Abandon scolaire








télécharger 1.98 Mb.
titreAbandon scolaire
page4/85
date de publication12.08.2018
taille1.98 Mb.
typeDocumentos
l.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   85

activiste


Le mot activiste a un sens très fort en français. L’activiste est en effet dans notre langue un « partisan de l’action violente ». Il s’agit presque d’un synonyme de terroriste ou d’extrémiste. Le terme n’a donc pas, contrairement à l’anglais, le sens plus neutre de militant. C’est pourquoi employer activiste au sens de militant constitue un anglicisme.

Cela dit, il n’est pas toujours facile de départager le véritable activiste et le simple militant. Les contestataires du Sommet des Amériques, par exemple, étaient-ils des activistes ou des militants ? Sans doute a-t-on retrouvé côte à côte les uns et les autres.

actuellement

Cet adverbe est synonyme de main­te­nant, en ce mo­ment. Il n'a pas, con­trairement à l'adverbe anglais ac­tually, le sens de réelle­ment, effectivement.

à date

Voir date.

addenda

Addenda est le pluriel latin de addendum. Un addendum (rare aujourd’hui), des addenda. C’est pourquoi la plupart des ouvrages de référence préconisent encore l’invariabilité.

Les rectifications de l’orthographe recommandent en revanche que l’on fasse de addenda un mot français. Un addenda, des addendas. Cette façon de faire est calquée sur l’évolution de média. On dit rarement de nos jours un medium, des media. On dit plutôt, un média, des médias.

Bref, les deux graphies sont aujourd’hui en concurrence et permises.

addiction

Ce mot est un emprunt inutile au sens de dépendance.

La dépendance au tabac, à l’alcool, à la marijuana, etc.

On peut aussi employer accoutumance, mais le mot est davantage utilisé dans un autre sens : il décrit le « mécanisme par lequel un organisme tolère de mieux en mieux un agent extérieur ».

L’accoutumance à un médicament.

addition

Ce mot désigne le « total des dépenses effectuées au res­taurant ».

Garçon, l'addition, je vous prie.

Le détail d'un compte s'appelle une note.

La note d'hôtel était salée.

Quant au mot facture, il désigne la « pièce comptable décrivant une mar­chandise ven­due ou un service exé­cuté ».

Je n'ai pas encore reçu la facture du plombier.

adeptes (noms des)

Les noms d'adeptes des religions, des mou­vements so­ciaux, des partis politi­ques, des écoles philosophi­ques, lit­té­rai­res ou so­cia­les, prennent généra­lement une minus­cule.

Les catholiques, les existentialistes, les libé­raux, les marxistes, les roman­tiques, les skin­heads, les orphelins de Duplessis, etc.

Certains noms d’adeptes sont toutefois considérés comme des noms propres.

Les Chemises vertes, les Témoins de Jéhovah.

adhérent

Voir adhérer.

adhérer

Adhérer implique que l'on souscrit à une cause, à une idée, à une religion. On adhère à une association qui défend une cause, à un parti po­litique, à une Église. Mais on n'adhère pas à un club de disques, à la télé payante ou à un fonds commun de placement. On de­vient membre d'un club. On s'abonne à la télé payante ; on y est abonné. On souscrit à un fonds commun de placement ; on y devient investisseur.

adjectif (accord)


Lorsqu’un adjectif suit un complément introduit par de, l’accord se fait avec le premier substantif ou avec son complément déterminatif, selon le sens. Ainsi, d’après Hanse, on dira des bas de soie tachés (ce sont les bas qui sont tachés), mais des bas de soie artificielle (c’est la soie qui est artificielle). Pour les mêmes raisons, on dira des filets de sole épais (ce sont les filets qui sont épais), mais des filets de sole fraîche (car c’est la sole qui est fraîche).

adjectif démonstratif


L'emploi de l'adjectif démonstratif avec un jour de la semaine est une tournure in­fluencée par l'anglais.

