Quelles sont les logiques des puissances européennes de 1800 à 2010 ?








télécharger 81.21 Kb.
titreQuelles sont les logiques des puissances européennes de 1800 à 2010 ?
date de publication21.10.2016
taille81.21 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > droit > Documentos
CHRONOLOGIE COMPARATIVE DES PUISSANCES EUROPÉENNES DE 1800 À 2010

La notion de puissance est consubstantielle à celle d’État. Elle qualifie, dans son acception française contemporaine, les rapports de l’État avec ce qui échappe à sa souveraineté. Elle se distingue clairement, de la sorte, de la notion de pouvoir, qui s’exerce, à titre principal, dans le périmètre de la souveraineté étatique. C’est là une singularité de la langue française : le terme de Power, en anglais, de même que celui de Macht en allemand, se traduisent aussi bien par puissance que par pouvoir. La définition qu’en donne Max Weber« toute chance de faire triompher, au sein d’une relation sociale, sa propre volonté contre la résistance d’autrui1» - s’applique aux relations entre États aussi bien qu’entre individus. La puissance est donc d’abord volonté.

Raymond Aron ne dit pas autre chose lorsqu’il propose sa définition de la puissance : « Peu de concepts ont été aussi couramment employés et sont aussi équivoques que celui de puissance (…) j’appelle puissance sur la scène internationale la capacité d’une unité politique d’imposer sa volonté aux autres unités. En bref, la puissance n’est pas un absolu, mais une relation humaine2. »

La notion de puissance a été déclinée en différentes qualifications : puissance régionale, grande puissance, superpuissance, et, pour désigner les États-Unis des années 1990, après la chute de leur unique rival d'alors, l'URSS, hyperpuissance.

Quelles sont les logiques des puissances européennes de 1800 à 2010 ?




Monarchie parlementaire




Régime autoritaire




Régime totalitaire




Régime démocratique



ROYAUME-UNI

FRANCE

ITALIE

ALLEMAGNE

AUTRICHE

RUSSIE

1. L'expansion impérialiste des puissances européennes (1800-1914)

1800-1801 : acte d'Union qui unit la Grande Bretagne à l'Irlande

1804-1815 : Premier Empire : Napoléon 1er : père des Nations d'Europe ?

1797-1815 : L'Italie morcelée est unifiée sous la tutelle française de la 1ère République puis de Napoléon 1ER.

1806 : formation de la Confédération germanique sous le contrôle napoléonien – fin du SERG.




À l'issue des guerres contre l'Empire français, la Russie du tsar Alexandre 1er devient une puissance à l'échelle européenne.

A. De 1815 à 1848 : la poussée des mouvements libéraux et nationaux dans le contexte de l'économie monde anglaise

1837-1901 : règne de Victoria, époque victorienne

1815-1848 : Restauration monarchique.

Les mouvements nationalistes s'inscrivent dans la mouvance romantique au moyen de la formation des sociétés secrètes (Carbonari).

1834 : Zollverein : union douanière entre la Prusse, la Bavière, le Wurtemberg, la Saxe. Cette union s'élargit en 1842. En 1867, adoption d'une monnaie de compte unique.




Tsar Nicolas 1er (1825-1855) autocrate de Russie

1842-1845 : sous le gouvernement Peel, réduction des droits de douane (Corn Law)

1846-1852 ; Grande famine en Irlande et naissance du mouvement nationaliste irlandais.

1848-1851 : La révolution de février chasse le roi Louis-Philippe et établit la 2ème République : instauration du suffrage universel et abolition de l'esclavage – Mise en place d'un régime présidentiel.

Apogée du libéralisme politique français

1848-1850 : Première guerre d'Indépendance de l'Italie – échec des mouvements indépendantistes face aux Autrichiens et au pape.

