Parcours pédagogique








télécharger 24.5 Kb.
titreParcours pédagogique
date de publication29.11.2016
taille24.5 Kb.
typeCours
l.21-bal.com > loi > Cours

en_tete_7jours

Contre la misère !

Date de diffusion : 24/10/14

Dossier 414


Parcours pédagogique


Contenu : Misère dans le monde : quelle est la situation réelle ?

Participer à une table ronde sur le thème de la pauvreté.

Thème : Questions de société

Niveau : B2, avancé

Public : adultes

Liste des activités



Mise en route

  • S’interroger sur les problèmes mondiaux.

Activité 1

  • Faire des hypothèses sur les commentaires du reportage.

Activité 2

  • Comprendre globalement le reportage.

Activité 3

  • Comprendre certains détails du reportage.

Activité 4

  • S’interroger sur les différents visages de la pauvreté et sur les actions à mettre en œuvre pour lutter contre ce fléau.



Suggestions d’activités pour la classe


Mise en route :

Constituer de petits groupes de travail.

À quels fléaux le monde actuel est-il confronté ?

Laisser les apprenants discuter entre eux quelques minutes puis procéder à la mise en commun à l’oral en grand groupe. Noter les idées principales au tableau.

Pistes de corrections / Corrigés :

Selon le continent sur lequel nous vivons, les problèmes sont différents, mais nous pouvons néanmoins citer des problèmes récurrents tels que la prolifération de maladies (le virus Ebola), le chômage, les problèmes de mal-logement, la pauvreté, les conflits, les problèmes de malnutrition et l’obésité qui en découle. […]

Activité 1 :

Diviser la classe en binômes. Distribuer la fiche apprenant. Montrer le début du reportage sans le son et en cachant les sous-titres. Arrêter quand la femme rentre dans son abri de fortune.

En binôme. Faites l’activité 1 : regardez le début du reportage. Faites des hypothèses sur les commentaires susceptibles d’illustrer les images.

Laisser le temps aux apprenants de rédiger leurs commentaires.

Mise en commun : inviter les binômes volontaires à commenter les images du reportage. Demander aux autres binômes ce qu’ils en pensent et les inciter à faire des remarques sur les commentaires.
Pistes de corrections / Corrigés :

«  L’Afrique est un continent pauvre souffrant de nombreux problèmes tels que le mal-logement. Mais ne nous y trompons pas ! Ce phénomène touche aussi les pays riches. Ainsi, 1/3 de la population mondiale est mal-logée. Et il n’est pas rare de rencontrer des SDF dans les rues de nos capitales européennes. »

Activité 2 :

Demander aux apprenants de lire les questions avant de commencer l’activité. Vérifier qu’ils en comprennent bien le sens. Leur indiquer qu’ils devront répondre à ces questions par des phrases complexes. Montrer le début du reportage avec le son et en cachant les sous-titres. Arrêter quand la femme rentre dans son abri de fortune.

Individuellement. Faites l’activité 2 : écoutez le début du reportage et répondez aux questions suivantes.

Laisser le temps aux apprenants de rédiger leurs réponses. Mettre en commun à l’oral en grand groupe : les apprenants volontaires prennent la parole. Les autres apprenants valident ou corrigent les réponses proposées.

Pistes de corrections / Corrigés :

1. Le reportage présente un phénomène terrifiant : la pauvreté dans le monde.

2. 1,5 milliard d’êtres humains vivent en situation de pauvreté.

3. Selon la Banque mondiale, toute personne vivant avec moins d’un euro par jour est considérée comme pauvre.

4. Ce problème est multidimensionnel, car la pauvreté s’immisce dans tous les aspects de la vie.

Activité 3 :

Revoir avec les apprenants les grands principes de la prise de note (abréviations, symboles, signes mathématiques…). Montrer le reportage en entier avec le son, mais sans les sous-titres.

Individuellement. Faites l’activité 3 : écoutez le reportage. Retrouvez le plus d’informations possibles sur les éléments suivants.

Inviter les apprenants à comparer et à compléter les informations comprises avec leur voisin(e).

Mise en commun à l’oral en grand groupe. Noter les mots clés au tableau.

Constituer des groupes de quatre ou cinq apprenants.

En groupe. D’après vous, quelles sont les autres conséquences de la pauvreté sur la population mondiale ? Existe-t-il d’autres facteurs aggravants ?

Laisser quelques minutes de réflexion aux apprenants afin qu’ils mutualisent leurs idées sur ces questions.

