Abandon scolaire








télécharger 1.98 Mb.
titreAbandon scolaire
page85/85
date de publication12.08.2018
taille1.98 Mb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   77   78   79   80   81   82   83   84   85

vingt


Vingt ne s'écrit avec un s que s'il est multiplié par un nombre tout en termi­nant l'adjectif numéral.

Quatre-vingts.

Quatre-vingt-deux.

Petit piège : million et milliard ne sont pas des adjectifs numéraux, mais des substan­tifs.

Quatre-vingts milliards.

Vingt reste au singulier lorsqu’il a valeur d’ordinal.

Les années quatre-vingt.

La page quatre-vingt.

Vingt reste invariable quand il est précédé de mille ou de cent.

violence routière


Voir rage au volant.

virer capot

Ce québécisme imagé signifie chan­ger de parti, faire défection. On l'em­ploie parfois abusivement au sens de faire volte-face.

La personne qui vire capot est un vire-capot.

virgule

Les grammairiens prudents et avisés vont diront qu’en général les conjonctions de coordination, placées en tête de phrase, sont suivies d’une virgule, pour détacher et mettre en relief ce qui suit. Mais cette règle, rappelons-le, n’est pas absolue, de sorte que de nombreux auteurs, et des meilleurs, ne la suivent pas, ou du moins, pas toujours. C’est affaire de rythme, de contexte, voire de sensibilité. Ainsi, dans Le Guide du rédacteur (qui soit dit en passant est de bon conseil en matière de ponctuation), on suggère la virgule après or, si la phrase est longue, mais on la déconseille si la phrase est courte. Autre exemple tiré de la même source : le mais placé en début de phrase est suivi d’une virgule si l’on veut marquer une hésitation, mais on omet la virgule quand on considère que mais forme un tout avec les mots qui suivent.

Tout cela m’amène à conclure que grammairiens et professeurs ne devraient jamais présenter comme absolues des règles qui ne sont que relatives. Et j’ajoute que les correcteurs devraient laisser, à cet égard, une grande liberté aux auteurs qu’ils corrigent.

Par ailleurs, on voit fréquemment les conjonctions de coordination et et ou précédées d’une virgule. Cet emploi n’est pas nécessairement fautif, mais il doit être réservé à quelques situations bien précises.

1) La virgule sépare des éléments coordonnés quand ils sont au moins au nombre de trois et que les conjonctions et ou ou sont répétées devant plusieurs éléments.

La terre était belle, et riche, et féconde. (Lamennais)

Quand et ou ou sont placées seulement devant le dernier terme, on ne met pas de virgule devant la conjonction.

La terre était belle, riche et féconde.

Quand il n’y a que deux termes, on ne met pas de virgule non plus, même s’il y a répétition de et ou de ou.

La terre était et belle et féconde.

2) En revanche, on emploie la virgule si le dernier terme est précédé d’une pause. Grevisse énumère les cas suivants :

a) on veut mettre le terme en évidence ;

b) les termes coordonnés sont longs et complexes ;

c) leur construction est fort dissemblable ;

d) il y a plusieurs coordinations distinctes (par exemple, deux et dans une même phrase).

3) On utilise également la virgule quand les termes coordonnés ne se suivent pas. On parle alors de coordination différée.

Il a beaucoup changé, et ses anciens amis également.

vis-à-vis

En français moderne, cette locution prépositive se construit avec la prépo­sition de.

Elle est mal à l'aise vis-à-vis de moi.

vitre

On appelle glaces les vitres d'une voi­ture.

VLT

Voir véhicule utilitaire sport.

voie de fait

Dans cette locution, fait reste inva­riable.

Il a été accusé de voies de fait.

voilier

Voir volée.

voir à

Voir à est synonyme de veiller à.

voire

Voire ayant le sens de et même, l'expression voire même est considérée comme pléonastique.

voisiner

Ce verbe transitif indirect se construit avec la pré­po­sition avec.

Sur son bureau en désordre, les dictionnaires voisinent avec les vieux journaux.

volée

Un « groupe d'oiseaux volant ensem­ble » est une volée.

Une volée d'oies est passée ce matin.

Le mot volier est un québécisme. Quant au mot voilier, employé en ce sens, il constitue un barbarisme.

volier

Voir volée.

volontaire

Voir bénévole.

votant

Voir voteur.

votant, e

L'adjectif votant s'applique aux per­sonnes, pas aux choses. Une action, par exemple, ne peut être votante, mais la personne qui la possède peut avoir un droit de vote (dans une société).

votation

Le terme votation est un régionalisme. Le grand Robert mentionne qu’il est employé en Suisse. Il l’est aussi au Québec.

vote (prendre le)

Prendre le vote est un calque de to take the vote. On dira plutôt procéder au scrutin.

voter

Dans une assemblée, on ne vote pas une proposition, on l’adopte ou on la repousse.

