Cours objet de l`etude








télécharger 61.56 Kb.
titreCours objet de l`etude
date de publication17.07.2017
taille61.56 Kb.
typeCours
l.21-bal.com > histoire > Cours

COURS 1.

1.Objet de l`etude.

L`objet de l`etude de l`histoire de la langue est une langue dans son developpement historique.

L`etude de l`histoire de la langue est necessaire pour connaitre l`etape passe et comprendre l`etat contemporain de developpement de cette langue. \l`histoire de la langue etudie:

  1. l`origine de la langue/ 2. son developpement depuis le moment de sa formation jusqu`a son etat contemporain.

Il faut etudier l`histoire de la langue en rapport de l`histoire du peuple, porteur de cette langue, car elle nous aide compraindre plusieures particularites du developpement de la langue et expliquer ses traits particuliers,par ex.l`existence des dialectes, la formation de la langue ecrite litteraire etc.

Mais il y a une aitre opinion.par ex.,ferdinand de saussure (le fondateur de la linguistique structurale) a propose de considerer une langue comme un systeme, il a partage la linguistique en interieure et exterieure, et il a pense, que la linguistique exterieure(histoire du peuple, les faits politique,geografiques,les dialectes) ne sont pas importants pour la linguistique interieure.

L`opinion des linguistes contemporaines consiste en ce que la formation d`une langue est etroitement liee avec l`histoire du peuple, mais la structure de la langue ne depends pas de la vie sociale,politique etc. La langue est un fait social et elle se developpe d`apres ses propres lois. Le lexique est le plus sensible au changement dans la vie sociale; la grammaire et la prononciation peuvent changer, mais car ces changements ne sont pas liees avec le developpement de la societe,ils sonts tres lents.

L`histoire de la langue a 2 branches: 1. l`introduction(les problemes de l`origine de la langue)/ 2. l`histoire de la langue (le developpement de la formation jusqu`a nos jours).

Etudier l`histoire d`une langue-c`est a dire connaitre son evolution.


2.origine d`une langue fr./ classification des langues romaines/ etude comparative

Le francais est un des langues romaines qui sont issue du latin vulgaire.

La premiere classification des langues romaines est donnee par le linguiste allemand fridrich diez. Dans son euvre «grammaire des langues romaines» il a classifie pour la premiere fois 6 langues: franc., provencal, espagnol, italien, portugais, roumain.

Plus tars Ascoli a ajoute encore le franco-provencal et le ladin. Grobet a ajoute le catalan. Meyer-Lubke – le sarde et le dalmate. Il y a beaucoup de classification, mais elles sont toutes a la base de celle de diez. Pour diez l`essentiel est l`existence de la langue ecrite.il croyait,que si la langue a sa litterature,c`est une langue independente.

Il y a encore la classification selon la theorie des strats:

1.langues gallo-romanes (franc., proven., catalan)

2. daco-romanes (roumain, moldave, dalmate)

3. ibero-romanes (espagnol, portugais)

4. italo-romanes(italien, sarde, ladin)

Alors, les linguistes contemporaines comptent 11 langues romanes.

Tous le langues romanes sont les langues-soeurs,elles ont une source commune-le latin. Il est plus facile de prouver leur origine commune en faisant l`analyse comparative de leur systeme phonetique,lexique,morphologique.et la plus demonstrative est la morphologie-flexions et terminaisons.

Latin parle

italien

espagnol

Anc.fr

provenc

roumain

amore

amore

amor

amour

amor

amor

Le systeme des terminaisons dans ces langues continuent le systeme des flexions latines,plus ou moins varies.la meme similtude existe dans les temps simples et composes.tous les temps composes dans toutes les langues romanes ont la meme structure-le verbe «habere» et le part.passe. toutes les lan.rom. determinent le substantif a l`aide de l`article. L`article defini est issu d`une forme «ille».


3.le latin parle. Sources de l`etude.

il n`existe aucun document qui redige un latin parle. Mais il y a plusieures sources d`etude du latin parle:

  1. les inscription tombales a rome. Mommsen(l`historien allemand) a rassemble ses inscriptions en 16 volumes.

