Kh air-eddine, fidèle à la politique de son frère, une fois délivré des Espagnols, songea à étendre le territoire d’Alger. Bou-Hamoud, le sultan de Tlemcen








télécharger 8.44 Kb.
titreKh air-eddine, fidèle à la politique de son frère, une fois délivré des Espagnols, songea à étendre le territoire d’Alger. Bou-Hamoud, le sultan de Tlemcen
date de publication04.10.2017
taille8.44 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > littérature > Documentos
Khair-Eddine.

KHAIR-Eddine, fidèle à la politique de son frère, une fois délivré des Espagnols, songea à étendre le territoire d’Alger. Bou-Hamoud, le sultan de Tlemcen, vassal de l’Espagne, était mort, et avait laissé deux fils qui se disputaient l’héritage de leur père: Moulah-abd-Allah, l’aîné, était soutenu par les Espagnols; Khair-Eddine accorda sa protection au plus jeune, nommé Massaoud. La chance des combats fut fatale au fils aîné de Bou-Hamoud; il périt, en fuyant, assassiné par son escorte. Sous prétexte de rendre plus efficace son intervention, et d’intimider les Espagnols qui menaçaient Massaoud d’une invasion prochaine, Khair-Eddine vint s’installer à Tlemcen. Insensiblement toutes les villes importantes du royaume furent occupées par les milices de l’odjak, et lorsque le protégé crut pouvoir se passer d’appui, il vit qu’il n’était plus maître dans ses états. Massaoud, pour n’être pas entièrement dépossédé, fut obligé de se reconnaître tributaire de Khair-Eddine ; Tenez, Mezouna, Mostaganem acceptèrent, à la même condition, la suzeraineté de Barberousse.

Ces rapides conquêtes effrayèrent le souverain de Tunis, Moula Mohammed, issu de l’ancienne famille des Beni-Hafsi; pour en arrêter le cours, il excita les principaux officiers de l’odjak, ainsi que les Arabes auxiliaires, à se révolter contre Khair-Eddine. Le cheik arabe Hamed-ben-el-Cadi, le plus ancien allié d’Aroudj, celui qui l’avait assisté dans toutes ses expéditions, se laissa gagner par Moula Mohammed. Cette défection fut le prélude d’un soulèvement général; de tous côtés, à l’est et à l’ouest, les Arabes se révoltent; la guerre est déclarée. Soutenus par les Tunisiens, les insurgés s’avancent pour faire le siège d’Alger. Khair-Eddine croit les mettre en fuite en leur opposant Kara Hassan, son aga; mais cet officier, séduit aussi par les agents de Moula—Mohammed, laisse massacrer ses troupes, et fait cause commune avec les révoltés. La conspiration a pénétré jusque dans Alger, et les principaux habitants sont au nombre des conjurés. C’en était fait de Khair-Eddine, si un esclave ne fût venu l’avertir du danger. Le danger n’effraie pas le chef de l’odjak; il ne demande qu’à le connaître. Aussitôt qu’il fut instruit du complot, sans perdre un instant, il convoque une réunion générale des fidèles à la mosquée, et s’y rend en personne, accompagné de quelques Turcs dévoués. A peine est-il entré, les portes se ferment, et tout ce qui fut désigné comme traître eut la tête tranchée. La fortune des victimes récompensa le zèle des bourreaux; ainsi le veut la loi en Turquie.

Khair-Eddine, après avoir étouffé cette conspiration, resta deux ans encore à Alger; mais à la suite d’une vision, ou plutôt à cause des conspirations incessantes que l’on tramait contre lui, il prit le parti de se retirer à Jijel, premier théâtre de ses exploits. Pendant trois ans il porta l’épouvante sur toutes les côtes de la Méditerranée; il intercepta le commerce de la plupart des états d’Europe, et saccagea une foule de villes importantes parleur richesse, et que le nombre de leurs habitants semblait mettre à l’abri des pirates. Cependant cette absence si longtemps prolongée ruinait le pouvoir de Khair-Eddine dans la régence les uns le disaient mort, les autres prétendaient qu’il avait renoncé à ses conquêtes. Hamed-ben-el-Cadi, mettant à profit l’incertitude du peuple, s’était emparé du commandement d’Alger, et y régnait en maître; Kara Hassan s’était fait reconnaître chef suprême des tribus de l’ouest, et occupait Cherchell.

