Programme des epreuves sportives








télécharger 0.74 Mb.
titreProgramme des epreuves sportives
page1/10
date de publication21.12.2016
taille0.74 Mb.
typeProgramme
l.21-bal.com > loi > Programme
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10
LE RING

Responsable de discipline : Joachim GARCIA


PROGRAMME DES EPREUVES SPORTIVES

EN RING

POUR CHIENS D’UTILITE
Elaboré par le Groupe de Travail Ring lors de ses réunions des 17/12/06 et 29/06/07

Approuvé par la Commission d’Utilisation Nationale les 28/02/07 et 10/07/07

Entériné par le Comité de la S.C.C. le 17/07/07

Mise en application le 28/06/08

Non modifiable par décision de la S.C.C. pendant au moins 5 ans

Pour épreuves de Dressage des Chiens d'Utilisation organisées

par la SOCIÉTÉ CENTRALE CANINE (S.C.C.),

ou par des GROUPEMENTS AFFILIÉS,

pour l'Amélioration des Races de Chiens en France
______________
Chapitre I – PRESCRIPTIONS ET DEFINITIONS
Chapitre II - EXERCICES DE SAUT
Chapitre III - EXERCICES D'ASSOUPLISSEMENT
Chapitre IV- EXERCICES DE MORDANT


Tous droits de reproduction et adaptation, même partielles, réservés pour tous pays. Une copie ou reproduction par quelque procédé que ce soit, photographie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d'auteur.
Chapitre I – PRESCRIPTIONS ET DEFINITIONS

Conditions de participation aux concours
Pour participer à un concours, un chien devra être possesseur d’un carnet de travail ainsi que d’une licence « Mordant » valide, qui devront être présentés au juge sur le terrain avant le début des épreuves, et figurer sur la liste révisée périodiquement et publiée par la cun-cbg des chiens autorisés à la pratique du mordant sportif.
Il devra avoir satisfait aux tests du certificat de sociabilité et d’aptitude à l’utilisation (CSAU).
Avant de pouvoir concourir en échelon 3, le chien devra passer par trois étapes successives :

-a) obtenir son brevet de chien de défense (voir conditions d’obtention);

-b) se qualifier en échelon 1 en obtenant deux fois 160 points au moins sur 200, sous deux juges différents. (Soit 80 % des points attribués à cet échelon) ;

-c) se qualifier en échelon 2 en obtenant deux fois 240 points au moins sur 300, sous deux juges différents. (Soit 80 % des points attribués à cet échelon). Aussi longtemps qu'un chien concourant en échelon 3 n'a pas réalisé 320 points deux fois, consécutives ou non, sous deux juges différents, son conducteur est autorisé à le présenter en échelon 2 aussi souvent qu'il le jugera utile. Les femelles sous l'influence de leur sexe ne seront autorisées à participer à un brevet ou à un concours qu'en fin de programme, à condition qu'aucun chien mâle ne soit amené à concourir à un autre échelon, postérieurement à leur passage.
Un juge peut à tout moment mettre fin au parcours d'un concurrent si le chien n'est pas en état: maladie, inaptitude flagrante ou si le conducteur donne une mauvaise image du Ring par son comportement.

Organisation des concours et sélectifs
Les chiens inscrits en brevet, échelon 1, 2 et 3 peuvent être comptabilisés ensemble afin d'obtenir le nombre de six chiens nécessaires à l'organisation d'un concours. Les chiens seront classés par catégories.
Pour qu'un concours en échelon 3 soit homologué comme pré sélectif ou que le CACT puisse être attribué, il faut qu'il comporte quatre chiens au moins. Un chien pourra passer d'un échelon au suivant dans un même concours, (même juge, même homme assistant), sous réserve que soient remplies les conditions énumérées précédemment, à condition qu’il ne possède pas avant celui-ci les pointages pré requis pour accéder à l’échelon supérieur et que le nombre de chiens engagés de ce fait ne dépasse pas le maximum autorisé.
Des concours peuvent être organisés dans un même week-end par un même organisateur, avec les mêmes concurrents, à condition que les juges et les hommes assistants soient différents. De même un chien pourra participer dans un même week-end à deux concours différents, organisés par deux clubs différents dans des lieux différents, à condition que le concours du samedi soit terminé dans la journée, et que les concurrents aient récupéré leur carnet de travail dûment rempli et signé par le juge responsable de l'épreuve du samedi.
Les concours en Ring peuvent, sous certaines conditions, donner aux chiens d'utilisation l'accès à la finale du championnat de France de Ring, qui a lieu une fois par an. Pour être sélectionnés, les chiens doivent avoir participé, au cours de l'année, aux concours sélectifs organisés, par groupe de régionales, sous la responsabilité du groupe travail Ring de la Commission d'Utilisation Nationale ‘’ chiens de berger et de garde’’.

