Gifle, claque, fessée : les députés ont voté un projet qui vise à interdire toutes les châtiments corporels sur les enfants. Reste à savoir où se trouve la limite entre la vraie fessée et la petite tape…








télécharger 46.13 Kb.
titreGifle, claque, fessée : les députés ont voté un projet qui vise à interdire toutes les châtiments corporels sur les enfants. Reste à savoir où se trouve la limite entre la vraie fessée et la petite tape…
date de publication19.12.2016
taille46.13 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > loi > Documentos
La fessée, c’est terminé

lundi 4 juillet 2016 à 17h13 par Frédéric Fontaine12

la fessée, c’est terminé

© istock




image result for spanking

Une gifle, une claque

Une fessée



Interdire v. – prohibit, ban

Les châtiments n.m. – punishments

La loi n.f. – the law

Prévoir v. – forecast, predict

Porter plainte- press charges

Résoudre – v – resolve

L’aveu v. – admission

Une impuissance nf – powerlessness, helplessness

Fou – n/adj – crazy (person) or crazy (adj)

Recevoir – to reveive



Gifle, claque, fessée : les députés ont voté un projet qui vise à interdire toutes les châtiments corporels sur les enfants. Reste à savoir où se trouve la limite entre la vraie fessée et la petite tape…
Lisez le titre, le liste de vocabulaire et le texte souligne. Complétez le suivant en anglais (Si vous avez besoin de plus d’espace écrivez au verso du papier :


Know

Want to know







Des juges avaient pris de l’avance en punissant certains parents mais cette fois l’interdiction de toute forme de châtiment corporel devrait être inscrite dans la loi. Les députés ont ainsi voté ce week-end un texte qui était attendu depuis longtemps, notamment par nos voisins européens qui jugent barbare et dépassée la « pédagogie de la gifle ». La France avait même été critiquée l’an dernier par le Conseil de l’Europe, une organisation européenne chargée de défendre les droits de l’homme (et donc de l’enfant). À la même époque, un sondage* avait révélé que 70% des Français étaient contre l’interdiction de la fessée…

Quelle limite ?

La loi ne prévoit pas de sanction pour les parents : il s’agit surtout de faire entrer l’interdiction de la fessée dans les mentalités. La justice reste chargée des vrais cas de maltraitance, mais un enfant ne pourra pas porter plainte pour une simple gifle. Reste à connaître la limite : les spécialistes de la pédagogie estiment que frapper un enfant ne résout rien, au contraire la fessée serait même l’aveu d’une impuissance parentale, un échec à montrer son autorité sans avoir à recourir à la violence. Mais les petites tapes sont-elles aussi interdites par la loi ?

Fessée : pour et contre

Les lecteurs de GEO Ado sont divisés : Pacman estime ainsi « idiot de s’imaginer que les enfants qui reçoivent des fessées vivent dans des familles de fous…j’en ai reçu moi-même quand j’étais petite, et je trouve ça tout à fait normal et acceptable, une fessée ce n’est pas de la torture…Je pense qu’un enfant de 4 ans comprendra mieux avec une fessée que si on lui explique ce qui ne va pas. » Pour Ninon, « la fessée permet de mettre des limites aux enfants. La fessée ne signifie pas battre un enfant : il s’agit juste de le punir. J’ai reçue des fessées plus d’une fois, elles m’ont juste remisent dans le droit chemin. » Faustine n’est pas d’accord : « Frapper des enfants on appelle ça de l’éducation. Moi j’appelle cela de la violence.« , tout comme Charlotte : Pourquoi appelle-t-on cruauté le fait de frapper un animal, agression le fait de frapper un adulte et éducation le fait de frapper un enfant ? »

 

Paragraphe 1 Répondez en anglais.

  1. What did the judges decide ?



  1. Who was France criticized by and why ?

Paragraphe 2 Répondez en anglais.

  1. With there be any penalities for the parents under the new law?



  1. Can a child press charges for slaps or spanking?



  1. What do specialists think of spankings?

Paragraphe 3 Répondez en anglais.

  1. What does “pacman” think about “fessees?”



  1. What does Charlotte think about them?

Instruction (Jigsaw reading):

  1. Each pair of students has two responses to the article.

  2. Without reading fully, highlight the words you know.

  3. Underline the words you think you know with the same color highlighter.

  4. Circle 5 words that you think are key to comprehension that you don’t know (they cannot be cognates or words that you have highlighted or underlined.) and look them up in the dictionary.

