Delivre des puissances des tenebres








télécharger 442.07 Kb.
titreDelivre des puissances des tenebres
page3/16
date de publication07.09.2019
taille442.07 Kb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   16
de fréquenter les églises et ceux qui sont de véritables chrétiens.

Je passai ensuite des laboratoires à la « chambre noire » et à la «
salle de séchage. » La chambre noire est l’endroit où ils tuent tous
ceux qui désobéissent. Ils tuent d’abord la personne en la vidant de
son sang ; ils envoient ensuite la personne dans un atelier où elle est
broyée et réduite en poudre. La poudre est ensuite expédiée dans un
autre atelier où elle est mise en sachets, à la disposition des
sorciers locaux, qui viennent la chercher pour confectionner leurs
fétiches ou potions.
Il y avait encore d’autres choses difficiles
à expliquer par écrit. Malgré tous les pouvoirs que je possédais, je
n’étais pas encore assez qualifié pour rencontrer Lucifer. Je n’étais
qualifié que pour être son agent. Pourtant, j’étais heureux de posséder
à présent des pouvoirs et d’être capable d’affronter les choses, de les
défier et de les détruire à volonté. Je me demandais s’il pouvait y
avoir quelque part d’autres pouvoirs à acquérir.
Chapitre 3 : Le royaume impie
«Le
voleur ne vient que pour voler et tuer et détruire ; moi, je suis venu,
afin que les brebis aient la vie et qu’elles l’aient en abondance. »
Jean 10:10
Après être revenu à Lagos, je continuai à m’occuper de
mes affaires et, après deux semaines, je retournai dans la mer. La «
Reine de la Côte » me donna ce qu’elle appela ma « première mission. »
Je devais aller dans mon village et tuer mon oncle. C’était un
important et puissant sorcier- guérisseur qui, selon elle, était
responsable de la mort de mes parents. J’obéis et je m’y rendis mais,
n’ayant jamais tué auparavant, je n’eus pas le courage de le tuer. Je
me contentai de détruire ses potions et de lui enlever tous ses
pouvoirs. En conséquence, il perdit définitivement tous ses clients.
Je
retournai rendre compte de ma mission mais elle se mit en colère contre
moi. Elle me dit que je méritais la mort pour lui avoir désobéi mais
que, parce qu’elle m’aimait, elle me renvoyait dans le même village
pour tuer deux anciens qui, selon elle, avaient été complices dans le
meurtre de mes parents. Je ne sais pas si c’était pour me punir de lui
avoir désobéi, mais je lui obéis. Je revins dans le village et je «
réussis » à tuer ces hommes et à lui envoyer leur sang.
A la suite
des circonstances mystérieuses de leur mort, les anciens du village
allèrent consulter un autre puissant sorcier- guérisseur, qui envoyait
en général la foudre pour rechercher le meurtrier. Malheureusement pour
ces hommes, je rencontrai le sorcier-guérisseur sur le plan spirituel,
où il se trouvait pour consulter des esprits, et je l’avertis de ne
rien dire s’il tenait à sa vie.
Il revint dire aux anciens qu’ils
devaient retourner chez eux pour supplier l’un de leurs fils qu’ils
avaient offensé, et il ne révéla pas mon nom. La foudre qu’il avait
envoyée revint et frappa ces hommes, en tuant certains et en blessant
beaucoup. Après cette première action, les pouvoirs que je possédais
commencèrent à se manifester. J’ai pu déformer une jeune fille qui me
refusait son amitié, etc.
Ma rencontre avec Satan
Plus tard,
je retournai à Lagos. Un jour, une jeune fille appelée Ninna vint me
voir. Ninna, dont les parents étaient originaires de l’Etat d’Anambra,
était une très belle fille, qui passait la plus grande partie de son
temps sous la mer, c’est-à-dire dans le monde spirituel sous-marin.
Elle était un agent zélé de la Reine de la Côte, et très méchante. Elle
haïssait les chrétiens du plus profond de son âme, et était prête à
tout pour combattre tout ce qui était chrétien. Je la rencontrai pour
la première fois au cours d’une visite dans la mer. Ninna vint me
transmettre une commission pour la Reine de la Côte. Nous partîmes
immédiatement et, en arrivant à destination, j’appris que nous devions
avoir une rencontre avec Lucifer, c’est-à-dire Satan.
Au cours de
cette rencontre, il me donna les instructions suivantes : je devais
combattre les croyants et non les incrédules, parce que les incrédules
lui appartenaient déjà. Dès qu’il eut dit cela, l’un de nous demanda
pourquoi. Il répondit que c’était parce que Dieu l’avait précipité hors
de « cet endroit » à cause de son orgueil et qu’il ne voulait donc pas
qu'un seul chrétien y pénètre (dans le Ciel). Tout au long de nos
rencontres avec lui, il refusa toujours de mentionner le mot de « Ciel
». Il disait toujours « cet endroit. »
Il nous dit aussi que nous
ne devions pas combattre les hypocrites. « Ils sont comme moi »,
dit-il. Il poursuivit son discours et dit que nous ne devions combattre
que les véritables chrétiens. Il dit que son temps était proche et que
nous devions donc combattre comme jamais auparavant, pour nous assurer
