendredi, de 7h30 à 13h (samedi) et offre un soutien scolaire aux élèves.

*** 5 jours / semaine (du lundi au vendredi).
  1. Agrément :


L’établissement « Génération 2000 » est soumis à la loi Goblet du 30 octobre 1886 relative à l’enseignement primaire pour la maternelle et le cycle élémentaire ; et à la loi Falloux du 15 mars 1850 relative à l’enseignement secondaire pour le collège.

L’établissement respecte toutes les normes sanitaires et éducatives ainsi que toutes les conditions relatives aux locaux. Bien qu’il ait son propre système pédagogique, il s’aligne au socle commun de connaissance.
  1. Enfants accueillis à la maternelle :


La maternelle de l’établissement « Génération 2000 » compte une classe de Petite Section, une classe de Moyenne Section et deux classes de Grande Section.

Dans les classes de Petite Section et de Moyenne Section on trouve 15 à 18 élèves et dans chaque classe de Grande Section, le nombre d’élèves ne dépasse pas 15 élèves.

La pédagogie mise en place par madame Martin exige que le nombre d’élèves dans une même classe soit restreint, essentiellement pour le préscolaire qui représente les apprentissages premiers et que la directrice trouve primordiaux dans le parcours scolaire d’un enfant. Car, outre l’apprentissage académique, la pédagogie suivie dans cet établissement, donne une très grande importance au savoir-être.

Les enfants sont alors accueillis dès l’âge de 3 ans, en Petite Section, ils ont environs 5 ans en Grande Section pour commencer le parcours scolaire, en CP, à 6 ans, comme il est mentionné dans la loi française relative à la scolarisation.

Les parents peuvent choisir plusieurs régimes différents :

Le régime de base :

Des cours quotidiens du lundi au vendredi, matin et après-midi avec une après-midi de libre le mercredi. Les matinées en classe commencent à 8h30 et se terminent à 12h30 et les après-midi débutent à 14h et se terminent à 16h00.

Les options supplémentaires :

La garderie : accueille les enfants dès 7h30 du matin jusqu’au début des cours, de 16h jusqu’à 18h30, l’après-midi du mercredi et la matinée du samedi. Pendant les heures de garderies les enfants sont surveillés et bénéficient d’un soutien scolaire et d’un encadrement pour les devoirs de maison.

La cantine : les élèves en demi-pension bénéficient du service de la cantine entre 12h30 et 14h. Les menus sont bien étudiés selon les âges et offrent une nourriture saine et équilibrée. Les cas d’allergie et d’intolérance à certains aliments sont pris en considération.

Le bus scolaire : plusieurs bus sont mis à la disposition des enfants, selon leur lieu de résidence. À part le chauffeur, un agent s’occupe des enfants pendant le ramassage et les accompagne jusqu’à l’intérieur de l’école. À la fin des cours, l’agent s’occupe de vérifier la présence de tous les enfants, les installe dans le bus et veille à leur sécurité jusqu’à ce qu’ils arrivent chez eux.

Les enfants qui rejoignent l’école en Grande Section, doivent passer un test d’entrée comportant un test de connaissance et un test psychologique.
  1. Le personnel de la maternelle :


La maternelle de l’établissement « Génération 2000 » compte 12 employés :

  • Une directrice

  • Une secrétaire

  • Un comptable (le même pour tout l’établissement)

  • 3 maitresses

  • 2 assistantes maternelle

  • 1 professeur d’anglais

  • 1 ATSEM

  • Un médecin scolaire (le même pour tout l’établissement)

  • Un psychologue scolaire (le même pour tout l’établissement)
  1. Une journée type à l’école maternelle « Génération 2000 »


PS ET MS :

7h30 : Arrivée des premiers enfants

8h30 : Tous les enfants sont en classe : les tous petits (PS) doivent se présenter à tour de rôle afin que la maîtresse fasse l’appel. Les élève de MS prennent les étiquettes magnétiques portant leurs prénoms et les collent dans le tableau de présence. Chacun colle une étiquette d’humeur devant son prénom (fâché, heureux, fatigué, malade, en pleine forme) ensuite lorsque la maitresse fait l’appel chaque élève doit dire pourquoi il a choisi cette humeur.