  5. Compare what you have done to what your partner has done and explain any words to your partner that he/she doesn’t know that you do and vice versa.

  1. Together (but each on his/her own sheet of paper), write a summary in French about the two responses. You will be sharing your summary in French with another pair of students that read two different responses. (To help you with your summary – choose five words you think are important – they may be words that are repeated over and over etc.) and use those words to write your summary.

* Sondage IFOP/Figaro 2015

  1. Mayanka
    Le 4 juillet 2016 à 22:13 | Répondre

Ecoutez, on a tous eu 4 ans, et soyez honnêtes :
– Si on vous disait : « Ce n’est pas bien de faire ça, tu ne dois plus le faire, compris? » vous vous en ficheriez complètement


– Si on vous donnait une bonne fessée, vous ne recommenceriez pas car généralement on apprécie pas trop


Et puis, je suis désolée, mais il y a quand même une petite (énorme…) différence entre les enfants qui reçoivent la fessée car ils se sont mal conduit et les enfants battus car ils vivent avec des fous! Donc franchement, je pense cette loi contre les fessées, gifles, et autres châtiments corporels (un terme qui, je trouve, donne l’air particulièrement grave à une chose totalement banale) ne devrait pas être votée.


P-S : J’ai reçu de nombreuses fessées, et je n’ai pas fini traumatisée par des parents psychopathes, merci bien!

  1. Keylia
    Le 13 juillet 2016 à 12:01 | Répondre

Une fessée ce n’est pas de la torture mais une punition. Certains enfants comprennent mieux une fessée que des explications. Les parents qui donnent des fessées ne sont pas des tortionnaires.
Je suis pour et je trouve qu’il ne faut pas ľinterdire. Après il ne faut pas non plus en donner tout le temps. J’en ai reçu pas mal quand j’étais petite et je me porte très bien.


Instructions:

  1. Each pair of students has two responses to the article.

  2. Without reading fully, highlight the words you know.

  3. Underline the words you think you know with the same color highlighter.

  4. Circle 5 words that you think are key to comprehension that you don’t know (they cannot be cognates or words that you have highlighted or underlined.) and look them up in the dictionary.

  5. Compare what you have done to what your partner has done and explain any words to your partner that he/she doesn’t know that you do and vice versa.

  6. Together (but each on his/her own sheet of paper), write a summary in French about the two responses. You will be sharing your summary in French with another pair of students that read two different responses. (To help you with your summary – choose five words you think are important – they may be words that are repeated over and over etc.) and use those words to write your summary.




    1. Sarah
      Le 5 juillet 2016 à 13:57 | Répondre

Quand j’étais petite, il est arrivé quelques fois que mon père me donne des fessées. J’avais fait une bêtise et il était énervé… Mais je sais qu’après, j’étais très en colère, honteuse, avec un gros sentiment d’injustice, d’impuissance. Je n’avais pas du tout envie de m’excuser, mais de me venger… Et pourtant, mon père est très gentil et il m’aime de tout son cœur !
Avec ma maman, c’était différent, car nous avons tout le temps résolu les conflits par le dialogue. Cela m’a donné envie de m’améliorer, de faire attention à ne plus recommencer. J’étais contente que ma maman discute avec moi d’égale à égale, sans être prise pour un bébé capricieux. Cela m’a rendu plus mature et plus attentionnée.


Si j’ai des enfants, je ferais tout pour résoudre les problèmes sans avoir recours à la violence, qui ne résout rien du tout, au contraire.

J’aime particulièrement la phrase de Charlotte, citée ci-dessus : « Pourquoi appelle-t-on cruauté le fait de frapper un animal, agression le fait de frapper un adulte et éducation le fait de frapper un enfant ? »
Bien vu !

    1. Alexandros
      Le 19 juillet 2016 à 14:56 | Répondre

Je commencerai par dire que je ne suis pas complètement contre les châtiments corporels (si utilise correctement et avec bienveillance), mais en ce qui est de la fessée, je suis contre! Pour moi, elles ont une sorte de connotation sexuelle surtout si ces perpétré par le père sur la fille. C’est tout de même un homme adulte qui touche les fesses d’une fille, qui n’est pas, en général, volontaire. Cela ne rappelle t’il pas un attouchement?

The following are just extra responses that I’m not using but that you could use.

