Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains








télécharger 469.48 Kb.
titreModule 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains
page2/12
date de publication01.02.2018
taille469.48 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

46 % des accidents



CONNAITRE OÙ DANS L’ENTREPRISE ?

LES CAUSES ? (Souvent l’objet de la négligence) 

  • Magasin - Matériel défectueux

  • Cour de vente - Absence de protection

  • Parking - Mauvais marchandisage

  • Mauvaise utilisation du matériel / Effet du vent

ATTEINTES (par négligence) A LA SANTE 

PREVENTION 

  • Contusions - Entretien du matériel

  • Blessures - Respect des consignes et règles de stockage

  • Fractures - Respect des consignes et règles d’utilisation du matériel 

  • Décès - Balisage

  • Traumatismes - Fixation du matériel ayant une prise au vent 

  • Ecrasement

Le risque d’accident corporel causé par un objet en mouvement accidentel existe dans les surfaces d’exposition des marchandises ou dans tout autre endroit accessible au public (magasin, vente extérieure, parking). Cette cause représente 46% des accidents corporels. 

  • Les causes d’accident  

Le risque majeur résulte de la chute de matériels ou de produits mal entreposés (racks non fixés, broches ou tablettes dépassant dans les allées, produits en équilibre ou mal stockés, palettes non filmées et stockées en hauteur, piles de peinture chargées sans séparation). 

Un mauvais merchandising peut aussi entraîner quelques accidents corporels (exposition de produits en saillie dans l’allée, chutes de produits lourds stockés en hauteur…). 

Il en va de même pour la mauvaise utilisation de chariots mis à la disposition des clients (utilisation de chariots bricolage pour transporter des panneaux de bois, chariots trop chargés : ex. carrelage…), et le bon entretien de ces matériels.

  • La prévention de ces risques d’accidents / incident / incendie peut passer par les rondes et le contrôle régulier de :

  • la fixation du matériel exposé,

  • un bon respect des normes de stockage (caillebotis, fixations des racks, marquage au sol des zones de stockage…),

  • un marchandising bien étudié (aucun produit en saillie, les produits lourds en bas des rayons…),

  • la limitation de gerbage des palettes des sacs de poudre (ex. ciment) à deux unités et la matérialisation au sol d’une zone d’enlèvement de marchandises

  • un balisage des zones et des produits à risque (marquage au sol des zones de stockage, panneaux proposant aux clients de se faire aider pour le transport d’un produit lourd…)

  • un entretien régulier du matériel et un contrôle systématique par un organisme agréé selon les termes de la législation.

  • Respect des zones fumeurs

  • Respect des règles de travaux par points chauds (permis de feu)

Les produits lourds (barbecues, fontaines, plaques de cheminée…) souvent exposés sans scellement, et donc instables, devront être protégés par tous moyens (exemple : barrières de sécurité, scellement…). Les produits lourds excédant 50 kilos et exposés en hauteur devront être sécurisés ou couchés au sol. Une information précisant le danger d’une manipulation de ces produits, devra apparaître clairement à proximité. Il convient de réserver la manutention d’objets lourds au seul personnel du magasin et veiller au chargement sécurisé (rondes et contrôles réguliers) des chariots (marchandises stables).

Des chariots adaptés au transport de panneaux de bois seront mis à la disposition des clients. Le personnel du magasin et le service sécurité veilleront à leur bonne utilisation.

2.2 – Chutes de plein pied 

30 % des accidents


CONNAITRE OÙ DANS L’ENTREPRISE ?

LES CAUSES ? (Souvent l’objet de la négligence) 

  • Magasin - Mauvais état des sols

  • Cour de vente - Sols glissants

  • Parking :

    • Encombrement des allées

    • Podiums en saillie 

    • Eclairage insuffisant  

    • Utilisation de moyens d’accès en  hauteur

MAITRISER LA NEGLIGENCE C’EST LIMITER LES ATTEINTES A LA SANTE PAR LA PREVENTION 

  • Contusions - Entretien et nettoyage des sols

  • Blessures - Rangement des rayons

  • Fractures - Aménagement de l’entourage des podiums  

  • Luxations - Optimisation de l’éclairage

    • Sablage des extérieurs en cas de gel 

    • Mise à disposition de l’essuie-tout pour les clients 

    • Interdiction de l’utilisation par les clients des moyens d’accès en hauteur 

Les chutes constituent une cause importante d’accidents survenant à la clientèle, en représentant 30 % des cas observés. 

Les chutes peuvent survenir sur toutes les surfaces accessibles au public, à l’entrée du magasin, en surface de vente couverte ou externe, sous un chapiteau, sur le parking... 