Voyez Les Machos ce mardi (this Tuesday) à TVA.

Comme il n'y a qu'un mardi dans la semaine, l'ad­jec­tif démonstratif est consi­déré comme inutile dans ce contexte.

Voyez Les Machos mardi, à TVA.

S'il est plutôt question d'une journée de la semaine suivante, le français utilisera de préférence l'adjectif prochain.

Voyez Les Machos mardi prochain, à TVA.

L’emploi du démonstratif n’est justifié que s’il y a plus d’une possibilité.

J’irai ce mardi plutôt que mardi prochain.

adjectif (place)


Sous l’influence de l’anglais, on a tendance à antéposer l’adjectif au lieu de le postposer.

Toutefois, il faut éviter de crier à l’anglicisme, car la place de l’adjectif est très capricieuse en français. Ce dernier peut, en effet, tout aussi bien précéder le nom que le suivre. On dit, par exemple, une jolie femme mais une femme laide, un bel homme mais un homme laid, un bon fils mais un fils ingrat, la haute mer mais la marée haute, un vieux manteau mais un manteau neuf.

Comment s’y retrouver ? Il y a bien quelques règles. « Mais, comme le font remarquer les auteurs de l’Encyclopédie du bon français, elles sont très abstraites et ne peuvent remplacer ce qu’on apprend par l’usage. » Aussi conseillent-ils la prudence : « Il vaut mieux n’employer chaque adjectif qu’à la place où on l’aura vu dans la même acception. »

Ces bons conseils donnés, voici quelques règles qui peuvent guider l’usage.

1) On place habituellement avant le nom :

— des adjectifs très courants et souvent très courts comme petit, moindre, vieux, bon, meilleur, grand, joli, autre, mauvais, pis, pire, jeune, gros et beau, ainsi que demi et mi ;

Un bon ami, un joli minois, un gros travail.

— les adjectifs ordinaux ;

Son deuxième enfant, le troisième étage.

— les adjectifs auxquels on veut donner une valeur affective, un sens fort ou figuré.

Les noirs desseins des conspirateurs.

Les vertes prairies de la patrie.

Une tendre amitié.

2) On place habituellement après le nom :

— les adjectifs longs ;

Une femme déterminée, un homme susceptible.

— les adjectifs indiquant la couleur et la forme (sauf s’ils sont employés, comme ci-dessus, au sens figuré) ;

Une robe rouge, un écran plat.

— les épithètes de relation ;

Un chroniqueur littéraire, le président américain.

— la plupart des adjectifs verbaux ;

Un homme dévoué, une femme estimée.

Un pont chancelant, une route montante.

— les adjectifs servant à établir une classification (administrative, géographique, historique, sociale, etc.).

Un citoyen canadien, le Code civil, la physique quantique, la danse contemporaine.

3) Certains adjectifs ont un sens différent, selon qu’ils sont antéposés ou postposés.

Un brave homme, un homme brave.

Une curieuse femme, une femme curieuse.

Un personnage sacré, un sacré personnage.

4) Enfin, la place de certains adjectifs est indifférente. On dit aussi bien, par exemple, une bien agréable journée qu’une journée bien agréable, d’odieuses gens que des gens odieux.

Bref, la place de l’adjectif est affaire d’harmonie, d’euphonie et de rythme, de cœur et de raison, de tradition et d’usage. Conclusion : lisez de bons auteurs et fiez-vous à votre instinct.

adjectif possessif

Pour des raisons d’euphonie, on doit utiliser la forme masculine de l’adjectif possessif devant un mot féminin commençant par une voyelle ou un h muet.

•  Mon amie, ton habitude, son ancienne copine.

Mais cette règle ne s’applique pas, précise Grevisse, s’il y a disjonction. Ce phénomène se produit lorsqu’un « mot commençant par une voyelle se comporte comme s’il commen­çait par une consonne ». Il y a disjonction notamment devant les mots commençant par un h aspiré. Il y a disjonction également devant les dérivés ordinaux de n et de x. C’est également le cas de énième.

