© Groupe Composer, 2012, pour la présente édition








télécharger 216.13 Kb.
titre© Groupe Composer, 2012, pour la présente édition
page1/5
date de publication12.08.2018
taille216.13 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5

James Jones


James

Jones



Pierre Moutounet




COMPOS R

JAMES JONES

Pierre Moutounet

2009-2011


© Groupe Composer, 2012, pour la présente édition


Sommaire de James Jones

- Première partie

- Chapitre 1 : James Jones

- Chapitre 2 : Glor-Express

- Chapitre 3 : Tripoglor

- Chapitre 4 : Les Galopardes

- Chapitre 5 : Sept sorts de sécurité

- Deuxième partie

- Chapitre 6 : Papy Josh

- Chapitre 7 : La Coupe Spilerm

- Chapitre 8 : La grande bataille

- Troisième partie

- Chapitre 9 : Manges-mains

- Chapitre 10 : La rentrée avec Mrs Dwin

- Chapitre 11 : Le passé de Jean Glorc

- Chapitre 12 : Disparition mystérieuse

- Chapitre 13 : Le chemin Sans-Rien

- Quatrième partie

- Chapitre 14 : Le village magique Clarck

- Chapitre 15 : La ville de Tripoglor

- Chapitre 16 : Les Ces – Veines

- Chapitre 17 : Bille

- Chapitre 18 : L’homme aux yeux ronds

- Chapitre 19 : Saturne & Pluton

- Chapitre 20 : London for always ?

- Chapitre 21 : Chichen Itza : 365 jours, 365 marches

- Epilogue

LEXIQUE

- 姓 : caractère chinois voulant dire « se nommer » se prononce en pinyin « xing » et en français « sing ».

- 马明 : caractères chinois utilisés comme nom en chine, se prononce en pinyin « maming » et se prononce pareil en français.

Première partie




James Jones
Dans la ville de Stromi, près des magnifiques criques de Glorland, James Jones était un enfant ordinaire. Il habitait chez sa grand-mère paternelle, Mrs.Jones. Il ne se savait plus comment était ses parents. Il ne savait qu’une seule chose : qu’ils étaient morts, mais ne savait point comment.

Il était blond, mince, se tenait droit, et avait la main droite percée à cause d’une perceuse et à la main gauche avait une croûte qui ne disparaissait jamais.

Il se dirigea vers sa grand-mère :

- J’ai faim, je peux prendre un biscuit ? demanda-t-il.

- Si tu veux. Mais pas plus, répondit sa grand-mère.

- Merci grand-mère.

- Et prépare la table pour ce soir. N’oubli pas de rajouter un couvert. Ta tante Glouc arrive dans deux heures.

James était contrarié. Car sa tante Glouc venait. Il la détestait. La dernière fois qu’ils s’étaient vus, c’était l’année dernière. C’était la pagaille.

Elle arriva avec de l’avance car elle avait pris le train au lieu de prendre la voiture comme elle faisait d’habitude. Elle arrivait avec une grosse valise bleue. Elle était rousse aux cheveux cours, très obèse et portait des lunettes rondes de couleur verte. Et elle avait d’énormes cuisses et d’énormes pieds. Et il n’y avait point de femmes plus laides. Dans le hall d’entrée, elle posa la valise sur une chaise qui cassa sous son poids. Ils commencèrent à manger.

- Sert-moi de l’eau et nettoie la tache de vin de ta grand-mère, ordonna sa tante.

- C’est un enfant de bientôt plus de treize ans. Il ne fait que la vaisselle ! défendit grand-mère Jones.

Le lendemain, tante Glouc quitta la maison pour la gare nommée Starties-Smarties. Elle était partie, James commença son petit-déjeuner. Il mourrait de faim et mangea si vite qu’il fit un rot. Il se dirigea dans sa chambre. Il regardait par la fenêtre et puis un oiseau vint du ciel vers sa fenêtre. Il voyait une chouette arriver. Elle tenait une enveloppe dans ses pattes. Elle se posa sur le rebord de la fenêtre. Elle était blanche avec des yeux roses. Il prit la lettre qui lui était destinée. Le courrier venait de :
Mr.Glacent

TRIPOGLOR, école de sorcellerie,

Forêt - Volcan de Glorland
Il ouvrit l’enveloppe. Il y avait écrit :
James Jones, je vais t’expliquer.

