Choisir un livre : sophie van der linden








télécharger 18.19 Kb.
titreChoisir un livre : sophie van der linden
date de publication18.12.2016
taille18.19 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > littérature > Documentos
CHOISIR UN LIVRE : SOPHIE VAN DER LINDEN

www.svdl.fr

LE 16 JANVIER 2014 à la médiathèque de Conflans Ste Honorine

Formation proposée par l’UDAF des Yvelines à l’initiative du groupe de lecture de Conflans

Etaient présents des lecteurs des Yvelines et du Val-D’oise (une trentaine) et les bibliothécaires de la médiathèque

  • Présentation du livre « ALBUM[S]» édité aux éditions du Rouergue qu’elle a écrit en collaboration avec Olivier Douzou (architecte graphiste) : livre qui répond à la question : « qu’est ce qu’un album ? » et explore les multiples aspects de la création avec des explications sur les graphismes, thèmes etc. …

Sophie connait «Lire et faire lire » depuis le début, comme formatrice ; elle connait nos pratiques et les contraintes dues au partenariat avec les écoles

La première question que l’on peut se poser est :

  • POURQUOI LIT-ON ? QUEL TYPE DE LIVRE ?

Nous faisons face en France une production du livre de jeunesse ancienne et dynamique certainement due aux mécanismes de soutien public à la création et favorisée par la loi sur le prix unique du livre

Nous avons donc un large choix devant nous : de l’ordre de 10 000 titres jeunesse proposés et 3000 albums nouveaux par an. La contre partie est qu’il est difficile de se repérer et de sélectionner. C’est là que les bibliothécaires jouent un rôle important.

  • APPROCHE DE L’ALBUM :

Qu’est-ce qu’un album ?

C’est un terme flottant, plutôt utilisé par les professionnels

(On pense souvent d’emblée à l’album BD, mais ce n’est pas celui dont on parle aujourd’hui)

Le terme album vient du latin neutre= blanc

Dans l’antiquité il s’agissait d’une surface murale blanche peinte à la chaux sur laquelle étaient inscrits des avis officiels.

A l’époque romantique, ce sont des carnets blancs des voyageurs destinés à recevoir des autographes : encore le support blanc. On peut encore citer les albums photos, les carnets de musique…

Donc l’album c’est d’abord un support dont l’espace premier est la double page. S’y inscrivent, de manière libre, des images et du texte, en interaction entre eux. Il est marqué par une articulation dans l’enchainement des pages.

L’objet en tant que tel est de plus en plus travaillé (format, découpage, couleur). En ce qui concerne la couleur il faut savoir qu’elle se décide chez l’imprimeur : la fabrication est un élément important.

  • POURQUOI ALLER LIRE DANS LES ECOLES ?

L’intérêt que nous portons à la lecture, notre amour des livres, vont faire passer le plaisir de lire.

En 1980, Daniel Pennac introduit la notion du plaisir de lire commune aux bibliothécaires. Pour faire la différence avec l’école où l’on est plutôt dans l’explication de texte. Mais le plaisir de lire ne peut être que le seul fil rouge. Et le plaisir des enfants ? Qu’est-ce que les enfants aiment ?

Les livres les plus lus par les enfants sont les « choupi » « Max et Lili » « Charlotte aux fraises » « les petites poules ». La réalité de cette littérature est qu’elle est vendue en supermarchés (exemple : Charlotte aux fraises, album énormément vendu est un tissu d’inepties !...) . A la foire de Bologne ce sont ces livres et leurs produits qui occupent une large place…

Est-ce qu’on écrit ces livres pour les parents ? quelle vertu magique est accordée au livre ?

Notre utilité c’est d’être auprès de ces enfants et de leur apporter autre chose, car les clés pour s’en sortir c’est le bagage culturel.

Le rapport (PISA) de 2009, (Le programme PISA (acronyme pour « Program for International Student Assessment » en anglais, et pour « Programme international pour le suivi des acquis des élèves » en français) est un ensemble d'études menées par l'OCDE et visant à la mesure des performances des systèmes éducatifs des pays membres et non membres. Leur publication est triennale. La première étude fut menée en 2000) a mis en relation les pratiques de lecture des enfants avec la réussite scolaire. Cette étude montre que les enfants qui bénéficient de lectures ont 5 fois plus de chance de réussite que les autres, tant pour leurs études que pour leur parcours de vie, quel que soit le milieu social d’origine et quelle que soit l’école où ils suivent les cours. La lecture serait le principal levier qui s’opposerait au système de reproduction des différences sociales. Ce ne sont pas les gros lecteurs de romans qui se débrouillent le mieux, mais ceux qui ont des lectures diversifiées (BD, documentaires, albums, notices …) qui leur permettent d’accéder à des niveaux de compréhension fine.

Ce qui est essentiel c’est l’importance du texte et le plaisir de la langue : s’attacher au texte écrit et ne pas avoir peur du vocabulaire (dans leur vie quotidienne, les enfants apprennent sans cesse des mots nouveaux) ; l’auteur s’arrange pour placer les mots difficiles du texte de manière à ce que ça ne suscite pas de questions, on les comprend quand même et s’il nous arrête, c’est que le texte n’est pas bon. Bien préparer ses lectures, suivre le texte et y revenir, et si l’on butte sur un texte, autant laisser tomber.

Dans le monde d’aujourd’hui et les pratiques actuelles de l’enfant, le livre contrairement à l’Ipad, évoque un monde qui ne change pas, que l’on retrouve à chaque fois en rouvrant le livre.

