«rapport provisoire»








titre«rapport provisoire»
page3/20
date de publication04.07.2017
taille0.6 Mb.
typeRapport
l.21-bal.com > loi > Rapport
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   20

RESUME EXECUTIF


Dans le cadre de crédit que le Gouvernement de la République Démocratique du Congo négocie avec la Banque Mondiale pour le financement de Projet de Développement de Pôles de Croissance, la RDC s’engagé à mettre en œuvre les politiques environnementales de la Banque Mondiale notamment la politique opérationnelle 4.09 intitulée Lutte Antiparasitaire, laquelle fixe les règles de mise en œuvre et d’exécution des projets utilisant des pesticides. Le Plan de Gestion Environnementale et Sociale du PDPC en élaboration donne les grandes lignes de ce que devrait être la gestion des pesticides dans le corridor Matadi-Kinshasa-Kikwit.
De par ce Plan de Gestion Environnementale et Sociale, il revient à l’UNC/PDPC, de mettre en place des mécanismes efficients afin d’assurer une gestion convenable pesticides dans le périmètre du projet en définissant un ensemble des moyens pour limiter l’usage des pesticides et pour assurer que l’utilisation de ceux-ci poursuive l’objectif que le bailleur s’est fixé, c’est-à-dire, le respect des normes internationales en la matière en mettant l’accent sur la réduction des effets négatifs générés par cet usage sur l’environnement physique et humain. C’est pour répondre à cette exigence que le présent Plan de Gestion des Pestes et Pesticides (PGPP) est préparé.
Les grandes lignes du PDPC ont été prises en compte dans le PGPP, à savoir, les zones d’activités du projet et les objectifs poursuivis comme modèle de développement.
L’étude a démarré par une série d’enquêtes menées par le consultant pour collecter les informations sur la situation actuelle de lutte antiparasitaire et de gestion des pesticides, à évaluer les aspects techniques de la filière à trois niveaux ; institutionnel et réglementaire, encadrement de la production agricole et de manipulation des pesticides et enfin, circuits existants de distribution et de commercialisation des pesticides.
Ces investigations et contacts directs par voie de questionnaire ont permis de dégager, avant le démarrage du Projet, le niveau de l’encadrement de la production agricole, de la manipulation des pesticides de son acquisition à son élimination, du circuit de commercialisation et de distribution des pesticides, les institutions et services étatiques concernés ainsi que le cadre juridique et réglementaire pertinent en vigueur en R.D.C.
L’adéquation entre les règles et directives internationales et les conditions de gestion et d’utilisation des pesticides dans le périmètre du projet montre des faiblesses sur l’ensemble du processus de gestion des pesticides. Ces faiblesses se retrouvent à tous les niveaux ; de l’identification des besoins en pesticides jusqu’à l’élimination des pesticides périmés et des contenants vides en passant par la procédure d’achat et d’utilisation des pesticides sur les cultures et les stocks entreposés.
Pour pallier à ces disfonctionnements, un certain nombre des mesures d’actions et des dispositifs doivent être développés et mises en œuvre. Le PGPP structure ces actions dans un ensemble cohérent qui doit impérativement débuter par une série de formations des intervenants de terrain.
Le PGPP comprend huit sections traitant respectivement des :

  • préalables à sa mise en œuvre ;

  • étapes de gestion du plan ;

  • règles fondamentales pour une gestion intégrée des pesticides ;

  • plan des suivi et évaluation ;

  • des arrangements institutionnels de mise en œuvre et le suivi du plan ;

  • formations des producteurs agricoles ;

  • information et sensibilisation de la population ;

  • Budget pour l’exécution du plan de gestion des pesticides.


Le document comporte également les contenus et la succession des formations à dispenser à des bénéficiaires identifiés à plusieurs niveaux de la filière d’utilisation des pesticides.
Les structures appelées à prendre en charge le suivi et l’évaluation des actions relatives au respect des prescrits du PGPP y sont identifiées. Il s’agit aussi bien des services publics que des producteurs agricoles et de l’Unité de Coordination du Projet.
Ce plan de Gestion vise une meilleure gestion des pestes et pesticides dans le cadre du projet identifié « PDPC ». Il définit également des orientations dans un horizon plus large en ce qui concerne la gestion des pesticides en général dans les projets de développement en formant des agents de l’Etat impliqués dans le programme qui pourront avoir à intervenir au-delà du projet.
Le montant prévisionnel pour l’exécution du plan est de l’ordre de 340.000 dollars U.S. Ce budget couvre les besoins du renforcement du cadre institutionnel et réglementaire de gestion des pesticides, du renforcement des capacités des acteurs institutionnels et des producteurs, de l’amélioration des systèmes de l’utilisation et de gestion des pesticides et enfin d’assurer le suivi et évaluation de la mise en œuvre du plan.
L’exécution du PGPP est prévue pour s’étendre sur deux saisons culturales, A et B, étalées sur une période de cinq ans.

1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   20

similaire:

«rapport provisoire» iconRapport provisoire d’execution du budget general

«rapport provisoire» iconRapport final d’Assistance Technique version provisoire

«rapport provisoire» iconRÉsumé liste des personnes consultées par le commissariat géNÉral...

«rapport provisoire» iconRapport provisoire
«schéma unique» (lisibilité pour le citoyen, efficacité de la planification…). Ils se sont interrogés sur le lien entre leur contribution...

«rapport provisoire» iconProgramme (Provisoire)

«rapport provisoire» iconTexte provisoire, proposé pour la

«rapport provisoire» iconProgramme officiel provisoire présenté

«rapport provisoire» iconAnnexe I plate-forme provisoire de l'ufp

«rapport provisoire» iconQui assume la responsabilité du contenu du P. V. de la réception provisoire ?

«rapport provisoire» iconNote : La motivation de cette décision pourrait surprendre dans la...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com