La composition de ces groupes peut être modifiée périodiquement pour favoriser une meilleure répartition des chiens de sélectifs sur l’ensemble du territoire.

Pour accéder aux sélectifs de son groupe, un chien devra préalablement réaliser le pointage imposé par le G.T.R., dans un nombre de concours déterminé, sous des juges différents. Ces pointages devront être obtenus dans la période postérieure au dernier pré sélectif de l'année précédente, et antérieure de trois semaines à la date du premier sélectif de l’année concernée. (Les points des sélectifs effectués ne sont pas pris en compte). Pour être homologués, ces pointages devront être réalisés dans les concours d'échelon 3 organisés par les clubs d'utilisation habilités, sur l’ensemble du territoire national. Par ailleurs, le chien devra obligatoirement avoir participé à la coupe régionale comptant pour son championnat.

Le nombre de chiens participant chaque année à la finale étant défini par le G.T.R, la sélection s'opère, dans l'ordre des valeurs, en fonction de la moyenne obtenue par chacun d’eux, à l'occasion des concours sélectifs. Ils se disputent suivant les critères du programme de l'échelon 3. Le travail de l'homme assistant devra être identique à celui pratiqué dans ces concours, et le jury devra faire preuve de la plus grande rigueur dans ses jugements afin d'assurer la sélection des meilleurs chiens à la finale du championnat de France.
Conditions d’obtention du brevet en ring
L'obtention du brevet en ring est soumise aux conditions suivantes:
A) le propriétaire du chien doit être détenteur d’une licence « mordant » en cours de validité et d’un carnet de travail, personnels au chien.
B) le chien doit appartenir à une des races figurant sur la liste des races de chiens d'utilité établie par la Société Centrale Canine et celle de la cun-cbg des chiens autorisés à la pratique du mordant et avoir satisfait aux tests du certificat de sociabilité et d’aptitude à l’utilisation (CSAU).
C) le chien doit être tatoué ou identifié, âgé de douze mois révolus, être titulaire d'un des documents officiels suivants délivrés par la Société Centrale Canine : Pedigree, certificat de naissance, certificat de déclaration de naissance jaune, certificat d'ascendance, certificat d'inscription au registre initial en troisième génération. Un pedigree délivré par une société canine étrangère reconnue par la fédération canine internationale (F.C.I.) est également admis. Les chiens titulaires d'un de ces documents, même s'ils ne sont pas confirmés, peuvent être présentés au brevet.
D) les mâles doivent avoir deux testicules d'apparence normale et complètement descendus dans le scrotum. Le juge du brevet devra en faire la vérification avant d'attribuer le brevet. Il devra également vérifier le numéro de tatouage du chien ou son identification à l’aide d’un lecteur que l’organisateur aura mis à sa disposition. Les chiens atteints de maladies contagieuses ne sont pas admis à concourir (Voir réglementation des services vétérinaires), de même que les chiens blessés.
E) le chien doit être engagé, aux conditions requises, par un club d'utilisation affilié ou en stage d’affiliation auprès d’une société canine régionale ou par un professionnel membre du SNPCC. Le brevet devra être inscrit au calendrier officiel de la cun-cbg. Le club organisateur du brevet devra pour la circonstance se soumettre aux prescriptions du règlement et le faire respecter.
F) les épreuves du brevet de ring devront être jugées par un juge de la Société Centrale Canine, qualifié ou stagiaire, assisté d'un homme assistant sélectionné, détenteur d’une licence annuelle en cours de validité.
Les épreuves du brevet en ring pourront avoir lieu, soit sur un ring réglementaire, soit sur un terrain neutre, parc, pelouse, pré, de dimensions suffisantes au bon déroulement des exercices, et répondant aux normes en vigueur fixées par la Direction des Services Vétérinaires de la préfecture.
Les exercices du brevet sont les suivants, dans l'ordre:





Exercice

Cotation

1

Suite en laisse

4

2

Appât lancé (un seul)