que personne n'entrerait dans « cet endroit. » Alors l’un de nous lui
dit : « Nous avons entendu dire que Dieu avait envoyé quelqu’un pour
sauver l’humanité et la ramener à Lui. » Satan demanda alors : « Qui
est-ce ? » quelqu'un répondit « Jésus ». Alors, à notre grande
surprise, Lucifer tomba de son siège. Il hurla contre cet homme et
l’avertit de ne plus jamais mentionner ce nom dans aucune de nos
réunions, s’il tenait à sa vie. Il est vrai qu'au Nom de Jésus, tout
genou doit fléchir (Phil. 2:10). Cela concerne aussi Satan.
Après
cet incident, il nous encouragea et nous dit de ne pas nous faire du
souci à propos de « ces chrétiens » et que lui, Lucifer, viendrait
bientôt régner sur le monde. Il ajouta qu’il nous donnerait une
meilleure place, à nous qui étions ses agents, afin de ne pas souffrir
avec les autres hommes, et pour régner avec lui. Il dit aussi que
puisque l'homme aimait toutes ces nouveautés et tous ces objets
voyants, il continuerait à les fabriquer, pour s'assurer que l'homme ne
consacrerait aucun temps à son Dieu. Satan dit qu'il se servirait des
moyens suivants pour détruire l'église :
1. L’argent
2. Les richesses
3. Les femmes
A
la fin de son discours, il clôtura la réunion. Ce fut ma première
rencontre avec Satan. Il y en eut d’autres par la suite. En partant, la
Reine de la Côte, qui se manifestait à présent sous différentes formes,
m’invita dans sa demeure. Elle plaça des cendres humaines et d’autres
objets à l’intérieur des os de mes deux jambes ; elle mit une pierre
(pas une pierre ordinaire) dans l’un de mes doigts et quelque chose
d’autre dans un os de ma main droite. Chaque objet avait une fonction
particulière. La pierre dans mon doigt devait me permettre de connaître
ceux qui me voulaient du mal en pensée. L’objet dans ma main droite
devait me donner le pouvoir de détruire, et ceux qui étaient placés
dans mes jambes devaient m’endurcir davantage et me rendre ainsi plus
dangereux. Ils devaient aussi me donner le pouvoir de me transformer en
femme, en bête sauvage, en oiseau, en chat, etc.
Elle me conduisit
dans l’un des laboratoires et me donna un télescope, une télévision et
un appareil vidéo. Ce n’étaient pas des objets ordinaires, mais ils
devaient être utilisés pour détecter les chrétiens nés de nouveau et
ceux qui fréquentaient simplement les églises. Enfin, Elle me donna
seize jeunes filles qui devaient être mes agents. Ninna était l'une
d'entre elles. Je revins à Lagos pourvu de tous les « dons » que je
viens de mentionner.
Ma transformation en agent de Satan
Je
n'éprouvais plus de sentiments humains, ni de miséricorde dans mon
coeur. Je me mis aussitôt au travail et je détruisis cinq appartements
à la suite. Ils s’enfoncèrent dans le sol avec tous leurs occupants.
Ceci se passa à Lagos en août 1982. L’entrepreneur fut jugé
responsable, pour n’avoir pas posé de bonnes fondations, et il le paya
chèrement. Beaucoup de destructions qui se passent dans le monde
aujourd'hui ne sont pas causées par l'homme. L’oeuvre du diable est de
dérober, de tuer et de détruire. Je le répète, satan ne fait aucun «
don gratuit. »
Je me mis à provoquer des accidents sur les routes
etc. J’aimerais signaler un cas, celui d’un jeune converti qui se mit à
rendre témoignage de sa conversion et de sa délivrance. Il faisait
beaucoup de mal dans le monde spirituel à cause de cela. J’entrepris
donc de m’occuper de lui. Un jour, il était monté dans un autocar de
luxe à destination de Lagos. Il se rendait à une réunion où il devait
donner son témoignage. Alors que l’autocar roulait à grande vitesse,
j’exerçai ma volonté pour le faire sortir de la route. C’est ce qui se
produisit. L’autocar, s'écrasa contre un arbre. Tous les passagers
moururent, à l'exception de ce jeune converti. Ce fut réellement
miraculeux, parce qu’il sortit du véhicule par le coffre et se mit à
crier : « Je n’ai rien, je n’ai rien ! » Nous avions essayé de
l’empêcher de témoigner, mais nous avions échoué. Grâce à la
télévision, nous pouvions connaître celui qui venait de se repentir, et
nous le persécutions sévèrement pour voir si nous pouvions le faire
retourner en arrière.
Si, après six mois, nous n’y étions pas
parvenus, nous allions dans son entreprise pour la faire tomber en
faillite. Si c’était un fonctionnaire, nous utilisions son chef pour le
persécuter et, s’il était possible, nous faisions en sorte que son chef
mette fin à son contrat. Si, malgré tout cela, il continuait à refuser
de retourner en arrière, nous l’abandonnions. Mais s'il devenait un
rétrograde, il devait être tué pour qu'il ne puisse plus avoir une
seconde chance de se repentir.
Je détruisis tellement de vies que
Lucifer en fut très satisfait et fit de moi le Président des sorciers.
Un mois après ma nomination à cette présidence, une réunion fut
convoquée. Nous nous présentâmes à cette réunion sous la forme
d’oiseaux, de chats et de serpents. Ces créatures sont utilisées pour
les raisons suivantes :