  2. les temoines litteraires des grammairiens latines,qui ont souligne les faits particuliers du latin parle

  3. les fautes orthographiques et d`autres deviations de la norme du latin ecrit.

Le plus grand interet represent le texte Appendix Probi (c`est l`appendice a la grammaire de Donat), il represente l`enumeration des verbes et des noms reunis selon leurs particularites.

  1. les oeuvres des auteures latins ou penetrent les faits du latin parle.

  2. les emprunts latins des autres langues.




4. romanisation de la gaule

La romanisation de la gaulle commence par la conquete du sud-est(125 avant n.e.),ancienne colonie grecque. Puis-les regions du nord,ou vivaient les Celtes. La langue celtique n`a pas ete evincee totalement par le latin. Avant la conquette romaine beaucoup de peuplades vivaient sur le territoires de la gaule:belges,celtes, aquitains,iberes.

On comprend sous la romanisation l`introduction dans le pays invahi de tout ce qui est romain-organisation de l`etat, lois, culture, civilisation,langue latine. C`est-a-dire,le pays envahi perde son independance et devienne une province romaine.

Les voies essentielles de la romanisation sont:

-organisation des villes

-developpement du commerce

-introduction de l`ordre municipale

-implantation des ecoles

La condition essentielle pour recevoir un poste etait la connaissance se la langue latine. On ensignait tout en langue latine. Le sens sociale de la romanisation – le developpement du regime esclavagiste.





6.theorie des strats.

l`invahissemnet des provinces passent a cote de la distribution du latin parle.et les langues du pays commencent a disparaitre sous l`influence du latin,cela explique par le caractere tres intense de la romanisation. Mais apres les revoltes des esclaves et la chute de l`empire romaine la communication entre lea provinces romaines a presque cesse, la culture romaine s`affaiblit. Dans les provinces le latin continuait d`apres les lois de son systeme. Il y a plusieures theories consacres au problemes de la creation des langues romaines.une des ses theorie est celle des strats de Schuchardt et developee par ascoli. Selon cette theorie la raison de la differance des langues romaines est le substrat de la langue, c`est-a-dire, l`influence de la la gue du pays sur laquelle le latin s`applique.(par ex.: espagnol est influence par iberique, francais-celtique etc)




Cours 2. (5-9 siecle). La periode gallo-romane

Resume.

La periode du 5 au 7 siecle c`est la periode de la formation de la langue francaise et de la nation fr. elles sont conditionnesss par les evenements historiques de cette epoque,dont le principaux sont la chute de l`empire romain et l`envahissement de la gaule par les francs. La langue francaise se forme en resultat du developpement ulterieur du latin populair de la gaule et de son passage en nouvelle qualite.

Les 2 formes du latin(clas et pop) avaient une grande importance pour la formation de la langue francaise.le francais est issue de la forme parlee. Les caracteristiques du latin pop se decouvrent a la suite d`une analyse des inscriptions tombales. L`accent melodique est remplacee par l`accent de force. Les mots du latin clas sont affecte d`une reduction considerable de leur volume. Se forment les affriquees. Les relations syntaxiques entre les mots s`expriment a l`aide des propositions. Les noms neutres se se repartissent entre le fem et le masc. 4 formes non-personnelles restent^ infinitif pres.,participe passe,participe pres.,gerond. Le verbe habere perd son sens lexical independant(la possession) et devient le verbe auxiliere. Le vocabulaire se modifie sur 2 plans:perte et acquisition d `une part et changement de sens d`autre. Les mots nouveaux presentent souvent les emprunts dus aux contacts soit avec la langue celtique,soit avec le francique.




1.envahissement de la gaule par les tribus germaniques, formation de l`etat francique

