Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie








télécharger 288.48 Kb.
titreMinistère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie
page4/6
date de publication03.07.2017
taille288.48 Kb.
typeRecherche
l.21-bal.com > loi > Recherche
1   2   3   4   5   6

Co-tareg 160/25…….......... 1 cp/j

Hypoten 100……………... 1 cp/j

Torva 20……………......... 1 cp/j

Aspegic 100…………….... 1 sachet/j

Mibral 10………………… 1 cp/j

Amarel 4……………......... 1 cp/j

Medicaments prescripts:

Spécialités

DCI

Classe thérapeutique

Co-tareg

Valsartan/Hydrochlorothiazide

ARAII/diurétique hypokaliemiant

Hypoten

Aténolol

Betabloquant cardiosélectif

Torva

Atorvastatine

Inhibiteur de HMG-CoA

Aspegic

Acide acétylsalicylique

Anti-agrégant plaquettaire

Anti-pyrétique

Antalgique

Anti-inflammatoire

Mibral

Amlodipine

Inhibiteur calcique (dihydropyridine)

Amarel

Glimepiride

Sulfamide hypoglycémiant

  • Analyse réglementaire :

Le prescripteur est bien identifié : nom, prénom, qualité, adresse, numéro de téléphone

L'ordonnance est datée, signée et le cachet du médecin est bien présent

Seuls les nom et prénom de la patiente sont mentionnés, l’âge, le poids et la taille font défaut.

  • Anayse pharmaceutique :



  1. Objectif thérapeutique :

Traitement post-IDM (post-SCA)

Traitement de l’hypertension artérielle

Traitement du diabète type II

  1. Etude des médicaments prescrits :




  1. Co-tareg :

Indications

Contre-indications

Effets indésirables

Posologie

  • Hypertension artérielle

  • Insuffisance cardiaque




  • Hypersensibilité

  • Insuffisance rénale

  • Déplétion hydrosodique excessive

  • Hypotension

  • Déshydratation

  • IR fonctionnelle

160/25 mg soit 1 cp /j

On peut atteindre 2 cp/j si la TA est encore élevée



  1. Hypoten :



Indications

Contre-indications

Effets indésirables

Posologie

  • Hypertension artérielle

  • Prophylaxie de la crise d’angor

  • Phase aigue de l’IDM

  • Post- IDM

  • Insuffisance cardiaque

  • Hyperthyroïdie




  • Hypersensibilité

  • Insuffisance rénale

  • IC non contrôlée

  • Bradycardie importante

  • BAV

  • Syndrome de Reynaud

  • Bradycardie sévère

  • BAV

  • Troubles de rythme

  • Hypotension

  • Hypoglycémie

  • Impuissance

  • Troubles digestifs

  • Asthénie




100 mg/j soit 1 cp/j



  1. Torva :

Indications

Contre-indications

Effets indésirables

Posologie

  • Hypercholestérolémie pure ou mixte

  • Prévention cardiovasculaire primaire ou secondaire

  • Allergie

  • Myopathie

  • Affection hépatique

  • Grossesse et allaitement




  • Troubles musculaires

  • Troubles hépatiques

La posologie initiale est de 10 mg/j puis adaptée (peut atteindre 80 mg/j)



  1. Aspégic :

Indications

Contre-indications

Effets indésirables

Posologie

  • Etats fébriles en 2° intention et/ou affections douloureuses légères à modérées

  • Affections rhumatismales aiguës et chroniques à forte dose

  • maladie thromboembolique en prévention

  • AVC en prévention

  • angor instable

  • IDM en phase aigue et en prévention des récidives




  • Allergie à la même classe chimique.

  • Grossesse (début et fin).

  • Insuffisance hépatique ou rénale sévère.

  • Ulcère gastroduodénal évolutif (compliqué).

  • Maladie hémorragique constitutionnelle ou acquise

  • Troubles digestifs

  • Accidents allergiques: urticaire, rash, eczéma, urticaire, œdème de Quincke, syndrome de Lyell

  • Syndromes hémorragiques

  • Néphrotoxicité

  • Asthme et bronchospasmes (liés à l’inhibition des prostaglandines)

  • Ototoxicité à forte doses (> 6 g/j) et au long cours

A faibles doses : c’est un antiagrégant plaquettaire par inhibition de la synthèse de thromboxane

A2. ( doses : 30-300mg/j )

A doses moyennes : c’est un antipyrétique ( doses de 300 à 1000mg/j )

A fortes doses : c’est un anti-inflammatoire ( doses de plus de 3 g/jours )



  1. Mibral :



Indications

Contre-indications

Effets indésirables

Posologie

  • Hypertension artérielle

  • Traitement préventif de l’angor

  • Syndrome de Reynaud




  • Angor instable

  • Insuffisance hépatique ou rénale sévère

  • Grossesse et allaitement




  • Bouffées de chaleur

  • Céphalées, vertiges

  • Palpitation reflexe

  • Œdème de membres inf

  • Asthénie

  • Douleurs gastriques




5 à 10 mg/j en une seule prise



  1. Amarel :

Indications

Contre-indications

Effets indésirables

Posologie

  • Diabète type II ne pouvant être équilibré par le seul régime

  • Insuffisance rénale sévère

  • Insuffisance hépatique sévère

  • Hypersensibilité aux sulfamides

  • Grossesse et allaitement




  • Hypoglycémie

  • Troubles gastro-intestinaux

  • Prise de poids

Posologie initiale de 1 mg/j pouvant atteindre par la suite 4 voire 6 mg/j



  1. Interactions médicamenteuses:



  • Hypoten (bétabloquant) + Amarel (sulfamide hypoglycémiant) : précaution d’emploi