10

3

Suite sans laisse (Chien muselé)

8

4

Absence du Conducteur pendant une minute (Chien couché)

10

5

Défense du Conducteur (deux coups de feu seront tirés au cours de cet exercice)

30

6

Attaque lancée à 30 mètres (durée 15")

30

Allure générale (Voir ventilation en fin de manuel)

8

Total

100


Un zéro à l'un ou à l'autre des exercices d'assouplissement ne sera pas éliminatoire, mais le brevet ne sera décerné à un chien qu’à condition qu’il totalise 80 points sur 100, allure générale comprise, et qu'il ait obtenu aux deux exercices de mordant au moins 80 % des points de l'exercice, soit 24 points à chacun. Le chien qui aura peur des coups de feu ne pourra pas obtenir son brevet et sera éliminé aussitôt. L'épreuve des coups de feu se déroule au cours de l'exercice de la défense du conducteur. Au moment de l'agression, l'homme assistant tire un premier coup de feu, puis un deuxième quelques secondes plus tard, lorsque le chien est en prise. Ces coups de feu doivent être tirés l'avant bras levé, dans une direction opposée au chien. Le brevet de ring doit offrir toutes les garanties voulues quant à la docilité, au caractère, au courage et à l'aptitude au travail du chien auquel il est décerné.
Le Juge doit fournir, sous 8 jours, un rapport de jugement à la S.C.C. avec l'original des feuilles de pointage, ainsi qu’une copie au membre du G.T.R. désigné. L’original de la fiche de cotation de l’homme assistant devra être adressée au responsable du GTR chargé de la gestion des H.A.. Le juge devra conserver en archive une copie de ces rapports pendant un an.

Dans le cadre de la porosité entre les disciplines de mordant, tout chien titulaire d'un brevet de ring, campagne, mondioring, ou du certificat de RCI peut être présenté en échelon I des concours en Ring. Tout chien ayant obtenu les qualificatifs « excellent » requis pour passer d’un échelon à l’autre pourra également passer d’une discipline à l’autre.

Exemple : un chien ayant obtenu un excellent en ring 2 et un en mondioring peut accéder indépendamment aux disciplines Ring, mondioring, campagne ou RCI en échelon 3.

Qualification en Échelon I
Cet échelon comprend les exercices suivants:


1

Saut (au choix): Haie (de 0m90 à 1m) Longueur (3m à 3m50) Palissade (1m70 à 1m90)

12

2

Suite en laisse

4

3

Suite sans laisse, Chien muselé

8

4

Absence du Conducteur pendant une minute (Chien couché)

10

5

Rapport d'objet lancé

4

6

Positions (Chien couché ou assis au départ)

20

7

Refus d'appât lancés (quatre) (pas d'appâts au sol)

10

8

Attaque de face

30

9

Défense du conducteur

30

10

Attaque fuyante

30

11

Attaque au revolver (avec Garde au Ferme)

30

Allure générale (voir ventilation en fin de manuel)

12

Total

200


Lors du classement d'un concours en Ring I il sera donné le qualificatif :

Excellent: au concurrent ayant obtenu 80% des points, soit 160 points sur 200

Très bon: au concurrent ayant obtenu 70% des points, soit 140 points sur 200

Bon: au concurrent ayant obtenu 60% des points, soit 120 points sur 200

Qualification en Échelon II
Tout chien ayant obtenu 2 fois 160 points ou plus en Échelon I sous deux Juges différents peut être présenté en Échelon II des concours en Ring.
Cet échelon comprend les exercices suivants :


1

Saut en Longueur (3m à 3m50)

12

2

Saut de la Haie (0m90 à 1m10)

16

3

Escalade de la palissade (1m70 à 1m80)

10

4

Suite en laisse

4

5

Suite sans laisse, Chien muselé

8

6

Absence du Conducteur pendant une minute (Chien assis ou couché)

10

7

Rapport d'objet lancé

4

8

Rapport d'objet au vu

8

9

Positions (Chien debout, couché ou assis au départ)

20

10

Refus d’appâts lancés (4)

10

11

Refus d'appâts au sol (6)

10

12

Attaque de face

30

13

Défense du Conducteur

30

14

Attaque fuyante

30

15

Attaque au revolver (avec Garde au Ferme)

30

16

Recherche et accompagnement de l'H.A.