Khair-Eddine, tout entier à ses expéditions maritimes, aurait sans doute laissé se consolider ces usurpations, si un trait d’insolence inouïe ne fût venu l’avertir du danger auquel étaient exposées ses possessions. Une de ses galères, qui revenait de course, fut assaillie, en entrant dans le port d’Alger, par le feu des batteries de mer, ni plus ni moins qu’un ennemi; elle faillit sombrer. Exaspéré de l’insulte faite à son pavillon, Khair-Eddine réunit toutes ses forces, débarque secrètement à Sidi-Ferruch, et marche sur Alger. Hamed-ben-el-Cadi voulut lui résister, mais l’ascendant du maître triompha: les soldats de Hamed se défendirent mal, ils rompirent leurs rangs au premier choc; ils entrèrent précipitamment dans Alger, et, craignant la vengeance de Khair-Eddine, ils voulurent du moins acheter sa clémence par la mort de l’usurpateur. L’offrande expiatoire fut acceptée, et tout rentra dans l’ordre. D’Alger, Khair-Eddine se porta sur Cherchell, où Kara-Hassan avait formé une alliance secrète avec les Espagnols pour ruiner l’odjeac; il entra dans la place sans aucune résistance; les soldats lui livrèrent Kara-Hassan, et il le fit étrangler sous ses yeux. Le sultan de Tlemcen avait aussi profité de l’absence de Barberousse pour se soustraire aux obligations qui lui avaient été imposées: une simple sommation le fit rentrer dans le devoir. Ainsi, par la rapidité de ses mouvements, Khair-Eddine était parvenu, en quelques jours, à consolider toutes ses conquêtes et à faire respecter son autorité sur un pays qui offrait plus de six cents milles d’étendue.

similaire:

Kh air-eddine, fidèle à la politique de son frère, une fois délivré des Espagnols, songea à étendre le territoire d’Alger. Bou-Hamoud, le sultan de Tlemcen icon1. contexte de l'etude
«outil de planification», mais un véritable document stratégique de référence, à la fois ancré dans son époque et répondant à des...

Kh air-eddine, fidèle à la politique de son frère, une fois délivré des Espagnols, songea à étendre le territoire d’Alger. Bou-Hamoud, le sultan de Tlemcen iconL’Etat désigne l’autorité politique qui exerce son autorité sur un...

Kh air-eddine, fidèle à la politique de son frère, une fois délivré des Espagnols, songea à étendre le territoire d’Alger. Bou-Hamoud, le sultan de Tlemcen iconL’accompagnement spirituel
«Assure-moi dans la tentation». J’aime aussi évoquer pour imager l’accompagnement ce verset du livre des Proverbes «Un frère aidé...

Kh air-eddine, fidèle à la politique de son frère, une fois délivré des Espagnols, songea à étendre le territoire d’Alger. Bou-Hamoud, le sultan de Tlemcen iconAlcibiade 450-404 avant J. C
«s’adresse plus à sa personne qu’à son mérite». Son manque de caractère, son égoïsme, sa vanité, une ambition forcenée l’entraînent...

Kh air-eddine, fidèle à la politique de son frère, une fois délivré des Espagnols, songea à étendre le territoire d’Alger. Bou-Hamoud, le sultan de Tlemcen iconModalités détaillées de l’offre : pro club panasonic
«installateur(s)») pour l’achat d’une ou plusieurs pac air/eau et/ou air/air panasonic indiqué(s) à l’article. Offre non cumulable...

Kh air-eddine, fidèle à la politique de son frère, une fois délivré des Espagnols, songea à étendre le territoire d’Alger. Bou-Hamoud, le sultan de Tlemcen iconFidèle à son choix irréversible de construire un Etat de droit démocratique,...

Kh air-eddine, fidèle à la politique de son frère, une fois délivré des Espagnols, songea à étendre le territoire d’Alger. Bou-Hamoud, le sultan de Tlemcen iconChapitre 1 : La théorie symétrique de la valeur : analyse et critique
«Principes d'Économie Politique», qui paraît pour la première fois en 1890, et sera réédité 8 fois du vivant de l'auteur, avec de...

Kh air-eddine, fidèle à la politique de son frère, une fois délivré des Espagnols, songea à étendre le territoire d’Alger. Bou-Hamoud, le sultan de Tlemcen iconTp de physique n°11 : Plongée sous-marine, pression d’un fluide soumis...
«à 10 m de profondeur, la pression de l’air dans une bouteille de plongée est deux fois plus importante qu’à la surface.»

Kh air-eddine, fidèle à la politique de son frère, une fois délivré des Espagnols, songea à étendre le territoire d’Alger. Bou-Hamoud, le sultan de Tlemcen iconGuillaume guéraud : biographie
«pleu-pleu» du village, le seul qui ne soit pas chasseur, Martial décide de se venger sur leur propre terrain. Le jour du mariage...

Kh air-eddine, fidèle à la politique de son frère, une fois délivré des Espagnols, songea à étendre le territoire d’Alger. Bou-Hamoud, le sultan de Tlemcen iconLa première opération lancée est le championnat avec la participation...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com