Notes de cours du thème nº 2 I. Habitudes et programmations








télécharger 19.16 Kb.
titreNotes de cours du thème nº 2 I. Habitudes et programmations
date de publication05.06.2017
taille19.16 Kb.
typeNote
l.21-bal.com > droit > Note
LA PENSÉE (sa source, ses effets, son utilisation et sa maîtrise)

NOTES DE COURS DU THÈME Nº 2


I. HABITUDES ET PROGRAMMATIONS


Jules PAYOT décrit l'habitude de la façon suivante :


" Le moyen capital d'arriver à la maîtrise de son énergie, c'est de ne jamais s'endormir sans fixer la tâche exacte que l'on doit effectuer le lendemain. Le matin au réveil on saisit brusquement son esprit, sans lui donner le temps de se distraire.Rien ne se perd dans notre vie psychologique: la nature est un comptable minutieux. Nos actes les plus insignifiants en apparence, pour peu que nous les répétions, forment avec les semaines, les mois et les années, un total énorme qui s'inscrit dans la mémoire organique sous forme d'habitudes indéracinables. "

Nous avons implanté dans nos vies trois nouvelles habitudes :


  • LA CONCENTRATION SUGGESTIVE: Avant de s'endormir on repasse dans son esprit le déroulement de sa journée, en commençant par le moment qui a précédé notre coucher et remontant jusqu'au moment où on s'est levé.




  • LA PROGRAMMATION DU SOIR: Immédiatement après on visualise toutes les actions qui se dérouleront le lendemain. On vit son déjeuner; on voit les habits que l'on mettra; on vit avec impatience ce que l'on fera au travail; on vit les joies qui nous attendent en rentrant à la maison.




  • UTILISATION DE L'ÉTAT ALPHA : Chaque fois que le besoin s'en fait ressentir. L'acte volontaire sciemment et librement résolu après délibération est la manifestation la plus haute de notre activité. L'effort qu'il exige nous donne, dans toute sa plénitude, le sentiment de notre existence et de notre puissance.



Les effets les plus généraux de cette transformation de l'activité réfléchie en habitude sont les suivants :

  • Tout acte habituel s'exécute d'une façon rapide, facile et sûre;

  • Tout acte habituel tend à échapper de plus en plus à la conscience;

  • Toute impression habituelle tend à n'être plus ni remarquée ni même sentie.



Ces trois lois sont d'une importance capitale au point de vue pédagogique, car elles nous montrent les avantages et les inconvénients de l'habitude dans la vie pratique. En vertu des lois générales de l'habitude, notre présent et notre avenir sont dans une large mesure soumis à notre passé. Mais alors cessons-nous d'être libres parce que nous contractons des habitudes? Oui dans une certaine mesure, si ces habitudes ont été imposées par l'extérieur. Non, quand nous nous les sommes données volontairement à nous-mêmes.


En nous accoutumant à suivre une certaine ligne de conduite, nous arrivons à nous créer une nouvelle personnalité, par l'utilisation de cette même loi de l'accoutumance. Voici ce qu'il faut faire :

Écarter de sa pensée l'idée de l'acte dont on veut perdre l'habitude, ou au contraire lui présenter fréquemment la nouvelle habitude que l'on désire adopter;



Il faut ménager le temps nécessaire sans prétendre réformer du premier coup une habitude;




Il faut opposer une habitude à une autre habitude, de telle sorte que ce qu'on ne faisait d'abord qu'au prix d'un effort volontaire et réfléchi s'accomplisse presque spontanément par la suite.


Les habitudes mentales ne s'acquièrent progressivement qu'à la suite d'essais plus ou moins fructueux. Cela nécessite du temps et de l'application, mais la réussite finale ne fait aucun doute.

Pour réussir, il nous faut respecter les six principes suivants :

FOI : croire en nos possibilités;


DISCIPLINE LIBREMENT CONSENTIE : indispensable pour nos nouvelles habitudes;


ACTION : vivre nos nouvelles habitudes;



PERSÉVÉRANCE : le succès suit la dernière étape de notre méthode;



L'INITIATIVE : l'homme d'action mène les autres par son irrésistible ascendant;



L'AUTO-CRITIQUE : les modèles d'évaluation donnés dans la section pratique peuvent nous y aider.



II. ENTRAINEMENT PSYCHO-PHYSIOLOGIQUE
Il a pour but de nous fortifier physiquement et mentalement. Nous devons apprendre à devenir moins sensible et moins influençable. La discipline du corps conduit à la maîtrise de l'esprit. Nous citerons sept moyens qui peuvent être mis en pratique facilement
La relaxation

La concentration suggestive

La programmation du soir

L'utilisation de l'état

La respiration forcée

L'auto-suggestion

Le Yoga

Lorsqu'une personne jouit d'une parfaite santé physique et morale, on dit qu'elle est bien équilibrée. Notre préoccupation constante doit être de conserver ou de rétablir notre équilibre psycho-physiologique en tenant compte de l'interdépendance entre toutes les fonctions et toutes les facultés humaines. Les exercices cités précédemment sont conseillés, car ils contribuent à augmenter notre puissance physique, mentale et sexuelle, et à entretenir l'impression de santé et de jeunesse.