40

Allure générale (voir ventilation en fin de manuel)

28

Total

300



Lors du classement d'un concours en Ring II il sera donné le qualificatif :

Excellent: au concurrent ayant obtenu 80% des points, soit 240 points sur 300

Très bon: au concurrent ayant obtenu 70% des points, soit 210 points sur 300

Bon: au concurrent ayant obtenu 60% des points, soit 180 points sur 300
NB. Conditions de rétrogradation de 2 en 1 :

2 pointages consécutifs inférieurs à 60 % des points (non classé), le chien revient obligatoirement en 1. Un maître peut remettre son chien en 1 sur sa demande mais doit l’y maintenir un an.

Qualification en Échelon III
Tout chien ayant obtenu 2 fois 240 points ou plus en Échelon II sous deux Juges différents peut être présenté en Échelon III des concours en Ring.
Ce 3ème échelon comprend les exercices suivants :


1

Saut en Longueur (3m à 4m50)

20

2

Saut de la Haie (0m90 à 1m20)

20

3

Escalade de la palissade (1m70 à 2m 30)

20

4

En avant

12

5

Suite en laisse

4

6

Suite sans laisse, Chien muselé

8

7

Absence du Conducteur pendant une minute (Chien assis ou couché)

10

8

Rapport d'objet lancé

4

9

Rapport d'objet au vu

8

10

Rapport d'objet à l'insu

8

11

Positions (Chien debout, couché ou assis au départ)

20

12

Refus d’appâts lancés (4)

10

13

Refus d'appâts au sol (6)

10

14

Attaque de face

30

15

Attaque fuyante

30

16

Attaque arrêtée de face

20

17

Attaque au revolver (avec Garde au Ferme).

30

18

Défense du Conducteur

30

19

Recherche et accompagnement de l'H.A.

40

20

Garde d'objet

30

Allure générale soit 10% des points obtenus.

36

Total

400


Lors du classement d'un concours en Ring III il sera donné le qualificatif :

Excellent : au concurrent ayant obtenu 80% des points, soit 320 points sur 400

Très bon: au concurrent ayant obtenu 70% des points, soit 280 points sur 400

Bon: au concurrent ayant obtenu 60% des points, soit 240 points sur 400
NB. Conditions de rétrogradation de 3 en 2 :

2 pointages consécutifs inférieurs à 60 % des points (non classé) dans une période d’un an, le chien revient obligatoirement en 2. Un maître peut remettre son chien en 2 sur sa demande mais doit l’y maintenir un an.

C.A.C.T. et R.C.A.C.T. - Qualificatifs
Le Certificat d'Aptitude au Championnat de Travail - C.A.C.T. - ou la réserve du Certificat d'Aptitude au Championnat de Travail - R.C.A.C.T. - peuvent être attribués dans les concours en Ring Échelon III et sélectifs, à condition que les chiens classés 1er et 2ème totalisent au moins 80% des points du programme, soit 320/400. A condition également qu'il n'y ait pas d'ex-aequo pour les places 1er et 2ème, que le concours comporte quatre chiens au moins et que le terrain ait au moins 2500 m2 de superficie.

Cette distinction, obtenue 3 fois sous 2 Juges différents, permet l'attribution du titre de Champion de Travail, sous certaines conditions, (après demande d'homologation à la Société Centrale Canine par le propriétaire du chien) et après obtention du qualificatif TRES BON par le chien dans une exposition canine organisée par la S.C.C. ou une société affiliée.

Le C.A.C.T. peut être décerné par un Juge qualifié ou stagiaire, sans obligation de sa part.

L'homologation des jugements par la S.C.C. ne peut se faire qu'après réception du rapport du Juge qui a officié dans le concours.

Aucun concours en Ring ne peut avoir lieu sans l'autorisation de la Société Canine Régionale.

Seules les manifestations où les programmes de la S.C.C. seront intégralement appliqués, sous la responsabilité de Juges qualifiés ou stagiaires, porteront le nom de concours. L'un des Juges fournira sous 8 jours, un rapport à la Société Centrale Canine et certifiera que toutes les prescriptions ont été observées.

Toute autre manifestation que celles indiquées ci-dessus ne pourra porter que le nom de démonstration, et les récompenses éventuellement décernées ne pourront être prises en considération, pour une qualification quelconque, auprès des organismes officiels de la S.C.C.