Quand tu étais petit, tes parents étaient de grands sorciers. Ils gagnaient toujours à « la Coupe Spilerm », une compétition pour filles et garçons. Et ce sont plusieurs épreuves à passer. Tes parents étaient morts à cause du Seigneur des Poussières Noires, tu le reconnais à cause de sa main pleine de sang toujours frais. Il essaye de te tuer car tu lui as résisté quand tu étais petit. Et ta croûte est la trace de ta résistance.

Tu devras passer trois années à l’école de sorcellerie Tripoglor où étaient tes parents aussi. Tu devras prendre le Glor-Express, un train pour la forêt tropicale à la gare Starties-Smarties au quai zéro à 16h.
Mr.Glacent, directeur de Tripoglor



Glor-Express
Le lendemain matin, James termina son petit-déjeuner et expliqua tout à grand-mère Jones. Celle-ci savait déjà que ses enfants allaient à l’école de sorcellerie Tripoglor. Puis il partit à la gare. Il arriva et chercha le quai zéro. Il n’existait pas. Il n’y avait que le quai un, deux et trois. Puis une personne s’approcha de lui :

- Tu cherches le quai zéro, petit sorcier ? James ! Suivez-moi, dit un homme à James.

Ils passèrent dans une trappe au sol et descendirent une échelle et arrivèrent au quai zéro. Le train avait cinq minutes de retard.

- Mais qui êtes-vous ? demanda James.

- Je suis le père de Julia Windy. Elle aussi fait sa première année.

Le train arriva et ouvrit ses portes. Il était marron avec en écriture d’or : Glor-Express.

- Bon voyage ! souhaita Mr.Windy.

- Merci ! dit James en montant dans le train.

Il s’installa à la dernière cabine. Il y avait une fille blonde qui lisait un livre : celui de l’astrologie magique. Et en face un professeur.

Elle tourna la tête vers lui :

- Tu es le fameux résistant du Seigneur des Poussières Noires ? demanda-t-elle.

- En personne, répondit James.

- Qu’est-ce que tu t’es fait à la main ?

- Non, ce n’est rien. Je me l'ai suis percée.

- Je m’appelle Julia Windy.

- Je le sais. Car j’ai vu votre père sur le quai.

Le train démarra et sortit de la terre.

- Tu sais qui c’est ? Ce professeur ? demanda James.

- Cela doit être le professeur Bloc Boc. Sûrement le professeur d’astrologie magique.

- Comment le sais-tu ?

- C’est écrit sur sa veste, et il y a une lune carrée en dessin à côté.

- Bien vu.

Quelques heures plus tard, le train s’arrêta.

- Nous sommes arrivés ! s’écria-t-il de joie.

- Non, ce n’est pas l’heure, dit-elle en consultant sa montre.

Le Pr.Bloc Boc se réveilla et alla voir ce qu’il se passait au centre des commandes. Le train était sûrement en panne.

- Comment vont-ils faire ? demanda Julia.

- Je suis sûr qu’ils vont trouver une solution, dit James, j’ai même une idée : pourquoi le train n’est-il pas poussé par un autre train à la gare la plus proche ? Je vais même aller le dire.

Quelques minutes plus tard, James revint : le train n’était pas en panne…

Puis petit à petit, les lumières s’éteignirent wagon par wagon. Puis au moment où il faisait tout noir, il y eut trois cris à la suite… Puis petit à petit, les lumières se rallumèrent wagon par wagon.

Le Pr.Bloc Boc revint peu de temps après que les lumières se soient allumées, il était terrifié. Car trois personnes étaient mortes …

Le train redémarra. Une heure plus tard, ils arrivèrent à Tripoglor.