  • PROPOSITIONS DE LIVRES

Pour nos premières séances on peut lire un peu spectaculaire genre livres animés, pop-up, avec rabats : ROBERT SABUDA ou PITTAU ET GERVAIS « imagier des saisons » ; plaisir esthétique, partager un beau livre.

De FRANCK VIVA graphiste américain « sur la route » (une route matérialisée par un verni sélectif, on suit ainsi la route du cycliste de pages en pages). Chez A Michel jeunesse

On peut choisir l’humour : autour de 4 ans (pas avant) JEAN GOUROUNAS « le mille-pattes » Chez Rouergue

Un peu de folie délicieuse : CATHARINA VALCKX « cheval fou »(ouvrages délicats subtils drôles et justes)

Puis, des livres tout en un : BENJAMIN CHAUD « une chanson d’ours » : raconte l’histoire d’un bébé ours qui au lieu d’hiberner se laisse distraire par un petite abeille qu’il va suivre et qui l’emmène hors de la forêt, et le papa ours part à sa recherche : belle histoire sur la parentalité ; illustrée par des images denses et un consensus entre nature et architecture.

CLAUDE PONTI :  « le château d’Anne Hiversère » créateur qui sait accueillir tous les lecteurs

BRUNO GIBERT : « les mini-chats » : mini livres dans un coffret où le texte est important pour donner du plaisir.

MELANIE RUTTEN : « Nour le moment venu » ; « mitsu »,  « oko »,  « eliot et nestor » . C’est une grande créatrice qui décrit des petites comédies animales, des fables autour des sentiments humains, des questionnements existentiels qui sont présents dans l’esprit des enfants comme grandir, mourir.

Il faut se battre contre la médiocrité de la littérature jeunesse : les lecteurs de « Charlotte aux fraises » vont-ils aller vers autre chose ? Que pouvons-nous apporter ? la notion de littérature fait peur, elle conduit à connaître le monde, à rencontrer l’autre, à aller vers la création qui est un besoin vital chez chacun ; elle aide à s’identifier, à se construire.

On sous estime les enfants en ne voulant pas provoquer son effort. Choisir de la qualité en faisant confiance à l’enfant qui est capable de ressentir, de comprendre.

  • L’ALBUM SANS TEXTE

C’est un type de livre à part entière.

Prévenir l’enfant : c’est un livre où je ne vais rien vous dire, qui peut susciter des discussions ou pas.les enfants vont lire l’image plutôt que de la regarder, chacun va faire son chemin, devenant critique, obligé de discerner. Une attention qui n’est pas le confort de l’histoire que l’on raconte. Prendre le temps de tourner les pages tranquillement. ça rend acteurs les enfants

  • DIVERSITE DE L’ALBUM

Défilé de diapos :

Une page texte à gauche, le lecteur focalise sur le texte, sur l’autre page les images sont là pour faire joli

Un texte + une image : on est tout de suite dans l’image : l’enfant est valorisé dans cette lecture de l’image : « Laurent tout seul » d’ANNE VAUGELADE

Lecture dynamique quand on alterne image et texte. Pas de rupture visuelle :  «moi et rien » KITTY CROWTHER

Plein de texte dans les images, pas de chronologie comme une affiche (impossible à lire pour nous lecteurs Lire et faire lire) : « ma maison » DELPHINE DURAND

« il neige » URI SHULEVITZ (auteur américain des années 50/60) confronte le texte et l’image ; très poétique, place réservée au texte et au ciel

« yakouba » de THIERRY DEDIEU qui parle des émotions en exprimant 2 points de vue en même temps

« mon chat le plus bête du monde » GILLES BACHELET humour

« allons voir la nuit » WOLF ERLBRUCH mais que fait la ville la nuit alors qu’on demande aux enfants qui n’ont pas sommeil de retourner au lit

« flon flon et musette » « la petite écuyère »ELZBIETA. Elle aborde des thèmes durs (guerre civile) avec beaucoup d’émotion, de réflexion ainsi que des images soigneusement choisies (pour représenter les blessés de guerre, c’est derrière une fenêtre, un voile, choix du papier), sans brutalité, ni mensonge ;

  • MANGA

C’est une production très commerciale ou très littéraire

  • L’ALBUM VA-T-IL DISPARAîTRE ?

Le livre a encore de beaux jours devant lui : on ne lit pas d’album dans les transports… c’est plutôt le livre de poche qui est concurrencé par la liseuse…

Les parents veulent des livres pour leurs enfants car les livres restent, on peut les relire, quand tout le reste passe… Et, c’est un bel objet plein de création.

Merci à l’équipe de Conflans pour ces notes !










similaire:

Choisir un livre : sophie van der linden iconFrançois van der linden

Choisir un livre : sophie van der linden iconDiscours à la clôture de l’atelier de validation des textes d’application...

Choisir un livre : sophie van der linden iconOpdracht van werken – van leveringen – van diensten

Choisir un livre : sophie van der linden icon1° dillen van de paterhoek maschera rossa nato IL 09/06/2004 lof...

Choisir un livre : sophie van der linden iconCours de Mme Sophie robin-olivier

Choisir un livre : sophie van der linden iconCours de Mme Sophie robin-olivier

Choisir un livre : sophie van der linden iconSous la présidence de l’honorable sophie picard, J. C. S

Choisir un livre : sophie van der linden iconLe livre de Ruth est un livre court : 4 chapitres

Choisir un livre : sophie van der linden iconDer bürgerlichen Rechte und Fähigkeiten

Choisir un livre : sophie van der linden iconBild 2: ortsbestimmung nach der wegekarte








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com