Les représentants des salariés se retrouvent souvent seuls dans la défense de la sécurité des techniciens et des usagers et sont la cible des employeurs qui freinent l’activité des syndicats, des chsct et les alertes des salariés








télécharger 11.16 Kb.
titreLes représentants des salariés se retrouvent souvent seuls dans la défense de la sécurité des techniciens et des usagers et sont la cible des employeurs qui freinent l’activité des syndicats, des chsct et les alertes des salariés
date de publication11.07.2017
taille11.16 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > droit > Documentos

ASCENSEURS





Régulièrement les accidents d’usagers d’ascenseurs font la Une de la presse. Moins médiatisés les accidents de salariés sont également très nombreux. Ceci illustre l’état du parc d’ascenseurs et la réalité des conditions de travail des techniciens. La vétusté d’une grande partie du parc n’est pas contestable.
La mise en œuvre de la loi Urbanisme et Habitat qui rend obligatoire la rénovation de la plus grande partie du parc pose des problèmes insolubles de charges de travail aux entreprises notamment parce qu’elles avaient, depuis des années, abandonné recrutement et formation.
Dans le même temps propriétaires, gérants, gestionnaires ont pratiqué la politique du « moins-disant » en matière de prix en faisant semblant de ne pas voir la dégradation du parc.
La recherche du profit maximum conduit les entreprises d’ascenseurs, qui ont l’assurance d’être rémunérées au travers de contrats d’entretien obligatoires, à ne pas fournir pleinement la maintenance des appareils que les clients et usagers seraient en droit d’attendre.

Les pouvoirs publics refusent de contraindre employeurs et bailleurs pour des raisons politiques.
Les techniciens assurent tout juste le dépannage ; la maintenance, partiellement délaissée, aggrave la dégradation du parc justifiant des réparations payantes ou des modernisations bien plus rentables.
Les représentants des salariés se retrouvent souvent seuls dans la défense de la sécurité des techniciens et des usagers et sont la cible des employeurs qui freinent l’activité des syndicats, des CHSCT et les alertes des salariés.
Les quatre grands groupes (Kone, Otis, Schindler, Thyssen et leurs filiales) se partagent les marchés, imposant leurs prix, technologies, méthodes de travail et normalisation pour leur plus grand profit. La sécurité devient essentiellement un argument commercial.
Profitant de cette pseudo concurrence les grands groupes font pression sur les salaires, les embauches, les conditions de travail. Les charges de travail des techniciens ont été multipliées par deux ou trois en vingt ans.
La mise en place de la réduction du temps de travail s’est faite sans embauche et les conditions de travail et les salaires contribuent au départ de nombreux techniciens qualifiés. Le turn-over des techniciens et les changements permanents de prestataires de maintenance aggravent la désorganisation de la profession.
Le développement de la sous traitance dans tous les secteurs d’activité pèse sur les salaires et permet d’échapper à la réglementation sur la sécurité au travail.
Tous les secteurs des entreprises sont touchés : agents de maîtrise, techniciens supérieurs, cadres, personnels administratifs, formateurs croulent sous les charges de travail et sont victimes des réorganisations successives.

Les salariés, solidaires des usagers, se battent pour des conditions de travail qui assurent la sécurité de tous.
Nous exigeons :


  • le travail à deux dans les services de maintenance, réparation, montage et modernisation, élément essentiel de la sécurité des salariés et des usagers,




  • des embauches dans tous les services de maintenance, réparation, montage et modernisation, administratifs et commerciaux,




  • une baisse des charges de travail avec une moyenne de 80 ascenseurs par technicien effectivement présent,




  • la suppression de la sous-traitance dans tous les métiers pour assurer la qualité et la sécurité de tous les travaux.