  • Les causes des accidents

Les causes les plus fréquentes d’accidents sont liées au mauvais état des sols (creux, bosses, trous) et à la présence occasionnelle au sol d’objets (câbles électriques, films, cerclages, produits en attente de mise en rayon…). Les surfaces peuvent également être rendues glissantes (présence d’huile, de sciure, d’eau…, de verglas à l’extérieur). Du papier absorbant pourra être mis à la disposition de la clientèle pour nettoyer les traces de tous les liquides renversés. On veillera dans tous les cas à un bon entretien et nettoyage des sols par le personnel du magasin. 

Avant l’ouverture du magasin, le service de sécurité en relation avec le responsable vérifiera

le bon dégagement des allées. 

L’encombrement des allées de circulation par des objets, des matériels qui ne devraient pas s’y trouver est également une cause de chutes. Les mêmes risques peuvent être occasionnés par la saillie présentée par des podiums. Les conséquences pour les clients, peuvent être des contusions, des luxations ou des blessures voire des fractures. 

Un éclairage insuffisant ne permet pas toujours à la clientèle, notamment pour la plus âgée, de distinguer tous les obstacles présents sur leur chemin. Une optimisation de l’éclairage est à rechercher constamment ; les néons grillés seront signalés et changés rapidement et sans attendre qu’un nombre important soit à remplacer. 

Certains clients n’hésitent pas à utiliser les moyens d’accès à hauteur, échelles, escabeaux, pour accéder aux rayonnages supérieurs, multipliant ainsi les risques de chutes. Ces matériels devront être en permanence rangés (rondes de contrôles) de telle sorte qu’ils soient inaccessibles au public. Leur utilisation par des personnes extérieures au magasin devra être proscrite au moyen de panneaux ou de bandes. 

  • La prévention de ces risques

Les précautions et la lutte contre la négligence sont de tous les instants, et passent d’abord par une stricte discipline dans le dégagement de toutes les aires de circulation. Elles passent aussi par une organisation et un contrôle rationnel du travail lors des rondes. Ainsi l’employé qui procède aux réassorts d’un rayon ne prendra en réserve que ce qu’il peut placer immédiatement dans le linéaire. 

Bien entendu, seront signalés les anomalies (main courante et compte rendu) et assurés l’entretien, le nettoyage et la remise en état immédiate des sols défectueux. En hiver, les extérieurs soumis au gel devront être sablés à titre préventif et une attention particulière sera de mise afin d’éviter tous les ruissellements intempestifs. 

L’entourage des podiums devra être aménagé afin de ne jamais laisser en place une arête franche. Une signalisation visuelle colorée devra différencier le podium du reste de l’allée. 

Enfin, une vigilance particulière devra être observée lors des rondes sur tous les petits objets, clous, vis et autres accessoires métalliques traînant sur le sol. Ils peuvent facilement traverser les semelles.

2.3 – Automatismes d’accès 
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains iconLa maîtrise du comportement du matériel passe par la connaissance de la F. M. D. S
«aptitude d’un bien, sous les aspects combinés de la fiabilité, maintenabilité et de l’organisation de maintenance, à être en état...

Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains iconModule e – Prévention du tabagisme, de l’alcoolisme et de la toxicomanie
«high», à l’achat, à la préparation ou à la prise de drogues, qui peuvent avoir des conséquences graves sur leur vie ou sur celles...

Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains iconModule de Mme Poirel au sem 4 (éco d’entreprise)  idée : pour créer...

Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains iconAdresse : 3rue Grande
«loi mop», relative à la maîtrise d’ouvrage publique et à ses rapports avec la maîtrise d’œuvre privée, et du décret n° 93-1268 du...

Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains iconMarche public de maîtrise d’Œuvre
«offre pour la mission de maîtrise d’œuvre relative à la réhabilitation et l'aménagement d'un logement communal» et portera la mention...

Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains iconConseil Régional de Tourisme Région Guelmim Es Smara Portail crt
«Monumentale» du patrimoine, alors que les critères normatifs actuels universellement reconnus intègrent des aspects immatériels...

Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains iconConseil Régional de Tourisme Région Guelmim Es Smara Portail crt
«Monumentale» du patrimoine, alors que les critères normatifs actuels universellement reconnus intègrent des aspects immatériels...

Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains iconUne rupture idéologique, un recul judiciaire
«pôle prévention citoyenneté» à Mulhouse sur la prévention de la délinquance juvénile

Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains iconRelative à la prévention de la délinquance
«sécurité publique», sont insérés les mots : «et de prévention de la délinquance»

Module 1 : Maîtrise de la prévention : aspects humains iconL’outil d’auto-diagnostic pour une prévention détection
«Jeudis de la Prévention» : le Face à Face. Des entretiens gratuits et confidentiels au service des chefs d’entreprise








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com