Au commencement du 5-eme siecle la tribu germanique des wisigoths s`est installe dans la partie sud de la gaulle. L`invahissement de la gaulle par le francs a detruit la culture latine. Mais les francs assimilent la langue. La population essentielle de la gaule dans les villes et dans les villages sont les gallo-romanes. Au nord se developpe la langue francaise,au sud-provencale.dans l`etat des francs sont nees 2 puissances-la dinastie des merovingiens et dinastie des carolingiens. Le latin parle a subi l`influence des dialectes francs,mais en conservant son systeme. La plupart des romanistes croient le temps de la naissance de la langue fr. La periode depuis le 5 au 8 siecles. Cette periode s`appelle gallo-romane – c`est une periode de la formation de la nationalite francaise et de la langue fr. Pendant 4 siecles existe le bilinguisme –la langue germanique existe a cote du latin parle. Cette periode a fini par la conquete du latin populaire. Un des temoines de cette periode sont «glosses de reichenau» (vocabulaire de 1200mots).l`etude de ces mots a donne la possibilite de constater qu`ils etaient redigees sur le territoire de l`etat francique. En face de chaque mot latin est donne le mot du latin parle.c`est-a-dire,qu`a cette epoque la population ne comprenait pas le latin classique.le dialecte francique n`est pa reste sans avoir introduit dans le latin parle puis dans le gallo-romain quantite de mots relatifs a la guerre, au monde de l`economie et de la vie des peuplades germanique.le premier monument du francais ecrit – le taite de verdun de 842 ou «serments de strasbourg» des petits-fils de charlemagne – louis et charles.c`est un traite d`alliance et d`assistance mutuelle contre les pretentions du troisieme frère lothaire. Le territoire de la france contemporaine a ete divise en seigneries.le mot france n`avait pas de signification geografique et politique,qu`elle possede aujourd`hui.


2.vocalisme de la periode gallo-romane

dans le latin classique l`accent etait melodique.dans le latin populaire le caractere de l`accent change et il devient tonique (de force). Les voyelles se different par la force de l`expiration. Les mots employees dans la parole sont affectes d`une reduction extraordinaire. L`accent de force met en valeur la differance entre les voyelles toniques et atones. Les memes voyelles toniques et atones se developpent differement et c`est la plus importante particularite de la formation du vocalisme francais. La diphtongaison atteint au debut les voyelles ouvertes (e,o) qui passent aux diphtongues ascendantes dont le deuxieme element porte l`accent. (bene>bien) ce processus porte le nom de la premiere diphtongaison. La diphtongaison des voyelles fermes libres porte le nom de la 2eme diph. des voyelles fermes libres passent aux diphtondues descendantes dont le premier element est le porteur de l`accent (me>mei). Pour la formation des diphtongues il faut que 2 conditions se realisent a la fois: 1.la voyelle doit etre accentue,2.elle doit situer dans la syllabe ouverte. C`est la particularite de la langue francaise.le passage de a libre accentue a e.

  1. si a est postposee par la consonne nasale m ou n elle se diphtongue et devient nasalisee. (pane>pain)

  2. si a est preposee par la consonne palatale k elle passe en diphtongue ie nasalisee (cane>chien)

La voyelle u s`amuit,se palatalise et se transforme d`une voylle de devant en voyelle de derriere. Seulemeny le o ferme ne forme pas de dipht., il se nasalise dans toutes les positions. la voyelle i se nasalise la derniere. Tandis que les voyelles ouvertes se dipht., les v. fermes restent intactes, ils resistent a la dipht. a cette epoque. Pour le gallo-romane on pourrait expliquer le developpement des dipht. sous l`action de l`accent dynamique tres fort qui allonge la voylle tonique. La tendence a la nasalisation se manifeste dans les voyelles en toutes positions. La nasalisatin porte un caractere regressif:la voyelle precedent la consonne nasale se nasalise. Les voyelles nasalisees restent les variantes combinatoires des phonems nasals.

L`evolution des voyelles inaccentuees:

  1. toutes les voyelles finales disparessent (a finale se developpe en e reduit)

