Cours du 25/10/05








télécharger 16.07 Kb.
titreCours du 25/10/05
date de publication20.12.2016
taille16.07 Kb.
typeCours
l.21-bal.com > économie > Cours

Soins infirmiers Module 2 – Le protocole de soins
Cours du 25/10/05.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


PROTOCOLE DE SOINS

1DEFINITION





  • Un protocole de soins est le descriptif des techniques à appliquer et/ou des consignes à observer dans certaines situations de soins ou pour l’administration d’un soin.

  • C’est un guide d’application des procédures de soins centré sur une cible, présenté sous forme synthétique, élaboré selon une méthodologie précise.



2RAPPEL LEGISLATIF



Décret du 29 Juillet 2004 :

Articles : R4311-3, R4311-7, R4311-8, R4311-14

3LES OBJECTIFS DU PROTOCOLE



Le but d’un protocole est de devenir un outil de référence pour rassembler les soignants dans un dispositif commun garantissant la continuité des soins au patient même dans le cas de changement d’équipe ou de service.

Un protocole permet d’atteindre les objectifs suivants :

  • améliorer les prestations professionnelles avec un langage commun, des pratiques identiques, enseignement fiable.

  • évaluer la qualité des soins infirmiers.

  • développer et valoriser les compétences du savoir infirmier.

  • garantir un cadre juridique de la pratique infirmière.

  • faire évoluer la recherche en soins infirmier.

  • promouvoir la profession par sa reconnaissance.


4LA STRUCTURE D’UN PROTOCOLE 



Un protocole doit toujours comporter : un titre et souvent accompagné d’une définition du soins, les objectifs ou les résultats escomptés, la population à qui il est destiné, le matériel requis, le descriptif précis du déroulement de l’action ou des différentes étapes de la procédure, les risques potentiels liés à l’application du protocole et la prévention éventuelle. Il y a la date de l’élaboration et les évaluations successives, les auteurs (avec leur noms, titres et signatures), la date de validation et les noms titres et signatures des personnes ayant validé le protocole. Le document doit être synthétique précis concis clair et formulé en terme d’actions, compris de tous, ordonné et validé par des experts.

5LES LIMITES D’UN PROTOCOLE



Le protocole doit évoluer avec les changements des données techniques et médicales, économiques et sociologiques. La construction est non définitive et ré ajustable, les infirmiers infirmières doivent prendre en considération ces limites. Le protocole ne s’applique pas à tous et son application doit permettre de poursuivre des soins personnalisés.

6LES DIFFERENTES ETAPES DE L’ELABORATION D’UN PROTOCOLE :





  • Identifier la situation à analyser en utilisant des outils appropriés.

  • Analyser la situation de soins et déterminer la pertinence d’un protocole.

  • Définir la population concernée par l’application du protocole.

  • Fixer les objectifs du protocole conformément à la philosophie de soins de service infirmier de l’établissement.

  • Répertorier les ressources et les contraintes (temps imparti à chaque agent, le matériel, les locaux, et les compétences de chacun)

  • Elaborer le protocole deux phases :

    • Une phase de documentation avec une recherche bibliographique sur le thème et les concepts utilisés le bilan de l’existant si il y a des protocoles antérieurs.

    • Une phase de construction méthodologique :

      • avec la rédaction du protocole en suivant le plan adopté pour tous les protocoles de la même famille de l’établissement

      • soumettre aux experts compétents.

        • Valider le protocole sur le terrain en terme de contenu et d’efficacité.

        • Evaluer le protocole en utilisant des indicateurs de qualité et en vérifiant la pertinence et la fréquence de son application.

        • Réajuster et réactualiser le protocole pour exiger un suivi régulier et sérieux.


7LES DIFFERENTS TYPES DE PROTOCOLES


  • Protocoles sur prescription médicale :

    • les traitements médicamenteux

    • la préparation à des examens

    • la conduite à tenir en cas d’incident ou d’accident lié à la maladie

    • la surveillance et le suivi d’un traitement




  • Protocoles issus du rôle propre :

    • soins et surveillance

    • soins de prévention

    • soins d’hygiène

    • éducation

    • organisation




  • Protocoles administratifs :

    • formulaire à remplir en cas d’entrée ou de sortie d’un patient

    • les conduites à tenir en cas décès

    • conduite à tenir lors d’un don d’organe

    • conduite à tenir en cas d’accidents exceptionnels tels que les chutes, les fugues…


Les protocoles administratifs sont établis pour pallier à l’absence des personnes de références comme les autorités administratives, cadre…


  • Protocoles d’urgence :

Ils font référence à des situations ou le pronostic vital est mis en jeu, la compétence de l’infirmier sera :

    • De déceler le problème de santé,

    • D’apprécier l’urgence,

    • D’identifier le protocole d’urgence à mettre en œuvre,

    • D’appliquer rapidement le protocole.


Ces protocoles sont indispensables dans les services d’urgences mais également dans tous les services de soins où des actes conservatoires sont requis.

8ARCHIVAGE



Un protocole doit être facilement accessible, il faut tenir le protocole à disposition sur le lieu de travail des utilisateurs et utiliser des classeurs facilitant la manipulation des différents protocoles du service.

9CONCLUSION



Le protocole est le résultat d’une démarche rigoureuse, méthodique, et objectivable.

Les avantages : c’est un outils de référence et de communication dans les différentes situations de soins, il offre une garantie juridique et ils contribuent à la baisse du stress professionnel car ils ont pour but de rassurer et de porter un regard critique sur la pratique des soins.

Cependant les protocoles doivent être rédigés par parcimonie et dans le respect des compétences professionnelles de chacun c'est-à-dire qu’ils doivent respecter les textes législatifs et ne doivent pas autoriser n’importe quel professionnel de santé à pratiquer n’importe quels actes.


/

similaire:

Cours du 25/10/05 iconCours niveau 2 Lieu : salle de cours de la piscine de riom (1er étage) Horaire

Cours du 25/10/05 iconCours de Droit Administratif Cours du Mardi 16h00-19h45

Cours du 25/10/05 iconCours de mme tenenbaum
«bis». IL n’y aura pas de résumé ou topo du cours présenté par le(a) chargé(e) de td au début de chaque séance. Le cours doit donc...

Cours du 25/10/05 iconCours de fiscalite genrale objectifs Général du Cours

Cours du 25/10/05 iconCours. État des lieux
«plateformes numériques» qui permet d’appréhender la globalité des évolutions en cours

Cours du 25/10/05 icon= cours boursier nombre de titres
«Le cours a perdu 40%» : cela signifie que quelqu’un qui possédait quelque chose qui valait 100, était contente de le vendre à 60...

Cours du 25/10/05 iconLe cours abordera les points suivants
«combustion avancée» fait suite à ce cours «combustion»; son objectif est d’approfondir certains sujets pour apporter des connaissances...

Cours du 25/10/05 iconCours-de-votation html >Les traités en cours de votation au 1

Cours du 25/10/05 iconCours Cours corrigés

Cours du 25/10/05 iconFormulaire de demande d’agrément
«Clients individuels de Atout Plus (ou autre)». Si vous ne connaissez pas le nom du client ou le titre d’un cours qui a été ouvert...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com