L’epopee napoléonienne








télécharger 52.6 Kb.
titreL’epopee napoléonienne
page1/2
date de publication07.09.2019
taille52.6 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > droit > Documentos
  1   2

L’EPOPEE Napoléonienne.


Napoléon Bonaparte a révélé son génie militaire sous le Directoire au cours des campagnes d'Italie et d'Égypte. Rien ne pourra arrêter sa marche vers le pouvoir absolu, pas même la coalition des pays européens. Héritier de la Révolution française, il en a codifié les acquis et les idéaux.

Issu d'une famille de huit enfants de la petite noblesse d’origine génoise, Napoléon Bonaparte est né le 15 août 1769 à Ajaccio en Corse, une île achetée un an plus tôt par la France à la République de Gênes. Secouée par des révoltes indépendantistes depuis 1733, l'île avait été difficilement pacifiée par les armées du roi Louis XV qui avaient imposé à la population les lois du royaume.

De petite fortune, le père du jeune Napoléon décide de se rallier aux nouvelles autorités. Celles-ci reconnaissent à sa famille l'ancienneté de sa noblesse. Son fils reçoit ainsi une bourse royale pour ses études. Il étudie au collège d'Autun (1779), puis, à l'âge de 10 ans, il entre à l'école militaire de Brienne (1779 - 1784) en Champagne où il restera cinq ans. Là, il apprendra le français (sa langue maternelle est le corse), se passionne pour l'artillerie, les mathématiques, l'histoire et la géographie tout en supportant difficilement les moqueries de ses camarades sur son accent corse et son humeur solitaire.

Il se distingue en mathématiques et est reçu à l'École militaire de Paris en 1784. Envoyé comme sous-lieutenant d'artillerie en 1785 à Valence alors que son père vient de mourir, il envoie de l'argent à sa mère pour élever ses frères et sœurs. Six ans d'une vie médiocre et ennuyeuse dans des garnisons de province (Lyon, 1786; Douai, 1787; Auxonne, 1788; Valence, 1791), entrecoupés de longs séjours en Corse, qui lui permettront de parfaire ses connaissances. Il occupe ses loisirs à la lecture d'ouvrages de stratégie et d'histoire militaire, étudie l'artillerie dans les écrits de Guibert, Du Teil et de Gribeauval, découvre Machiavel, les philosophes des Lumières (Montesquieu, Rousseau) et les penseurs politiques (Mirabeau, Necker, Mably). Le jeune officier, qui regrette beaucoup sa Corse natale, se sent étranger à la métropole durant toutes ces nombreuses années d'études et de garnisons. La Révolution française va changer ses sentiments.
  1   2

similaire:

L’epopee napoléonienne iconLittérature et civilisation latino-américaines
«Histoire et épopée dans le cycle de La guerre Silencieuse de Manuel Scorza», sous la direction de Monsieur le Professeur Claude...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com