De 8h30 à 10h : Activités dans le cadre de l’apprentissage

De 10h à 10h30 : Récréation

De 10h45 à 12h30 : Activités dans le cadre de l’apprentissage

De 12h30 à 13h30 : Cantine

De 13h30 à 15h : Sieste

De 15h à 16h : Activités ludiques

16h : Sortie des classes (les parents viennent chercher leurs enfants, l’ATSEM met les enfants dans le bus, les enfants inscrit en garderie partent dans la salle de permanence)

18h30 : Départ des derniers enfants

GS :

7h30 : Arrivée des premiers enfants

8h30 : Tous les enfants sont en classe : Ils prennent les étiquettes magnétiques portant leurs prénoms et les collent dans le tableau de présence. Ils peuvent s’inscrire dans une activité pour la journée, comme « faire l’appel », « effacer le tableau » ou « ramasser les papiers par terre ». L’élève qui se charge de faire l’appel doit mettre son doigt sur chaque nom en le prononçant et la personne appelée doit reconnaitre son prénom et répondre.

De 8h30 à 10h : Activités dans le cadre de l’apprentissage

De 10h à 10h30 : Récréation

De 10h45 à 12h30 : Activités dans le cadre de l’apprentissage

De 12h30 à 14h : Cantine et jeux

De 14h à 16h : Activités dans le cadre de l’apprentissage

16h : Sortie des classes (les parents viennent chercher leurs enfants, l’ATSEM met les enfants dans le bus, les enfants inscrit en garderie partent dans la salle de permanence)

18h30 : Départ des derniers enfants
  1. Mes impressions personnelles :


L’école maternelle reçoit des enfants de 3 à 5 ans. Elle exige que les éducateurs soient à l’écoute, très attentifs et surtout très créatifs dans le choix de leurs activités, afin d’intéresser l’enfant et d’éviter qu’il s’ennuie.

Durant mon stage à l’école maternelle de « Génération 2000 » j’ai eu l’occasion de m’occuper d’enfants des 3 niveaux : Petite Section, Moyenne Section et Grande Section. J’ai pu les encadrer aussi bien en classe que dans la cantine, la cour ou pendant es ateliers.

Cette expérience a été spécialement enrichissante pour moi qui avais déjà eu une expérience avec les plus jeunes dans une crèche. J’ai pu faire la différence entre les deux responsabilités qui sont différentes bien qu’elles aient quelques points en commun.

J’ai pu comprendre que le cycle des apprentissages premiers était très important et surtout très délicat. Les enfants ayant entre 3 et 5 ans commencent à peine leur formation mais assimilent très bien le monde qui les entourent, maîtrisent parfaitement leur corps, sont dans le besoin d’explorer et d’aller au bout de leur capacité et ont beaucoup de questions qui nécessitent une réponse.

Partie 2 : Les besoins de l’enfant

L’éducation est la route qui mène tout enfant à l’acquisition d’un potentiel adéquat pour mener une bonne vie. C’est pourquoi, les enfants doivent jouir d’une éducation de qualité qui leur permet d’acquérir des savoirs, du savoir-être et du savoir-faire ; et de se développer.

En classes de maternelle nous avons des enfants qui ont entre 3 et 5ans. Ils commencent à peine leur parcours éducatif et doivent être préparés à intégrer une structure scolaire rigoureuse dès l’âge de 6 ans. Ils sont donc à mi-chemin entre l’âge inconscient et l’âge formel de scolarisation.

Les enfants à cet âge sont en plein développement. Bien qu’ils ne soient pas encore autonomes, ils sont très observateurs, maîtrisent la parole, les mouvements et doivent concrétiser tous les acquis de la vie quotidienne qu’ils ont reçu jusque là, tout en acquérant les pré-requis de l’école.