  1. custom avatar

Eva
Le 5 juillet 2016 à 21:28 | Répondre

J’ai déjà reçu des gifles et des fessées mais très peu durant mon enfance. Je trouve qu’il est normal d’être sévère avec ses enfants pour leur fixer des limites mais je suis contre la violence. SURTOUT la fessée. Pour moi, c’est une partie « intime » du corps (sinon on ne la cacherait pas) et donner une fessée, c’est irrespectueux.

Signaler ce commentaire

    1. custom avatar

Alexandra
Le 10 août 2016 à 10:56 | Répondre

La fessée pour moi c’est un acte de pédophilie .

Signaler ce commentaire

  1. custom avatar

Aurélia
Le 7 juillet 2016 à 10:28 | Répondre

J’ai reçu des gifles et des fessés et je trouve que cela ne sert à rien, cela nous énerve encore plus et en effet nous montre l’impuissance qu’on les parents. Pour moi il est beaucoup mieux de discuter avec l’enfant et de lui expliquer le problème ou la bêtise, lui expliquer pourquoi c’est mal etc… Pour moi, c’est se que devrait faire tous les parents, la violence ne résout rien alors discutez et grondez quand il le faut mais arrêtez de frapper. A mon avis cette loi et donc une excellente idée.

Signaler ce commentaire

  1. custom avatar

Keylia
Le 13 juillet 2016 à 12:01 | Répondre

Une fessée ce n’est pas de la torture mais une punition.Certains enfants comprennent mieux une fessée que des explications.
Les parents qui donnent des fessées ne sont pas des tortionnaires.
Je suis pour et je trouve qu’il ne faut pas ľinterdire.Après il ne faut pas non plus en donner à tous bout de champ.J’en ai reçu pas mal quand j étais petite et je me porte très bien.
Je suis ouverte à tous vos avis alors réponder moi!!!

Signaler ce commentaire

  1. custom avatar

Neko03
Le 15 juillet 2016 à 10:11 | Répondre

Il y a fessée et fessée !
Quand on dit taper un enfant, on en va pas le battre !
De temps en temps, une petite tape c’est utile, mais vaut mieux expliquer à l’enfant que de le frapper directement, sans qu’il comprenne ce qu’il a fait.
Après les cas où on battait l’enfant ne sont pas de généralités.
Enfin, voilà , je ne suis ni pour ni contre, mais il faut être pédagogue aussi . Ça ne sert à rien de l’interdire, plutôt instaurer « un juste milieu ».

Signaler ce commentaire

  1. custom avatar

Alexandros
Le 19 juillet 2016 à 14:56 | Répondre

Je commencerai par dire que je ne suis pas complètement contre les châtiments corporels (si utilise correctement et avec bienveillance), mais en ce qui est de la fessée, je suis contre! Pour moi, elles ont une sorte de connotation sexuelle surtout si ces perpétré par le père sur la fille. C’est tout de même un homme adulte qui touche les fesses d’une fille, qui n’est pas, en général, volontaire. Cela ne rappelle t’il pas un attouchement?

Signaler ce commentaire

  1. custom avatar

Noemie
Le 24 juillet 2016 à 19:06 | Répondre

Je ne sais pas vraiment si c’est bien ou mal de donner des fessées mais quand j’étais petite j’en recevais une à chaque fois que je faisait une bêtise (même encore maintenant) mais mon avis c’est que je trouve que c’est bien parce que c’est bizarre de faire mal à un enfant parce qu’il a fait une bêtise… Des fois, on s’explique et ça va beaucoup mieux. Et aussi cette nouvelle loi m’arrange un peu ^^’

Signaler ce commentaire

  1. custom avatar

Filippa
Le 29 juillet 2016 à 09:03 | Répondre

Moi je n’ai jamais eu de gifles ou de fessées mais parents me gronde tout simplement et je trouve que cela est mieux je ne refait jamais les mêmes erreurs deux fois. Mes ami(e)s on des parents qui les gifles à chaques petite erreurs. JE N’AIME PAS ÇA!!! Mes parents sont gentils et m’aiment beaucoup ils veulent bien m’élever❤️

Signaler ce commentaire

    1. custom avatar

Alexandra
Le 10 août 2016 à 11:05 | Répondre

J’ai une amie qui fait tout dans son appartement car sa maman a une maladie et elle doit se reposer elle a un frère et une sœur qui eux ne font rien du tout et des qu’elle dit qu’elle fait tous les autre disent qu’elle fait rien et elle prend une gifle du coup je lui ai proposé de parler avec sa maman.