a) Le fait de se transformer en oiseau rend les sorciers plus dangereux.
b) Le fait de se transformer en chat rend les sorciers capables de contacter à la fois les esprits et les hommes.
c)
Le fait de se transformer en rat permet aux sorciers de pénétrer
facilement dans une maison, puis, la nuit venue, de se transformer en
fantôme, puis en être humain, pour sucer le sang de la victime.
L’ordre
du jour de cette réunion ne comportait qu’un seul point : « Les
Chrétiens. » Nous avons alors programmé une Conférence Africaine sur la
sorcellerie, qui devait se tenir à Benin City en 1983. Nous
l’annonçâmes dans tous les journaux et dans tous les medias publics.
Toutes les puissances des ténèbres furent mobilisées, et nous étions
certains que rien ne viendrait interrompre cette conférence. En fait,
tout était bien planifié et rien n’avait été négligé. Soudain, les
chrétiens du Nigeria commencèrent à prier et à louer leur Dieu et tous
nos projets furent détruits.. Non seulement nos plans furent détruits,
mais le royaume des ténèbres fut aussi plongé dans une véritable
confusion.
Il en résulta que cette conférence sur la sorcellerie
ne put se tenir au Nigéria. Les chrétiens doivent bien comprendre que
dès qu'ils commencent à glorifier réellement le Dieu tout-puissant, il
se produit du trouble et de la confusion à la fois dans la mer et dans
l'air, et les agents de satan n'ont plus de lieu de repos. La prière
revient à jeter une bombe à retardement au milieu d’eux, et tout le
monde s’enfuit pour sauver sa vie. Si les chrétiens comprenaient et
utilisaient la puissance et l'autorité que Dieu leur a données, ils
contrôleraient le cours de évènements de notre nation. Seuls les
chrétiens peuvent sauver notre nation.
Après l’échec de cette
conférence, qui se tint plus tard en afrique du sud, je fus rappelé
dans la mer. Lorsque j’y arrivai, on me dit que je devais dorénavant
habiter dans la mer et que je ne visiterais la terre que pour des
opérations difficiles. On me donna une nouvelle mission : inventer des
formules et potions magiques pour les sorciers- guérisseurs. On me
confia la direction de la salle de contrôle, et la responsabilité de
faire des cadeaux, c’est-àdire que je devais ouvrir des églises dites «
églises de vêtements blancs » (Maisons de prière), je devais faire
prospérer des maternités, ouvrir des magasins et les faire prospérer,
donner des « enfants » et donner de l'argent. Je vais expliquer
successivement en quoi cela consistait :

1. Ouvrir des « Eéglise de vêtements blancs » :
Lorsqu’un
homme se présentait pour que nous l’aidions à ouvrir une maison de
prière et à faire des guérisons, etc., nous lui donnions ce qu’il
demandait, à certaines conditions :
a) Il devait accepter de nous donner une ou deux âmes chaque année.
b)
Une fois qu’il aurait atteint un certain niveau de responsabilités dans
l’église, cet homme devait être initié dans notre société.
c) Personne ne devait être admis dans la maison de prière avec des chaussures aux pieds.