Afin de préparer l’enfant à entamer son parcours scolaire et éducatif, l’école maternelle a pour rôle de l’aider à développer le langage dans toutes ses formes, de solliciter sa créativité, son sens de l’observation et de l’analyse ainsi que de lui apprendre la vie en groupe.

L’enfant en maternelle a donc besoin de :

  • Besoins vitaux : la nourriture, le sommeil, la propreté, la sécurité, les soins et les vêtements.

  • L’espace : l’enfant a besoin d’un espace assez grand pour qu’il puisse bouger, se déplacer aisément et jouer. L’enfant a besoin d’être actif et de dépenser son énergie dans un espace adéquat aussi bien en plein air qu’à l’intérieur.

  • Sorties : un enfant ne peut pas être gardé quotidiennement dans un endroit fermé. En effet, il a besoin de sortir, de voir la nature, d’explorer des endroits et de paysages nouveaux, de respirer de l’air propre et de faire des activités à l’extérieur.

  • Stabilité : l’enfant peut réclamer plus de liberté et moins de restrictions ou d’interdit, mais, il a besoin de stabilité, de règles, d’une vie ordonnée avec des horaires fixes, pour se sentir en sécurité et avoir des repères.

  • Respect et estime de soi : l’enfant de 3 à 5 ans est loin d’être passif. Il est tout a ait conscient de ce qui se passe autour de lui, de l’appréciation, du mécontentement et du comportement que peut avoir un individu vis-à-vis de lui. Il a donc besoin d’être respecté et apprécié afin de développer son estime de soi

  • Amour et attention : comme tout être humain, l’enfant a besoin d’amour et d’attention étant donné son âge, ce besoin et beaucoup plus important et nécessaire pour lui que pour un adulte. Aussi bien chez lui que dans son école, l’enfant a donc besoin d’amour et d’attention pour se sentir à l’aise et en sécurité.

  • Soutien et encouragement : pour avancer, faire des efforts et être persévérant un enfant a non seulement besoin de l’encadrement de sa famille et de ses maîtres, mais aussi de leurs encouragements. En effet, l’encouragement procure à l’enfant un sentiment de fierté et lui donne l’envie de recommencer, de continuer et de s’améliorer.

  • Apprentissage ludique : compte tenu de son âge, un enfant en classe de maternelle, a besoin d’apprendre en jouant. L’apprentissage ludique lui permet d’acquérir des savoirs tout en s’amusant, en évitant qu’il s’ennuie, qu’il se décourage ou qu’il perde sa concentration rapidement.

  • Comprendre : avant d’apprendre ou de s’exercer l’enfant a besoin de comprendre. Il doit être conscient de ce qu’il fait et de la raison pour laquelle il le fait. La maitresse doit expliquer aux élèves leurs objectifs et les compétences à gagner dans chaque activité. Aussi, un enfant a le droit de recevoir des réponses à ses questions et de comprendre ce qui lui semble compliqué, c’est pourquoi l’adulte doit prendre le temps d’expliquer dans un vocabulaire simple et adapté. Dans cette même optique, l’enfant a le droit d’explorer, de découvrir, d’expérimenter et d’observer afin de comprendre.

  • Communiquer : la communication est primordiale pendant le cycle des apprentissages premiers. L’enfant a besoin de communiquer, de parler, de s’exprimer et de savoir qu’il est écouté et compris. La communication reste le savoir-faire le plus important qu’un enfant, en préscolaire, doit acquérir avant de commencer son parcours académique.

Partie 3 : Les activités

Au cours de mon stage j’ai eu la chance d’assister une semaine entière dans chacun des niveaux de la maternelle au sein de l’établissement privé « Génération 2000 », à savoir la Petite Section, la Moyenne Section et la Grande Section. J’ai pu donc participer aux différentes activités d’apprentissage en classe et d’en piloter moi-même avec l’encadrement et le soutien des maîtresses de classe. Je vais donc citer une activité que j’ai préparée pour chacun des niveaux.