  2. les voyelles dans la position pretonique se disparessenr

  3. les voyelles postoniques se disparessent

  4. les v. en position initiale se conservent pour la plupart



3.consonantisme de la periode g.-rom

Le gallo-rom. Accentue les tendances de l`evolution des consonnes, amorces en latin vulgaire. La reduction atteint les groupes secondaires qui se forment a la suite de l`ammuissement des voyelles atones en latin parle. Les geminees se reduisent (flamma>flame). Il existe certaines groupes de 3 consonnes qui subsistent jusqu`a l`ancien fr. Ils se comportent «s»? consonne nasale ou une sonnante (asperu>aspre,membru>membre). Pour les consonnes le fait determinant c`est leur position dans le mot(initiale,finale ou intervocale). Parmi les modification la palatalisation des occlusives joue un grand role et aboute a la formation des affriquees.les affriques se forment des consonnes mouillees seulement au commencement d`une syllabe (en position forte). La tendance a la sonorisation des occlusives intervocaliques devenue reguliere au 6 siecle et suivi d`une spirantisation. une spirantisation atteint aussi les consonnes poostlinguales g et c en position intervocalique, les 2 occlusives passent a une constrictive medio-linguale. Toutes les consonnes suivies des voyelles anteriueres devient mouillees. Les occlusives subissent l`affrication(2eme palatalisation).ils sont les sons complexes(le 1er element est une occlusive et le 2eme est une constrictive). La palatalisation est due soit a l`assimilation, soit a l`accomodation.

La constractive (j) evolue a une affrique (dz): 1. devant une voyelle (juvene>juvene), 2.entre une v. ey une consonne nasale (simiu>singe). La combinaison «consonne sourde+j» evolue en une affriquee sourde.

Si la 1ere consonne est une labiale m, la consi=onne transitoire est aussi labiale – b(camera>chambre). On situe le developpement des consonnes epenthetiques a l`epoque du gallo-romane car les premieres textes fr. du 9eme s. attestent deja l`existence de ces formes. La consonne l en combinaison avec j ne donnent pas affriquees mais se developpent en consonnes mouilles (filja>fille). Les consonnes k,g apres une voyelle et devant une consonne se developpent en j (factu>fait).les combinaison latines kw, gw perdent leur element labiale (qui>ki).

Le changement etenssiel –changement de l`accent. Plusieures voyelles atones disparessent et cela amene a la formation d`un accent oxytonique. Dans la langue il restent seulement 2 types de mots: les oxytines (l`accent a la derniere sylabe) et les paroxytones (l`accent – l`avant –derniere syllable).



4.changements essentielles dans le system grammatical de la periode gallo-romane

Les modifications phonetique precipitent certains changements grammaticaux et contribuent a la creation de nouvelles formes au service de la grammaire.

Nom et adjectif

Les flexions, marquant le genre sont quelque peu perturbees. Le gallo-rom. recoit une nouvelle desinence du feminin vu l`evolution a>e que le francais vaa surnommer le e feminin (rosa>rose). La plupart des substantifs du masculin se terminent par une consonne a cause de l`amuissement de toute voyelle finale sauf a (muru>mur). Mais il y a encore beaucoup de noms de masculin terminant en e,ce qui affaiblit sa valeur gram. Les relations syntaxiques entre les mots dans la phrase s`expriment a l`aide des mots outils (prepositions). Le gallo-romane est le seul idiome qui conserve le systeme casuel. Les 5 declinaisons latines sont reduites a 3 avec perte du genre neutre. Les noms neutres se repartissent entre le masculin et le feminin,la plupart passent au masculin. En latin vulgaire on emploie 2 formes casuel flectives – du nominatif et de l`accusatif.les propositions ad et de servent a preciser les rapports casuels. Les adj. perdent aussi le systeme de 6 cas et conservent seulement 2,la forme de neutre disparait. L`essentiel-les changements dans la formation des degres de comparaison des adj. Dans le latin classique les degres de comparaison se formaient par le moyen flexionnel. Dans le latin parle les degres de comparaison se forment pa le moyen analytique,a l`aide des adverbes qui se lient avec la forme de comparatif (magis-maxime-plus-valde). Ce moyen se conserve dans toutes les langues romanes.

Pronom

Le latin parle et le gallo-romane utilisent beaucoup les pronoms demonstratifs ille et ipse qu`on trouve en grande quantite dans les textes de l`epoque. De plus en plus souvent le pronom demonstratif se trouve pres de nom, soit devant,soit derriere. Les pronoms personnels conservent la declinaison a 3 cas:nomin.,datif,accusative. Le pronom relatif tend a ignorer les difference de genre, en utilisant pour le fem. et le masculin «qui,cui,que».



