Object et références Objet du document








télécharger 241.44 Kb.
titreObject et références Objet du document
page14/16
date de publication08.08.2018
taille241.44 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > économie > Documentos
1   ...   8   9   10   11   12   13   14   15   16

5Conclusion et perspectives


En Allemagne, on a bien compris que les technologies de l’information et de la communication ne sont pas réservées seulement aux acteurs des technologies et aux start-up innovantes. Le digital bouleverse et traverse tous les secteurs et permet de mettre en place des systèmes cyber-physique qui relie les machines, les Hommes (fournisseurs, producteurs et clients), les processus et les données [11].

Les enjeux de la digitalisation ne concernent pas seulement les entreprises. La prise en compte de ces perspectives permet de mieux comprendre le contexte et de voir le rôle que peuvent jouer les ESN dans la société pour proposer de nouvelles pistes d’évolution stratégiques.

Le digital permet de faire une hyper-segmentation des clients (comme vu à la section 2.3.1) pour mieux répondre aux besoins de chacun en allant jusqu’à l’hyperpersonnalisation des produits et services. Cela permet de créer de nouvelles opportunités de croissance pour l’économie mais cela risque d’aggraver la maladie d’hyperconsommation des sociétés modernes [25].
La question de souveraineté numérique est dans les débats actuellement. La sénatrice Catherine Morin-Desailly a publié en 2013 un rapport intitulé « L’Union européenne, colonie du monde numérique ? » [26]. Le professeur Wang Yukai, conseiller du gouvernement chinois liste six indicateurs de cyber puissance [27] :

  • Indicateurs industrielles et technologiques

    • L’infrastructure de télécommunication

    • Industries indépendante dans le domaine des microprocesseurs et des systèmes d’exploitation qui sont les deux produits de base dans l’économie numérique

    • Compétitivité dans le développement des logiciels et du commerce en ligne

  • Indicateurs sociaux et politiques

    • Stratégie internationale qui défend le droit du pays d’être acteur dans l’économie numérique mondiale

    • La capacité de protéger les réseaux pour assurer la sécurité nationale, protéger la vie privée et la stabilité sociale

    • La présence aux postes de commandement de « cyberespace » (IETF, W3C, ICANN, IIC41…)

Le professeur Laurent Bloch a identifié d’autres facteurs pour apprécier la « cyber puissance » d’un pays [28] :

  • Indicateurs géographiques :

    • La centralité42 du pays dans la communication mondiale sur internet. (La centralité des USA est de 0,74, celle de la France est de 0,14) [29]

    • La densité des serveurs copies de la racine du DNS 43

    • Points d’échanges de l’Internet (IXP)44

  • Indicateur social

    • La formation digitale. En effet, il n’est plus suffisant aujourd’hui d’apprendre à lire, écrire et compter dans l’école obligatoire. Il faut apprendre à coder aussi.



Liste des figures



Liste des tableaux




Bibliographie


[1] Mohamed Amine EL AFRIT, « Analyse du secteur “conseil en systèmes et logiciels Informatiques” (62.02A) en France. http://www.mohamedelafrit.com/ept204 ». juin-2016.

[2] Mohamed Amine EL AFRIT, « Mémoire de master en économie industrielle. Digitalisation et ubérisation de l’économie : comment s’adapter à la 3ème révolution industrielle ? http://www.mohamedelafrit.com/asif ». sept-2016.

[3] G. Westerman, D. Bonnet, et A. McAfee, Leading Digital - Turning Technology Into Business Transformation. Harvard Business Press, 2014.

[4] C. Saint-Étienne, La France 3.0: Agir, espérer, réinventer. Odile Jacob, 2015.

[5] C. Saint-Etienne, Iconomie pour sortir de la crise (L’). Odile Jacob, 2013.

[6] C. Shapiro et H. R. Varian, Information Rules: A Strategic Guide to the Network Economy. Harvard Business Press, 1999.

[7] « De la main d’oeuvre au cerveau d’oeuvre | Institut de l’iconomie ». .

[8] L. Christophe Bys, « “La multiplication des chefs de projet est une catastrophe managériale majeure”, affirme le sociologue François Dupuy », https://usinenouvelle.com/, janv. 2015.

[9] « conférence XMC (X-Mines-Consult) : la révolution digitale | Institut de l’iconomie ». .

[10] E. Rodox, « Les rendements croissants, décroissants, et la loi de l’offre et de la demande (1) », des économistes et des Hommes. [En ligne]. Disponible sur: http://des-economistes-et-des-hommes.over-blog.com/article-les-rendements-croissants-decroissants-et-la-loi-de-l-offre-et-de-la-demande-1-40326170.html. [Consulté le: 06-oct-2017].

[11] D. Kohler et J.-D. Weisz, Industrie 4.0: les défis de la transformation numérique du modèle industriel allemand. La Documentation française, 2016.

[12] C. Faillet, L’art de la guerre digitale: Survivre et dominer à l’ère du numérique. Dunod, 2016.

[13] TVAEGE, Conférence l’Art de la guerre digitale à l’Ecole de Guerre Economique par Caroline Faillet. youtu.be/Ci0qSxsrqSg. .

