Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie








télécharger 288.48 Kb.
titreMinistère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie
page1/6
date de publication03.07.2017
taille288.48 Kb.
typeRecherche
l.21-bal.com > loi > Recherche
  1   2   3   4   5   6


Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie

Université de Monastir

Faculté de Pharmacie de Monastir

CARNET DE STAGE EN OFFICINE

6ème ANNEE PHARMACIE


Maitre de stage : Mme Ouertani Samira Ep Regaya

Etudiant : Manai Bou okazi Melek

Année Universitaire 2014-2015

Sommaire

  1. Objectifs généraux………………………………………………………… 3

  2. Organisation de l'officine: aménagement des locaux et rangements des médicaments………………………………………………………………. 4

  3. Gestion du stock…………………………………………………………… 11

  4. Législation relative aux produits appartenant aux différents tableaux,  stupéfiants et certains psychotropes……………………………. 15

  5. Etiquetage ………………………………………………………………… 21

  6. Les différents types de couvertures sociales………………………………. 24

  7. Préparations officinales……………………………………………………. 31

  8. Ordonnance n°1……………………………………………………………. 34

  9. Ordonnance n°2……………………………………………………………. 39

  10. Ordonnance n°3………………………………………………………… 44

  11. Préparation magistrale………………………………………………….. 48

  12. Conseil à l’officine……………………………………………………... 50

  13. Gestion financiére……………………………………………………… 55

  14. Gestion des ressources humaines………………………………………. 57

  15. Epilogue………………………………………………………………… 61


Objectifs Généraux

  • Agencement de l’officine et classification des médicaments (par classe thérapeutique, par tableau, forme galénique, ordre alphabétique…)

  • Validation et dispensation des prescriptions

  • Gestion du stock, réalisation et réception des commandes

  • Conseils pharmaceutiques : éducation pour la santé du citoyen et dispensation de produits conseil

  • Application de la législation relative aux produits appartenant aux différents tableaux,  stupéfiants et certains psychotropes

  • Validation et réalisation de préparations officinales et magistrales

  • Gestion des ressources humaines et financières

  • Communication avec le citoyen et le corps médical

Maîtrise des différents systèmes de couverture sociale (CNAM, mutuelle…)

Organisation de l'officine: aménagement des locaux et rangements des médicaments

  1. Définition de l’officine :

Selon la loi 73-55, on entend par officine de détail « l’établissement où se déroulent les opérations suivantes :

      • Préparation et vente des médicaments prescrits par l’ordonnance médicale.

      • Préparation et détention en vue de la vente au détail des médicaments inscrits à la pharmacopée.

      • Vente au détail des spécialités pharmaceutiques, des produits d’hygiène, des produits diététiques…

Le mot officine désigne à la fois le local (correctement aménagé) et également le fond de commerce, cela veut dire que l’officine est une entreprise soumise au droit commercial et également au droit pharmaceutique. »

En Tunisie, il existe 2 types d’officine :

  • Les officines de catégorie A : de jour

  • Les officines de catégorie B : de nuit

D’après la législation Tunisienne l’exploitation d’une entreprise pharmaceutique est soumise à l’octroi préalable d’une licence d’exploitation. Celle-ci est attribué par arrêté du ministre de la santé publique après avis de CNOP, l’arrêté doit mentionner la catégorie de licence (A ou B).

Pour obtenir une telle licence il faut réunir les conditions suivantes :

-Etre de nationalité Tunisienne depuis au moins 5 ans.

-Etre muni du diplôme national du docteur en pharmacie.

-Etre en règle avec la loi sur les services militaires.

-Etre inscrit à l’ordre des pharmaciens.

  1. Aménagement des locaux dans la pharmacie :


L’arrêté du ministre de la santé public du 19 avril 1974 fixe les conditions et superficies nécessaires pour l’agencement des locaux destinés aux pharmacies de détail.

En effet, le local réservé à l’aménagement d’une officine doit comporter :

        • Une salle de vente au public dont la hauteur du plafond doit être de 2,80 m au minimum, comprenant le comptoir vitré dans lequel se trouve les ordinateurs, ainsi que des présentoirs pour les différents produits parapharmaceutiques.




  • Un bureau où sont rangés les documents indispensables : Vidal, pharmacopée, manuel du préparateur et autres source d’information tel que les magazines à visée médicales ou pharmaceutiques et les archives personnelles du pharmacien. Une armoire fermée à clé renfermant les produits inscrits au tableau B : spécialités, matières premières, registre des entrées et sorties des stupéfiants….

  • Une salle de dépôt où sont gardés les stocks des produits reçus en grande quantité lors d’une commande groupée.

  • Une salle d’injection qui est aménagée pour pratiquer les injections. Elle comporte : des seringues, coton, solution antiseptique (alcool iodé), alcool, éther, un lavabo…




  • Un préparatoire où on prépare les préparations officinales et magistrales. Ces préparations sont consignées sur l’ordonnancier (date de préparation, nom du médecin, formule, quantité, nom du patient)



  • Un coin sanitaire

La surface totale utile nécessaire pour l’agrément du local doit être de 50 m² dont au moins 30 m² au sol.