5. le verbe

La variete des flexions et des suffixes est remplacee par une grande diversite des radicuax. Seulement 5 formes temporelles restent. Le verbe perde en latin vulg. tous les formes synthetiques de la voix,les participes,le gerondif,le suoin et les infinit.,sauf le participe pres. actif et passif,infinitif pres.,l`ablatif de gerondif. La confusion de certains formes est due aux modifications phonetiques et a l`1evolution des valeurs grammaticales et a la creation des construction analytiques. Le devloppement de l`analytisme s`explique premierement en ce que plusieures formes se simplifient ou disparessent. Ce processus s`explique en l`apparition de nouveaux tours periphrastiques. Dans le latin parle le v intervocalique disparait (amavi>amai). De grands changements se produisent dans la voix passive. Restent seulement les formes analytiques,les formes flexionnelles disparaissent,c`est-a-dire,la voix passive de tous les temps se forme par la combinaison du verbe esse(essere)+participe perfecti passivi. Dans les autres langues romanes la voix passive est analytique. 4 formes non-personnelles restent^ infinitif pres.,participe passe,participe pres.,gerond. Le verbe habere perd son sens lexical independant(la possession) et devient le verbe auxiliere,le participe se rapporte au verbe habere. Le tour recoit la desinence du passe et perd la desinence du present.ces tours sont devenus la base de tous les temps composees. Ensuite apparaissent les tours periphrastiques pour la desinence du futur qui representent la combinaison de l`infinitif et du verbe habere. La soudure de l`infinitif et du verbe habere se produit plus tard,le verbe habere devient terminaison.


6. vocabulaire

La caracteristique la plus importante de cette periode est l`ecart considerable entre differentes provinces de l`ancien empire romain. Le vocabulaire se modifie sur 2 plans:perte et acquisition d `une part et changement de sens d`autre. Ily a beaucoup de cause pour cela:les causes extralinguistiques (disparition ou apparition d`un objet ou d`une notion) et causes linguistiques (tendances aux formes regulieres,aux valeurs concretes dans le nom et le verbe).

Le vocabulaire de cette periode se caracterise par l`enrichissement lexical progressif que se forme un nouveau idiome, le francais. Mais au debut la perte des mots abstraits est surtout considerables. Les mots nouveaux presentent souvent les emprunts dus aux contacts soit avec la langue celtique,soit avec le francique. La quantite des mots celtiques est tres faible(le francais en compte environ 300). Les notions generales viennent du latin. En ce qui conserne les adjectifs,les emprunts germaniques sonts ceux,qui sesignent les couleurs d`apres le pelage des chevauax (blanc,brun,gris). La derivation pa suffixation est tres productive aussi. Dans le verbe se sont les suffixes (are>er,ier).







Cours 3. l`ancien francais (9-13 s)

1. periodisation de l`histoire de la langue fr.

Dans le cours de l`histoire de la langue un des probles les plus graves est le preobleme de la periodisation de l`histoire de la langue. Il existe quelques periodisations(verticale,sociologique), mais la plus importante est celle qui partage l`histoire de la langue francaise en periodes suivantes:1. l`ancient fr / 2. le fr moyen/ 3. le nouveau fr / 4. le fr moderne. Cette periodisation reflete les etapes essentielles du developpement de la langue francaise. Elle se construit sur le lien de l`histoire de la langue et du milie ou cette langue se developpe et avec les conditions historiquent qui caracterisent telle ou telle periode.


2. conditions historiques du fonctionnement des dialectes

Le commencement de l`ancien fr est note par l`an 842, quand 2 petits-fils de charlemagne conclurent un pacte d`akkiance contre leur frere. Cela est conne comme «serments de strasbourg». La naissance de la langue f rest marquee par un autre document (843) – le traite de Verdun qui coupe l`empire de Charlemagne en 3 morceaux(la future allemagne, france et lotaire). Outre les grands domaines royuax, la france contemporaine a ete divise en seigneuries, qui ont ete presque totalement isole l`une de l`autre. Cela se forme quantite des dialectes qui se distinguent pa divers ecarts du gallo-roman commun. Ce sont les particularites phonetiques au premier lieu. A la suite du developpement economique du pays et de la croissance des villes,il se forme une nouvelle couche sociale-le tiers-etat:artisans,petits bourgeois,marchands. Les divers dialectes de france s`ordonnent en 2 groupes distincts,l`un parle au nord et portant le nom de langue d`oil suivant la forme de la particule affirmative (oil>oui),qui va devenir la langue fr,l`autre-dans le midi(langue d`oc)


3. correlation de la langue fr et des dialectes

Il existe beaucoup de theorie sur le dialecte qui a servi la base au fr.(normand ou plusieures). la theorie adopte par la mojorite de linguiste designe le franciencomme la base du fr. les divergiances entre les dialectes n`etaient pas tres grandes et les particularites phonetiques et gram. n`empechaient pas la comprehension des dialectes. La formation d`une langue litteraire commence au 11-12 s.