Mise en commun à l’oral : chaque groupe désigne un porte-parole qui expose les idées. Noter les mots clés au tableau.

Pistes de corrections / Corrigés :

- Les conséquences principales de la pauvreté sont la malnutrition et l’accès aux soins de santé. En effet, la faim tue plus que le sida, le paludisme et la tuberculose réunis et 1 être humain sur 9 se couche le ventre vide.

En ce qui concerne les soins, plus d’un tiers de la population mondiale n’a pas droit aux médicaments de base et certaines personnes doivent marcher plusieurs jours avant de pouvoir être prises en charge dans un dispensaire.

Il faut aussi ajouter que les conditions de vie dans les camps sont catastrophiques et favorisent la prolifération de maladies telles que le choléra et la dysenterie.

Sans oublier que certains facteurs risquent d’aggraver ce phénomène dans les années à venir : la crise financière, les conflits violents et les catastrophes naturelles.

- La pauvreté entraîne d’autres problèmes : l’accès au logement, les discriminations, les préjugés, l’accès à l’éducation et aux services sociaux...

Il existe d’autres facteurs aggravants : la croissance démographique, la disparition de certaines ressources naturelles, le chômage, la précarité de certains emplois, les nouvelles structures familiales…

Activité 4 :

Conserver les groupes de travail. Expliquer aux apprenants que Joseph Wresinski est le fondateur de la Journée mondiale du refus de la misère. Initiée en 1987, cette journée est reconnue officiellement par les Nations-Unies depuis 1992.

En petits groupes. Selon vous, quels sont les droits inaliénables et universels de tout être humain ?

Mise en commun à l’oral en grand groupe.
En petit groupe. Faites l’activité 4 : « Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’Homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré. » Joseph Wresinski. En quoi la misère est une violation des droits de l’Homme et quels sont les combats à mener pour éradiquer ce fléau ? Vous participez à une table ronde sur ce thème.

Circuler auprès des groupes pour veiller au bon déroulement de la préparation et apporter de l’aide si besoin.

Lors de la mise en commun qui se déroulera à l’oral en grand groupe, introduire le débat puis rester en retrait et intervenir uniquement pour corriger d’éventuelles fautes syntaxiques ou grammaticales pouvant perturber la communication. Prendre des notes au fur et à mesure des prises de parole des apprenants et faire une mise au point lorsque tous les groupes auront parlé.

Pistes de corrections / Corrigés :

- Les droits inaliénables et universels de l’Homme sont le droit à la vie, à la liberté et à la sûreté. Selon nous, par droit à la vie, il faut comprendre le droit de vivre dignement, c’est-à-dire dans une habitation digne de ce nom avec le confort minimal et également l’accès aux soins et aux infrastructures de santé. […]

- La misère est une violation des droits de l’Homme puisqu’elle prive les hommes de tout ou partie de leurs droits inaliénables. Comment des personnes sans emploi peuvent-elles offrir un logement décent à leurs enfants ? Comment des familles vivant en Afrique dans des camps de réfugiés offrant des conditions d’hygiènes déplorables peuvent-elles espérer avoir accès aux soins les plus basiques ?

Selon nous, pour combattre ce fléau il est nécessaire que tout le monde s’unisse. Quand nous disons « tout le monde », nous pensons bien sûr aux politiciens qui nous gouvernent et qui doivent se rendre sur le terrain pour se rendre compte des situations catastrophiques dans lesquelles vivent certaines personnes. Mais nous pensons également aux municipalités et aux acteurs sociaux qui doivent eux aussi se mobiliser. Sans oublier les professeurs qui ne doivent pas hésiter à dénoncer des situations de pauvreté et à travailler avec l’équipe pédagogique pour trouver des solutions et proposer de l’aide […]
Pour aller plus loin :

Consultez le site http://refuserlamisere.org/ pour en savoir plus sur la Journée mondiale du refus de la misère.


logos-partenaires

Niveau avancé / B2

Auteur : Magali Foulon,
CAVILAM – Alliance française


similaire:

Parcours pédagogique iconParcours pédagogique

Parcours pédagogique iconParcours pédagogique

Parcours pédagogique iconParcours pédagogique

Parcours pédagogique iconParcours pédagogique

Parcours pédagogique iconParcours pédagogique

Parcours pédagogique iconParcours pédagogique

Parcours pédagogique iconParcours pédagogique

Parcours pédagogique iconParcours pédagogique

Parcours pédagogique iconParcours pédagogique

Parcours pédagogique iconParcours pédagogique








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com