Parcours pédagogique








télécharger 47.06 Kb.
titreParcours pédagogique
date de publication13.11.2016
taille47.06 Kb.
typeCours
l.21-bal.com > droit > Cours

Nos droits, nos devoirs

systeme:users:vmoisan:desktop:gabarit bnf:a1.gif


Nos droits, nos devoirs

Date de mise en ligne : août 2016

Une version illustrée de la Déclaration des droits de l’homme, qu’est-ce que ça donne ?

Découvrir et comprendre les droits humains à travers quatre articles et leurs illustrations.


  • Thème : droits humains

  • Niveau : A1

  • Prérequis : la phrase simple, la présentation, la description physique, les vêtements, quelques émotions

  • Mise en situation : créer des affiches illustrant des articles de la Déclaration des droits de l’homme




  • Support : articles 2, 4, 8 et 13 (sons et dessins) du dossier multimédia « La Déclaration des droits de l’homme illustrée »

  • Matériel : des aimants ou de la pâte repositionnable, des feuilles A3, des ciseaux, de la colle, des feutres, des magazines

  • Durée indicative : 3h

Public adulte




Écrit : scripteur / lecteur. Écrit et lit sans difficulté dans sa propre langue.

Oral : débute en français.

Parcours pédagogique





Objectifs communicatifs / pragmatiques

  • Décrire simplement.

  • Exprimer des droits.

Objectifs linguistiques

  • Découvrir le lexique des droits humains.

  • Pratiquer le présent dans des phrases simples.

Objectifs (inter)culturels

  • Échanger sur les droits humains.


Éducation aux médias

Décrire et analyser des dessins engagés.

Vie citoyenne et sociale

  • Découvrir quatre articles de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

  • Illustrer plusieurs des articles de la Déclaration universelle des droits de l’homme.



Étape 1 – Se préparer à apprendre

  • Se détendre et parler de points communs et différences


Interaction orale – binômes, groupe classe – 25 min

Accueillir les apprenant-e-s dans une salle où les tables et les chaises ont été poussées contre les murs. Inviter chaque nouvel-le arrivant-e à se mettre debout dans cet espace et à respirer calmement pour se détendre. Quand tout le monde est arrivé, proposer aux apprenant-e-s de se mettre par deux, l’un derrière l’autre.


macintosh hd:users:vmoisan:downloads:picto-migrants-ampoule.png


Rester attentif à la culture des apprenant-e-s vis-à-vis des contacts physiques avec autrui pour ne pas les mettre mal à l’aise.


La personne placée devant ferme les yeux. La personne placée derrière met ses mains comme ça. Montrer comment faire, se mettre derrière un apprenant, à une certaine distance, de manière à ne pas le gêner. La main droite est sur l’épaule de droite et la main gauche dans le haut du dos entre les omoplates, ou inversement. La main est légère.

Maintenant que vous êtes prêts, détendez-vous. La personne qui est derrière se déplace doucement et vous fait bouger. Gardez les yeux fermés ; faites confiance à votre partenaire.

Pendant l’activité, encourager les apprenant-e-s qui ont les yeux fermés à se laisser guider. Rappeler aux guides d’investir l’espace. Après cinq minutes, demander aux binômes d’échanger les rôles.


macintosh hd:users:vmoisan:downloads:picto-migrants-ampoule.png


Si le vocabulaire, notamment dans les consignes, est difficile pour les apprenant-e-s parce qu’il est nouveau, faire des gestes, mimer.

Attention à ne pas écrire les mots nouveaux au tableau. Il s’agit d’une activité de détente, pas d’apprentissage. Se familiariser avec le français en A1, c’est aussi s’imprégner de la langue sans en être toujours conscient.


Variante :

Mettez-vous en cercle. Je me présente, écoutez. Se présenter et parler de soi : indiquer son nom, son âge, sa nationalité, préciser son sexe, donner des indications sur son ou ses origines, sur son physique dont sa couleur de peau et les langues qu’on parle.

Maintenant, à vous ! Par deux, vous parlez de vous. Quand je frappe dans mes mains, vous allez discuter avec une autre personne. Faites attention aux points communs, quand la personne est comme vous, et aux différences !