1848 : sous l'impulsion de la révolution de Février en France, les 39 états allemands s'embrasent. L'insurrection touche Berlin – Frédéric Guillaume IV de Prusse reprend en main le royaume. Affaiblissement des tendances nationalistes au profit de la Prusse.

13 mars 1848 : insurrection libérale viennoise contre la monarchie des Habsbourg – l'insurrection nationaliste touche la Bohême et la Hongrie

Les insurrections en Autriche, en Bohême et en Hongrie sont mâtées. 1848-1916 : François-Joseph, Empereur d'Autriche-Hongrie





B. L'unification nationale allemande et italienne accentue la concurrence impérialiste (1848-1914) tandis que les mouvements socialistes et anarchistes radicalisent les corps sociaux les plus fragiles.




1851-1870 : Second Empire après le coup d'Etat de Louis-Napoléon Bonaparte.

1860 : imposition de l'abaissement des tarifs douaniers – modernisation de Paris – la France entre dans l'ère industrielle. Napoléon III soutient les nationalités.

1852-1861 : Le piémontais Cavour, ministre du Royaume de Piémont-Sardaigne puis du Royaume d'Italie, artisan du Risorgiamento et de l'unité italienne.

1859 : La National Verein reprend l'idée d'union nationale en choisissant la voie de la petite Allemagne (autour de la Prusse) et non de la grande Allemagne (autour de l'Autriche)

1857 : ère de libéralisme économique – transformations de Vienne – abaissement des tarifs douaniers

Alexandre II (1855-1881) fin de l'expansion coloniale russe – réformes libérales : abolition du servage (1861) création des doumas et des conseils de gestion de villes – instruction publique – assassinat du tsar par un anarchiste en 1881







Guerre de Crimée entre la Russie, la France et le Royaume-Uni (1853-1856) – Le Royaume Uni et la France limitent l'expansion russe qui voulait contrôler la mer Noire et les détroits.

1859-1861 : Deuxième guerre d'Indépendance de l'Italie contre l'Autriche. Annexion d'une grande partie de l'Italie à l'exclusion de Venise et de Rome. Victor Emmanuel de Savoie devient roi d'Italie en 1861

1860 : rétablissement des diètes et constitution de la Hongrie – 1867 : rétablissement de la double monarchie austro-hongroise.




1866 : Troisième Guerre d'Indépendance de l'Italie contre l'Autriche - annexion de Venise

1866 : Guerre austro-prussienne – défaite des Autrichiens à Sadowa – 1879 : traité d'union entre l'Autriche et le II Reich

1880-1893 : alternance Disraeli - Gladstone Premiers ministres : ouverture progressive du corps électoral mais échec du Home Rule (autonomie de l'Irlande) en 1893

1870-1944 : III° République – 1871 : Commune de Paris -les lois constitutionnelles de 1875 établissent un régime parlementaire

1870 : Annexion des Etats Pontificaux et de Rome au Royaume d'Italie – début de la "question romaine" entre le pape et le royaume d'Italie

1870 : Guerre Franco-Prussienne : proclamation du Second Reich allemand avec Guillaume 1er – annexion de l'Alsace Lorraine par l'Allemagne -

1873 : Krach de Vienne : la grande Dépression touche les puissances européennes – repli protectionniste

Alexandre III : tsar de Russie de 1881 à 1894 : retour à la réaction conservatrice en contrepoint de l'ouverture libérale de son père

1893 : Alliance franco-russe

1891 : l'école est obligatoire en Angleterre

1879-1898 : République des opportunistes (lois Ferry sur l'instruction publique – le droit de réunion et d'association) Expansion coloniale

1884 : Formation de la Triplice : triple alliance diplomatique entre le Second Reich, l'Empire Austro-Hongrois et le Royaume d'Italie – Cet accord est le résultat de la politique d'isolement diplomatique de la France, menée par Bismarck jusqu'à son départ en 1890. Mais l'Italie en 1915 rejoint l'Entente. Les USA, le Japon et la Chine rejoignent aussi l'Entente, tandis que l'Empire Ottoman rejoint l'Alliance.