Activité PS :


Activité réalisée : La comptine « Des os, il en faut » (Alain Le Lait) avec une chorégraphie

Objectif d’apprentissage : Acquérir un vocabulaire simple des parties du corps et développer sa motricité.

Âge des enfants : 3 ans

Durée de l’activité : 20 à 30 minutes

Matériel nécessaire :

  • Un vidéoprojecteur

  • Des baffles

  • Un ordinateur

  • Un tableau blanc ou un mur blanc vide

Aménagement nécessaire :

Puisque les enfants doivent être face à la projection, debout, et doivent pouvoir danser et bouger, il faut un grand espace vide. Pour ne pas condamner la salle de gym, nous avons poussé les tables, dans la salle de classe, afin de dégager un espace suffisant au milieu, en marquant les limites de l’espace de danse avec les cartables.

Respect des consignes de sécurité :

Les consignes de sécurité étaient tout à fait respectées. En Effet, les enfants étaient suffisamment loin l’un de l’autre pour pouvoir bouger aisément sans se cogner ou se bousculer. Les enfants étaient également suffisamment loin des tables, grâce à la limite marquée avec les cartables, ce qui les empêchait de se cogner si jamais ils trébuchaient ou qu’ils tombaient.

Le professionnel participant : Seulement moi-même avec la surveillance de la maîtresse de classe, madame Éva CARRICA, qui était en retrait, au fond de la salle.

Les étapes de l’activité :

  1. J’ai d’abord projeté la vidéo de la chanson qui permet de voir les différentes parties du corps au fur et à mesure qu’elles sont évoquées dans la chanson.

  2. Au bout de 3 passages de la vidéo, qui dure 2 min 29 sec, j’ai demandé aux petits de se lever pour danser avec la chanson. Je dansais en même temps devant eux pour qu’ils me suivent. C’est moi-même qui ai créé la chorégraphie selon le vocabulaire et en prenant en considération la capacité des enfants de cet âge.

  3. Nous avons répété la danse 5 fois jusqu’à la sonnerie pour la pause déjeuner.

Synthèse de l’activité :

Cette activité a été bénéfique sur plusieurs plans. D’abord il s’agit d’une activité ludique qui débute par l’observation lorsque les enfants regardent la vidéo. La musique de la chanson étant très joyeuse et rythmée elle plait directement aux enfants. Les dessins et les couleurs choisis dans l’animation de a vidéo étaient très attirants pour les petits ce qui leur a permis de ne pas s’ennuyer et de regarder avec concentration toute la vidéo.

La chorégraphie, qui fait en sorte de sollicité chaque partie du corps lorsqu’elle est évoquée, amuse les enfants, leur permet d’être actifs et les aide à mémoriser le vocabulaire.

Le temps choisi pour cette activité, à savoir 30 à 20 minutes avant la fin du cours du matin était très approprié, car il a permis aux enfants de se reposer et de faire une activité ludique après l’activité de graphisme qui était beaucoup plus académique. C’était une bonne manière de clore les activités du matin dans la joie.

Activité MS :


Activité réalisée : Faire la différence entre le jour et la nuit

Objectif d’apprentissage : Découverte du monde : savoir se situer dans le temps en reconnaissant les activités et les objets relatifs à la nuit et ceux relatifs au jour.

Âge des enfants : 4 ans

Durée de l’activité : 2 heures

Matériel nécessaire :

  • Un vidéoprojecteur

  • Des baffles

  • Un ordinateur

  • Un tableau blanc ou un mur blanc vide

  • Des feuilles imprimés du tableau « Jour & Nuit »

  • Des feuilles avec les différents dessins à découper et à coller

Aménagement nécessaire :

Tous les enfants gardent leurs places. Chaque élève a sur sa table une paire de ciseaux et une colle en stick.