Tripoglor
Ils allèrent à pied à l’entrée principale qui se situait en face de la gare. Ils entrèrent et des millions de bougies qui changeaient de couleurs se dressèrent au-dessus de leur tête. Il y avait trois grandes tables destinées aux trois groupes : Hermines d’Or, Araigare et Bullantum. Julia et James s’assirent à côté à la quatrième grande table réservée aux premières et deuxièmes années. (On peut rester plus de trois, mais il est obligatoire de rester deux ans). Puis sur l’estrade, un grand monsieur très vieux alla faire un discours :

- Bonsoir, à tous et à toutes. Je suis le directeur de Tripoglor, Mr.Glacent. Je vais vous annoncer une bonne et une mauvaise nouvelle. Commençons par la bonne : c’est que James Jones est parmi nous. Et la mauvaise, c’est que le Seigneur des Poussière Noires veut s’emparer de James Jones. Alors soyez tous prudents ! Je suis fier de vous présenter le nouveau professeur d’astrologie magique : le Pr.Bloc Boc.

Il n’y avait que Julia et James qui applaudirent.

- Comme normal, le Pr.Vêtard, le professeur des potions. Le professeur des créatures magiques : Pr.Minoussious et le directeur adjoint : MacGlor pour les sorts contre le mal.

(Le Pr. Minoussious était minuscule comme un pouce). Maintenant, chaque élève va mettre cette ceinture qui dira dans quel groupe vous partirez pour les premières années.

Gorges passa en premier et alla en Araigare et James avec Julia en Hermines d’Or.

- Alors que le festin commence ! dit Mr.Glacent

Alors un brouhaha de fourchettes et de couteaux tapotaient les assiettes vint à son tour. Puis à la fin du festin, tout le monde se dirigea dans leur chambre.

Julia et James prirent un couloir sombre puis un autre très illuminé.

Ils arrivèrent dans les chambres des Hermines d’Or. Ils commencèrent à dormir à leur lit qui était à leur nom.

Le lendemain, ils se réveillèrent vers six heures pour le cours d’astrologie magique.

Ils arrivèrent dans une très grande salle où il y avait sur le toit une galaxie avec la lune carrée et les planètes en pyramide.

Le Pr.Bloc Boc était assis sur son bureau en contemplant les élèves regardant le plafond.

- Bonjour, je suis le Pr.Bloc Boc d’astrologie magique. Aujourd’hui nous allons parler de la lune. Le fameux astromagicien Mr Guiguaton s’est rendu compte que la lune n’était pas ronde. Ouvrez votre livre page 3. James, vous allez lire le premier chapitre jusqu'à : « nous allons maintenant ».

Puis il commença :

- Mr.Guiguaton, le célèbre astromagicien a découvert que la lune n’est pas exactement ronde. Car la face cachée de la lune est carrée. Les Grotasses (personnes qui ne pratiquent pas la magie) ont une vision d’optique, donc se trompent.

Le mot lune vient de l’ancien sorcier Luna-Estita-Louquic, lit James

- Alors, dit le Pr.Bloc Boc, la Lune vient de l’ancien sorcier Luna-Estita-Louquic. Qui se dit en latin Lunae-Pix-Ombra et en notre langue, cela veut dire Lune-Poix-Ombre. Lisez la suite. Après vous partez en cours de potions.

Quelques heures plus tard, ils partirent tous pour le cours des potions.

Ils entrèrent dans la salle.




Les Galopardes
Dans un gros siège de cuir marron était assis le Pr.Vêtard. Il avait les cheveux très noirs et les avaient très longs, jusqu’aux épaules.

- Asseyez-vous, dit-il, ouvrez le livre pour la potion Magica Ourus. La potion consiste à voir dans la marmite la personne dont on a peur. Pour le premier cours, je vais le faire avec vous. Vous avez à côté de vous un bocal avec une grenouille enfermée. Il y a aussi un serpent Boa enfermé dans la cage. Je précise que Boa est un nom de serpent venant des Grotasses. Alors ils demandent dans le livre de mettre les yeux de la grenouille dans le bocal vide, puis trois gouttes de vinaigre dans le bocal, le serpent en entier. A part vous James, vous ne prenez que la tête.

