Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains








télécharger 469.48 Kb.
titreModule 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains
page6/12
date de publication01.02.2018
taille469.48 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

 

CROQUIS DE L’ACCIDENT 




Fait à : ……………………… 

Le : ………………………….. 

Signature :



PRINCIPES DIRECTEURS DE LA

PREVENTION DE LA MALVEILLANCE
Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains

Séance N°3 : Détection et prévention des actes malveillants : modes de dissuasion et d’intervention




1. Renseignement par une personne extérieure au service de sécurité

Réception des appels d’alerte interne
Pour entamer les procédures nécessaires et provoquer une intervention sûre et rapide, la réception du message d’alerte devra être la plus précise possible, afin de déterminer quelles sont les actions à entreprendre et les moyens à mettre en œuvre.
Il est judicieux de noter lors de la réception de l’appel les éléments qui peuvent permettre d’identifier l’appelant afin de lutter contre les appels non fondés (canular, farce ).

  • Nom

  • L’heure

  • Service

  • Bureaux

  • N° de contre appel

  • N° qui apparaît sur l’afficheur

  • De proposer un contre appel pour vérification


On utilisera la même méthode pour retransmettre le message aux services extérieurs de secours

Pour être complet un message d’alerte doit toujours répondre aux questions :

  • Qui ?

  • Où ?

  • Quoi ?

  • Quand ?

  • Comment ?

  • Combien ?

2. Surveillance générale humaine

Principaux métiers de la Sécurité / Surveillance humaine





L’AGENT DE SECURITE
Sa fonction est d’assurer la sécurité des biens meubles et immeubles ainsi que celle des personnes qui sont liées directement ou indirectement à la sécurité de ces biens (art. 1 de la loi 83-629). Son travail consiste principalement en des missions d’accueil et de contrôle d’accès, de ronde de surveillance, de contrôle du respect des consignes de sécurité du site, d’intervention de première urgence, d’alerte et de guidage des équipes de secours, de rédaction des rapports d’événements ou d’activité.








L’OPERATEUR EN TELESURVEILLANCE
C’est un agent de sécurité qui travaille dans une station centrale de réception des alarmes. Il doit s’assurer de la réception et du traitement des informations reçues et de l’application des consignes définies. Il travaille dans un service de télésurveillance et/ou de permanence opérationnelle assurant la réception des alarmes. Ses missions consistent principalement à traiter les informations reçues, à déclencher l’intervention des personnes habilitées et appeler les services compétents, à effectuer le suivi des rondiers intervenant au cours de leurs missions et à s’assurer du retour à la normalité de fonctionnement.








LE CONDUCTEUR DE CHIEN DE GARDE OU DE DEFENSE
C’est un Agent de Sécurité qui doit s'attacher à constituer une véritable équipe "Homme-Chien" dans le cadre de ses missions de Prévention et de Surveillance. Son travail consiste à assurer la protection des biens et/ou des personnes sur un secteur géographique déterminé en utilisant ses qualités professionnelles combinées avec les compétences cynotechniques de son chien. L'action du chien, exclusivement préventive et dissuasive, apporte également un aspect sécurisant pour le Conducteur effectuant des rondes, des interventions, des interpellations avec éventuellement garde d'un individu suspect. Le chien est l'auxiliaire du Conducteur dans l'exercice de ses missions









LE RONDIER INTERVENANT
C’est un agent de sécurité dont le travail principal consiste à effectuer des rondes de surveillance en véhicule pour assurer la prévention des malveillances et des risques facilement détectables tels que l’incendie ou l’intrusion. Son travail consiste également à intervenir pour effectuer une levée de doute dans le cadre de missions de télésécurité, à détecter l’origine de l’alarme, à prévenir ou faire prévenir les services ou personnes concernées, à procéder aux actions de sauvegarde adaptées et assurer la continuité de la protection du site, à rendre compte de sa mission.








L’AGENT DE PREVENTION DES VOLS
C’est un agent de sécurité qui participe à un travail de surveillance dans les établissements recevant du public dont l'activité essentielle est la vente, en vue d'éviter les vols, les attentats et les actes de malveillance. Son activité s'exerce à l’intérieur de l'établissement. Il exerce une mission de contrôle effectuée au niveau des accès du magasin et des terminaux de paiement, ainsi qu’une mission de surveillance préventive des vols qu’il effectue au niveau de la surface de vente. Il peut procéder à l’arrestation de présumés délinquants conformément aux dispositions de l'article 73 du Code de Procédure Pénale. Il rend compte immédiatement de ses constatations à la direction de l’établissement et rédige un rapport sur ses interventions.