4. structure phonetique de l`ancien francais

- changements du system des voyelles pendant l`epoque de `ancien fr

L`accent en ancien fr est dynamique.la voyelle accentue est plus forte,nette ey longue que voyelle non-acc.. l`accentuation est differente l`ancien fr possede seulement des oxytones(l`accent a la derniere sylabe) et les paroxytones (l`accent – l`avant –derniere syllable). L`accent frappe chaque mot. La classe des voyelle simples est pauvre a cette epoque:il ya 6 voyelles anterieures(I,y,e,e,e,a) et 2 voyelles posterieures (o,o)/ la predominance des voyelles anterieures deviant une des marques du phonetisme francais. L`ancien fr connait les opposition voyelle ant/posterieure et ouverte/fermee. L`ancien fr possede une riche serie de diphtongue et de triphtongue. La plupart des diphtongues sont descendantes (ai,ei,oi,yi,au,eu,ou).il y a 2 ascendantes (ie,uo). Il y a 3 triphtongues (eau,ieu,ueu). Toutes les voyells en position devant les consonnes nasales sont nasalisees (champ,bon). Toutes les dipht devant une consonne nasales sont encore nasalisees. En resultat de la soudure des dipht dans la langue apparaissent 2 voyelles nouvelles (o et u posterieure)


5. changemets des consonnes dans l`ancien francais

Le consonantisme de cette epoque s`enrichit de nouveaux phinemes composes d`un element occlusif(t,d) et d`un element constrictif(s,z,ш,дж). L`ancien fr possede une expiree d`origine germanique(h).les occlusifs mouillees du latin ont passe aux affriquees(k`>ts,k`>tш,g`>dz),l`ancient fr garde seulement 2 sonnantes-mouillees – sonnantes medio-linguales(n` et l`). L`ancien fr perde l velaire (твердую) qui se vocalise. La plupart des changements des consonnes sont la consequence des tendances caracterisant l`evolution du consonantisme depuis le latin parle. La reduction des groupes consonnantiques se presente sous des aspects differents:

-elle attaint toutes les consonnes bruits occlusives dans les groupes secondaire constitutes a la suite de la chute des voyelles posttoniques et protoniques.

-la vocalisation de l dur a pour resultat la reduction des groupes consonantiques se realisant au detriment de la sonante qui se vocalise en u.

- par suite u se combine avec la voyelle precedente pour constituer une diphtongue ou une triphtongue,ce qui enrichit le vocalisme de l`ancien francais.a la suite de ces modifications restent seulement 3 sonsntes n,m,r qui puissent former groupe avec une qutre consonne. Les consonnes postlinguales labialisees (kw,gw) perdenr leur articulation labiale. Il y a 2 faits importants:ces tendances prennent souvent un aspect particulier suivant les époques et s`appliquent a des elements differents a differents etapes de l`evolution de la langue. Et l`evolution ne se presente pas sous l`aspext d`une ligne continue. Il y a encore une tendance a la labialisation dans la serie des voyelles anterieures. Elle aboutira a la formation de la voyelle (oe) apres la monophtongaison des dipt eu,ue. Deux sonantes constrictives sont aussi labialisees (w, n`). Quelques consonnes devant la s de la terminaison ont un developpement a part:

- les consonnes interdentales t,d se reunissent avec s et forment l`affriquee ts (sergants>serganz)

- les consonnes labiales p,b et k postlinguale devant s disparaissent (champs>chams)

-les consonnes nasales m,n apres r et devant s (jorns>jors)

- la consonne l devant s se vocalise (cols>cous)


6. phonetique historique

1. accentuation

En ancien fr l`accent portait soit sur la syllabe finale,soit sur la penultieme.chaque mot etait accentue.