Je vous conseille que des qu’un de vos amis a un problème aidez-le la discussion est la meilleure chose pour le bien être de chacun .

Alexandra

Signaler ce commentaire

  1. custom avatar

annale
Le 31 juillet 2016 à 15:50 | Répondre

Mes parent ont jamais levé la main sur moi. Et pourtant j’ai du respect pour eux. Je pense que la méthode du dialogue est une bonne méthode.

similaire:

Gifle, claque, fessée : les députés ont voté un projet qui vise à interdire toutes les châtiments corporels sur les enfants. Reste à savoir où se trouve la limite entre la vraie fessée et la petite tape… iconLa fessée et la punition
«De l'enfant roi à l'enfant tyran», précise même qu'il y aurait aujourd'hui une banalisation de la fessée. Après des années passées...

Gifle, claque, fessée : les députés ont voté un projet qui vise à interdire toutes les châtiments corporels sur les enfants. Reste à savoir où se trouve la limite entre la vraie fessée et la petite tape… iconLa Justice des Mineurs en Afrique
«maltraitance des enfants» n'ont pas été entièrement adaptées au contexte africain et certaines formes de maltraitance des enfants...

Gifle, claque, fessée : les députés ont voté un projet qui vise à interdire toutes les châtiments corporels sur les enfants. Reste à savoir où se trouve la limite entre la vraie fessée et la petite tape… iconCe texte voulait mieux répartir les médecins sur le territoire français
«partager». Beaucoup de mauvaise foi car le Sénat avait déjà trouvé un compromis entre les propositions du Gouvernement et la position...

Gifle, claque, fessée : les députés ont voté un projet qui vise à interdire toutes les châtiments corporels sur les enfants. Reste à savoir où se trouve la limite entre la vraie fessée et la petite tape… iconDes députés veulent interdire corridas et combats de coqs
«lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée». Ce sont précisément ces exceptions que les députées veulent supprimer...

Gifle, claque, fessée : les députés ont voté un projet qui vise à interdire toutes les châtiments corporels sur les enfants. Reste à savoir où se trouve la limite entre la vraie fessée et la petite tape… iconBibliographie
«déséquilibre entre les dépenses et l’accès aux revenus7» qui existe dans les provinces. En effet, la distribution des pouvoirs législatifs...

Gifle, claque, fessée : les députés ont voté un projet qui vise à interdire toutes les châtiments corporels sur les enfants. Reste à savoir où se trouve la limite entre la vraie fessée et la petite tape… iconRéunion à Paris d'une assemblée de notables, par laquelle Calonne...
«Parti» des patriotes, qui groupe des bourgeois et des nobles libéraux (Mirabeau, La Fayette, le duc d'Orléans) et se bat pour le...

Gifle, claque, fessée : les députés ont voté un projet qui vise à interdire toutes les châtiments corporels sur les enfants. Reste à savoir où se trouve la limite entre la vraie fessée et la petite tape… iconLa manif est finie. Les calicots ont été repliés. Les poussettes...
«tenir» l’esplanade des Invalides. Quelques centaines ont été embarqués. Des journalistes ont été maltraités, battus comme plâtre...

Gifle, claque, fessée : les députés ont voté un projet qui vise à interdire toutes les châtiments corporels sur les enfants. Reste à savoir où se trouve la limite entre la vraie fessée et la petite tape… iconNations unies crc
«a estimé qu’il ne fallait pas négliger la question des châtiments corporels si l’on voulait améliorer le système de promotion et...

Gifle, claque, fessée : les députés ont voté un projet qui vise à interdire toutes les châtiments corporels sur les enfants. Reste à savoir où se trouve la limite entre la vraie fessée et la petite tape… iconLes projets realises cette annee (en partenariat avec les centres...
«le tour du monde», regroupant les différents travaux réalisés par les enfants sur les mercredis de l’année scolaire 2009/2010 (voir...

Gifle, claque, fessée : les députés ont voté un projet qui vise à interdire toutes les châtiments corporels sur les enfants. Reste à savoir où se trouve la limite entre la vraie fessée et la petite tape… iconL'Assemblée nationale a voté, vendredi 21 octobre, lors de l'examen...
L'Assemblée nationale a voté, vendredi 21 octobre, lors de l'examen du projet de loi de finances un amendement présenté par le groupe...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com