L’AGENT DE SECURITE INCENDIE CERTIFIE : SSIAP
C’est un agent de sécurité chargé de la prévention incendie dans un établissement répertorié exigeant l’intervention des secours extérieurs avec des moyens adaptés. Les bâtiments concernés sont les Etablissement Recevant du Public (ERP) et les Immeubles de Grande Hauteur (IGH). L'arrêté du 2 mai 2005 a remplacé les agents ERP et IGH en SSIAP 1, 2 et 3. Ses principales missions consistent à effectuer des rondes techniques et préventives, à veiller au respect de la réglementation ainsi qu’au bon fonctionnement et à l’entretien du matériel et des moyens de secours, à recenser les dysfonctionnements identifiés, à participer aux interventions sanitaires et de lutte contre l’incendie.




3. Les différentes rondes

  • Ronde d’ouverture

  • Ronde de fermeture

  • Patrouille

C’est une technique qui consiste à surveiller un secteur déterminé à l’intérieur d’une propriété ou d’un bâtiment. Les déplacements à l’intérieur du secteur librement à l’initiative des gardiens.

La patrouille, comme la ronde, a pour but d’exercer une mission de prévention et d’intervention en cas d’anomalie constatée.

La patrouille, par sa mobilité et l’imprévisibilité de ses mouvements, est particulièrement recommandée pour détecter les intrusions ou les actes de malveillance.

L’organisation de la patrouille implique le découpage préalable de l’ensemble de la zone à surveiller en secteurs géographiques, avec l’indication pour chacun de ces secteurs des points sensibles.



  • Garde statique avec ou sans chien

Garde statique

La garde statique consiste à mettre à la disposition du client un agent qualifié, en permanence dans l'entreprise, afin d'en filtrer les accès ou de contrôler par rondes régulières, de jour comme de nuit, le bon fonctionnement des installations techniques, de la climatisation, de la chaudière et autres équipements nécessitant une surveillance particulière.

L'agent de garde statique, détecte les anomalies, quelles qu'elles soient. Il intervient en application des consignes, dans les entrepôts ou banques contenant des stocks coûteux.

Agent cynophile :

L'agent et son chien forment l'un des binômes les plus dissuasifs contre la malveillance, particulièrement adapté aux sites dit à risques ou de grande superficie.

En effet, grâce aux facultés de détection du chien, ce duo permet une intervention beaucoup plus rapide donc plus efficace et mieux adaptée aux situations où les perceptions humaines ne suffisent plus.

Le maître chien

La fonction de Maître Chien, appelé aussi Agent Cynophile de Sécurité Privée, a pour vocation de former un binôme se composant d'un agent de sécurité et d'un chien de type Défense.

Ce binôme soulève un vif intérêt auprès de notre clientèle. Le chien ayant la particularité d'entendre, de voir et de sentir en permanence ce que l'homme ne peut ou ne sait pas faire.

Le service d'un agent cynophile est requis essentiellement dans le but d'accroître la prévention.

Que ce soit en service de surveillance statique ou mobile, la présence d'agents accompagnés de chiens s'avère être une arme redoutable tant au point de vue de la prévention que de l'action.

Idéal pour la protection de grandes zones, le chien est rapide, intuitif et détecte la moindre présence. En cas d'intervention, le chien est apte à adopter une attitude agressive et mettre l'agresseur en difficulté sur simple ordre de son maître.

4. Mise en place de contrôles (cf. module 2-2 Séance 4)

Pour prévenir les actes de malveillance, la mise en place de contrôles est un moyen à prendre en compte.

  • Le contrôle d’accès des personnes

Il a pour objet de ne pas laisser pénétrer à l’intérieur de l’établissement que les seules personnes autorisées :

  • les membres du personnel munis d’une autorisation nominative avec photo et (ou) d’un badge qu’ils doivent porter d’une façon apparente ;

  • les fournisseurs et clients habituels peuvent être munis de laissez-passer à durée temporaire ;

  • les visiteurs, eux, sont invités à décliner leur identité, et à indiquer la personne qu’ils souhaitent rencontrer. Après accord de celle-ci, un laissez-passer provisoire (ou un badge), établi par le chef de poste, leur est remis ;

  • les visiteurs sont ensuite accompagnés par un gardien ou un huissier au service destinataire.

