Theatre en algerie








télécharger 346.57 Kb.
titreTheatre en algerie
page11/11
date de publication09.07.2017
taille346.57 Kb.
typeBibliographie
l.21-bal.com > histoire > Bibliographie
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

OULD CHEIKH Mohamed

Né le 23 février 1905 à Béchar. Etudes primaires à Béchar, secondaires à Oran. Romancier, poète et auteur dramatique. Participe en 1930 à une anthologie poétique « Poètes d’Oranie » à l’occasion de la célébration du centenaire. Publie en 1936 un roman, Myriem dans les palmes. Meurt le 30 janvier 1938 de tuberculose pulmonaire.
Œuvres dramatiques : Khaled ou le Samson algérien (traduite et jouée par Bachetarzi, interdite par les autorités coloniales, 1937) ; Le sorcier rouge (jouée en 1951).
OUYAHIA Mohand

Né en Kabylie. Pratique du théâtre d’amateurs. Ecrit des pièces en kabyle. Traduit des pièces de Brecht (L’exception et la règle, La décision…) et de Kateb Yacine. Sinni (une adaptation du texte de Mrozek, Les émigrés) est sa dernière production. Montée en 1991 par le théâtre régional de Béjaia (TRB).

R
RAIS Abdelhalim

Comédien, auteur dramatique et acteur de cinéma. Commence sa carrière dans le théâtre vers le milieu des années quarante. Joue dans plusieurs pièces : Nègre blanc , pièce en trois actes de Ouadah ; L’héritage de Benhamou de Bachetarzi (1949) ; El Flous (L’argent) de Touri (1950)…Rejoint la troupe du FLN. Ecrit Dem el Ahrar (Le sang des libres) ; Les enfants de la Casbah, El Khalidoun (Les éternels) et Le serment entre 1958 et 1962. Toutes ces pièces ont été produites par le TNA après l’indépendance. Décédé en plein tournage d’un film.
RAMDANE Mohamed Salah

A surtout écrit des pièces religieuses en arabe « littéraire ». Nous pouvons citer Ennachi’a el Mouhajira (Genèse de l’exil, jouée en 1947 à Tlemcen) et El Khansa (1949).
REDDAF Aissa

Né en 1948 à Ain Fekroun. Entre dans la troupe d’amateurs, El Mazhar El Qacentini en 1964. Quitte El Mazhar pour le CRAC 5Centre Régional d’Animation Culturelle) en 1967. C’est au CRAC qu’il construit ses premiers décors. Met en place les décors des pièces présentées par cette troupe de Constantine. Rejoint le Théâtre Régional de Constantine (TRC) en 1974. A réalisé les dispositifs scéniques de plusieurs pièces : Hasna ou Hassan ; Ala Kerchou (A cause de sa gourmandise) ; Hada Ijib Hada ; Lifout Maymout; Badr el Boudour ; Rih Essamsar (Le vent des mandataires) ; La dernière chanson (une adaptation de Tchekhov, 1993)…Construit la grande partie des décors des pièces produites par le théâtre régional de Constantine. Style réaliste et suggestif.
ROUICHED

Né en 1921 à la Casbah (Alger). Exerce plusieurs métiers avant de jouer pour la première fois dans une pièce de Mahboub Stambouli. Rejoint successivement les troupes de Amar Louaci (1946), de Mustapha Kateb (1947) et de Mahieddine Bachetarzi (1949). Rompt avec M.Bachetarzi et intègre la troupe d’Errazi, très proche du MTLD (Mouvement pour le Triomphe des Libertés Démocratiques). Présente avec Sid Ali Houat (Fernandel) et Touri des sketches à la radio. Arrêté et condamné à trois ans de prison. Libéré en 1960, reprend son activité théâtrale.

Intègre le TNA après l’indépendance. Ecrit quatre pièces : El Ghoula (L’ogresse, 1964) ; Hassan Terro (1963) ; El Bouaboune (Les concierges, 1970) ; Ah Ya Hassan (1978).

Joue pour la télévision et le cinéma. C’est le comédien le plus populaire d’Algérie. Considéré comme le continuateur de Rachid Ksentini.

S
SAFIRI Abdelkader

Né en 1924 à Sour El Ghozlane. Cet ancien cordonnier découvre le théâtre à l’âge de 24 ans. Intègre la troupe d’Errazi, très proche du MTLD. Joue son véritable premier rôle en 1950 dans Montserrat d’Emmanuel Roblès. Militant actif du MTLD, il est arrêté juste après le déclenchement de la lutte armée en 1954. Libéré en 1959. Ecrit Deux pièces cuisine qui va être mise en scène en 1965 par le TNA. Possède également une autre pièce montée en 1963, Le comédien malgré lui. Meurt en 1969.
STAMBOULI Mahboub

Animateur de plusieurs troupes théâtrales. Comédien et auteur dramatique. Sa pièce la plus connue s’intitule Hamaj (Brouhaha, 1941). Après l’indépendance, collabore avec le TNA. Adapte Montserrat de Roblès (1965) et Le cercle de craie caucasien (1969) pour le TNA.