Puis tout à coup, en même temps, de la fumée sort très rapidement de chaque bocal et chacun a une tête dans son bocal. James avait dans son bocal une tête chauve avec le nez plat, comme s’il avait percuté un mur. Et dessous, il y avait écrit :
Le Seigneur des Poussières Noires
- Alors James, qu’avez-vous vu ? demanda le Pr.Vêtard.

- Le Seigneur des Poussières Noires, répondit James.

- Il ne faut jamais dire ce mot ! Il faut dire Jean Glorc. Et vous Julia ?

- Le fils.

- Le fils de qui ? redemanda le professeur.

- Le fils de Jean Glorc.

- Assez pour aujourd’hui ! dit Pr.Vêtard en rapidité imbattable.

Alors chaque élève s’en alla en cours des créatures magiques.

C’était une pièce énorme avec du gazon au sol et le plafond était en verre pour que la lumière rentre dans la pièce pour ne pas avoir des bougies car les animaux magiques n’aimaient pas la lumière artificielle.

Le Pr.Minoussious était assis sur le fauteuil qui lui était dix fois trop grand :

- Entrez mes chers enfants. Vous voyez là une Galoparde. C’est un cheval croisé avec un taureau. Plutôt un corps de cheval et des cornes de taureau. Ses animaux magiques viennent de l’école de magie Karavayn. Cette Galoparde s’appelle Sola. Aujourd’hui, nous allons essayer d’en fabriquer une. Avec un sort pour fabriquer un taureau et un cheval et un autre sort pour les assemblés. Le premier sort est : Paradui-Descampes. Et le deuxième : Assembla-Descampes. A vous d’essayer James.

- Paradui-Descampes, Assembla-Descampes, dit James.

Puis une Galoparde apparaît.

- Maintenant, partez manger.

Donc tout le monde partit dans la grande salle du réfectoire.

James et Julia s’assirent à côté.

- Il me tarde de commencer le cours sur les sorts contre le mal, la força Julia.

Puis Mr.Glacent commença :

- Je vous donne à tous, ce petit téléphone. Car nous venons d’apercevoir le fils du Seigneur des Poussières Noires dans le sous-sol, ce matin. Et surtout, soyez tous prudents.

Ils finirent de manger et partirent pour le cours des sorts contre le mal.



Sept sorts de sécurité
Ils entrèrent dans la salle destinée. Le Pr.MacGlor était debout :

- Je vais vous apprendre sept sorts de sécurité. Commençons par la protection bulle. Il faut mettre la baguette magique sur soi. Dire Bullaton en faisant le tour de soi-même. Julia, essayez :

- Bullaton ! dit-elle.

Puis une bulle apparaît autour d’elle.

- A vous James, ordonna le Pr.MacGlor.

- Bullaton ! dit-il.

Idem que Julia.

- Bien James, bien. Vous aussi Miss Windy, complimenta Pr.MacGlor, maintenant le deuxième sort. Il consiste à faire enlever des mains de l’adversaire sa baguette magique. Faites des groupes de deux.

Gorges et James se minrent ensemble.

- Il faut dire Dégabluck ! essayez.

Puis le mot Dégabluck sortit de toutes les bouches. James réussit, Gorges et Julia autant que lui. Et tous les élèves réussirent ce sort.

- Le troisième sort : faire reculer et faire réduire en poussières son adversaire. J’ai apporté vingt mannequins. Donc chacun va réduire en poussière un mannequin. C’est le sort qu’utilise le Seigneur des Poussières Noires. Il faut dire Abrabracadabra. Allez-y.

Puis tout le monde dit Abrabracadabra. Le sort fut réussi à merveille.

- Le quatrième sort consiste à immobiliser l’adversaire. Regardez Gorges et James. James, vous allez envoyer le sort à Gorges. Il faut dire Immobilisia.

- Immobilisia ! lança James.

Puis Gorges ne pu plus bouger.

- Le cinquième est le contraire : redevenir mobile. Il faut dire tout simplement Mobilisia. Gorges, vous allez vous mobiliser.

- Mobilisia ! dit Gorges en pointant la baguette magique sur lui.