En outre la S.C.C. met en garde les propriétaires de chiens contre toute organisation de quelque nature, entreprise en dehors de son patronage ou de celui de ses sociétés affiliées.

La S.C.C. a décidé que sera exclu de tout concours un chien, qui malgré un avertissement adressé à son propriétaire, aura pris part à une manifestation non patronnée par elle.

Ce chien sera disqualifié jusqu'à sa mort, même s'il change de propriétaire.

Titre de champion de France en Ring
Le titre de champion de France en Ring, selon les dispositions actuelles, est décerné au chien qui aura obtenu le meilleur total à l'addition :

a) de la moyenne des trois sélectifs de l'année.

b) du pointage de la finale du championnat de France.

Pour être déclaré Champion, le chien devra être titulaire du qualificatif très bon en exposition de beauté.

Le chien ayant obtenu le meilleur pointage de la finale du championnat de France est déclaré vainqueur de la coupe de France de l'année.

Nombre de concurrents
Le nombre de concurrents admis à participer journellement aux différentes épreuves de Ring sera fonction des plages horaires ci-dessous :

Horaire d'hiver : du 1/11 au 28/2 = 7 heures.

Horaire d'été : du 1/3 au 31/10 = 9 heures.

On considère qu'il faut à un Juge, par chien, battements compris :

15 minutes pour faire passer un Brevet

20 minutes pour faire passer un chien en échelon I

30 minutes pour faire passer un chien en échelon II

40 minutes pour faire passer un chien en échelon III
Il appartient aux organisateurs d'un concours, en fonction du minutage, chien en blanc compris, de répartir par échelon le nombre maximum de chiens à inscrire, priorité devant être donnée aux chiens de l'échelon III.

Organisation des concours
Les Sociétés qui désirent organiser un Concours en Ring, pour épreuves sportives de Chiens d'utilisation, devront apporter les plus grands soins à sa préparation et ne négliger aucun détail. La superficie du terrain des Concours devra être de 2.000 m2 au minimum.

Pour un Concours Sélectif il devra obligatoirement faire au moins 80 mètres de long et 40 mètres de large. Il devra également avoir reçu l'agrément écrit officiel du Président de la Commission d'Utilisation Régionale, qui sera joint à la proposition du Club organisateur adressée au Coordinateur du Groupe. Le terrain devra être aussi nu que possible, sans buissons ni arbustes qui cacheraient la vue de l'action aussi bien au Jury qu'au Concurrent et au Commissaire. (Cette restriction ne concerne évidemment pas les cachettes).

Le sol ne devra pas être dur, c'est-à-dire ni pavé, ni macadamisé. On aura soin de veiller à ce qu'il n'y ait sur le terrain aucun objet qui puisse blesser le Chien.

Le Jury sera composé d'un ou plusieurs Juges. La Société organisatrice devra également faire choix d'un Commissaire de Ring très au courant du programme et de la conduite des épreuves.

Deux H.A. seulement officieront dans un Concours en Ring en Echelon III (à plus forte raison en I et II). Les H.A. de l’Echelon III ne sont évidemment pas tenus d'officier en Echelon 1 et II de ce Concours, ceci restant à la convenance des organisateurs.

La Société organisatrice devra s'assurer de la participation d'au moins 2 hommes d’agrès pour la manœuvre des différents obstacles, le lancer des appâts, etc...
Le Ring comportera une palissade, une haie et un saut en longueur mobiles ainsi que plusieurs cachettes, au nombre de six au moins. (En voir plus loin la description).

Il faudra aussi des bâtons en bon état et réglementaires, 2 revolvers avec cartouches à blanc, un objet pour la garde, et un assez grand nombre d'appâts variés et des objets pour le rapport à l’insu.

Une table pour le Secrétariat du Jury sera disposée de manière que les Juges puissent y accéder tout en continuant de voir le travail qui s'effectue dans le Ring.

Un ou deux secrétaires compétents sont indispensables à la bonne marche du Secrétariat, en particulier pour un Sélectif ou une Finale, qui nécessitent des personnes rompues à ce genre de travail.
Pour l'exercice des positions à distance, un rectangle sera tracé pour le départ ainsi qu’une ligne de 1 mètre de long, à 18 mètres, face à celui-ci. Le premier servira à indiquer l'endroit où sera placé le Chien, la seconde pour signaler celui où le Conducteur se tiendra pour commander les positions. Trois ou quatre lignes, parallèles, seront également tracées à partir du rectangle pour faciliter l'évaluation par le Juge du déplacement éventuel du Chien.