•  Ma énième tasse de café.

•  Sa énième thérapie.

adjoint

Voir assistant.

administration

Ce mot prend une majuscule quand il dési­gne un ser­vice public unique ou l'ensemble des services d'un État.

L'Administration de la voie maritime du Saint-Laurent.

Administration est un anglicisme au sens de cabinet, gouver­nement.

Le cabinet libéral est divisé sur cette question.

administrer

Ce verbe est un anglicisme au sens d’appliquer une loi, faire répondre quel­qu'un à un questionnaire.

La nouvelle loi sera appliquée avec rigueur.

Je dois d'abord vous faire répondre à ce ques­tionnaire.

admissibilité

Voir éligibilité.

admissible

Voir éligible.

admission

Le prix exigé pour un film, un spectacle, une pièce de théâtre, etc. est un prix d'entrée, non un prix d'admis­sion. Quand un événement est au contraire gratuit, on dira que l'entrée (et non l'admission) est libre ou gra­tuite.

La locution pas d'admission sans affaires est un calque de no admittance without business. On dira plutôt dé­fense d'entrer, entrée inter­dite, interdit au public.

adresser

La locution adresser une difficulté (un problème, une question, une tâche) est un calque de l’anglais (to address an issue, a task). En français, on n’adresse pas une difficulté ou un problème, on l’aborde, on s’y attaque, on l'étudie, on l'examine, on se penche sur une question.

Adresser l’auditoire est également un calque (to address the audience), au sens de s’adresser à un public, à un auditoire, prendre la parole, prononcer un discours.

Cela dit, on peut, dans notre langue, adresser autre chose qu’un envoi postal. On peut également adresser la parole, des compliments ou des reproches à quelqu’un.

advenant

En français international, advenant est un adjectif de la langue juridique. Il a le sens de « qui, dans une succession, revient comme un droit à quelqu’un ». Au Québec, on lui donne le sens de « en cas de », « dans le cas où ». Ce québécisme familier est inconnu ailleurs dans la francophonie.

aéroport

Ce mot prend une minuscule quand il est déterminé par un nom propre.

L'aéroport de Mirabel.

aérosol

En apposition, aérosol est invariable.

Des bombes aérosol.

affaire (avoir)

La locution avoir à faire signifie « avoir un travail à accomplir ». Avoir affaire à quelqu’un signifie « avoir à discuter avec quelqu’un ». Avoir affaire avec quelqu’un signifie « avoir à traiter quelque question avec quelqu’un ».

Certains auteurs estiment qu'avoir affaire avec impli­que un rapport d'égalité entre les deux parties et avoir affaire à, un rapport d'inférieur à supérieur. Mais cette distinc­tion est sans fon­dement, si ce n'est dans certaines expressions de menace, com­me vous aurez affaire à moi.

affaires (être d')

La locution verbale être d’affaires est un calque de to be busi­nesslike. Il est plus français de dire être habile en affai­res.

affaire (faire)

On fait des affaires avec quelqu’un, mais on fait affaire avec quelqu’un.

affaire (toute – cessante)

La locution toute(s) affaire(s) cessan­te(s) s'emploie in­différemment au singulier ou au pluriel.

affecter

En français, ce verbe veut dire « faire de la peine ».

La mort de son mari l'a beaucoup affectée.

Il signifie aussi « toucher en altérant le corps ».

Ce médicament affecte le cœur.

Mais il n'a pas, contrairement au verbe anglais to affect, le sens de concerner, influer sur, in­fluencer, nuire à. C'est pourquoi on ne dira pas, par exemple, que la ré­cession affecte le budget de l'État, mais qu'elle a un ef­fet sur lui, qu'elle l'influen­ce, qu'elle lui porte atteinte.

affidavit

Ce mot latin venu au français par l'intermédiaire de l'anglais n'a qu'un seul sens dans notre langue : il dési­gne une « déclaration signée par un étranger qui de­mande d'être affranchi de l'impôt sur les valeurs qu'il détient dans son pays d'o­rigine ». Il n'a pas, en revan­che, le sens de déclaration sous serment.

