Quelques mises au point sur la fonction des services dans la croissance








télécharger 138.64 Kb.
titreQuelques mises au point sur la fonction des services dans la croissance
page1/5
date de publication08.06.2017
taille138.64 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > économie > Documentos
  1   2   3   4   5


Tertiaire & histoire économique :

quelques mises au point sur la fonction des services dans la croissance
Hubert BONIN


Des événements consacrent la toute puissance du secteur tertiaire dans l’évolution économique et sociale récente ; des firmes abandonnent l’industrie pour se tourner vers les services ; c’est le cas notamment de trois symboles des ‘maîtres de forges’ : l’allemande Mannesmann avait évolué de la métallurgie aux télécommunications (avant de passer sous le contrôle du groupe anglais Vodaphone), sa consoeur Preussag est devenue en quelques années un géant du tourisme en cédant sa métallurgie non ferreuse et en achetant plusieurs sociétés (TUI, Thomson Tourism, Nouvelles Frontières, etc.) ; les héritiers des Wendel, après avoir délaissé la sidérurgie en 1978, ont comme principal actif depuis 1979 une participation dans Cap Gemini Sogeti (devenue Cap Gemini-Ernst & Young), une entreprise de services informatiques. Par ailleurs, les descendantes des organisations ‘ouvrières’ françaises sont depuis quelques années conduites par des salariés du tertiaire : le Parti communiste par un ancien agent hospitalier (R. Hue), la CGT successivement par un ancien postier (R. Viannet) et par un agent ferroviaire (B. Thibault), la CFDT par une ancienne institutrice (N. Notat), tandis que les candidats de l’extrême-gauche aux élections présidentielles d’avril-mai 2002 sont une employée de banque et un facteur : le peuple tertiaire l’emporterait-il désormais sur la classe ouvrière ?

Sans retracer ici l’histoire du tertiaire – et sans aborder les problèmes financiers et bancaires –, nous souhaitons alimenter plusieurs débats autour du rôle du tertiaire pendant les pulsations de la croissance : n’a-t-il pas fourni lui-même une impulsion aux deux premières révolutions industrielles ? comment l’industrie a-t-elle nourri l’élargissement des fonctions tertiaires ? pourquoi le tertiaire est-il devenu l’un des nœuds du remodelage de l’économie mondiale depuis un quart de siècle en animant un pan énorme de la troisième révolution industrielle ? En présentant ces quelques ‘tranches’ thématiques, nous souhaitons contribuer à animer les réflexions des historiens et des géographes.

1. Le tertiaire a-t-il joué un rôle dans la première révolution industrielle ?
Malgré le poids des industries lourdes et des industries de biens de consommation dans cette révolution industrielle, nous oserons rappeler le rôle clé du tertiaire dans les mutations de ces années 1780-1880.
A. Peut-on suggérer que le tertiaire a été un initiateur de la révolution industrielle ?
Nombre d’histoires industrielles et de grandes thèses d’histoire bancaire ont montré le rôle clé joué par le monde du négoce dans le décollage de la révolution industrielle : bien au fait de la demande, des goûts et de la montée en puissance des modes au sein des classes aisées d’une part, des besoins des transformateurs des métaux et du bois d’autre part, les négociants ont su financer (par des crédits ou des apports en capital) des sociétés textiles ou métallurgiques ; des ‘quincailliers’ (en fait alors des marchands de gros de produits métallurgiques) ont soutenu des sidérurgistes (notamment dans les diverses régions tout autour du Massif central) dans les années 1800-1850 ; les négociants suisses ou français des cotonnades et lainages de haut de gamme (indiennes, châles, mousselines, etc.) ont souvent collaboré financièrement et techniquement avec des sociétés de tissage ou de filature qui étaient leurs fournisseurs, quand ils ne se faisaient pas eux-mêmes producteurs indirects, en faisant des tisseurs et filateurs des fournisseurs ‘à façon’, dans le cadre de contrats permanents de production exclusive.