En vue des exercices de rapports d'objet, des suites, de l'envoi en avant, deux lignes de 20 m de long, distantes l'une de l'autre de 30 m seront tracées parallèlement et d'une manière bien visible. L'une de ces lignes servira pour le départ du Chien et l'autre pour l'arrivée de certains exercices.

Deux autres lignes seront également tracées pour les attaques, à 40 et à 50 mètres de la ligne de départ. Il est nécessaire, pour faciliter le déroulement des épreuves, de munir l'extrémité de ces lignes de bornes ou de fanions. Il est indispensable que les lignes de départ d'exercices soient placées à au moins 5 m du public, et que la ligne à franchir par le Chien dans l'exercice de l’EN AVANT soit au moins à 10 m du public.

Il sera tracé un rectangle aux mises en place de départ des exercices (1m de largeur par 1,50m de longueur) et pour l’exercice de la recherche une croix pour le départ et une autre à 5 m face à la pointe de la cachette utilisée par l’HA.

Pour l'exercice de la Garde d'Objet, quatre cercles concentriques devront être tracés, dont les rayons seront de 1,50 m, 2 m, 3 m et 5 m. L'objet que le Chien doit garder devra être placé au centre des cercles indiqué par un point blanc.
L'objet à garder sera obligatoirement un panier de dimensions réglementaires, qui devra être apporté par le Jury lors des sélectifs (le même objet servant pour tous les Sélectifs jugés par les mêmes Juges) (matière osier ou plastique exclusivement, à fond plat et stable en toute circonstance).
Pour les signaux sonores de départ, de cessation et de rappel que les Juges auront à donner, les Sociétés organisatrices devront mettre une trompe à leur disposition. Sa puissance, sans être exagérée, devra être assez forte pour être entendue de tous les points du Ring.

Le sifflet ne pourra être employé, étant uniquement destiné à l'usage des Conducteurs.
Pour accéder au Ring, 2 entrées au moins sont nécessaires, l'une pour les Conducteurs accompagnés de leur Chien, l'autre pour les H.A..
Un local doit être installé pour que les H.A. puissent s'y dissimuler pendant qu'ils n'ont pas à intervenir pour le travail des Chiens. Ce local devra être situé à au moins 5 m du Ring et de telle sorte que les Chiens ne puissent se douter de la présence des H.A..
Aucun récipient contenant de l'eau, et pouvant inciter le Chien à délaisser son travail, ne pourra être placé dans le Ring ni à ses abords immédiats.
En dehors du Ring, une cachette sera disposée de façon que le Conducteur puisse s'y dissimuler avec son Chien pendant la préparation de l'exercice de la Recherche. Un récipient y sera mis à sa disposition pour qu'il puisse faire boire son Chien s'il le désire.

Tirage au sort
Les Sociétés organisatrices procéderont à un tirage au sort qui décidera dans quel ordre travailleront les Chiens engagés.

Si le tirage au sort a lieu avant le jour du Concours, les Concurrents seront informés de leur ordre de passage par les organisateurs, mais ils devront être présents au moment du passage du chien en blanc de leur catégorie, dans le cas contraire, ils seraient déclarés « forfaits » et leur engagement ne serait pas remboursé. Le même processus sera appliqué dans le cadre d’un concours sur plusieurs jours, les concurrents devront être présents au passage du chien en blanc du jour de leur participation.

Les Concurrents devront être tous présents le matin pour se soumettre aux obligations du contrôle vétérinaire en vigueur. Les Sociétés organisatrices devront s'assurer des dispositions à prendre à cet effet.

Les Chiennes devront passer selon l'ordre désigné par le sort entre tous les concurrents, sauf pour les Chiennes sous l'influence de leur sexe qui pourront concourir en fin de séance, à condition qu’aucun mâle ne doive évoluer par la suite sur le terrain, quel que soit l’échelon.
Il y aura tirage au sort pour l'ordre des exercices des Echelons I, II et III.
Ce tirage au sort aura lieu en présence des Concurrents, sous la responsabilité du Juge.
Un premier tirage concerne les exercices suivants placés immédiatement après le franchissement des obstacles:

Absence du Conducteur - Positions - Suite en laisse - Suite sans laisse + Envoi en Avant en III.