Dans une déclaration sous serment, l'avocat a confirmé les propos accablants du ministre.

affirmative (dans l')

L'expression dans l'affirmative est un calque de in the affirmative. En français, on dit plutôt par l'affirmative, affirma­tivement.

Elle a répondu affirmativement à notre invi­ta­tion.

âge

Lorsque ce mot désigne une période de l'histoire, il s'écrit généralement avec une minuscule.

L'âge du bronze, l'âge d'or.

L'usage veut cependant qu'on écrive le Moyen Âge.

Quand ce mot désigne une période de la vie ou un cou­rant de pensée, il s'écrit avec une minuscule.

L'âge adulte, le troisième âge.

Le nouvel âge est un courant de pensée né en Califor­nie. C'est pourquoi certains pré­fèrent le désigner par son nom anglais, le New Age.

âge (de tout)

L'usage autorise tant de tout âge que de tous âges. C'est d'ailleurs le cas de beaucoup de locutions avec tout (de toute façon ou de toutes façons, de toute manière ou de toutes manières, de toute part ou de toutes parts, etc.). De tous âges signifie de « tous les âges » et de tout âge, « de n'importe quel âge ».

âgé

La tournure âgé de devrait être accompagnée d'un chiffre précis. On peut dire, par exemple, qu’on est âgé de 27 ans, de 55 ans, voire de 105 ans. Mais on ne peut dire âgé dans la vingtaine, dans la trentaine, etc. Il suffit de dire dans la vingtaine, dans la trentaine, etc.

agence

Ce mot prend une majuscule quand il désigne un orga­nisme national ou inter­na­­tional unique.

L'Agence spatiale.

• L'Agence de coopération culturelle et techni­que.

Quand il désigne une entreprise, ce mot s’écrit avec une mi­nuscule s'il est suffisam­ment individualisé par un nom propre ou par un équivalent.

L'agence Daigle & Larouche.

L'agence de voyages Azur & Soleil.

Il prend une majuscule s'il fait indiscuta­blement partie du nom de l'établissement.

L'Agence musicale.

L'Agence du livre français.

agenda

En français, l'agenda désigne un « carnet où l'on peut écrire ses rendez-vous et ce qu'on a à faire ». De nos jours, de nombreux agendas sont électroniques.

Elle a reçu un agenda électronique en cadeau.

Au figuré, on donne parfois à ce mot le sens d’« emploi du temps ».

Il a un agenda chargé ce mois-ci.

Ce dernier sens est parfois critiqué, mais il est attesté par le Petit Larousse et le Hachette.

En revanche, c'est incontestablement sous l'influence de l'anglais qu'on utilise agenda pour dési­gner le calendrier des activités, l'ordre du jour d'une réunion, le programme d'un évé­nement, le fait qu’un sujet est d’actualité, le programme ou les objectifs d’un parti politique.

Un chef politique, par exemple, n’impose pas son agenda. Il donne le ton (à un débat, à une campagne). On ne dira pas qu’il a un agenda, mais plutôt une idée en tête, un programme, une politique. Un parti n’a pas un agenda caché. Mais il peut avoir des intentions cachées ou des desseins cachés. Un centre culturel n’a pas un agenda, mais un calendrier des activités. Un congrès n’a pas un agenda, mais un programme. Une réunion syndicale n’a pas un agenda, mais un ordre du jour.

L'ordre du jour de la réunion comprend quatre points.

On peut se procurer le programme du Festival des films du monde au cinéma Le Parisien.

Le débat linguistique est revenu à la une de l’actualité.

agente

Ce mot est le féminin d’agent.

