Le crédit d'impôt dédié au développement durable








télécharger 309.3 Kb.
titreLe crédit d'impôt dédié au développement durable
page15/16
date de publication17.12.2016
taille309.3 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > finances > Documentos
1   ...   8   9   10   11   12   13   14   15   16

Les diagnostics immobiliers


A réaliser impérativement pour vendre ou louer un bien.

  • L’amiante

  • Le plomb

  • Les termites et parasites

  • Les mesures de surface (loi carrez)

  • Le diagnostic de performance énergétique ( D.P.E)

  • Le diagnostic gaz

  • Le diagnostic des installations électriques









  1. Définition des surfaces


  • La surface hors œuvre brute (SHOB) des constructions est égale à la somme des surfaces de plancher de chaque niveau, des surfaces des toitures-terrasses, des balcons ou loggias et des surfaces non closes situées au rez-de-chaussée, y compris l’épaisseur des murs et des cloisons.

  • Sont compris les combles et sous-sols, aménageables ou non, les balcons, les loggias et toitures-terrasses.

  • Ne sont pas compris les éléments ne constituant pas de surface de plancher, comme les terrasses non couvertes de plain-pied avec le rez-de-chaussée, les saillies à caractère décoratif, les vides (trémies d'ascenseur ou d'escalier, rampes d'accès).

  • La surface hors œuvre nette (SHON) se calcule en soustrayant à la surface hors œuvre brute (SHOB) les surfaces suivantes :

  • surfaces des combles et des sous-sols dont la hauteur sous plafond est inférieure à 1,80 m ;

  • surfaces des toitures-terrasses, des balcons et des parties non closes situées au rez de chaussée,

  • surfaces affectées à l'usage de locaux techniques situés en sous-sol et en combles ;

  • surfaces affectées à l'usage de cave en sous-sol dès lors qu'il n'y a pas d'ouverture sur l'extérieur autre que celles destinées à l'aération ;

  • surfaces des bâtiments ou parties des bâtiments aménagés en vue du stationnement des véhicules (garage) ;

  • surfaces des bâtiments affectés au logement des récoltes, des animaux ou du matériel agricole ;

  • surface égale à 5 % de la surface hors œuvre affectée à l'habitation (déduction forfaitaire relative à l'isolation des locaux), après application des déductions précédentes relatives à l'habitation ;

  • déduction spécifique aux opérations de réfection des immeubles d'habitation dans la limite de 5 m2 par logement pour des travaux tendant à l'amélioration de l'hygiène ;

  • déduction d'une surface forfaitaire de 5 m2 par logement respectant les règles relatives à l'accessibilité intérieure aux personnes handicapées, dans des habitations collectives uniquement, prévues selon le cas aux articles R. 111-18-2, R. 111-18-6, ou aux articles R. 111-18-8 et R. 111-18-9 du code de la construction et de l'habitation.

Il existe une certaine jurisprudence relative à la notion de locaux aménageables ou non notamment en ce qui concerne les caves. À ce sujet, un arrêt du 18 mai 2004 rendu par la cour administrative d'appel de Paris a tranché. Cet arrêt a motivé une réponse ministérielle[1] ainsi qu'une réponse parue au bulletin officiel du droit de l'urbanisme de mai 2005. Ces réponses indiquent clairement que les critères de consistance et d'affectation des locaux ne doivent pas être confondus.

Conclusion : la surface affectée à la cave est bien à déduire de la SHOB dès lors qu'elle est dépourvue d'ouvertures sur l'extérieur autres que celles nécessaires à son aération.

La SHON doit être inférieure ou égale à la superficie du terrain multipliée par le coefficient d'occupation des sols (COS).

Pour visualiser, on a en général : 1,4 m2 de SHON = 1 m2 de SU (surface utile)

  • La surface habitable d'un logement est la surface de plancher construite, après déduction des surfaces occupées par les murs, cloisons, marches et cages d'escaliers, gaines, embrasures de portes et de fenêtres ; le volume habitable correspond au total des surfaces habitables ainsi définies multipliées par les hauteurs sous plafond.
    Il n'est pas tenu compte de la superficie des combles non aménagés, caves, sous-sols, remises, garages, terrasses, loggias, balcons, séchoirs extérieurs au logement, vérandas, volumes vitrés prévus à l'article R. 111-10, locaux communs et autres dépendances des logements, ni des parties de locaux d'une hauteur inférieure à 1,80 mètre. »


1   ...   8   9   10   11   12   13   14   15   16

similaire:

Le crédit d\Le crédit d’impôt transition énergétique dédié aux travaux d’économies...

Le crédit d\Education à l’Environnement et au Développement Durable
«Our Common Future» (Notre avenir à tous) publié en 1987 est l’un des documents fondateurs du développement durable et a servi de...

Le crédit d\Quels investissements sont retenus pour le calcul du crédit d’impôt ?

Le crédit d\Quel rôle pour le professeur-documentaliste dans l’Education à l’environnement...
«défi pour la terre», la charte de l’environnement, l’exposition de l’Education Nationale sur «le développement durable, pourquoi...

Le crédit d\I. Intervention de Frédéric Ricard, Ingénieur en chef des ponts,...
«l’automatisation des véhicules» pour le conseil général de l’environnement et du développement durable (cgedd)

Le crédit d\Discours officiels et presentations institutionnelles-jeudi 24 avril 2014
«Quels objectifs millénaires de développement durable (omdd) post-2015 pourrions-nous compter pour assurer un développement juste...

Le crédit d\Energie renouvelable et developpement durable

Le crédit d\Institut du developpement durable et des relations internationales

Le crédit d\Culture et développement durable En France au XXI siècle

Le crédit d\Prise en compte des principes de développement durable








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com