Bizutage : Souffrance et humiliation Ils ont réussi leur concours de médecine, d'école de commerce ou d'ingénieurs. Malgré la loi de 1998, ils n'ont pas échappé aux rituels d'accueil. Témoignage








télécharger 7.44 Kb.
titreBizutage : Souffrance et humiliation Ils ont réussi leur concours de médecine, d'école de commerce ou d'ingénieurs. Malgré la loi de 1998, ils n'ont pas échappé aux rituels d'accueil. Témoignage
date de publication09.08.2018
taille7.44 Kb.
typeCours
l.21-bal.com > documents > Cours

Bizutage : Souffrance et humiliation

Ils ont réussi leur concours de médecine, d'école de commerce ou d'ingénieurs. Malgré la loi de 1998, ils n'ont pas échappé aux rituels d'accueil. Témoignage.


Officiellement, les actes de bizutage sont interdits et punis par la loi depuis 1998. A chaque rentrée pourtant, les petits nouveaux de classes préparatoires, d'écoles de commerce, d'ingénieurs ou de médecine sont mis à l'épreuve par leurs aînés. Les plaintes sont moins nombreuses, certains rites ont été allégés, mais les pratiques sont, dans les faits, plus souvent clandestines. Pis: les filières autrefois préservées (sciences politiques, lettres) adoptent à leur tour ces rituels de bienvenue pour le moins polémiques. Une journaliste de L'Etudiant a enquêté sur les nouveaux codes du bizutage. L'Express publie trois de ces témoignages. Eloquents, et troublants. 

"Les bizuteurs ont le pouvoir qu'on leur donne"

Anne*, bizutée en 2009 pendant sa deuxième année de médecine. 

"Le bizutage en médecine a lieu au cours de la deuxième année, une fois le concours réussi. Les pratiques sont très variables d'une fac à l'autre et d'une année sur l'autre. 

Dans mon cas, les étudiants de troisième année nous ont d'abord bizutés gentiment, de mi-septembre à début novembre: ils nous aspergeaient de peinture ou de farine à la sortie des cours. Les difficultés ont commencé pendant notre week-end d'intégration, le fameux WEI [prononcer woueille]... 

Nous avions rendez-vous dans une forêt en début de soirée. On savait que la nuit serait longue et, surtout, très sale. Par précaution, j'avais scotché mon K-way au niveau des poignets et de mes bottes en caoutchouc. Après nous avoir donné un surnom graveleux, les étudiants de troisième année nous ont fait participer à un parcours de santé, avec des énigmes et des épreuves de plus en plus gore. J'ai dû manger du poisson pourri avec des oignons crus et ramper dans des excréments. A 1 heure du matin, il faisait nuit noire, il pleuvait, j'avais froid, du ketchup plein les cheveux, j'ai failli pleurer. Mais j'étais avec mes copines, on avait eu notre concours... Je pouvais décider à tout moment de m'arrêter, mais je voulais tenir jusqu'au bout. 

Nous avons dormi sous des tentes, en tenue de combat, couvertes de boue et d'excréments 

Nous avons dormi sous des tentes en tenue de combat, couvertes de boue et d'excréments. Lever à 6 heures, bataille de farine et de peinture, gobage de Flamby et de blancs d'œufs et concours de pastis. Pour la scène finale, on nous a fait boire le "jus du carabin", un mélange d'alcools non identifié. Puis l'un après l'autre, nous devions embrasser une tête de cochon et nous agenouiller devant nos bizuteurs, pour être adoubés carabins. Le moment était solennel et j'étais super contente d'être arrivée au bout. Même si les épreuves sont parfois stupides, les bizuteurs ont le pouvoir qu'on leur donne." 
L’express.fr ; publié le 10/09/2010 à 12:30


similaire:

Bizutage : Souffrance et humiliation Ils ont réussi leur concours de médecine, d\La loi n° 2015-29 du 16 janvier 2015 relative à la délimitation des...
«Ils se sont réunis, les grands féodaux, et ils ont décidé tout en haut, dans un bureau le soir à l’Elysée, de laisser leur plume...

Bizutage : Souffrance et humiliation Ils ont réussi leur concours de médecine, d\Loi sur les services à l’enfance et à la famille
«renseignements non identificatoires» Renseignements dont la divulgation, isolément ou avec d’autres renseignements, ne révèlent...

Bizutage : Souffrance et humiliation Ils ont réussi leur concours de médecine, d\Règlement sur l'aide aux personnes et aux familles
«résidence d'accueil», «famille d'accueil» ont le sens que leur donne la Loi sur les services de santé et les services sociaux (chapitre...

Bizutage : Souffrance et humiliation Ils ont réussi leur concours de médecine, d\1usageS du numérique mise à jour juillet 2014
«Les élèves, témoigne une enseignante, ont apprécié ce travail qu'ils ont mené en groupe et en autonomie pour ce qui concerne le...

Bizutage : Souffrance et humiliation Ils ont réussi leur concours de médecine, d\Diagnostic de la gestion des déchets
«Eco-école», les élèves de première es ont mené une enquête sur la gestion des déchets au lycée. Pour cela, ils ont établi un questionnaire...

Bizutage : Souffrance et humiliation Ils ont réussi leur concours de médecine, d\Text 1: Adultes-adolescents: dialogue de sourds
«On sait que les adultes travaillent, qu’ils ont des soucis, mais ce qu’ils font vraiment précisément, ce qu’ils pensent, on n’en...

Bizutage : Souffrance et humiliation Ils ont réussi leur concours de médecine, d\Les treize règles de Martha : un décryptage à (ne pas) suivre…
«La première règle consiste à accepter le fait que certains individus n'ont littéralement pas de conscience. Pilule difficile à avaler...

Bizutage : Souffrance et humiliation Ils ont réussi leur concours de médecine, d\Recherche sur le site
«Les proverbes ont par eux-mêmes un prix assez grand pour pouvoir se passer de celui que leur prêterait un habile agencement. Ils...

Bizutage : Souffrance et humiliation Ils ont réussi leur concours de médecine, d\Rapport mensuel
«Dublin» qui impose aux demandeurs d’asile de déposer leur requête dans le pays par lequel ils ont pénétré en ue – la Grèce pour...

Bizutage : Souffrance et humiliation Ils ont réussi leur concours de médecine, d\L’islam ne force pas les non-musulmans vivant en pays musulmans...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com