1900 : fondation du Labour Party

1906 : Fondation de la SFIO










Nicolas II tsar de Russie de 1894 à 1917

1905 : la défaite face au Japon met un terme à l'expansion coloniale russe et la 1ère révolution populaire est difficilement matée à Saint Petersbourg..

1904 : Entente cordiale franco-anglaise – 1907 : entente russo-britannique

1901-1910 : règne d'Edouard VII- puis Georges V (1910-1936)

1912 : traité de Fez et protectorat français sur le Maroc

1912 : Traité de Lausanne – La Tripolitaine et la Cyrénaïque sous protectorat italien




1907 : octroi du suffrage universel

1908 : annexion de la Bosnie Herzégovine




2. La 1ère Guerre mondiale (1914-1918) met un terme à l'expansion impérialiste européenne –

A. La difficile reconstruction politique et économique de l'après-guerre (1919-1928)

1919-1921 : Guerre d'Irlande entre l'IRA et les forces britanniques.


1919 : Victoire du bloc national aux élections législatives – L'esprit de revanche domine la chambre "bleue horizon".

1919-1920 : occupation de Fiume par les arditi, patriotes italiens déçus par les traités. Ils réclament les "terres irrédentes" source du ressentiment italien. Agitation communiste brisée par les chemises noires des fascistes.


1918 : après la contre-offensive alliée, les USA exigent de négocier avec un gouvernement démocratique allemand : abdication de Guillaume II – troubles spartakistes à Berlin et en Bavière

11 août 1919 : promulgation de la Constitution de Weimar. Régime présidentiel.

12 novembre 1918 : proclamation de la République d'Autriche et abdication de Charles 1er. Révolution léniniste en Hongrie avec Bela Kun (1919). Les traités de Trianon et de Saint Germain démembrent l'Empire austro-hongrois (1919-1920). Les nouveaux états d'Europe centrale et orientale se dotent de régimes autoritaires, en réaction contre les agitations marxistes des années 20.

1917 : révolution de février puis d'Octobre – coup d'état bolchevique

1918-1921 : Guerre civile en Russie

1919-1921 : Guerre russo-polonaise

1922 : Staline prend la direction du PCUS





1924 : Victoire du Cartel des gauches en France

29 octobre 1922 : le roi Victor Emmanuel III nomme Benito Mussolini président du Conseil. Repli de l'Italie sur elle-même en autarcie -



1923 : Occupation de la Ruhr par les armées franco-belges. Effondrement monétaire allemand et 1ère tentative de Putsch d'Hitler.




1924 : Mort de Lénine et constitution de l'URSS.

1928 : pacte Briand-Kellog : ses signataires renoncent à la guerre, un an plus tard Aristide Briand envisage des Etats-Unis d'Europe.

1925 : Conférence de Locarno entre l'Allemagne, la France : acceptation des frontières occidentales de l'Allemagne.







B. La crise économique de 1929 met un terme aux prémices d'une Union européenne.




L'Italie poursuit son expansion coloniale en Cyrénaïque et en Tripolitaine.

1929 : Des millions de chômeurs en Autriche et en Allemagne, à cause des répercussions de la crise boursière, bancaire et financière du krach. Le projet d'union douanière austro-allemand est débouté par la France en 1931, tandis que l'ascension électorale du NSDAP se poursuit.

1928-1932 : premier plan quinquennal soviétique. Primat de l'industrie Eradication des koulaks et famine en Ukraine.




1936 : Victoire de Léon Blum et du Front Populaire aux élections législatives – accords de Matignon

1935 : l'Italie attaque l'Ethiopie afin d'agrandir son empire colonial.

Janvier 1933 : Hitler est nommé chancelier.

Septembre 1935 : lois de Nuremberg

Juillet 1934 : tentative de Putsch nazi en Autriche. La République autrichienne évolue vers un régime autoritaire.

