La Glorieuse Révolution








télécharger 12.66 Kb.
titreLa Glorieuse Révolution
date de publication05.07.2017
taille12.66 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > droit > Documentos
La Glorieuse Révolution

Les principales conséquences

Une monarchie parlementaire où le Parlement a plus de pouvoirs

La Glorieuse révolution marque l'histoire de plusieurs façons. D'abord, pour le peuple d'Angleterre, ce sont une reine et roi, qui ont été véritablement choisis par leurs sujets, qui sont placés au pouvoir. Cela représente un changement important du fonctionnement précédent, où c'était la ligne dynastique ou des tractations politiques qui faisaient en sorte qu'un souverain ait accès au pouvoir.

Une confirmation de la Magna Carta et de l'Habeas Corpus

Le Bill of Rights n'est pas la première initiative anglaise d'améliorer les droits du peuple. Bien avant celui-ci, une déclaration du nom de Magna Carta (Grande Charte) définit, en l'an 1215, que le pouvoir politique doit reconnaître que les individus, les groupes sociaux et les institutions ont tous des libertés et des droits fondamentaux.

Par exemple ; protection du droit à l'innocence, liberté de circulation. Cette première déclaration est rédigée par des Anglais en révolte et immigrés en France car ils ont fuit leur roi Jean Sans Terre. La Magna Carta représente l'une des premières codifications en matière de droits et libertés.

Voir des extraits de la Grande Charte de 1215

Plus tard, sous le règne de Charles II, une règle judiciaire est construite sous le nom d'Habeas Corpus, en 1679. Cette fois, on vise à interdire les arrestations arbitraires, c'est-à-dire faites sans preuve ou par abus, et les condamnations sans procès. Par l'Habeas Corpus, on reconnaît à tout homme arrêté le droit d'être présenté immédiatement à une instance judiciaire qui décidera de la légitimité, la pertinence, de cette arrestation. Les différents actes de l'Habeas Corpus définissent clairement dans quelles conditions doivent se faire les règles, et ce qu'il doit advenir des individus arrêtés dans des règles strictes de temps et de lieu.

Cette règle judiciaire est officiellement ajoutée au Bill of rights.

 

La primauté du Parlement

Surtout, sachons qu'une des conséquences les plus significatives pour la démocratie est l'écriture du Bill of Rights en 1689 (Déclaration des Droits), qui non seulement proclame les bases de la Constitution anglaise et, consacre la victoire sur l'absolutisme des Stuarts, mais définit les droits du Parlement et des citoyens. En effet, les Anglais deviennent un peu plus des citoyens que de simples sujets du roi.

Voyons un peu quelques passages du Bill or Rights, qui agit encore plus que les deux codifications précédentes pour l'avancement des Droits et Libertés. En effet, le Bill of Rights précise que :

 

« la religion, les lois et les libertés ne pussent plus désormais être en danger d'être renversées (...) Dans ces circonstances, lesdits lords spirituels et temporels et les Communes, aujourd'hui assemblés en vertu de leurs lettres et élections, constituant ensemble la représentation pleine et libre de la Nation et considérant gravement les meilleurs moyens d'atteindre le but susdit, déclarent d'abord (...) pour assurer leurs anciens droits et libertés :

1 - Que le prétendu pouvoir de l'autorité royale de dispenser les lois ou l'exécution des lois sans le consentement du Parlement est illégal ; (...)

5 - Que c'est un droit des sujets de présenter des pétitions au Roi et que tous emprisonnements et poursuites à raison de ces pétitionnements sont illégaux ;

6 - Que la levée et l'entretien d'une armée dans le royaume, en temps de paix, sans le consentement du Parlement, est contraire à la loi ; (...)

8 - Que la liberté de parole, ni celle des débats ou procédures dans le sein du Parlement, ne peut être entravée ou mise en discussion en aucune Cour ou lieu quelconque autre que le Parlement lui-même ;

9 - Que les élections des membres du Parlement doivent être libres ; (...)

13 - Qu'enfin pour remédier à tous griefs et pour l'amendement, l'affermissement et l'observation des lois, le Parlement devra être fréquemment réuni ; (...) »

Source: Source: Jean-Jacques GANDINI, Les droits de l'homme, p. 42-23.

similaire:

La Glorieuse Révolution iconLivre premier révolution et contre-révolution
«Du Pain, la Paix et de la Terre !» se répandait dans le pays, résumant toutes les aspirations anciennes et les espoirs de l'heure...

La Glorieuse Révolution iconArticle 1 La révolution sera collaborative, par Jeremy Rifkin
«La Fin du travail» (La Découverte, 1995) et «La Troisième Révolution industrielle» (Les Liens qui Libèrent, 2011). Mais ce nouvel...

La Glorieuse Révolution iconLa Révolution française

La Glorieuse Révolution iconLa RÉvolution en Valais 1798

La Glorieuse Révolution iconI. La révolution des transports

La Glorieuse Révolution iconLa Révolution américaine: la Déclaration d'Indépendance

La Glorieuse Révolution iconLa Révolution française et le xixè siècle

La Glorieuse Révolution iconIntroduction : les héritages de la Révolution Française et du 19

La Glorieuse Révolution iconRevolution française, guerres de vendee : histoire, litterature

La Glorieuse Révolution iconLa révolution bolchévique se prépare… du côTÉ du parc montsouris








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com