T
TOURI Mohamed

Découvre très jeune le théâtre après avoir exercé de nombreux métiers manuels. Comédien comique extrêmement doué, selon les témoignages de ses anciens compagnons. Acteur de cinéma. Joue dans plusieurs films (Marouf notamment). Ecrit de nombreuses pièces : Lech Rayek Talef (Pourquoi es-tu aussi distrait ?, 1941) ; Docteur Allel (une adaptation du Médecin malgré lui, 1941) ; El Barah Wal youm (Hier et aujourd’hui, 1947) ; Bouh ala Hassan (1949) ; Les trois voleurs (1950) ; El Flous (L’argent, 1951) ; El Kilo (L’idiot).
Le TNA a mis en scène après l’indépendance quatre de ses pièces : Sellak el Wahline (d’après Les fourberies de Scapin, 1965) ; Si Kaddour el Mech’hah (d’après L’Avare, 1966) ; Bouhadba (Le bossu, 1973) ; Z’it M’it ou Neggaz El Hit (Les trois voleurs, 1977). Meurt vers la fin des années cinquante.

W
Wahid Omari

Musicien connu à Alger. Réalise les fonds musicaux de très nombreux films et pièces. Prix de la meilleure composition musicale lorsdu premier festival du théâtre professionnel (Alger) en 1985.

Z
ZEROUKI Boukhari

Ancien élève des Beaux Arts d’Alger et de l’école d’Art Dramatique de Sidi Fredj. Signe une trentaine de décors depuis 1968. SA première expérience commence avec Homk Selim (adaptation du Journal d’un fou de Gogol, par Alloula) en 1968. On peut citer quelques pièces dont les décors ont été réalisés par Zerouki : Hafila Tassir (Le voleur d’autobus) ; Elli Kla Ikhalass (Celui qui mange doit payer) ; Djeha oua Ness (Djeha et les hommes) ; Legoual (Les dires) ; Ledjouad (Les généreux) ; El Khobza (Le pain) ; Litham (d’après Le nez de Gogol)…
ZIANI CHERIF Ayad

Né en 1946 à Tlemcen. Formation à l’école nationale d’art dramatique et chorégraphique de Bordj el Kiffan. Intègre en 1971 le TNA. Interprète des rôles secondaires dans certaines pièces produites par le TNA. Sa première expérience de metteur en scène date de 1974 (El Maqbara d’Abdellah Bouzida, Le cimetière, avec la collaboration de S.Bensalma et de A.Ouriachi). Crée une troupe privée, après avoir quitté le TNA en 1989 : El Qalaa (La citadelle).
Mises en scène : El Maqbara (Le cimetière, avec S.Bensalma et A.Ouriachi, TNA, 1974). Bounouar and co (TNA, 1979); Galou Laarab Galou (Les arabes ont dit, d’après Le clown de M.Maghout, 1983, prix de la meilleure mise en scène au festival de Carthage) ; Aqd el Jawher (Le contrat des perles, TNA, 1984) ; Hafila Tassir (d’après Le voleur d’autobus, TNA, 1985) ; Les martyrs reviennent cette semaine (d’après Tahar Ouettar, TNA, 1988) ; El Ayta (Le cri, El Qalaa, 1989) ; Fatma (El Qalaa, 1990) ; Hafila Tassir (El Qalaa, 1990) ; Baya (El Qalaa, 1992) ; L’amour et après (El Qalaa, 1993) ;





1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

similaire:

Theatre en algerie iconSujet d’oral : enseigner la guerre d’algerie en classe de terminale
...

Theatre en algerie iconOù ? Théâtre Le Brady
«Surprise» qui s’est jouée sur Paris et en province jusqu’en 2012. «Du feu de Dieu» est la deuxième création de la troupe et une...

Theatre en algerie iconMercredi 11 juin / 18h / Café Théâtre Porte d’Italie (Toulon)
«Pléiades» de Iannis Xenakis à ChÂteauvallon ainsi que Odyssée Ensemble & cie au ThÉÂtre de Verdure du Faron, et les retrouvailles...

Theatre en algerie iconErreurs médicales en Algérie: 650 plaintes en justice
«Le système de santé en Algérie est défaillant, nos hôpitaux sont devenus des mouroirs et le secteur public agonise», note notre...

Theatre en algerie iconAtelier theatre «le papillon de lune»
«L’Atelier Théâtre du Papillon de Lune» est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901

Theatre en algerie iconAppel a projet «petites formes»
«petites formes» sont un temps particulier dans le festival de théâtre amateur et la programmation du théâtre Antoine Vitez. Ce sont...

Theatre en algerie iconAmbassade de france en algerie

Theatre en algerie iconMémoires de la guerre d’Algérie Notions

Theatre en algerie iconStatuts de l’association théÂtre de pierres

Theatre en algerie iconLes maladies du costume de theatre








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com