Reglement des concours








télécharger 140.9 Kb.
titreReglement des concours
page4/6
date de publication07.08.2018
taille140.9 Kb.
typeCours
l.21-bal.com > documents > Cours
1   2   3   4   5   6

REGLAGE DES CONSTATEURS



ARTICLE 7 – L’heure officielle communiquée par l’Observatoire National doit seule servir pour régler les montres mères destinées au réglage des constateurs. La montre mère sera mise à l’heure officielle par le régleur du concours en présence d’un membre du bureau de mises en loges avant le réglage du premier constateur et sera de nouveau remise à l’heure de l’observatoire toujours en présence d’un membre du bureau de mise en loges ou de dépouillement avant la rentrée du premier constateur en vue du dépouillement. Si le concours dure plusieurs jours, la montre mère sera remise à l’heure officielle chaque jour avant la rentrée du premier constateur. La montre mère destinée au réglage des appareils doit être une montre de précision marquant les secondes et dotée d’un dispositif d’arrêt. Ce réglage n’est pas nécessaire avec l’emploi d’horloge électronique comportant la mise à l’heure automatique. Lors du réglage d’un constateur, le régleur inscrit sur une feuille dite de réglage, les nom et adresse de l’amateur, le numéro et la marque du constateur, l’heure de la constatation de réglage et le numéro du baguier de départ. Pour les appareils électroniques, lors des opérations de mise en loges et de dépouillement le module électronique doit être relié obligatoirement à une montre mère sauf si celle-ci est intégrée au système. Les mises à l’heure manuelles sont interdites. (CA du 15 mars 2014)

Les organisateurs ont la possibilité d’exiger une constatation de contrôle après réglage de l’appareil dans un délai qui ne peut être inférieur à 1 heure. Toutes ces inscriptions doivent être faites à l’encre ou au crayon indélébile ainsi que l’indication du jour et de l’heure de départ. Toutes ces indications seront obligatoirement inscrites sur un cahier, dit de réglage, tenu par le régleur. De même le régleur doit signer la bande et/ou apposer le cachet de l’association.

CONSTATATIONS



ARTICLE 8 – La constatation des pigeons se fait au moyen des appareils acceptés par la section sportive nationale, après avis de la commission dite « des constateurs ». Cette commission remet au début de chaque année, au président de la F.C.F., la liste des différentes marques d’appareils pouvant être acceptés ainsi que les caractéristiques des modifications et perfectionnements qu’ils doivent subir pour offrir de suffisantes garanties d’inviolabilité. La commission peut également agréer les systèmes électroniques à condition qu’ils offrent les garanties suffisantes. Les marques des constateurs agréés sont diffusées au cours de l’assemblée générale de la F.C.F., par la commission sportive nationale et sont publiées dans le bulletin national. Si d’autres appareils sont acceptés dans les concours, c’est sous la responsabilité de ceux qui les acceptent. Ceux qui ne figurent pas sur la liste des constateurs agréés par la F.C.F. seront refusés pour les concours fédéraux. Les scellés des appareils doivent être en plomb ou mieux en métal non malléable. Ils doivent être fortement serrés de manière à empêcher toute possibilité d’ouverture par glissement. Les pinces à plomb, particulières à chaque association, doivent imprimer d’une façon lisible. Les dispositifs en aluminium doivent être serrés avec une pince. Les numéros des scellés doivent être reportés sur le registre des réglages. Les glaces par où se fait la lecture des constatations (appareils à piqûres ou imprimeurs) doivent être :

  1. ou numérotées dans le verre, et ce numéro noté sur le registre de réglage,

  2. ou munies d’un papier numéroté et signé du régleur, papier collé sur la glace et à l’intérieur, et noté sur le registre de réglage.

Les couvercles des appareils doivent être munis d’équerres à l’intérieur, sauf pour ceux en matière moulée d’un seul bloc. Les cadrans des appareils à piqûres doivent être signés au dos et numérotés. Les rouleaux des appareils imprimeurs doivent être également signés par le régleur. Il devra être tenu compte des compteurs en usage sur certains appareils.

Nota : ce règlement a été élaboré en tenant compte d’une technique de constatation en pleine évolution – celui-ci évoluera en fonction de l’expérience et des problèmes rencontrés. Il a pour objet d’harmoniser la réglementation existante avec l’utilisation des nouveaux systèmes.


  • 1 – Les appareils des firmes BENZIG-ATIS, BRICON, TAURIS, MEGA-SYSTEM et UNIKON, sont autorisés sous réserve du choix du type d’appareil par les conseils d’administration de chaque région.




  • 2 – Les appareils doivent répondre aux critères du cahier des charges de la F.C.F. Il est conseillé d’équiper les installations d’une batterie.




