Depuis la loi Kouchner du 4 mars 2002, les conditions d’accès au dossier médical du patient ou ses ayants droits en cas de décès ont été modifiées sensiblement








télécharger 7.41 Kb.
titreDepuis la loi Kouchner du 4 mars 2002, les conditions d’accès au dossier médical du patient ou ses ayants droits en cas de décès ont été modifiées sensiblement
date de publication22.12.2016
taille7.41 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > droit > Documentos
Depuis la loi Kouchner du 4 mars 2002, les conditions d’accès au dossier médical du patient ou ses ayants droits en cas de décès ont été modifiées sensiblement.

L’accès au dossier médical se caractérise aujourd’hui en trois points principaux :

  • une transmission directe du dossier au patient qui le réclame,

  • tous les professionnels de santé sont concernés par cette obligation de transmission,

  • le dossier médical est défini et tout élément formalisé est transmissible à l’exception de documents concernant des tiers.

Ce principe de l’accès direct aux données de santés est prévu par l’alinéa 1er de l’article L.1117-7 du code de la santé publique :

Toute personne a accès à l’ensemble des informations concernant sa santé détenues, à quelque titre que ce soit, par des professionnels et établissements de santé, qui sont formalisées ou ont fait l’objet d’échanges écrits entre professionnels de santé, (…) à l’exception des informations mentionnant qu’elles ont été recueillies auprès de tiers n’intervenant pas dans la prise en charge thérapeutique ou concernant un tel tiers.

Le patient peut accéder aux informations directement ou par l’intermédiaire d’un médecin qu’il désigne et en obtenir communication.

La communication du dossier doit s’effectuer dans un délai de huit jours, et deux mois lorsque les informations médicales datent de plus de cinq ans, à compter de la date de réception de la demande.

Par un arrêt du Conseil d’Etat du 26 septembre 2005 (Conseil National de l’ordre des médecins, n°270234), la plus haute juridiction administrative a donné le droit au demandeur, de mandater expressément un tiers, dans les conditions de droit commun, pour accéder aux informations de santé formalisées dans le dossier médical.

Ainsi, l’avocat (mais aussi tout membre de la famille ou personne de confiance) peut être mandaté pour recueillir auprès de tout professionnel de santé, les éléments du dossier médical qui l’intéressent.

Pour les mineurs et les majeurs sous tutelle, la désignation du mandataire incombe aux représentants légaux du patient.

S’agissant de la communication du dossier médical aux ayants droits d’un patient décédé :

Ici l’article L1111-6 du code de la santé publique prévoit que les ayants droits ont droit à la communication des informations concernant la personne décédé, dans la mesure ou elles leur sont nécessaires pour leur permettre de connaître les causes de la mort, de défendre la mémoire du défunt ou de faire valoir leurs droits, sauf volonté contraire exprimée par la personne avant son décès.

Les ayants droits peuvent donc avoir accès direct, sans passer par l’intermédiaire d’un médecin, au dossier médical.

Cependant, ce droit d’accès est ici limité (outre la preuve de la qualité d’ayant droit) aux seuls éléments du dossier médical permettant de connaître les causes de la mort, de défendre la mémoire du défunt, ou de faire valoir leurs droits (décision du CE précitée).

Le champ de la communication des informations médicales est donc limité par rapport aux informations médicales relatives au patient vivant.

Pour contourner cette restriction à un accès plein et entier à tout le dossier médical, les victimes pourront être tentées de porter plainte avec constitution de partie civile devant un juge d’instruction qui a le pouvoir de saisir l’entier dossier médical.

Une autre procédure peut être diligentée par le procureur de la République et prévue par l’article du code de procédure pénale

similaire:

Depuis la loi Kouchner du 4 mars 2002, les conditions d’accès au dossier médical du patient ou ses ayants droits en cas de décès ont été modifiées sensiblement iconLes travaux préliminaires sur la question spécifique des droits du mineur
«suivant son âge et sa maturité, le patient est associé à l’exercice de ses droits. Les droits énumérés dans cette loi peuvent être...

Depuis la loi Kouchner du 4 mars 2002, les conditions d’accès au dossier médical du patient ou ses ayants droits en cas de décès ont été modifiées sensiblement iconAssurer l’égalité d’accès à l’éducation
«Charte Internationale des Droits de l’Homme», la «Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples» et les «Conventions relatives...

Depuis la loi Kouchner du 4 mars 2002, les conditions d’accès au dossier médical du patient ou ses ayants droits en cas de décès ont été modifiées sensiblement iconLa manif est finie. Les calicots ont été repliés. Les poussettes...
«tenir» l’esplanade des Invalides. Quelques centaines ont été embarqués. Des journalistes ont été maltraités, battus comme plâtre...

Depuis la loi Kouchner du 4 mars 2002, les conditions d’accès au dossier médical du patient ou ses ayants droits en cas de décès ont été modifiées sensiblement iconDécret n°2002-761 du 2 mai 2002 pris pour l'application de l'article...

Depuis la loi Kouchner du 4 mars 2002, les conditions d’accès au dossier médical du patient ou ses ayants droits en cas de décès ont été modifiées sensiblement iconIdentifier les principes généraux de la loi n°2002-2 du 2 janvier...
«Lorsque la santé, la sécurité ou le bien-être physique ou moral des usagers se trouvent menacés ou compromis par les conditions...

Depuis la loi Kouchner du 4 mars 2002, les conditions d’accès au dossier médical du patient ou ses ayants droits en cas de décès ont été modifiées sensiblement iconAffaires sociales & formation professionnelle
«aucun salarié ne doit subir les agissements répétés de harcèlement moral qui ont pour objet ou pour effet une dégradation des conditions...

Depuis la loi Kouchner du 4 mars 2002, les conditions d’accès au dossier médical du patient ou ses ayants droits en cas de décès ont été modifiées sensiblement iconLa loi française sur les signes religieux dans les écoles publiques (mars 2004)
«encadrant, en application du principe de laïcité, le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les...

Depuis la loi Kouchner du 4 mars 2002, les conditions d’accès au dossier médical du patient ou ses ayants droits en cas de décès ont été modifiées sensiblement iconLes mutations jurisprudentielles récentes de la responsabilité médicale,...
«les mystères de la faute caractérisée» (a propos de l’arrêt du Conseil d’Etat du 19 février 2003)

Depuis la loi Kouchner du 4 mars 2002, les conditions d’accès au dossier médical du patient ou ses ayants droits en cas de décès ont été modifiées sensiblement iconAgir en faveur des
«Journées de l’accessibilité» ont été organisées dans toute la France, grâce à la participation de plus de 10 000 bénévoles depuis...

Depuis la loi Kouchner du 4 mars 2002, les conditions d’accès au dossier médical du patient ou ses ayants droits en cas de décès ont été modifiées sensiblement iconQuels ont été les facteurs et les origines de cette croissance ?...
«Révolution silencieuse». On observe aussi un essor important des services, à mettre en relation avec l’urbanisation et l’élévation...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com