Mettre fin aux échanges quand tout le monde a parlé à au moins quatre ou cinq personnes différentes. Alors, quelles différences ou points communs vous avez trouvés ?

Qu’est-ce que nous avons tous en commun ?

Selon les pays et les cultures, il peut être plus judicieux de ne pas donner d’informations qui peuvent gêner ou que certains apprenant-e-s préféreraient taire : couleur de peau, religion, origines, etc. Préciser que personne n’est obligé de dire la vérité ou de donner une information qu’il ou elle souhaite garder privée.

Pistes de correction / Corrigés :

Présentation de l’enseignant-e : je suis Stéphanie. Je suis une femme, j’ai 42 ans. Je suis grande. Mes cheveux sont noirs. Ma peau est marron clair. Je suis née en France, mes parents sont nés en Guadeloupe. Je parle français et créole.

Présentation des apprenant-e-s : je m’appelle Yogananthan. Je suis un homme. Je suis petit, j’ai une moustache noire et les cheveux aussi. J’ai 50 ans. Je suis sri-lankais. Je parle tamoul, cingalais, anglais et un peu français.

Points communs et différences : nous sommes des femmes. Nous sommes des hommes. Nous avons 30 ans ou un peu plus. Ayla et moi, on est sri-lankais. Mais je suis un homme, c’est une femme ; c’est une différence. J’ai la peau noire, Winny aussi. Pas moi ; j’ai la peau … de quelle couleur est ma peau ?

Le point commun de tout le monde : nous habitons tous ici. Dans la même ville. Nous apprenons le français. Nous sommes tous des humains.

Étape 2 – Entrer dans le document

Échanger sur l’expression « l’homme »


Interaction orale – petits groupes – 10 min (support : fiche matériel)

Former des petits groupes d’apprenant-e-s. Écrire au tableau les mots suivants, assez éloignés les uns des autres et les lire : « l’homme », « un homme » et « des hommes ». Distribuer à chaque groupe les trois photos de la fiche matériel (p. 1). Quelles photos vont avec ces mots ? Quand vous êtes d’accord, venez accrocher les photos à côté des mots.

Mise en commun en grand groupe. Aider les apprenant-e-s à reformuler et donner du vocabulaire si nécessaire. Finir par se mettre d’accord sur la signification de chaque mot.

Pistes de correction / Corrigés :

« Un homme », c’est la photo 2 ; c’est un homme, tout seul. « Des hommes » c’est la photo 3.

La photo 1 c’est « l’homme », c’est pour tous les hommes et femmes, c’est les humains. On dit l’homme, mais on peut aussi dire « les hommes » pour dire « les humains ».

Réfléchir aux droits humains


Lexique – petits groupes – 20 min

Décrocher les photos 2 et 3. Effacer les mots au tableau et écrire à la place « Les droits de l’homme ». Lancer le remue-méninge. Lire l’expression et vérifier la compréhension de « droits ». Si nécessaire, expliquer simplement l’expression : un droit, c’est quelque chose qu’on peut faire, qu’on peut être.

Vous pensez à des mots qui vont avec « les droits de l‘homme » ? En France, on dit souvent « les droits de l‘homme », mais dans d’autres pays, on dit aussi les droits humains.

Ne pas hésiter à aider les apprenant-e-s à s’exprimer ; si les mots sont dits en anglais, les reprendre en français. Leur proposer de faire des gestes, des dessins ou de donner des exemples pour s’expliquer. Entourer l’expression et écrire les mots trouvés autour comme dans un schéma en soleil. Laisser ce schéma au tableau pour les activités suivantes. Vous connaissez des textes où les droits importants des humains sont écrits ?

Pistes de correction / Corrigés :

Important / liberté / égalité / école / protection / religion / justice.

Le Bill of Rights de l’Angleterre, la Déclaration universelle des droits de l’homme, la Charte du Manden au Mali, la Déclaration d’indépendance des États-Unis.