Respect des consignes de sécurité :

Les consignes de sécurité étaient respectées lors de cette activité. Les ciseaux mis à la disposition des enfants étaient appropriés à leur âge, à leur morphologie et à un usage scolaire pour des élèves du préscolaire.

Le professionnel participant : Moi-même et madame Émilie LEGRAND, maîtresse de la classe.

Les étapes de l’activité :

  1. Activité orale de questions / réponses : Que fait-on pendant la journée ? Que fait-on pendant la nuit ? Que portons-nous pour dormir ? De quoi avez-vous rêvé la nuit dernière ? ...

  2. Projection de l’épisode 10 de l’émission PASKE de VERTBAUDET, intitulée « Pourquoi il y a le jour et la nuit ?». La vidéo dure 1 minute. Je l’ai projetée 2 fois avant de poser des questions aux enfants pour vérifier qu’ils ont bien compris.

  3. Projection des comptines « Bonne journée » (2 min) et « Les étoiles brillent » (2min 15 sec) de la chaîne Les p’tit z’amis. Après la projection de chaque vidéo nous avons fait le point sur les différentes activités relatives à ce moment de la journée.

  4. Les élèves avaient chacun une feuille avec deux colonnes : au-dessus de la première il y avait le dessin d’un soleil et au-dessus de la seconde le dessin d’un croissant de lune. Sur une deuxième feuille les enfants avaient des images encadrées qu’ils devaient découper en suivant le cadre. Chacune des images représentait un objet ou une activité de l’un des deux moments, comme un maillot, un pyjama, un doudou, un lit, un vélo, etc. Ils devaient ensuite coller chaque image dans la colonne qui lui était appropriée.

Synthèse de l’activité :

Durant cette activité les enfants ont pu faire la différence entre les activités du jour et celles de la nuit et relier chaque activité au moment qui lui est appropriée en travaillant sur le découpage et le collage, qui demandent de l’entrainement, de la concentration et de la rigueur.

Le moment choisi pour cette activité, était également bien choisi, car c’était durant l’après-midi, cette activité étant assez légère et amusante grâce à la musique.

Activité GS :


Activité réalisée : Les sons [m] et [n]

Objectif d’apprentissage : Différencier les sons [m] et [n] et reconnaître le graphisme de chacun

Âge des enfants : 5 ans

Durée de l’activité : 1 heure 30 minutes

Matériel nécessaire :

  • Un tableau blanc

  • Un vidéoprojecteur

  • Un ordinateur

  • Des feuilles d’exercices « Assemblage syllabique [m] »

  • Des feuilles d’exercices « Assemblage syllabique [n] »

  • Des feuilles d’exercices « Assemblage syllabique : Opposition [m] et [n]»

  • Des crayons à papier

  • Des gommes

Aménagement nécessaire :

Tous les enfants gardent leurs places. Chaque élève a sur sa table un crayon à papier et une gomme.

Respect des consignes de sécurité :

Les consignes de sécurité étaient respectées lors de cette activité. Il n’y avait aucun objet tranchant ou action dangereuse ou risquée.

Le professionnel participant : Moi-même et madame Manon LECLERC, maîtresse de la classe.

Les étapes de l’activité :

  1. J’ai distribué les feuilles d’exercices « Assemblage syllabique [m] ».

  2. J’ai projeté sur le tableau blanc la même fiche pour que les élèves puissent suivre.

  3. J’ai demandé au élèves de cocher la case de syllabe dans laquelle on entendait le son [m] en demandant à chaque fois à l’un des élèves de nommer le dessin qu’il voyait sur sa feuille et que je montrais sur le tableau, exemples : dromadaire, caméra, fantôme, etc. Une fois la case cochée il fallait écrire en dessous, en écriture script majuscule (Détaché Grand), la syllabe identifiée, comme « ma », « mé », etc. Il y avait 20 mots.

  4. Une fois les enfants ont fini, j’ai corrigé sur le tableau blanc avec le feutre afin que les enfants puissent comparer les réponses et corriger.