[14] « Codelco CIO transforms business with business process automation », SearchCIO. [En ligne]. Disponible sur: http://searchcio.techtarget.com/news/2240036877/Codelco-CIO-transforms-business-with-business-process-automation. [Consulté le: 27-sept-2016].

[15] A. Siné, P. Hausswalt, et C. Garcin, « Le soutien à l’économie numérique et à l’innovation ». Inspection Générale des Finances.

[16] E. Tarver, « What is the difference between a value chain and a supply chain? », Investopedia, 30-avr-2015. [En ligne]. Disponible sur: http://www.investopedia.com/ask/answers/043015/what-difference-between-value-chain-and-supply-chain.asp. [Consulté le: 11-oct-2017].

[17] P. Caillerez, Le Guide des SSII/ESN: Transformation digitale. Ingénierie et intégration de systèmes. Conseil. Cloud. Infogérance. Mobilité. Virtualisation, 11 mai 2017. Editions du Management.

[18] F. Vottero et J. Pillot, « Etude de Marché - Xerfi : Le marché des services numérique ». Xerfi, 24-mai-2017.

[19] PAC, « SITSI : Software and IT Services Industry », 10-sept-2017. [En ligne]. Disponible sur: https://www.pac-online.com/sitsi. [Consulté le: 10-sept-2017].

[20] « SSII - Services aux entreprises - Dossier projecteurs AFE ». [En ligne]. Disponible sur: https://www.afecreation.fr/librairie/services-aux-entreprises/98-ssii.html. [Consulté le: 27-sept-2017].

[21] M. Raskino, « Techquisitions: An Uncommon Approach Some CEOs Use for Digital Business Acceleration », Gartner. [En ligne]. Disponible sur: http://www.gartner.com/document/code/292866?ref=grbody&refval=3163517. [Consulté le: 15-août-2016].

[22] Xerfi, « Emmanuelle Duez, Women’Up - Décoder les développeurs : enquête sur un métier incontournable ». [En ligne]. Disponible sur: http://www.xerfi-precepta-strategiques-tv.com/emission/Emmanuelle-Duez-Decoder-les-developpeurs-enquete-sur-un-metier-incontournable_3745014.html. [Consulté le: 06-oct-2017].

[23] B. Tainturier et T. B. Project, Décoder les développeurs: Enquête sur une profession à l’avant-garde. Editions Eyrolles, 2017.

[24] « Bpifrance s’inquiète du retard des PME en matière de digitalisation et publie un guide pour accélérer », usine-digitale.fr. [En ligne]. Disponible sur: https://www.usine-digitale.fr/article/bpifrance-s-inquiete-du-retard-des-pme-en-matiere-de-digitalisation-et-publie-un-guide-pour-accelerer.N596033. [Consulté le: 06-oct-2017].

[25] « PHILIPPE MOATI : “L’HYPERCONSOMMATION EST A L’ORIGINE DE L’ERE DU VIDE” », Limite. .

[26] C. MORIN-DESAILLY, « L’Union européenne, colonie du monde numérique ? - Sénat http://www.senat.fr/notice-rapport/2012/r12-443-notice.html ». [En ligne]. Disponible sur: http://www.senat.fr/notice-rapport/2012/r12-443-notice.html. [Consulté le: 08-oct-2017].

[27] A. Segal, « How China Becomes A Cyber Power », Forbes. [En ligne]. Disponible sur: https://www.forbes.com/sites/adamsegal/2014/07/02/how-china-becomes-a-cyber-power/. [Consulté le: 08-oct-2017].

[28] L. Bloch, Révolution cyberindustrielle en France. Economica, 2015.

[29] J. Karlin, S. Forrest, et J. Rexford, « Nation-State Routing: Censorship, Wiretapping, and BGP », ArXiv09033218 Cs, mars 2009.

1   ...   8   9   10   11   12   13   14   15   16

similaire:

Object et références Objet du document icon1. Objet et portée du document 1Objet du document
«présentation de l’identification de la ligne appelante» 2 et «restriction de l’identification de la ligne appelante 3» pour la future...

Object et références Objet du document iconRésumé Ce document permet d’appréhender les évolutions de la plateforme...
«utilisabilité» et précise, dans ce contexte, comment se traduit le meilleur respect possible des standards et des cadres de références...

Object et références Objet du document iconNote : Ce document fera l’objet de retouches de forme avant la parution...

Object et références Objet du document iconInformatisation du circuit du médicament
«sans objet» dans le paragraphe correspondant. Ceci, pour des raisons de maintenabilité du document

Object et références Objet du document icon«Notes et références»

Object et références Objet du document iconRéférences Conseil constitutionnel

Object et références Objet du document iconRessources et références nécessaires

Object et références Objet du document iconPrincipe et textes de références

Object et références Objet du document iconLire attentivement les instructions suivantes avant d'élaborer un...
«sans objet» dans le paragraphe correspondant. Ceci, pour des raisons de maintenabilité du document

Object et références Objet du document iconRemarques pour une bonne lecture de ce document
«juxtaposés». L’essentiel des apports de connaissance est réalisé par l’enseignement technologique transversal. Certaines connaissances...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com