1936 -1938 : les grands procès de Moscou éliminent les concurrents de Staline. Apogée de la terreur stalinienne : 2 millions d'arrestations et 600 000 exécutions.

1937 : Indépendance de la République irlandaise qui refuse en 1939 d'entrer en guerre contre l'Allemagne.




1936 : rapprochement entre l'Italie et l'Allemagne par l'axe Rome-Berlin.










1938 : Léon Blum est renversé au profit du radical Léon Daladier.




12 mars 1938 : après avoir lancé en novembre 1937 son plan quinquennal de réarmement en vue de la guerre, l'Allemagne nazie annexe l'Autriche en mars 1938, puis la République Tchèque en 1939.




29 septembre 1938 : Mussolini sert d'intermédiaire entre la France, l'Angleterre et l'Allemagne nazie pour éviter la guerre : les démocraties occidentales cèdent face aux exigences hitlériennes de démembrer la république tchécoslovaque.













24 août 1939 : pacte germano soviétique de non agression : accord secret de partage de la Pologne.

Le 3 septembre 1939 : l'invasion de la Pologne par l'Allemagne nazie entraine le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale (1939-1945)

3. De 1945 à 2010, l'Europe, enjeu de la guerre froide jusqu'en 1991, devient une périphérie de l'économie monde américaine

A. La croissance des Trente Glorieuses (1947-1973) favorise la mise en place de l'Etat Providence et la création du marché commun




1947 : les PC français et italiens marginalisés dans la vie politique







1948 : Blocus de Berlin par les Soviétiques




1946-1958 : 4ème République : régime parlementaire - le préambule de la constitution énumère les droits sociaux.




1949 : Loi fondamentale en RFA : régime mixte – exclusion du PC.

RDA : démocratie populaire

1948 : Coup de Prague – la Tchécoslovaquie devient une DP




1949 : Congrès de La Haye – voie anglaise de l'union européenne par le libre-échange.













1949 : Formation du COMECON – voie soviétique d'union européenne par la mutualisation.

1949 : OTAN










1950 : Formation de la CECA avec six pays : France, RFA, Italie, Benelux.

1955 : Traité sur l'Etat de l'Autriche – fin de l'Occupation alliée. Les quatre alliés imposent la neutralité à l'Autriche - formation d'une république

1953 : Mort de Staline




1957 : Traité de Rome qui unit les 6 pays fondateurs du Marché Commun

1955 : pacte de Varsovie

1959 : formation de l'AELE (Association européenne de Libre échange) sous l'égide du Royaume-Uni

1958 : suite au Putsch d'Alger : 5ème République - régime mixte – De Gaulle président de 1958 à 1969




1959 : SPD abandonne la voie marxiste au congrès de Godesberg

1956-1964 : Krouchtchev dirige le PCUS- remise en question du modèle stalinien mais pas de la voie marxiste de développement

1961 : construction du Mur de Berlin




1961-1962 : Mise en place de la PAC (Politique agricole commune).







B. L'ère des contestations dans le contexte de "croissance molle" (1973-2010)

Contestation mondiale des années 68-90

1969 : envoi des troupes britanniques à Belfast

1969 : démission De Gaulle

1970-1980 : Les années de plomb en Allemagne et en Italie où sévissent les Brigades Rouges et la bande à Baader (Rote Armee Faction)

1978 : Assassinat d'Aldo Moro.

1968 : le printemps de Prague s'achève dans un bain de sang.