Les rapports d'objet et le lancer des appâts seront intercalés, par tirage au sort également, entre les exercices ci-dessus.

La position, (assis, couché ou debout) dans laquelle le Chien doit être mis au début de l'exercice des Positions, sera également tirée au sort (entre le couché et le assis uniquement pour l'échelon I). Un autre tirage au sort décidera si, à l'absence du Conducteur, le Chien devra tenir la position « assis » ou « couché » (couché uniquement pour l’échelon 1).
Viendra ensuite le tirage au sort des attaques.

La garde d'objet, la défense du Conducteur et la recherche seront intercalés, par tirage au sort, entre les attaques.


Chien en blanc
Il est obligatoire de faire passer un Chien « en blanc » (titulaire d’une licence « mordant » valide) avant le début des épreuves, pour chaque Echelon, et même le matin suivant le début d'un Concours si celui-ci commence la veille, ou le surlendemain s'il se poursuit pendant 3 jours.

Après avoir donné au Commissaire de Ring et aux H.A. toutes ses instructions, le Jury fera exécuter à un Chien non concurrent tous les exercices dans l'ordre et de la même façon qu'ils auront lieu pendant le Concours.

Ceci pour les raisons suivantes : d'abord établir une liaison parfaite entre le Jury et le Commissaire de Ring. Ensuite, permettre au Juge, pendant cette « répétition », de vérifier que les H.A. ont bien compris les instructions qui leur ont été données. Il pourra ainsi procéder aux rectifications nécessaires, et éliminer les erreurs à ne pas commettre au cours des divers exercices auxquels ils participent.

Enfin, tous les Concurrents sont ainsi mis sur un pied d'égalité. Le Chien du Concours qui passe le premier ne travaille pas sur un terrain neuf. De ce fait, il n'est ni avantagé, ni désavantagé par rapport aux autres concurrents.

L’absence de chien en blanc sera un motif de non validation du concours (sauf changement d’emplacement, l’accomplissement des sauts ne sera pas obligatoire dès lors que leur sens d’exécution aura été montré lors d’un échelon précédent).

Appâts
Les appâts devront être variés, de volume raisonnable (au maximum de la grosseur d'un poing). Ils consisteront en viande crue ou cuite, tête de poisson, fromage, gâteaux secs, sucre, pain (os interdits).

Le nombre des appâts de viande devra être en majorité : au moins 3 sur 4 pour les appâts lancés - au moins 4 sur 6 pour les appâts au sol.


Bâton



On ne peut pas employer n'importe quel bâton. Le seul bâton admis est le bâton réglementaire, homologué par le G.T.R., à savoir :
Bambou fendu en 6 sur les ¾ de sa longueur.

Diamètre du bâton : entre 20 et 25 millimètres.

Longueur du bâton : entre 65 et 80 centimètres.

L’extrémité du bâton devra s’écarter de plus de 20 centimètres pendant le maniement.

Les arrêtes devront en être non tranchantes.

Le juge doit vérifier la bonne conformité du bâton ainsi que du costume avant le début du concours.

Cachettes
Les cachettes, au nombre de 6 minimum, naturelles ou artificielles, pourront être d'aspect différent. Elles seront faites au moyen de panneaux de bois, matériaux de maçonnerie ou de toile de couleurs diverses, bottes de paille, arbustes, paillassons, caisses superposées, tonneaux, tentes de bain de mer, etc...à condition qu'elles ne présentent aucun danger pour le Chien ni l'H.A..

Elles seront disposées sur le Ring, extrémités côté sortie à 2 m de la clôture au moins, à 5 m au plus pour permettre aux H.A. des sorties de cachettes franches et nettes.

Les cachettes seront composées de 2 panneaux de 1,20 m de large et de 2 m de haut, fixés à angle droit, ou de 3 panneaux de 1,10 m de larges fixés en U.

La cachette devra être orientée de telle sorte que l'H.A. ne soit visible du Chien que lorsque celui-ci arrive à sa hauteur.
Il est demandé, en particulier pour les Sélectifs, qu'une cachette mobile soit mise à la disposition du Jury. Les panneaux devront être percés de trous ou fentes pour permettre au Conducteur de voir le travail de son Chien pendant certains exercices où lui-même est caché.

Cartouches à blanc
C'est ainsi qu'on désigne les cartouches à « poudre seule ». Les organisateurs devront s'en munir en nombre suffisant. Il faut compter 4 cartouches par Chien prenant part au Concours échelon 2 et 3 (2 en brevet et 3 en échelon 1).