La profession doit embaucher 1500 techniciens par an pendant 10 ans. Ceci est impensable sans une politique de salaires et de formation qui répondent aux besoins et permettent d’enrayer le turn-over qui désorganise la profession :


  • Pas de salaires inférieurs à 1700 €uros au coefficient 170




  • 170 €uros d’augmentation immédiate pour tous




  • Mise en place d’une grille de salaire permettant les déroulements de carrières et l’amélioration du pouvoir d’achat



JOURNÉE NATIONALE DE MOBILISATION
MARDI 23 OCTOBRE

Pour l'Ile de France :

rassemblement à partir de 10 heures
devant les locaux de la Fédération des Ascenseurs

48, boulevard Malesherbes Paris 8ème


similaire:

Les représentants des salariés se retrouvent souvent seuls dans la défense de la sécurité des techniciens et des usagers et sont la cible des employeurs qui freinent l’activité des syndicats, des chsct et les alertes des salariés iconL’organisation des départs en congés payés est soumise à un ensemble...
«Les représentants du personnel et la défense des salariés» vous aidera à répondre au mieux aux interrogations des salariés

Les représentants des salariés se retrouvent souvent seuls dans la défense de la sécurité des techniciens et des usagers et sont la cible des employeurs qui freinent l’activité des syndicats, des chsct et les alertes des salariés iconVisant à définir les modes de nomination et de rémunération des mandataires...
Dans les sociétés dont les titres sont admis aux négociations sur un marché réglementé, un tiers au moins des membres du conseil...

Les représentants des salariés se retrouvent souvent seuls dans la défense de la sécurité des techniciens et des usagers et sont la cible des employeurs qui freinent l’activité des syndicats, des chsct et les alertes des salariés iconBoulogne, le 22 /11/13
«prévisible» pour une direction de commencer par le moins disant. IL ne tiendra qu’à nous tous (syndicats et salariés) de mettre...

Les représentants des salariés se retrouvent souvent seuls dans la défense de la sécurité des techniciens et des usagers et sont la cible des employeurs qui freinent l’activité des syndicats, des chsct et les alertes des salariés iconSauver notre industrie avec les salariés en lutte Des Contis aux...
«Contis», des Freescale, des New Fabris, des Molex, des Caterpillar, et de tous les autres avec leurs brèves séquestrations de patrons,...

Les représentants des salariés se retrouvent souvent seuls dans la défense de la sécurité des techniciens et des usagers et sont la cible des employeurs qui freinent l’activité des syndicats, des chsct et les alertes des salariés iconFédération des personnels des services publics et des services de...
«boudé» le processus, les Masseurs-kiné seuls 9 se sont présentés, orthophonistes 3 présentés sur 53 possibles. Seuls 25% des attachés...

Les représentants des salariés se retrouvent souvent seuls dans la défense de la sécurité des techniciens et des usagers et sont la cible des employeurs qui freinent l’activité des syndicats, des chsct et les alertes des salariés iconUnion des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie
«réduction Fillon» est une réduction dégressive des cotisations patronales de sécurité sociale, dont le montant varie selon le niveau...

Les représentants des salariés se retrouvent souvent seuls dans la défense de la sécurité des techniciens et des usagers et sont la cible des employeurs qui freinent l’activité des syndicats, des chsct et les alertes des salariés iconCummins Inc Corporate Offices Building
«double usage». Ce sont des articles qui ont, à la fois, une utilisation militaire et civile et qui sont souvent contrôlés pour des...

Les représentants des salariés se retrouvent souvent seuls dans la défense de la sécurité des techniciens et des usagers et sont la cible des employeurs qui freinent l’activité des syndicats, des chsct et les alertes des salariés iconRésumé Dans le secteur de l’économie sociale, 200 000 établissements...

Les représentants des salariés se retrouvent souvent seuls dans la défense de la sécurité des techniciens et des usagers et sont la cible des employeurs qui freinent l’activité des syndicats, des chsct et les alertes des salariés iconCours professionnels des salaries titre I – Créer de nouveaux droits...

Les représentants des salariés se retrouvent souvent seuls dans la défense de la sécurité des techniciens et des usagers et sont la cible des employeurs qui freinent l’activité des syndicats, des chsct et les alertes des salariés icon1948 La loi sur la limitation des loyers réglemente les loyers des...
«1% patronal», contribution obligatoire des entreprises à l’effort de construction (1 de la masse des salaires pour les entreprises...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com