Une agente de police.

Une agente d'assurances.

agissant

Le Grand Robert marque s’agissant de… comme vieilli. Cette marque d’usage paraît injustifiée puisqu’on trouve des centaines de milliers d’emplois de cette locution en consultant Yahoo ou Google et ce, même en limitant la recherche à la seule France. Cette expression a le sens de « quand il s’agit de... » ou de « puisqu’il s’agit de… ». Elle n’est pas du tout fautive, mais elle est incontestablement lourde, voire rébarbative, comme le montre les exemples suivants :

« Le vent tourne » s'agissant de la peine de mort aux États-Unis, déclare l'émissaire du Conseil de l'Europe.

S'agissant de la question nucléaire iranienne, M. Jean François-Poncet s'est interrogé sur l'issue de la négociation en cours. 

Bref, s’agissant de… a quelque chose de bureaucratique. C’est pourquoi je n’hésite pas à la déconseiller.

agglomération

Une ville et sa banlieue forment une agglo­mé­ration.

L'agglomération de Montréal.

L'agglomération de Québec.

L'agglomération de Montréal com­prend, bien entendu, l’île de Montréal. Mais elle inclut aussi la Rive-Sud et Laval, ainsi que les ré­gions de Lanau­dière et des Laurentides.

Voir aussi banlieue et métropolitain.

agréé

Un enseignant titulaire d'un brevet d'en­seigne­ment n'est pas agréé mais breveté.

agresseuse

La plupart des dictionnaires n’attestent pas le féminin d’agresseur, sans doute parce qu’il est rare. Il n’en existe pas moins. Le Grand Robert mentionne d’ailleurs que le féminin agresseuse serait normal.

Les puissances agresseuses.

Certaines femmes sont des agresseuses.

On rencontre parfois agresseure, mais si l’on opte pour le féminin, mieux vaut s’en tenir à agresseuse.

Quand le contexte est clair, le féminin n’est pas nécessaire.

L’agresseur était une femme.

agressif

Quand une entreprise veut avoir des employés agressifs, ce n'est guère rassu­rant, à moins qu'il ne s'agisse d'une agence de sécurité, et encore. Les adjec­tifs actifs, dy­namiques, énergiques, fonceurs, hyper­motivés ou persuasifs con­viendraient sans doute mieux. De la même manière, on ne quali­fiera pas d'agressif un homme qui fait des avances à une femme ; on le dira plutôt entre­prenant. Une publicité n’est pas agressive mais accrocheuse, choquante, provocante. Une action militaire n’est pas agressive mais offensive. Une campagne de promotion ou de séduction n’est pas agressive mais offensive.

Dans tous ces cas, l’emploi de agressif serait imputable au faux ami an­glais aggressive. Au passage, on notera que si l'adjectif anglais s'écrit avec deux g, son double français n'en prend qu'un.

aide

Voir assistant.

aider

Ce verbe est un anglicisme au sens d’être utile, servir.

Puis-je vous être utile ?

Est-ce que je peux vous servir ?

air conditionné

La locution air conditionné est attestée par les grands dictionnaires et largement répandue.

Il a l’air conditionné.

L’air de la pièce est conditionné.

Mais ce calque de air-conditioned subit aujourd’hui la concur­rence de climatisé, climatisation et climatiseur.

Un motel climatisé.

La climatisation est efficace.

Elle a un nouveau climatiseur.

Ces emplois sont, à mon sens, préférables.

Certains ouvrages, il est vrai, font la distinction entre climatisé et conditionné. Ainsi, une pièce climatisée serait un endroit où l’air a été conditionné. Mais cette nuance se perd. Sans doute parce qu'elle est inutile.

On dit familièrement la clim.

Heureusement que j’ai la clim, car c’est la canicule !

air (d’aller)

Voir erre (d’aller).

ajouter l’insulte à l’injure

La locution ajouter l’insulte à l’injure est un calque de to add insult to injury. En français, on dira plutôt aller trop loin, dépasser la mesure, tourner le fer dans la plaie, et par-dessus le marché, et pour comble !