Étape 3 – Comprendre

Décrire des dessins


Interaction orale – petits groupes – 20 min (support : fiche matériel)

Inviter les apprenant-e-s à former quatre sous-groupes. Distribuer à chaque groupe, une des quatre illustrations tronquées de la fiche matériel (p. 2 à 5). Il s’agit d’illustrations de quatre dessinateurs qui ont participé au projet « Cartooning for Peace ».

Chaque groupe a un dessin différent. Qu’est-ce que c’est ? Travaillez en groupe pour répondre et décrire ce que vous voyez.

Pour les aider, distribuer à chaque groupe l’imagier de la fiche matériel correspondant à son dessin (p. 6 et 7). Passer dans les groupes pour vérifier la compréhension de la consigne, du vocabulaire et de sa prononciation. Ne pas hésiter à leur donner du vocabulaire s’ils/elles le demandent.

L’illustration de l’article 13 présente beaucoup d’écrit. Préciser aux apprenant-e-s qu’ils/elles peuvent lire les textes des deux premières cases, mais qu’ils/elles ne doivent pas s’occuper du reste, pour se concentrer sur le dessin global et les dessins des différentes cases. Si nécessaire, les guider davantage à l’aide de quelques questions : quelle est la forme représentée ? Qui est le personnage ? Qu’est-ce qu’il fait ? Vous connaissez des objets ?
Mise en commun en grand groupe. Projeter ou afficher au tableau chaque dessin et demander à l’ensemble du groupe de s’approcher. Chaque groupe décrit son dessin. Écrire les mots des imagiers au tableau pour le reste du groupe classe. Encourager les groupes qui écoutent à ajouter des éléments de description s’ils le souhaitent.

Pistes de correction / Corrigés :

Ce sont des dessins.

Dessin 1 : il y a deux zèbres. Ils sont tristes. Ils sont dans le désert ou la savane. Il y a juste un arbre. Ils boivent. Ils discutent.

Dessin 2 : l’homme porte une salopette. Il marche. Dans ses poches, il y a une peluche. Il y a aussi un monsieur, il joue de la musique. Il a des gants. Il est bizarre ; il a des fils aux doigts. Il fait de la marionnette. Il est fatigué. C’est Vladimir Poutine.

Dessin 3 : il y a la Terre. Les personnes sont différentes ; les habits, la couleur de peau. Ils sont de différents pays. C’est des Terriens. Ils sont en cercle sur la Terre. Ils sont contents. Ils sont ensemble.

Dessin 4 : c’est un jeu, je ne connais pas. Il y a un dé. Le personnage est un immigré. Il veut aller en Suisse. Il veut un visa. Il fait du foot, du bateau. Là il prie. Là il est content, là il est triste.

Comprendre quatre illustrations de la Déclaration des droits de l’homme illustrée


Éducation aux médias et interaction orale – petits groupes – 25 min (support : fiche matériel)

Donner aux mêmes quatre sous-groupes de l’activité précédente la forme complète du dessin qu’ils ont eu précédemment (fiche matériel p. 8 et 9).

Observez ce deuxième document et comparez-le avec le premier dessin distribué. Leur laisser quelques minutes d’observation en petit groupe puis projeter les illustrations une par une au tableau. Approchez et montrez les différences.
Les illustrations des articles 2 et 13 nécessitent une vérification de la compréhension du vocabulaire. Toujours commencer par le groupe classe pour la vérification du sens général ou du sens des mots importants. Leur laisser le temps d’essayer de comprendre et d’expliquer en groupe. Reprendre leurs idées et les reformuler très simplement si nécessaire. Pour l’illustration de l’article 13, ne pas faire lire ni comprendre l’ensemble ; s’intéresser uniquement aux éléments supprimés dans la version tronquée ainsi qu’aux deux premières cases.

Pistes de correction / Corrigés :

Illustration 1 : les zèbres parlent. Il y a un logo, c’est écrit « Cartooning for peace/Dessins pour la paix ». Ils parlent de la couleur de la peau, ils disent c’est l’opposé, mais ils sont pareils. Il y a une signature et une date. C’est la signature de l’artiste.