2. structure du mot

La partie du mot devant l`accent s`appele pretonique, apres-posttonique. Denomination des syllabes d`un mot a cinq syllabes:

-initiale ou contretonique

- non-initiale protonique

-antepenultieme

-penultieme

-finale

3. voyelles libres et entravees

La voyelle est libre quand elle se trouve devant en syllabe ouverte (c`est-a-dire, quand elle est finale/ en hiatus/ suivie d`une consonne simple/ suivie d`un groupe de consonne).

La voyelle est entravee quand elle se trouve en syllabe fermee.

4. quantite et qualite

La difference quantitative des voyelles du latin classique s`efface dans les premiers siecles de notre ere,d`abord dans les syllabes atones, puis dans les accentuees.toutes les voyelles recoivent a peu pres la meme duree. Les voyelles longues du latin etaient fermees,les voyelle breves-ouvertes. La difference qualitative ve pour remplacer la difference qualitative vers 3-4s.

5.diphtongaison

La diphtongaison est a l`origine du resultat de l`affaiblissement de la tension musculaire qui allonge les voyelles.la1ere dipht touche les voyelles breves(e,o), la 2eme-les voyelles longues. La 2eme dipht spontanee atteint les voyelles longues en syllabes ouvertes toniques. Aux dipht spontaneesil faut ajouter un certain nombre de dipht conditionnes:

A+j=ai/ o+j=oi/ au+j=oi

6. nasalisation

La nasalisation est un phenomen d`une grande importance pour le phonetisme francais,car elle l`enrichit de 4 phonemes nasaux(a,e,o,oe).le passage des voyelles libres aux voyelles nasales commence au 16s. Le «a» entrave s`est nasalize des la fin du 10s, tout en gardant jusqu`a nos jours le timbre de a ouvert.

7.la reduction des voyelles(l`amuissement)

Selon la loi de darmesteter, toute voyelle contre finale reduite, sauf a

8.deplacement de l`articulation en avant

9. vocalisation

La vocalisation est la resolution vocalique d`une consonne.du point de vue phisiologique, ce processus est caracterise pa l`elimination de la fermeture de la consonne. (l>u(

10.voyelles accessoires

Devant un groupe initial latin «s+consonne», se developpe un e protethique. On explique cette apparition par la difficulte de prononcer les groupes sp,st,sk

11.reduction des consonnes latines

La reduction atteint les consonnes finales et consonnes,placees devant une autre consonne.

12.evolution de k+a >tsa


similaire:

Cours objet de l`etude iconObjet d’étude : Construction de l’information

Cours objet de l`etude iconSéquence 1 : L'entrée en scène du héros; objet d'étude : Le personnage...

Cours objet de l`etude iconRecherche action qualifiante pah
«l’échantillon mère» mais qu’il faut définir en fonction de l’objet de l’étude (Caractéristiques représentatives)

Cours objet de l`etude iconA objet et délimitation de l’étude : le concept de société politique
«La sociologie politique est la plus ancienne et la plus neuve des disciplines scientifiques et morales»

Cours objet de l`etude iconSous la Tutelle de M. Ludovic Servant
«l’environnement» de l’étude de dangers nous apparaît plus clair, ainsi IL convient maintenant de traiter à proprement parler de...

Cours objet de l`etude iconDidactique de l’enseignement des musiques traditionnelles
«nationaux», d'un autre, IL signale, en dépit des ruptures quant à l'objet d'étude, l'existence d'une certaine continuité qui tient...

Cours objet de l`etude iconCours de microbiologie introduction la microbiologie est la science...

Cours objet de l`etude iconRappel de l’objet du marché
«institutionnelle», avec les acteurs et élus du territoire, va s’engager au cours du deuxième semestre 2014. Elle permettra de

Cours objet de l`etude iconLa Société Vaudoise des Améliorations Foncières (svaf) fête son 70
«elle n’a aucun pouvoir de décision sur les projets à l’étude ou en cours de réalisation», souligne cependant Philippe Reymond

Cours objet de l`etude iconTitre 1 objet et composition de l'association article 1 : Objet Siège








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com