La proposition est adoptée à l'unanimité.

voteur

Le terme voteur n’est pas incorrect. Le grand Robert l’atteste mais note qu’il est rare. Les mots électeur et votant sont nettement plus usités.

vouloir (se)

La locution se vouloir est mal perçue au Québec. L’emploi du verbe vouloir à la forme pronominale n'est pourtant pas incorrect au sens de « vouloir être, prétendre être » quand le sujet est un nom de personne ou de chose personnifiée.

Une fille qui se veut différente de sa mère.

Une police qui se veut proche de la population.

Une pièce qui se veut drôle mais qui ne fait rire personne.

Il arrive même que se vouloir ait pour sujet un nom de cho­se « sous lequel on découvre difficilement, par métaphore ou par métonymie, l’intervention humaine », comme l’explique savamment Grevisse, qui ne condamne pas cette tournure mais la juge maniérée. Il ne serait donc pas fautif de dire, par exemple, une voiture qui se veut pratique, mais c’est un emploi que j’hésiterais à vous conseiller.

vous (de politesse)

Voir nous.

voûte

Voir chambre forte.

voyager

On ne voyage pas sur, mais dans ou à bord d'un avion. Dans certains pays, il arrive qu'on voyage sur les trains, c'est-à-dire sur le toit des wagons. Mais, comme on l'a déjà vu en Inde, ce mode de transport n'est pas très sûr. Mieux vaut voyager en train. On voyage en voiture, mais à pied et par mer.

voyage(s)

On écrit un carnet, un compagnon, un sac, des vêtements de voyage, mais un agent, une agence de voyages.

voyagement

On trouve le québécisme voyagement dans Le petit Larousse, qui lui donne le sens de « ensemble d’allées et venues »

Les heures perdues en voyagement.

On l’emploie aussi comme synonyme de déplacement, allée et venue.

On l’utilise enfin au sens de voyage. Voyagement constitue alors un synonyme correct, mais un peu long et peu utile.

Épuisé par une longue journée de voyagement.

voyageur

Voir passager.

voyageur de commerce

Cette expression est un anglicisme au sens de commis voyageur.






W, X, Y, Z

wagon


Les mots composés avec wagon s’écri­vent avec un trait d'union et les deux éléments prennent la marque du pluriel, le cas échéant.

Des wagons-citernes, des wagons-lits.

On peut dire aussi une voiture-lit.

walkie-talkie

Ce mot anglais se traduit par émetteur-récepteur portatif.

walk-in

Le composé walk-in, qui désigne une « petite pièce aména­gée pour suspendre des vêtements », se traduit en français par penderie.

La chambre principale comprend une penderie.

walkman

Ce mot anglais qui désigne un « poste radiocassette portatif » se traduit par baladeur.

war room

Le terme war room est au départ un terme guerrier. Pendant la Seconde Guerre mondiale, on avait baptisé le quartier général de Churchill la war room. Le mot a été repris par Hillary Clinton en 1992, pendant la campagne présidentielle de son mari, pour désigner un « centre stratégique pour les attaques et les contre-attaques ». « Il ne faut plus seulement répondre aux attaques, a expliqué son concepteur, James Carville, il faut le faire avant même qu’elles soient diffusées ou publiées, quand le journaliste s’interroge encore sur l’écho qu’il devrait y donner. »

Depuis, la war room désigne une cellule réunissant des faiseurs d’élections chargés d’analyser les discours des adversaires et d’y répliquer le plus rapidement possible, tout en tentant d’influencer les journalistes.

Plusieurs traductions ont été proposées. On entend parfois salle ou centre des opérations. Il existe aussi des traductions plus proches de l’origine guerrière du terme. C’est ainsi qu’on parle de la salle d’état-major, du quartier général, de la cellule de crise, voire de la salle ou de la cellule de guerre. Un lecteur a proposé à La Presse bunker électoral, une expression aussi imagée que war room. Mais l’origine allemande du mot bunker en rebutera plus d’un.

wattheure

Cette unité de mesure s'écrit en un seul mot. Son pluriel est wattheures et son symbole Wh.

W.-C.

Certaines gens s’indignent de l'emploi de­ W.-C. pour désigner ce qu'ils appel­lent la toilette. On peut ne pas aimer le mot W.-C., j’en conviens volontiers, mais on ne peut lui substituer toilette au singulier. C'est le substantif toilettes qui désigne aujourd'hui ce qu'on appelait ja­dis les lieux d'aisances et qu'on nomme familièrement le petit coin. On peut donc parler des toilettes d'un appartement, d'une maison, d'un train, d'un avion, etc.

web

Ce mot s’écrit maintenant sans majuscule.

Surfer sur le web.