Illustration 2 : il y a aussi le logo, le même logo. Il y a une autre signature et une date. Poutine est marionnettiste. Les fils c’est pour des personnes. Les personnes travaillent. C’est bizarre. Il a les fils, mais il ne marche pas tout seul. Les personnes aident le marionnettiste à marcher.

Illustration 3 : il y a aussi le logo et une autre signature. Dans le cercle, les personnes tiennent un livre. C’est le même livre peut-être. C’est écrit « law », « lei ». C’est dans des langues différentes. C’est pour tout le monde. C’est universel. Tout le monde est ensemble.

Illustration 4 : il y a le logo, la signature de l’artiste et la date. L’homme c’est un immigré. Au début il est content. À la fin, il a une réponse négative. Il retourne au début. Il n’a pas de solution.
Leur expliquer que ces dessins sont des illustrations de quatre articles de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Étape 4 – S’entrainer

Découvrir des mots du lexique des droits humains (activité 1)


Lexique et repérage auditif – petits groupes – 25 min (supports : sons et fiche apprenant)

Distribuer la fiche apprenant, montrer le tableau de l’activité 1. Je vais lire à voix haute, en même temps, lisez en silence. Ensuite, faire lire à haute voix par des apprenant-e-s et corriger la prononciation.


macintosh hd:users:vmoisan:downloads:picto-migrants-ampoule.png


La lecture par l’enseignant-e accompagnée d’une lecture silencieuse des apprenant-e-s qui suivent éventuellement avec le doigt est une première étape essentielle pour le passage de l’oral à l’écrit, difficile en français.


Faites l’activité 1. Associez les textes aux illustrations.

Encourager les apprenants à s’appuyer sur les mots clés qu’ils connaissent pour réaliser l’exercice. Lors de la mise en commun, expliquer le vocabulaire si nécessaire.
Expliquer qu’ils ou elles vont vérifier leurs réponses par l’écoute de la lecture de chaque article dans l’ordre : article 2, 4, 8 puis 13. Et maintenant, un petit défi ! Écoutez ; n’essayez pas de tout comprendre, c’est difficile. Essayez simplement de repérer un ou deux mots importants.


macintosh hd:users:vmoisan:downloads:picto-migrants-ampoule.png


Il est important de dédramatiser l’écoute en expliquant aux apprenants qu’il s’agit surtout de s’imprégner de la langue et de son rythme. Leur conseiller de se détendre et de se concentrer. Ne pas hésiter à leur demander s’ils ont reconnu quelques mots. Même si ces mots n’ont pas été prononcés, ce n’est pas grave. Cela donne confiance aux apprenant-e-s et les encourage à toujours essayer de comprendre ce qu’ils entendent.



Pistes de correction / Corrigés :

Illustration 1 : égalité de toutes les personnes. Illustration 2 : interdiction de l’esclavage. Illustration 3 : protection juridique des droits fondamentaux. Illustration 4 : liberté de circuler et de choisir son pays.

Exprimer des droits et devoirs (activité 2)


Compréhension écrite et grammaire – individuel – 20 min (support : fiche apprenant)

Démarrer l’activité 2. Montrer la 1re colonne du tableau. Je lis, en même temps, lisez en silence. Faire de même avec les intitulés des colonnes. Ensuite, faire lire à haute voix par des apprenant-e-s et corriger la prononciation. Vérifier la compréhension.

Faites l’activité 2. Cochez la bonne réponse.
Mise en commun en grand groupe. Écrire au tableau la phrase donnée en exemple : Je n’ai pas le droit de faire des différences à cause de la religion. Entourer le « de » pour indiquer qu’il doit être présent dans chaque phrase. Demander ensuite aux apprenant-e-s de donner leurs réponses en faisant des phrases puis de les écrire.

Pistes de correction / Corrigés :

Article 2 : je n’ai pas le droit de faire des différences à cause de la religion.

Article 2 : je n’ai pas le droit de faire des différences à cause du sexe.

Article 4 : je n’ai pas le droit d’avoir un esclave.

Article 8 : j’ai le droit de défendre mes droits fondamentaux.