1973 : entrée du RU dans le marché Commun

1972 : programme commun de la gauche




1970 : Ostpolitik du chancelier SPD Willy Brandt

1979 : Margaret Thatcher Premier ministre

1985 : Les mineurs grévistes sont contraints d'adopter les mesures libérales qui privatisent les mines

1974-1981 : VGE président – loi Veil – majorité électorale 18 ans










1973 : Soljenitsyne publie l'archipel du Goulag

1979 : Système monétaire européen - élection du parlement au suffrage universel

1986 : acte unique européen

1975 : Les accords d'Helsinki

1981 : François Mitterrand président (1981-1995)




1982-1998 : Helmut Kohl (CDU) chancelier

1989 : les nations de l'Empire AH s'affranchissent du joug soviétique

1985 : Gorbatchev président du PCUS

1989 : destruction du Mur

1990 : Unification de l'Allemagne

1991 : dissolution de l'URSS

1990 : Thatcher démissionne à cause de la Poll Tax

1992 : traité de Maastricht










1994-1995 : détournement Airbus Air France attentats à Paris – plan Vigipirate.













1996 : Le labour Party renonce à la nationalisation des moyens de production

1995-2007 : Jacques Chirac président de la République – le mandat présidentiel est réduit à 5 ans, transformant la 5ème république en régime présidentiel.

1994-2008 : alternance entre Silvio Berlusconi (coalition de droite) et Romano Prodi (coalition de gauche)

1998-2005 : Victoire d'une coalition SPD et Verts. Gerhardt Schröder, SPD, est élu chancelier.

1995 : entrée de l'Autriche dans l'UE- Europe des 15

1999 : Boris Eltsine renonce au pouvoir. Poutine président de la fédération de Russie – régime présidentiel autoritaire.

2003 : le RU se joint aux USA pour attaquer l'Irak

La France refuse, sanctions économiques américaines

2005 : Angela Merkel devient chancelière à la tête d'une coalition CDU-CPD







Krach Boursier de 2008



  1. 1 Max WEBER, Économie et société, chap. I, § 16.

  1. 2 Raymond ARON, Paix et Guerre entre les nations, Calmann-Lévy, Paris, 1962, p. 58.




similaire:

Quelles sont les logiques des puissances européennes de 1800 à 2010 ? iconNote téléchargeable sur
«Droits de mutation et montant des transactions immobilières, 1800-2007», qui elle-même actualisait et complétait une note antérieure...

Quelles sont les logiques des puissances européennes de 1800 à 2010 ? icon1. 1 – Quelles sont les composantes institutionnelles des régimes politiques démocratiques ?

Quelles sont les logiques des puissances européennes de 1800 à 2010 ? iconChapitre 1 : quelles sont les composantes institutionnelles des regimes...

Quelles sont les logiques des puissances européennes de 1800 à 2010 ? iconObserver la société française actuelle en repérant quelle place y...
«religieux», quels processus ont amené à cette situation, quels en sont les enjeux et quelles perspectives s’y dessinent

Quelles sont les logiques des puissances européennes de 1800 à 2010 ? iconSchéma : contexte, candidats, campagne et résultats, conséquence
«balai de la Cinquième République», car cette première élection au suffrage universel direct montre quelles personnalités ou quelles...

Quelles sont les logiques des puissances européennes de 1800 à 2010 ? icon1. 1 – Quelles sont les sources de la croissance économique ? Notions

Quelles sont les logiques des puissances européennes de 1800 à 2010 ? iconQuelles sont les étapes du vote d’une loi ?

Quelles sont les logiques des puissances européennes de 1800 à 2010 ? iconSciences Humaines 9 Chapitre 6: Le Canada en Guerre
«la Solution Finale» des Nazis. Quelles sont les preuves attestant que l’Holocauste a eu lieu?

Quelles sont les logiques des puissances européennes de 1800 à 2010 ? iconRapport de jury capeps ecrit 1 2004 s ujet : «Les enjeux éducatifs...
«Les enjeux éducatifs du sport scolaire et des associations sportives depuis le début des années soixante. Quelles évolutions, quelles...

Quelles sont les logiques des puissances européennes de 1800 à 2010 ? icon2 Quelles sont les erreurs rencontrées lorsqu’on fait une mesure ?








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com