Ces mesures de sécurité peuvent être plus ou moins rigoureuses suivant l’établissement ou les périodes. C’est ainsi que, dans certains cas, les visiteurs doivent remettre leur pièce d’identité au poste de surveillance, pendant leur présence dans l’établissement (entreprise travaillant pour la Défense Nationale par exemple, usine atomique, etc.).

La nuit et pendant les heures de fermeture de l’établissement, toute entrée de personne, même si celle-ci est munie d’un laissez-passer permanent, et même s’il s’agit du directeur général, fait l’objet d’une mention sur le livre journal. Il doit en être de même pour toute sortie après l’heure de fermeture légale, d’un membre de personnel.


SYSTEME SOUVENT ASSIOCIE AU FILTRAGE ET SUIVIT NOMINATIF DU PERSONNEL OU VISITEURS PILOTE PAR ORDINATEUR ET COUVERT PAR LA VIDEOSURVEILLANCE


PORTILLON D’ACCES FERME

PORTILLON D’ACCES OUVERT APRES UTILISATION DU BADGE


BADGE

D’ ACCES




  • Le contrôle des marchandises

En principe, toute livraison ou expédition de marchandises fait l’objet d’un bon de livraison établi au moins en trois exemplaires.

Le bon de livraison indique :

  • la date de l’expédition,

  • la référence de la marchandise,

  • les quantités livrées (nombre ou poids),

  • les noms et adresse du destinataire.

Le contrôle des entrées et des sorties de marchandises à bord de camions est particulièrement difficile, à moins de tout vider et de tout compter, ce qui n’est possible qu’en cas de fraude manifeste.

La technique appliquée consiste :

  • à noter systématiquement les entrées et sorties des véhicules,

  • à vérifier avec attention les bons de livraison,

  • à surveiller les allées et venues des camions à l’intérieur de l’établissement,

  • à assister, de temps à autre, au chargement ou déchargement des véhicules,

  • à comparer, si l’entreprise dispose d’une bascule, le poids des marchandises portées sur le bon de livraison avec celui enregistré à l’arrivée ou au départ.

Exemple de contrôle de marchandises :



  • Le contrôle des véhicules

Tout véhicule autorisé, soit à titre permanent (véhicule de service ou appartenant à des membres du personnel), soit à titre temporaire (visiteurs), à pénétrer à l’intérieur de l’établissement doit être enregistré à l’entrée et à la sortie.

Cette consigne peut être plus ou moins stricte suivant les établissements et l’emplacement des parcs de stationnement. Un laissez-passer nominatif peut être délivré pour chaque véhicule.

5. Mise en place des procédures

Elément essentiel de l’organisation et de la coordination du travail de l’agent de sécurité privée A2SP :

  • mise à disposition du matériel, information sur son fonctionnement et son utilisation dans le cadre professionnel

  • mise en place des éléments inhérents aux divers contrôles effectués par l’A2SP

  • mise en place des consignes diverses

  • mise à disposition des informations essentielles pour la bonne marche des opérations

  • horaires et conditions des contrôles d’accès

  • horaire et itinéraire des rondes

  • modalités des procédures d’intervention

  • tous les démarches ponctuelles/ contrôles inopinés favorisant la sécurisation maximum du site.

  • mode opératoire des contrôles / rondes / passage des informations / interventions / et informations des service de secours publics

  • les supports nécessaires au suivit et pointages des opérations effectuées

6. Les rondes doivent être organisées de façon à ce que les points névralgiques / sensibles / vulnérables soit régulièrement visités et contrôlés

Le nombre et la situation des points névralgiques / sensibles / vulnérables et des points dangereux en ce qui concerne l’incendie, et des points névralgiques, sensibles en ce qui concerne les attaques dirigés vers l’entreprise, les intrusions et les vols.
Les points névralgiques sont ceux dont la destruction ou l’arrêt handicaperait gravement l’activité de l’établissement (exemple : la centrale électrique).
Les points dangereux sont ceux où existe un danger permanent inhérent à leur fonction même (exemple : atelier de peinture).
Les points sensibles sont ceux qui sont les plus convoités par les voleurs ou les espions (exemples : magasin de pièces détachées, salle de coffres, bureaux d’études).
Certains points peuvent, d’ailleurs, présenter ces différentes caractéristiques dont le classement est particulier à l’activité de chaque entreprise.