S’il acceptait ces conditions, on lui donnait alors quelque chose qui
ressemblait à un caillou blanc, des ossements humains, du sang et des
talismans, le tout contenu dans un pot. On lui donnait l’ordre
d'enterrer ce pot, avec tout son contenu, devant l'église, et de
planter la croix au sommet. Seule la croix devait être vue, une fois
que le pot aurait été enterré. On lui donnait le conseil de construire
un bassin ou de disposer un récipient dans lequel les esprits
viendraient régulièrement mettre une eau spéciale. C'est cette eau
qu'ils appellent l'eau bénite. »
Beaucoup de gens, lorsqu’ils sont
tourmentés par des mauvais esprits, vont voir ces « prophètes » pour
expulser ces esprits. En réalité, Ils ne font que leur ajouter de
nouveaux démons. Un démon ne paut pas chasser un démon. Voici ce que
fait alors ce prophète : il prie pour la personne, il lui donne un
linge rouge qu’il doit placer dans sa maison, et il lui conseille de
toujours prier en brûlant des cierges et de l’encens. En faisant cela,
la personne nous invite à pénétrer dans sa maison. Parfois il demande à
la personne d’apporter un bouc etc. pour être sacrifié. Ces sacrifices
nous permettent de venir guérir la personne. Le prophète n’a aucun
pouvoir pour soigner ou pour guérir.
2. Ouvrir une maternité :
Si
une femme venait nous demander de l’aider à ouvrir une maternité et de
la faire prospérer, nous le lui accordions, à la condition suivante :
Nous
devions choisir un mois, au cours duquel tous les enfants nés dans la
maternité devaient mourir. Mais les enfants pouvaient vivre pendant
tout le reste de l’année.
Si la femme acceptait, on lui donnait
aussi un talisman qui devait attirer du monde dans la maternité. Il y a
de semblables maternités à Onitsha, à Lagos, etc.
3. Ouvrir de magasins de nouveautés :
Lorsqu’un
homme nous contactait pour être aidé dans ce domaine, nous lui donnions
un anneau, à la condition qu’aucune femme ne soit autorisée à le
toucher. Il devait aussi accepter de devenir membre de notre société.
S’il acceptait ces conditions, Nous nous chargions de toujours remplir
son magasin des produits les meilleurs et les plus récents.
4. Donner des enfants :
Lorsqu’une
femme stérile allait consulter un sorcier-guérisseur, après avoir
présenté ses sujets de plainte, on lui demandait d’apporter les choses
suivantes : un coq blanc, un bouc, de la craie du pays et des objets
destinés à prendre soin des bébés.
On lui demandait de partir et,
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   16

similaire:

Delivre des puissances des tenebres iconDélivré De La Puissances Des Ténèbres
«protection» du corps et de l'âme, mais c'est une double tragédie lorsqu'un enfant perd ses deux parents, et encore plus lorsque...

Delivre des puissances des tenebres iconDe la pérennité des puissances financières

Delivre des puissances des tenebres iconLes conjurations secrètes qu'il faut faire contre les esprits des ténèbres

Delivre des puissances des tenebres iconDu golf club des militaires montpellier
«jeunesse et sports» délivré par la Direction régionale ou départementale de la jeunesse et des sports

Delivre des puissances des tenebres iconKh air-eddine, fidèle à la politique de son frère, une fois délivré...

Delivre des puissances des tenebres iconEssai sur la notion de cybercriminalité Par Mohamed chawki membre...
«La cybercriminalité est la troisième grande menace pour les grandes puissances, après les armes chimiques, bactériologiques, et...

Delivre des puissances des tenebres iconAdresse : à erdf ile de France est
«d'entreprendre de nouvelles études, et ceci particulièrement pour les expositions chroniques de faibles puissances permettant de...

Delivre des puissances des tenebres icon2. Solutions territoriales
«passionnel», affectif, qui cherche à valoriser sa Nation au détriment de celle des autres. Ce virus nationaliste affecte tout le...

Delivre des puissances des tenebres iconOu Malgré les ténèbres de ce monde, Seigneur Jésus

Delivre des puissances des tenebres icon暗无天日 ài wú tiān rì: vivre dans les ténèbres, absence totale de justice








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com