Les négociants ont alimenté la révolution industrielle des matières premières de base (coton, laine) ; les armateurs les ont transportées ainsi que les produits finis à l’export ; des négociants en charbon ont procuré le combustible aux sociétés gazières (gaz de houille) et industrielles dans leur pays ou à l’export, notamment les Britanniques ; la firme parisienne Worms est née de l’installation de dépôts de charbon dans les ports pour les steamers (par exemple à Suez). L’industrie n’a pu vivre sans le grouillement des manutentionnaires, voituriers, bateliers – qu’on songe au roman de B. Clavel Le seigneur du fleuve – qui géraient les flux de produits ; les ports, avec leur fourmilière de portefaix, les canaux (avec la révolution des canaux en Angleterre, en France, en Belgique, etc.), le canal de Suez lui-même (ouvert en 1869), ont été autant d’outils tertiaires qui ont apporté à la révolution industrielle le lubrifiant nécessaire à un élargissement plus rapide des débouchés.

Au bout de la chaîne, les mutations de la distribution ont contribué à dilater la demande ; la diffusion des magasins de ‘nouveautés’ (Cf. Balzac et Zola) et la révolution des ‘grands magasins’ (avec souvent un service de vente par correspondance) ont stimulé la révolution textile, relayés par la presse et ses publicités. Les loisirs eux-mêmes y ont contribué, car les bals ont soutenu l’élan de la mode, la presse (L’Echo de la mode), les romans et la scène ont pu diffuser des ‘modèles’ d’habillement propices à l’élargissement de la demande sociale (notons simplement que Peugeot a commencé par fabriquer des baleines en métal pour crinolines…). Ira-t-on jusqu’à prétendre que la consommation de bière dans les bars a ouvert d’immenses débouchés aux brasseurs, qui se sont dotés des unités de fermentation en cuivre dont la fabrication a ouvert la voie à la révolution industrielle en Angleterre à la fin du 18e siècle ? Enfin, l’organisation du mode de vie autour de l’urbanisation a elle aussi établi des ponts entre tertiaire et secondaire : plomb pour les canalisations domestiques, fonte pour les tuyaux d’adduction et d’évacuation des eaux, charbon pour l’éclairage au gaz ou pour le confort domestique, matériaux pour les moyens de locomotion, etc.

Tout comme on avait insisté dans les années 1970 sur les liens entre agriculture et révolution industrielle, il nous semble ainsi vain d’isoler celle-ci de l’économie tertiaire : cette dernière en a été partie prenante en lui apportant des initiatives entrepreneuriales et des financements, en procurant le lubrifiant nécessaire à l’expansion des flux, en dilatant ses débouchés.

  1   2   3   4   5

similaire:

Quelques mises au point sur la fonction des services dans la croissance iconRésumé : Ce spectacle met en scène deux couples que 150 ans
Comment croire que quelques plaisanteries, dans mes écrits, contre des collègues qui m’avaient provoqué, effaceraient le souvenir...

Quelques mises au point sur la fonction des services dans la croissance iconExemples d’impacts concrets pour les usagers des 561 mesures de la...
«service public» collectif et solidaire à des services individuels et payants aux usagers-clients, passage de l’égalité républicaine...

Quelques mises au point sur la fonction des services dans la croissance iconFédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé Force Ouvrière
«Avenir de la Fonction Publique Amélioration des parcours professionnels des carrières et des rémunérations»

Quelques mises au point sur la fonction des services dans la croissance iconPort de signes religieux ostentatoires dans la fonction et les services...

Quelques mises au point sur la fonction des services dans la croissance iconActions mises en place : quelques exemples
«7 affaires de justice» permet d’intervenir auprès de 10 à 30 personnes, à partir de 11 ans

Quelques mises au point sur la fonction des services dans la croissance iconQuels ont été les facteurs et les origines de cette croissance ?...
«Révolution silencieuse». On observe aussi un essor important des services, à mettre en relation avec l’urbanisation et l’élévation...

Quelques mises au point sur la fonction des services dans la croissance iconRésumé : Deux controverses dans les recherches marketing sont mises...

Quelques mises au point sur la fonction des services dans la croissance iconCroissance et transformations sectorielles : d’une économie post-industrielle...
«sociologique», rôle accru de l’Etat, rôle moteur des services collectifs. Ce thème sera repris au tournant du xxème siècle à travers...

Quelques mises au point sur la fonction des services dans la croissance icon1. environnement economique international
«Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (scape)» et sur la poursuite des efforts à déployer en vue de la stabilisation...

Quelques mises au point sur la fonction des services dans la croissance iconRÉflexions sur la liberté de choix thérapeutique
«sur mesure» dans le domaine de la cancérologie, et s’opposent à la standardisation et la randomisation des traitements anticancéreux....








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com