Un site web.

week-end

Beaucoup de Québécois refusent d’employer week-end. Pourtant, ce composé n'est pas un nouvel anglicisme. C'est un terme accepté en français depuis 1906 pour désigner la « période de fermeture des magasins et de suspension des affaires du samedi au lundi », ce qui ne correspond pas en français à la fin de semaine. Dans le calendrier français, en effet, la semaine commence le dimanche.

Fin de semaine est une traduction apparue ultérieurement. Elle s'est surtout imposée au Québec, où elle fait concurrence à week-end. Les deux termes coexistent sans problème. Je ne vois pas pourquoi on bannirait l'un ou l'autre. D'ailleurs, comme le fait remarquer Le grand Robert, dans certains emplois, « le remplacement par fin de semaine est exclu ».

Elle s'apprête à partir en week-end.

West Island

La partie ouest de l'île de Montréal étant principa­lement habitée par des anglo­phones, on l'a baptisée le West Island. L'appellation est imagée et rien n'interdit de l'employer, du moins dans certains contextes.

La partition divise le West Island.

Dans la majorité des cas toutefois, la déno­mination française est plus appro­priée.

Urgences Santé a réduit ses délais d'intervention dans l'Ouest-de-l'Île.

whisky

Le pluriel de whisky est whiskys ou whiskies.

X (rayons)

X s'écrit avec une majuscule dans rayons X.
xénogreffe

Quel terme faut-il employer pour désigner ce « type de greffe où le donneur est animal et le receveur humain » ? Lorsque l’Association canadienne pour la santé publique a présenté son rapport sur le sujet, elle a employé xénotransplantation, terme que les médias ont aussitôt repris. Mais ce mot est inexistant dans le reste de la francophonie, où l’on parle plutôt de xéno­greffe. En fait, xénotransplantation est un calque de l’anglais, au demeurant aussi long qu’inutile.

Les Canadiens craignent la xénogreffe.
xénotransplantation

Voir xénogreffe.

yaourt, yogourt

Les deux graphies sont acceptées.

yuppie

Ce mot est l'acronyme de young urban professional. Son pluriel est yuppies.

De nombreux yuppies vivent maintenant dans le Vieux-Port.

y (voir là)

Dans la locution y voir là, les prépositions y et ont le même sens, ce qui crée un pléonasme maladroit. On emploiera donc l'une ou l'autre, mais jamais les deux.

Je n'y vois rien de mal.

Je ne vois là rien de mal.

zapping

L'OLF avait d’abord proposé saut de chaîne à la place de zapping pour désigner la « pratique consistant à changer de poste de télé à l'aide de la télécommande ». Mais cet avis est resté lettre morte. L’organisme est donc revenu à la charge avec zappage. Il existe aussi un québécisme courant, pitonnage, mais son emploi est familier. Il en va de même pour pitonner au sens de zapper. Les dictionnaires français, pour leur part, ont entériné zapping et zapper. Le Ha­chet­te men­tion­ne même le néologisme zappeur, euse.

zéro (sous)


Quand il fait très froid, la température n’est pas sous zéro (under zero) ou en bas de zéro (below zero), mais au-dessous de zéro.

Il a fait 16 degrés au-dessous de zéro la nuit dernière.

On aura remarqué au passage qu’il n’est pas nécessaire de préciser le type de degré quand le contexte est clair. Quand cette précision s’impose, on peut utiliser le symbole, soit C pour Celsius et F pour Fahrenheit.

Il a fait -16 oC la nuit dernière.

ZLEA


Le sigle de la Zone de libre-échange des Amériques est ZLEA. Il faut l’écrire en majuscules, sans point et sans accent.

zone euro


Voir Euroland.






1   ...   77   78   79   80   81   82   83   84   85

similaire:

Abandon scolaire iconLe contrat de bail hlm peut-il être transféré au fils majeur de la...
«En cas d’abandon du domicile par le locataire, le contrat de location continue … au profit des descendants qui vivaient avec lui...

Abandon scolaire iconAbandon (m) du domicile conjugal

Abandon scolaire iconDe nouveaux bulletins scolaires sécurisés pour contrer la fraude
«l’uniformisation des bulletins scolaire au niveau national est une bonne chose car IL va permettre de faire le suivi des enfants...

Abandon scolaire icon235 – D62 – 15 : chambre regionale des comptes – rapport d’observations...
...

Abandon scolaire iconArrete portant radiation des cadres (ou des effectifs pour un agent...

Abandon scolaire iconReglement particulier
«en relais» chaque pilote est affecté à un véhicule. En cas d’abandon d’un des 2 véhicules, seul le pilote sur l’autre véhicule «valide»...

Abandon scolaire iconEnseignement des Sciences et des Lettres
...

Abandon scolaire iconL’absentéisme scolaire

Abandon scolaire iconParcours scolaire

Abandon scolaire iconLa violence scolaire








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com