III. ÉLÉMENTS A CONTROLER

Contrôler sa nourriture : elle doit être saine, variée et tonique. Il faut alterner les légumes verts et les légumes secs, consommer de façon équilibrée des viandes rouges grillées (elles sont plus digestibles et possèdent sous un petit volume un grand pouvoir nutritif), des poissons (aliment très sain), des vitamines (elles se trouvent en abondance dans les fruits) et des fibres alimentaires.

Éviter l'abus de tous les excitants : alcool, café, narcotiques, drogues et médicaments. Les boissons fortes donnent momentanément un coup de fouet, qui est malheureusement suivi d'une dépression très préjudiciable aux personnes de grande sensibilité. Le vin peut être conseillé aux personnes adultes, lorsqu'il est consommé à doses raisonnables, c'est-à-dire en faisant varier la ration en fonction de l'âge et du travail musculaire auquel on se livre.

Habitude de l'hydrothérapie : les bains de courte durée, les douches et les ablutions d'eau légèrement tiède constituent un excellent tonique pour le système nerveux. La nécessité de l'eau est indiscutable. Le corps doit être tenu dans un état de propreté méticuleuse. Les bains d'eau de mer favorisent l'harmonie du corps et l'équilibre psycho-physiologique. La natation constitue l'un des meilleurs exercices pour l'entretien et le développement de tous les muscles du corps.

L'aération : Les bienfaits de l'aération se font rapidement sentir. Il est excellent de dormir la fenêtre ouverte (hiver comme été), d'aérer la pièce où on travaille, d'établir son bureau aux étages supérieurs. Il faut prendre également l'habitude de respirer par le nez, ce qui retient les impuretés, tamise et réchauffe l'air. Les exercices respiratoires favorisent l'acquisition de l'énergie et de l'audace. On devient plus calme, plus réfléchi et plus sûr de soi. Il est recommandé d'utiliser aussi souvent que nécessaire la respiration forcée (2-4-8).

La lumière : De même que l'air, la lumière est indispensable à la vie. Une personne en bonne condition physique ne craindra pas de s'exposer raisonnablement aux rayons du soleil. La lumière du soleil doit pénétrer à profusion dans les appartements, car elle purifie et régénère l'air en tuant les microbes mieux que les meilleurs antiseptiques. Lorsqu'on peut les supporter les bains de soleil sont très recommandés. En effet la lumière de soleil transforme en vitamine D l'ergostérol contenu dans les glandes sébacées. Elle agit également sur les glandes sexuelles et plus généralement sur la sécrétion des hormones. Cependant cette pratique requiert une très grande prudence.

Le repos : Il est indispensable pour la restauration des forces perdues à la suite des efforts musculaires ou cérébraux. L'alternance du travail et du repos est une loi de la nature (le sommeil de la nuit, la sieste, le jour de repos hebdomadaire de toutes les religions, les vacances annuelles) . Le sommeil produit le repos le plus complet et le plus parfait. Celui qui dort paisiblement, sans cauchemars ni agitation, accumule une provision de forces nerveuses supérieures à celui qui dort d'un sommeil troublé. Le repos le plus complet à l'état de veille s'obtient dans la position horizontale. Pour bien se reposer, il faut se coucher sur le dos, s'efforcer à vider son esprit de toutes pensées et mettre son corps dans un état de relâchement complet.

L'auto-suggestion : C'est l'art de substituer aux rêveries désordonnées un enchaînement rigoureux de pensées toutes concentrées vers les buts que nous nous sommes fixés. Ces pensées volontairement choisies doivent imprégner notre esprit au point de diriger toutes nos activités.


Cours sur la pensée : Thème nº 2 © René-Yves Hervé 2010 Page

similaire:

Notes de cours du thème nº 2 I. Habitudes et programmations iconNotes organisées par thème Présentation du film

Notes de cours du thème nº 2 I. Habitudes et programmations iconNotes de cours

Notes de cours du thème nº 2 I. Habitudes et programmations iconNotes du cours de

Notes de cours du thème nº 2 I. Habitudes et programmations iconNotes de cours

Notes de cours du thème nº 2 I. Habitudes et programmations iconNotes de cours

Notes de cours du thème nº 2 I. Habitudes et programmations iconNotes de cours collectives

Notes de cours du thème nº 2 I. Habitudes et programmations iconNotes de cours établies par

Notes de cours du thème nº 2 I. Habitudes et programmations iconNotes prises en cours de séance

Notes de cours du thème nº 2 I. Habitudes et programmations iconNotes de cours retranscrites d’après enregistrement par

Notes de cours du thème nº 2 I. Habitudes et programmations iconCours de Sciences de base partim chimie Thème 6








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com