Article 13 : j’ai le droit de circuler librement entre les pays.

Article 13 : j’ai le droit de choisir mon pays de résidence.

Étape 5 – Remplir une mission

Relever un défi personnel


Interaction orale – individuel – 15 min

Pour la séance suivante, cherchez dans des journaux, à la télévision ou dans votre vie quotidienne (école, famille, etc.) des exemples correspondant à un ou des articles de la Déclaration des droits de l’homme, que l’on a étudiés.


macintosh hd:users:vmoisan:downloads:picto-migrants-ampoule.png


Même à un petit niveau, il est possible de faire des recherches dans la presse écrite (repérage de mots clés, de mots transparents, de chiffres, thèmes connus, photos…) ou des tracts par exemple.


Mise en commun au début de la séance suivante : les apprenant-e-s présentent les exemples et les documents qu’ils ont trouvés.

Pistes de correction / Corrigés :

J’ai parlé de ça avec mes enfants. Ils me disent qu’ils connaissent les droits des enfants, ils parlent de ça à l’école. À l’école, ils n’ont pas le droit de dire des insultes et surtout sur la couleur de peau. Etc.

Réaliser des illustrations originales d’un des quatre articles


Interaction orale et production écrite créative – groupe classe – 1h (supports : feuilles A3, feutres et magazines)

Prévoir des articles de journaux, des publicités, des photos, des dessins, etc. que les apprenant-e-s pourront utiliser dans cette activité en plus de ce qu’ils auront récolté lors du défi.
Par groupe, en vous aidant des exemples vus dans le défi, préparez une grande affiche qui servira à faire connaître aux autres groupes de la structure d’accueil les quatre articles de la Déclaration des droits de l’homme. Vous pouvez faire une affiche par article. Votre affiche peut être une illustration, un collage, une photo…

Encourager les apprenant-e-s à utiliser des procédés variés d’illustration, à écrire en français et dans leur langue, etc. De multiples présentations de ces affiches peuvent ensuite être imaginées. Elles peuvent éventuellement être accrochées à l’entrée de la structure d’accueil, dans les classes, etc. Elles peuvent aussi être présentées sur le site internet de la structure ou sur sa page Facebook, si elle dispose de ces moyens de communication.

Étape 6 – Pour approfondir

Compléter le journal de bord


Lexique – individuel – 15 min (support : journal de bord)

Proposer aux apprenants de mémoriser du vocabulaire et des tournures de phrases vues dans les étapes précédentes de la fiche et d’autoévaluer leur participation au défi.

Aller plus loin avec tv5monde.com


Interaction orale et compréhension orale – groupe classe – 15 min

Afin de poursuivre sur l’égalité et les origines, se rendre sur le site du projet Photo de classe (http://www.photo-de-classe.org/), dans le chapitre 2. Accéder au tableau des drapeaux en cliquant sur la feuille qui se trouve à droite de l’écran.

Proposer aux apprenant-e-s de s’approcher du tableau. Projeter le tableau des drapeaux. Qu’est-ce que c’est ? Est-ce qu’il y a le drapeau de votre pays ? Quels drapeaux reconnaissez-vous ?

Proposer à un-e apprenant-e de vérifier les réponses en cliquant sur les drapeaux en question et en écoutant la réponse des enfants.
Pour aller plus loin sur les origines, consulter les fiches pédagogiques de niveau A1 associées au projet Photo de classe : http://enseigner.tv5monde.com/collection/photo-de-classe

Fiche réalisée par : Loraine Dumoulin

Page sur

http://enseigner.tv5monde.com

Langues Plurielles
août 2016


similaire:

Parcours pédagogique iconParcours pédagogique

Parcours pédagogique iconParcours pédagogique

Parcours pédagogique iconParcours pédagogique

Parcours pédagogique iconParcours pédagogique

Parcours pédagogique iconParcours pédagogique

Parcours pédagogique iconParcours pédagogique

Parcours pédagogique iconParcours pédagogique

Parcours pédagogique iconParcours pédagogique

Parcours pédagogique iconParcours pédagogique

Parcours pédagogique iconParcours pédagogique








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com