  • 3 – Les bagues doivent générer un code secret ou recevoir ce code via l’antenne d’enlogement. Ce code doit changer à chaque enlogement. La bague caoutchouc n’est plus obligatoire si le pigeon possède une bague électronique.




  • 4 – Les antennes d’enregistrement seront placées à un endroit où le colombophile pourrait, s’il devait constater son pigeon selon la méthode traditionnelle, ôter la bague sans risque de laisser échapper son pigeon soit plus précisément à l’intérieur du pigeonnier ou du spoutnik.




  • 5 - La synchronisation du terminal se fait lors d’un enlogement avec la montre de la société et uniquement si le terminal ne contient plus de données d’enlogement ou de données de concours pour la société organisatrice.




  • 6 – Le dépouillement doit se faire au local après contrôle de la marche de l’appareil.




  • 7 – Les appareils sont dispensés de fermeture le soir en cas de concours non terminé.

  • 8 – L’utilisation de la bague chip possédant une mémoire de 192 bits est fortement recommandée.



Équipement minimum de l’amateur :

  • un calculateur

  • un module mémoire

  • un système d’alimentation plus une batterie

  • une antenne de réception



Equipement minimum des sociétés


  • un ordinateur

  • une antenne de mise en loges

  • un calculateur (pour Unikon)

  • un système d’alimentation

  • une imprimante

  • une montre-mère



Principes d’utilisation


En début de saison l’amateur vient au centre d’enlogement pour l’assemblage des bagues grâce au P.C. qui renseignera le module mémoire de l’amateur. Cette opération peut se faire également chez une personne habilitée mais la feuille d’encodage devra être stockée à la société de l’amateur. (CA du 15 mars 2014)

Pour un concours, l’amateur viendra avec ses pigeons munis de bagues électroniques ainsi qu’avec son module mémoire.

Il établira une feuille d’engagement avec éventuellement des mises. Si l’amateur ne remplit pas de feuille d’engagement, l’ordre de présentation sera pris en compte comme ordre d’inscription et le listing d’enlogement fera référence. (CA du 15 mars 2014)

Les opérations d’enlogement ne pourront se faire qu’en présence d’une personne habilitée (badge d’utilisation).

Les pigeons devront être présentés sur la trappe de mise en loges par une personne autre que le propriétaire du pigeon. Chaque numéro de bague matricule sera lu sur la bague et sa correspondance, à la fois sur la feuille d’engagement, et sur le terminal lors du passage du pigeon sur l’antenne.

Une nouvelle attribution pourrait être faite à ce niveau en cas de remplacement de bague chips.

Le module mémoire sera remis à l’heure à chaque enlogement.

La constatation du pigeon ne sera valable que si le module mémoire se trouve sur le calculateur. (sauf matériel exceptionnellement agréé par la Fédération Colombophile Française. Pour toutes les firmes sauf Tauris, l’heure de constatation devra être suivie de la mention « OK » pour pouvoir être considérée comme conforme. La firme Tauris mentionnant explicitement la non-conformité par un code erreur. (CA du 15 mars 2014)

Lors du dépouillement, après le contrôle de la marche de l’appareil par rapport à la montre mère, la liste des arrivées est imprimée. Le listing sera ensuite agrafé au rapport d’engagement

La libération des données ne peut se faire qu’après introduction d’un code secret de l’amateur.

En cas d’obligation de signalement d’une 2ème bague, l’amateur devra communiquer le numéro de cette bague par téléphone et rapporter ces bagues au centre d’enlogement.

1   2   3   4   5   6

similaire:

Reglement des concours iconCe modele de reglement vous est offert par kontestapp. Com créez...
«[titre du jeu concours]» (ci-après dénommé «le Jeu»), selon les modalités décrites dans le présent règlement

Reglement des concours iconReglement du jeu-concours «aide alimentaire : concours de recettes»

Reglement des concours iconArticle 2 – Acceptation du règlement / participation
«Société Organisatrice» organise un jeu-concours gratuit sans obligation d'achat s'intitulant «Concours Photo iDealwine sur Facebook»...

Reglement des concours iconReglement du jeu-concours en ligne moxi
...

Reglement des concours iconAutorisant au titre de l'année 2011 l'ouverture de concours externes,...
Atteinte de manière suffisamment grave et immédiate à un intérêt public, à la situation du requérant ou aux intérêts qu’il entend...

Reglement des concours iconRèglement du concours

Reglement des concours iconRèglement du Concours littéraire

Reglement des concours iconRèglement jeu-concours

Reglement des concours iconRèglement du jeu-concours

Reglement des concours iconArticle 3 : Conditions de participation au Concours
«Organisateur»), organise du 02/02/2015 à 10h00 au 13/03/2015 à 00h00, un jeu-concours gratuit sans obligation d´achat intitulé «Concours...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com