Le bétabloquant masque les signes d’hypoglycémie

  • Augmenter l’autosurveillance de la glycémie



  • Association de plusieurs médicaments antihypertenseurs (Hypoten,Mibral,Co-tareg) : prendre en compte

Augmentation du risque de l’hypotension

  • Surveillance de la valeur de la PA



  1. Plan de prise :




  • Hypoten : 1 cp/j de préférence le matin

  • Torva : 1 cp/j à prendre toujours à la même heure

Normalement les statines doivent etre prises le soir (maximum d’activité de la HMG-Co A)

Mais puisque la Torva présente une demi-vie longue, elle peut être prise à n’importe quel moment de la journée

  • Aspégic : 1 sachet/j à midi

  • Amarel : 1 cp/j à prendre juste avant ou pendant le petit-déjeuner pour éviter le risque d’hypoglycémie

  • Co-tareg : 1 cp/j le matin

  • Mibral: 1 cp/j le matin


ORDONNANCE N°2

Lowrac 10………………………… 1 cp/j

Hypoten 50…………………………. 1 cp 2 fois/j

Aldactazine………………………... 1 cp

Metforal 850……………………..... 1 cp 2 fois/j

Purinol 100……………………….. 1 cp 2 fois/j

Lipanor 100……………………….. 1 cp/j

Medicaments prescripts:

Spécialités

DCI

Classe thérapeutique

Lowrac

Amlodipine

Inhibiteur calcique

Hypoten

Aténolol

Betabloquant cardiosélectif

Aldactazine

Altizide + Spirinolactone

Diurétique thiazidique

Anti-aldostérone

Metforal

Metformine

Anti-diabétique oral

Purinol

Allopurinol

Inhibiteur de l’uricosynthèse

Lipanor

Ciprofibrate

fibrate



  • Analyse réglementaire :

Le prescripteur est bien identifié : nom, prénom, qualité, adresse, numéro de téléphone

L'ordonnance est datée, signée et le cachet du médecin est bien présent

Seuls les nom et prénom de la patiente sont mentionnés, l’âge, le poids et la taille font défaut.


  • Anayse pharmaceutique :



  1. Objectif thérapeutique :

Traitement de l’hypertension artérielle

Prise en charge de diabéte type II

Traitement de fond de la goutte

Traitement de l’hypertriglycéridémie mixte ou essentielle

  1. Etude des médicaments prescrits :



  1. Lowrac :

Indications

Contre-indications

Effets indésirables

Posologie

  • Hypertension artérielle

  • Traitement préventif de l’angor




  • Angor instable

  • Insuffisance hépatique ou rénale sévère

  • Grossesse et allaitement




  • Bouffées de chaleur

  • Céphalées, vertiges

  • Palpitation reflexe

  • Œdème de membres inf

  • Asthénie

  • Douleurs gastriques



Dose initiale à 5 mg/j qui pourra etre augmentée jusqu’à 10 mg/j



  1. Hypoten : voir ordonnance n°1



  1. Aldactazine :

Indications

Contre-indications

Effets indésirables

Posologie

  • Hypertension artérielle

  • Insuffisance cardiaque

  • Oedémes d’origine cardiaque, rénale et hépatique




  • Hypersensibilité

  • Insuffisance rénale

  • Déplétion hydrosodique excessive

  • Hypotension

  • Augmentation de la glycémie ou de l'uricémie

  • Hypotension

  • Déshydratation

  • IR fonctionnelle

  • dyskaliémie

  • HTA : ½ à 1 cp/j le matin

  • Oedéme d’origine rénale : 3 à 4 cp/j (attaque) puis 1 à 2 cp/j (entretien)

  • Oedéme d’origine hépatique : 4 à 6 cp/j (attaque) puis 1 à 2 cp/j (entretien)



1   2   3   4   5   6

similaire:

Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie iconMinistère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique...

Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie iconMinistère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie iconEnseignement supérieur, recherche et technologie vie de l'Étudiant

Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie iconMinistère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie iconMinistère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche

Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie iconMinistère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique
«De tous les horizons, désormais, physiques, biologiques, anthropo-sociologique, s’impose le phénomène système. Tous les objets clés...

Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie iconAdministration générale de l'Enseignement et de la Recherche scientifique

Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie iconReconnaître le doctorat hors du monde de l’enseignement supérieur...

Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie iconLe «grand emprunt» dans l’enseignement supérieur et la recherche
«Grand emprunt» (GE) sera pour l’essentiel levé sur les marchés, et non auprès du public

Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie iconLa Recherche Scientifique
...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com