L’équipement doit comporter le matériel et l’installation nécessaires pour le bon fonctionnement de l’officine, exemple : eau potable, réfrigérateur, téléphone,…

L’agencement extérieur comporte :

  • Une enseigne lumineuse mentionnant « PHARMACIE ».

  • Un tableau affichant le nom du pharmacien titulaire accompagné de ses titres universitaires, scientifiques.

  • Une vitrine.

  • Sur la porte, on mentionne le tableau de garde.



  1. L'arrangement des médicaments dans la pharmacie:

Les médicaments dans la pharmacie sont rangés dans des tiroirs, en premier lieu, par forme galénique :

  • Comprimés et gélules

  • Injectables

  • Gouttes nasales

  • Gouttes auriculaire

  • Sirops et suspensions buvables

  • Collyres, pommades et gels ophtalmiques

  • Produits pour usage externe

  • Suppositoires

  • Gouttes buvables

  • Pommades, crèmes et gels

  • Sachets

  • Ampoules buvables

  • Bains de bouches et collutoires


Remarque :

  • les antibiotiques sont rangés à part selon la forme galénique ; On trouve ainsi :

  • Comprimés et gélules

  • Sirops et sachets

  • Injectables




  • Les psychotropes sont rangés dans compartiment à part




  • Un compartiment pour les médicaments homéopathiques présentés sous formes de tubes granule, sirops et comprimés




  • Les formes gynécologiques sont rangées dans un compartiment à part




  • On distingue aussi un coin spécial pour le rangement des médicaments conseils. Le contenu de ce rayon est changé d'une période à l'autre selon la saison et il est visible au public.




  • Les médicaments nécessitant des conditions de température bien particulière sont conservés dans un réfrigérateur ; il s'agit des médicaments thermosensibles :

  • Les vaccins (Euvax B®, Infanrix®)

  • L’immunoglobine anti tétanique

  • Les insulines (Insulatard®, Actrapid®, Novomix®, Lantus®)

  • Des collyres (Xalatan®)

  • Des hormones (Ovitrelle®, Gonal®)

  • Test de grossesse




  • Les laits infantils sont rangés dans des étagères spécifiques




  • Les huiles et les préparations officinales sont rangées à part dans d’autre étagère




  • Les produits parapharmaceutiques sont rangés de façon à ce qu'ils soient bien visibles au public dans des étagères spécifiques. On y trouve:

  • Shampooings

  • Produits de soins pour visage

  • Produits bébé

  • Produits de soins pour pieds, mains…

En deuxième lieu, les médicaments sont rangés par ordre alphabétique.

  1. Les documents trouvés dans la pharmacie :

Pour le bon déroulement du travail à l’officine, la présence de certains documents est indispensable. En effet, dans la pharmacie où j’ai effectué mon stage j’ai trouvé les documents suivants :

  1. Le formulaire thérapeutique

  2. Le Vidal

  3. Le manuel du préparateur

  4. L'ordonnancier

  5. Pharmacopée Française 10ème édition.



  • L’ordonnancier :

Chaque pharmacien doit disposer d’un registre délivré par le conseil nationale de l’ordre des pharmaciens, ce registre est côté et paraphé par le pharmacien inspecteur de la région, et il doit être conservé pendant 10 ans pour des raisons de traçabilité.

Selon la loi 69-54 du 26 juillet 1969 on inscrit sur l’ordonnancier :

  • Les médicaments contenants des substances vénéneuses appartenant au tableau A, B ou C. Pour chaque médicament il faut indiquer le numéro d’ordre, l’identifiant du médicament (spécialité et forme), date de dispensation, le nom du malade, le nom du médecin prescripteur et le nombre d’unités vendues.




  • les produits appartenant au tableau A et C en bleu

  • les stupéfiants (tableau B) en rouge

  • Les psychotropes : AKLONIL® (Clonazépam), VALIUM® (Diazépam), PARKISOL® (Trihéxyphénidyle), TEMESTA® (lorazepam) en vert


Les ordonnances doivent être transcrites sur l’ordonnancier au moment de leur exécution

  • Les préparations magistrales en indiquant pour chaque préparation : le numéro d’ordre, la date, le nom du malade, le nom du médecin prescripteur et la formule de la préparation (si la préparation contient des substances vénéneuses, la quantité doit être écrite en toute lettre), le prix




  • Les préparations officinales qui contiennent des substances tableau B même à quantité exonérée




  1. Outil informatique :

Le système informatique de gestion de la pharmacie est un outil indispensable pour la gestion de la pharmacie, étant donnée la complication des opérations, en vue de contrôler les différentes opérations : achats, ventes, commandes, variété des produits à gérer…

Le logiciel qu'on utilise dans la pharmacie où j'ai effectué mon stage est le logiciel AVICENNE dot NET qui installé sur des ordinateurs liés par un réseau local.