  1. Les mêmes étapes ont été refaites pour la fiche d’exercices « Assemblage syllabique [n] ».

  2. Sur la dernière fiche, la feuille d’exercices « Assemblage syllabique : Opposition [m] et [n]», les enfants devaient identifier la première syllabe du nom de l’objet dessiné et l’écrire dans l’encadré en dessous, comme [mu] pour muguet ou [nu] pour nuage.

Synthèse de l’activité :

Cette activité a permis de travailler à la fois, la lecture, le vocabulaire, l’écriture et la reconnaissance phonétique.

Étant une activité qui demande beaucoup de concentration nous avons opté pour le tout premier créneau de la journée, c’est à dire entre 8h30 et 10h.

À la fin de cette activité, les enfants de grande section pouvaient différencier les deux sons et les deux lettres.

Conclusion

Lors de mon stage à l’école maternelle « Génération 2000 », j’ai eu la chance de participer aux différentes activités. J’ai commencé par aider l’ATSEM, madame Coteau, dans ses différentes tâches de la journée, à l’intérieur et à l’extérieur des classes. J’ai pu accompagner les enfants dans les différents moments de la journée, à savoir la séparation avec les parents, les comptines du matin, les activités en classe le goûter à la récréation, la cantine, la sieste, les retrouvailles avec les parents, les ateliers du mercredi ainsi que la garderie.

J’ai appris à m’adapter aux différentes situations et à prévoir les réactions inattendues des enfants, par moments. J’ai beaucoup travaillé sur la communication et j’ai appris à solliciter les capacités langagières des enfants.

Grâce à ma présence en classe dans les différents niveaux de la maternelle, j’ai pu saisir les objectifs didactiques et éducatifs de chaque niveau.

Ce stage m’a paru très intéressant car j’ai pu comprendre l’importance du cycle des apprentissages premiers dans la vie d’un enfant et la continuité qui existe entre ce que l’enfant apprend en crèche ou chez lui et l’éducation qu’il reçoit en classes de maternelle.

J’ai été ravie de cette expérience car elle m’a ouvert les yeux sur ce à quoi nous préparons l’enfant dès qu’il est encore bébé et les pré-requis nécessaires à une bonne scolarité.

http://www.formationcappetiteenfance.com/

similaire:

Modèle de Rapport de Stage cap petite Enfance Gratuit 2 icon235 – D62 – 15 : chambre regionale des comptes – rapport d’observations...
...

Modèle de Rapport de Stage cap petite Enfance Gratuit 2 iconManuel de politiques
«éducatrices et éducateurs de la petite enfance» ou les «membres» s’engagent à

Modèle de Rapport de Stage cap petite Enfance Gratuit 2 iconRapport de stage le Club 86 Mignaloux-Beauvoir (86) remerciements...
...

Modèle de Rapport de Stage cap petite Enfance Gratuit 2 iconEssais utopiques libertaires de «petite»
«L’Enfance Heureuse», une «société populaire d’éducation» aux teintes libertaires 88

Modèle de Rapport de Stage cap petite Enfance Gratuit 2 iconEssais utopiques libertaires de «petite»
«L’Enfance Heureuse», une «société populaire d’éducation» aux teintes libertaires 88

Modèle de Rapport de Stage cap petite Enfance Gratuit 2 iconRelative à la protection de l’enfance
«La protection de l‘enfance et l’adoption» à l’initiative de la sénatrice Mme Michelle Meunier en s’appuyant non seulement sur le...

Modèle de Rapport de Stage cap petite Enfance Gratuit 2 iconRapports du conseil d'etat au grand conseil
«Mamans de jour» afin de revaloriser ce concept de garde en milieu familial et d’offrir un véritable choix diversifié en matière...

Modèle de Rapport de Stage cap petite Enfance Gratuit 2 iconRapport de stage

Modèle de Rapport de Stage cap petite Enfance Gratuit 2 iconRapport de stage

Modèle de Rapport de Stage cap petite Enfance Gratuit 2 iconRapport de stage








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com