  • L’Itinéraire de la ronde devra donc prendre en compte les lieux suivants :

  • Pour l’incendie : les chaufferies, les ateliers à feux continus, les sous-sols et les combles, les dépôts de marchandises, les dépôts d’archives, les stocks de combustible, les salles informatiques

  • Pour l’intrusion et le vol, les points sensibles ci-après :

  • les voies d’accès (portes, vasistas, égouts, gaines de ventilation, plafonds, planchers)

  • les magasins de pièces détachées

  • les salles contenant des caisses ou des coffres

  • les réservoirs de carburants

  • les centres informatiques

  • Les bureaux d’études et les salles d’archives


La surveillance d’une entreprise nécessite la construction de plusieurs itinéraires de ronde, dont les parcours doivent couvrir la totalité de la surface à protéger. Certains parcours peuvent se croiser aux points jugés les plus vitaux, afin de multiplier leur contrôle.
Les itinéraires doivent être conçus de manière à surveiller :

  • l’enceinte de l’entreprise

  • la totalité de l’entreprise (locaux, aire de stockage, voies de circulation, etc.)

  • l’intérieur des bâtiments

7. Consignes particulières d’intervention

a) En cas d’intrusion, des consignes particulières sont établies par chaque entreprise

Ces consignes varient suivant :

  • la nature des biens à protéger,

  • le nombre de gardiens disponibles,

  • la proximité plus ou moins grande des services de Police et de Gendarmerie,

  • les moyens de liaison existant,

  • le moment de l’intrusion (jour ou nuit – période d’ouverture ou de fermeture de l’établissement).

b) En dehors des consignes propres à chaque entreprise, les consignes générales ci-après sont conseillées :

1- Informer immédiatement le poste central de surveillance et éventuellement la société de surveillance dont on dépend.

2- Se mettre en situation psychologique orange.

3- Attendre le renfort d’un collègue avant de continuer sa ronde ou l’arrivée de la Police (ou de la Gendarmerie) en cas d’intrusion.

4- Si l’APS est seul dans l’établissement, n’agir que sur instruction du responsable de sécurité, et se montrer extrêmement prudent (situation rouge).

5- Si le cambriolage est manifeste, préserver les traces ou indices.

Lorsque l’intrusion est détectée à distance par un moyen électronique, les consignes ci-après s’appliquent :

1- Envoyer sur place 1 ou 2 gardiens pour vérifier les causes de l’alarme ou la réalité de l’intrusion.

2- Si l’intrusion est confirmée :

  • alerter la Police ou la Gendarmerie et le responsable de sécurité,

  • approcher des lieux en silence,

  • surveiller et garder les issues du local,

  • ne pas pénétrer à l’intérieur,

  • n’intervenir qu’avec le concours des forces de l’ordre.

PRINCIPES DIRECTEURS DE LA PREVENTION DE LA MALVEILLANCE

1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains iconLa maîtrise du comportement du matériel passe par la connaissance de la F. M. D. S
«aptitude d’un bien, sous les aspects combinés de la fiabilité, maintenabilité et de l’organisation de maintenance, à être en état...

Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains iconModule e – Prévention du tabagisme, de l’alcoolisme et de la toxicomanie
«high», à l’achat, à la préparation ou à la prise de drogues, qui peuvent avoir des conséquences graves sur leur vie ou sur celles...

Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains iconModule de Mme Poirel au sem 4 (éco d’entreprise)  idée : pour créer...

Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains iconAdresse : 3rue Grande
«loi mop», relative à la maîtrise d’ouvrage publique et à ses rapports avec la maîtrise d’œuvre privée, et du décret n° 93-1268 du...

Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains iconMarche public de maîtrise d’Œuvre
«offre pour la mission de maîtrise d’œuvre relative à la réhabilitation et l'aménagement d'un logement communal» et portera la mention...

Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains iconConseil Régional de Tourisme Région Guelmim Es Smara Portail crt
«Monumentale» du patrimoine, alors que les critères normatifs actuels universellement reconnus intègrent des aspects immatériels...

Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains iconConseil Régional de Tourisme Région Guelmim Es Smara Portail crt
«Monumentale» du patrimoine, alors que les critères normatifs actuels universellement reconnus intègrent des aspects immatériels...

Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains iconUne rupture idéologique, un recul judiciaire
«pôle prévention citoyenneté» à Mulhouse sur la prévention de la délinquance juvénile

Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains iconRelative à la prévention de la délinquance
«sécurité publique», sont insérés les mots : «et de prévention de la délinquance»

Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains iconL’outil d’auto-diagnostic pour une prévention détection
«Jeudis de la Prévention» : le Face à Face. Des entretiens gratuits et confidentiels au service des chefs d’entreprise








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com