Il est obligatoire d'employer des revolvers pour cartouches 9 mm ou 6 mm double charge.

COMMANDEMENTS
Tous les commandements de la voix prévus au programme devront être conformes au Règlement, sans aucune modification du texte indiqué, sous peine des pénalisations prévues.

L’absence ou le non respect par le chien d’un commandement facultatif n’est pas pénalisé.

Les commandements équivalents peuvent être donnés dans la langue du Conducteur.

Les commandements de la voix ne peuvent être prolongés sous peine de constituer un double commandement et d'être pénalisés.

Dans les commandements de la voix, les mots doivent être prononcés d'un seul trait, sans interruption, sous peine d'être considérés comme des commandements irréguliers.

Les commandements de rappel à la voix, ou de reprises au pied prévus par le Règlement, peuvent être remplacés par un coup de sifflet. (Le même sifflet pour tous les commandements).

Tous les commandements de rappel à distance lors des exercices (ce qui exclu les rappels entre les exercices ou après la fin des exercices ; exemple : après le saut en longueur) doivent être effectués de la façon indiquée lors de la présentation (Voix ou sifflet). Concernant le commandement de reprise au pied en fin d’exercice, il peut être donné de la voix, même si le commandement de rappel à distance se fait au sifflet.

Les commandements au sifflet seront très brefs sous peine de pénalisation.

Tous les commandements doivent être émis de façon suffisamment forte pour être perçus par le Commissaire et le Juge sous peine de pénalisation à l'Allure Générale.

Commissaire de ring
Il est nécessaire de faire choix d'un bon Commissaire de Ring. Ses fonctions sont absorbantes et fatigantes, et son rôle très important.

Un Juge convient bien à ce rôle délicat. A défaut d'un Juge, le Commissaire de Ring sera choisi parmi des conducteurs ayant déjà présenté avec succès des Chiens de Concours, connaissant le programme et la façon dont les épreuves doivent être exécutées. Dans le cadre d'un Concours Sélectif, le Commissaire en Ring devra être un Juge ou un Conducteur de haut niveau ayant déjà participé lui-même, en tant que Concurrent, à une Finale ou à un Sélectif.

Le Commissaire de Ring doit être constamment attentif. Une distraction de sa part pourrait fausser le résultat d'un exercice et en nécessiter la répétition, ce qui pourrait mettre le Juge dans l'embarras. Le Juge, seul, a qualité pour décider si un exercice ou partie d'exercice doivent être recommencés

.

Le Commissaire de Ring doit impérativement rendre compte au Juge des fautes du Chien et des infractions commises par le Conducteur dès la fin de chaque exercice.

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Programme des epreuves sportives iconProgramme des epreuves sportives
«Mordant» valide, qui devront être présentés au juge sur le terrain avant le début des épreuves, et figurer sur la liste révisée...

Programme des epreuves sportives iconFestival Zanzan "Cinéma et arts des différences"
«Ironman» de Nice: une des épreuves sportives les plus difficiles qui soit. Autour d’eux, c’est toute une famille qui va se reconstruire...

Programme des epreuves sportives iconFederation francaise des peches sportives ( ffps )
«comite departemental de la federation francaise des peches sportives» comprenant des associations ou groupements ayant pour but...

Programme des epreuves sportives iconLe discours sur l'état de l'Union (State of the Union address) est...
«We did not, in the words of Lincoln, adhere to the “dogmas of the quiet past.” Instead we thought anew, and acted anew.» C’est parce...

Programme des epreuves sportives iconRapport de jury capeps ecrit 1 2004 s ujet : «Les enjeux éducatifs...
«Les enjeux éducatifs du sport scolaire et des associations sportives depuis le début des années soixante. Quelles évolutions, quelles...

Programme des epreuves sportives iconEnvironnement réglementaire des activités physiques et sportives des sapeurs-pompiers

Programme des epreuves sportives iconAnnexe II formulaire d'inscription aux epreuves du concours national...

Programme des epreuves sportives iconEpreuves d’admissibilité

Programme des epreuves sportives iconApa&s activité Physique Adaptée et Santé
«sciences et ingenierie du sport option management et gestion des structures sportives»

Programme des epreuves sportives iconDossier de subvention 2015 Associations sportives








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com