  1. Ventes :            

                                                          

La saisie des opérations de vente et d’achat est caractérisée par une simplicité et une rapidité étonnante grâce à la méthode de saisie corrélée à la volée (au fur et à mesure de la saisie du nom du produit une fenêtre s’ouvre et affiche les produits commençants par les initiales en cours de saisie sans être obliger à appuyer sur la touche ‘Entrée).

  • Recherche produit par nom, forme+nom, prix, dci et code à barres

  • Les ventes au comptant avec possibilité de gérer les différents modes de paiement (espèces, chèques, cartes de crédit, virements)

  • Les ventes spéciales (remise, arrondit, coûtant, crédit normale ou spéciale)

  • Les possibilités de modification de prix, provisoires ou définitives

  • Les ventes sociétés, assurances et mutuelles

  • Les avoirs sur les produits vendus et manquants

  • Le classement et la reprise des ventes en instance dans des tiroirs

  • La possibilité de reprendre des opérations de vente même après clôture.

  • Impression des tickets de vente avec détail

  • Impression des devis et factures

  • Recherche des opérations de vente, statistiques et audit des mouvements des produits, …etc. 



  1. Achats :   

La recherche des produits à l’achat se fait de la même façon qu’à la vente, la saisie par code à barres et opérationnelle et intelligente.

  • Saisies des unités gratuites (bonus)

  • Saisie des avoirs

  • Demande de saisie des dates de péremption intelligente, paramétrable et adaptable par pharmacie

  • Les remises et classement et la reprise des achats en instance dans des tiroirs

  • La reprise des bons de livraison pour modification

  • Contrôle de la date des bons de livraison à la saisie

  • Information sur la nature du stock et devenir des bons de livraison en temps réel

  • Recherche des opérations d'chat, statistiques et audit des mouvements des produits, …etc.

  • Paiement fournisseur, Recherche factures achats, audit et statistiques  dans le même écran de saisie des achats

  1. La commande automatique :

Le système de proposition de commande d’Avicenne est complet et permet de générer les quantités des produits à passer en commande et vous libère de la tache manuelle. La commande est établie selon plusieurs principes : rapide, grossiste, couvrir le min, max ou personnalisée en fonction du nombre de jours de couverture de stock en considérant ou non les paramètres min, max, stock actuel et vitesse de rotation, par famille, forme, labo et fournisseur.

  1. Nomenclature et paramétrage : 

Les fonctions paramétrage et nomenclature permettent l’introduction et la mise à jour de données permanentes :

  • Nomenclature : maintenance des fiches produits, labos, médecins, fournisseurs, clients, sociétés, assurances, mutuelles, banques, comptes comptabilité, caisses…etc.

  • Paramétrage : Zones géographiques, formes, familles, marges, dci, incompatibilités, antécédents, classes thérapeutiques…etc.



  1. Module chimie :

Il permet de définir les formules officinales, magistrales, semi-finies, maisons et services. La fabrication, la refabrication de ces formules. Le flaconnage, déflaconnage des préparations officinales et produits nature. La définition et le paramétrage avancé des primes de manipulation.

  1. Stock :



  • Recherche multicritères dans le fichier stock avec valorisation par famille, forme, labo, vitesse de rotation, zone, TVA, quantités positives, négatives ou nulles.

  • Audits et statistiques par produit

  • Journalisateurs et évaluations

  • Produits périmés et déstockage des périmés

  • Opération de régularisation de stock

  1. Résultats et statistiques :



  • Caisse, listes, journaux et journalisateurs des achats et des ventes

  • Situations fournisseurs et comptes crédits, mutuelles, sociétés et prêts

  • Comptes bancaires, chèques et traites échus

  • Inventaire et audit stock, stock en surcharge

  • Statistiques par utilisateur

  • Evolution Chiffre d’affaires

  • Historiques des régularisations de stock, reprises factures, changements de prix, rendus, produits périmés, ordonnancier…etc.

.
  1   2   3   4   5   6

similaire:

Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie iconMinistère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique...

Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie iconMinistère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie iconEnseignement supérieur, recherche et technologie vie de l'Étudiant

Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie iconMinistère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie iconMinistère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche

Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie iconMinistère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique
«De tous les horizons, désormais, physiques, biologiques, anthropo-sociologique, s’impose le phénomène système. Tous les objets clés...

Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie iconAdministration générale de l'Enseignement et de la Recherche scientifique

Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie iconReconnaître le doctorat hors du monde de l’enseignement supérieur...

Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie iconLe «grand emprunt» dans l’enseignement supérieur et la recherche
«Grand emprunt» (GE) sera pour l’essentiel levé sur les marchés, et non auprès du public

Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie iconLa Recherche Scientifique
...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com