Puis il revint mobile.

- Le sixième sort consiste à se remettre le sang dans les veines. Il faut dire : Je jure que je souffre en se pointant la baguette sur soi. Voilà un mannequin, il saigne, faites le remettre le sang dans les veines, Miss Windy :

- Je jure que je souffre, dit-elle au mannequin. Puis le sang entra dans le mannequin.

- Très bien, c’est un sort très compliqué. Bravo Miss Windy, dit Pr.MacGlor, maintenant le dernier sort. Il consiste à faire de la lumière avec sa baguette magique. Il faut dire Lumax en faisant bouger sa baguette dans tous les sens. Je vous montre : Lumax, dit le professeur en bougeant sa baguette en tout sens, maintenant le cours est terminé.

Comme ce groupe n’avait plus de cours dans la journée, ils se rendirent dans leur chambre. James commença :

- J’ai reçu un message pendant le cours. Ca veut dire : viens au sous-sol.

- N’y va pas ! C’est un piège ! dit Julia.

Mais James partit, Julia était obligée de le suivre pour ne pas rester seule ; et une loi oblige à être au moins deux.

Ils s’y dirigèrent. Il n’y avait personne. Ils s’embrassèrent. Puis une voix commença :

- Commençons le combat, c’était Gorges, je suis le fils du Seigneur des Poussières Noires.

- Dégabluck ! commença Julia.

Mais Gorges ramassa sa baguette.

- Abrabracadabra ! lança-t-il.

- Viens à côté de moi Julia. Bullaton ! dit James, Immobilisia, Dégabluck, Abrabracadabra, Tutti (Tutti veut dire en même temps. Le Pr.MacGlor le lui avait dit à la fin du cours.)

Puis Gorges mourut car il était immobilisé, n’avait plus de baguette et mourut.

Ils remontèrent car ils devaient suivre un cours sur la vie des Grotasses.

  1   2   3   4   5

similaire:

© Groupe Composer, 2012, pour la présente édition iconRemarques sur la présente édition numérique

© Groupe Composer, 2012, pour la présente édition iconL'Assemblée nationale a voté, vendredi 21 octobre, lors de l'examen...
L'Assemblée nationale a voté, vendredi 21 octobre, lors de l'examen du projet de loi de finances un amendement présenté par le groupe...

© Groupe Composer, 2012, pour la présente édition iconCalendrier de la 1ère édition Février 2012 4

© Groupe Composer, 2012, pour la présente édition iconRapport d’activités Mednet 2012 Introduction Le Groupe Pompidou a...
«renforcer la réforme démocratique dans les pays du voisinage méridional» pour la période 2012-2014

© Groupe Composer, 2012, pour la présente édition iconLe rapport a été confié à Jacques Attali par le président de la République...
«Pour une économie positive» : téléchargez le rapport du groupe de réflexion présidé par

© Groupe Composer, 2012, pour la présente édition iconRésumé Ce guide présente les évolutions significatives de Microsoft...
«Word 2010» correspondant à un document au format iso 29500: 2008/ecma-376 Office Open xml 2ième édition pour la classe de conformité...

© Groupe Composer, 2012, pour la présente édition iconL’île aux femmes#1
«-Si on vous écoutait, pour être compréhensif, IL faudrait qu’on vous amène un groupe d’étalons pour assurer la reproduction. Mais...

© Groupe Composer, 2012, pour la présente édition iconRapport Une Région engagée dans la lutte contre le travail détaché...
«Lycée Hôtelier de l’Orléanais» pour le lycée professionnel Françoise dolto 180

© Groupe Composer, 2012, pour la présente édition iconCette conférence magistrale donnée lors de l’édition 2003 du Festival
«non serviam de la rébellion des anges déchus) qui, pour tromper les hommes et arriver à les retourner contre Dieu, en les ralliant...

© Groupe Composer, 2012, pour la présente édition iconProgramme d’amélioration du réseau routier local, édition 2012
«Sur les autres rues ou route» 2 du chapitre 5 du 91-180 relatif au zonage de la municipalité de Pointe-à-la-Croix








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com