Le Parti conservateur est allé trop loin, cette fois.

Don Cherry a encore dépassé la mesure.

Je ne veux pas tourner le fer dans la plaie en vous rappelant cet incident.

Et pour comble ! les Red Wings ont limité leurs adversaires à six buts en finale de la Coupe Stanley.

ajuster

Ce verbe ne se dit que des choses. On peut ajuster sa cravate, mais on s'adapte à un tra­vail.

Par ailleurs, ajuster est un anglicisme au sens de régler, réparer. On règle la couleur d'un té­léviseur et, si ce dernier ne fonc­tionne plus, on le fera réparer.

ajusteur d'assurances

La locution ajusteur d’assurances est un calque de insurance adjus­ter. On dira plu­tôt expert en sinistres ou en assu­rances.

L'indemnité à laquelle vous avez droit sera dé­terminée par l'expert en sinistres.

à l'année longue

L’expression à l’année longue est un calque de all year longue. On dira plutôt à lon­gueur d'année ou toute l'année.

alcootest

Voir ivressomètre.

à l'effet que

Voir effet.

alignement des roues

L'expression alignement des roues (d'une automobile) est un calque de wheel alignment. En français, on par­lera plutôt du réglage du train avant.

allégué

En français, le verbe alléguer a le sens d’« invoquer pour se défendre, se justifier, s’excuser ». Il s’applique correctement à des faits, mais non à des personnes.

Les faits allégués par la Couronne sont troublants.

Sous l’influence de l’anglais (alleged), le participe allégué est employé improprement dans notre langue au sens de reproché, imputé, présumé.

L’infraction reprochée à M. Untel remonte au mois de septembre.

Les actes imputés à l’accusé sont choquants.

Le meurtrier présumé a été arrêté ce matin.

En ce dernier sens toutefois, présumé pose un problème, du moins chez nous. Car, comme le souligne Rodolphe Morissette dans La presse et les tribunaux, « notre droit prévoit précisément qu’un accusé est présumé innocent tant qu’il n’a pas été déclaré coupable ». Considérer quelqu’un comme un meurtrier (voleur, violeur, etc.) présumé, c’est donc adopter le point de vue de la police ou de la Couronne. Par souci d’objectivité journalistique, il vaut mieux s’en tenir à une formulation plus respectueuse du Code criminel. On peut parler, par exemple, du prévenu, de l’inculpé ou de l’accusé (selon le stade des procédures judiciaires). On peut également changer la formulation en disant d’une personne qu’elle est soupçonnée de meurtre (vol, viol, etc.) ou en employant le conditionnel.

Les soupçons pèsent sur l’ex-mari.

Le meurtre aurait été commis par l’ex-mari.

Dans les titres cependant, il me paraît difficile d’éviter totalement l’emploi de présumé.

aller

La tournure avoir été n’est pas fautive, mais elle est considérée comme familière, bien qu'on la trouve parfois sous de bonnes plumes.

aller en appel

Voir appel.

aller en grève

Cette expression est un calque de to go on strike. On emploiera plutôt débrayer, déclen­cher une grève, faire la grève ou se mettre en grève.

aller en prolongation

Cette expression est un calque de to go into overtime. On dira plutôt jouer en pro­longa­tion.

aller sous presse

Il serait risqué d'aller sous presse. On dira plu­tôt met­tre sous presse.

Au moment de mettre sous presse, on ne con­naissait toujours pas le résultat du match.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   85

similaire:

Abandon scolaire iconLe contrat de bail hlm peut-il être transféré au fils majeur de la...
«En cas d’abandon du domicile par le locataire, le contrat de location continue … au profit des descendants qui vivaient avec lui...

Abandon scolaire iconAbandon (m) du domicile conjugal

Abandon scolaire iconDe nouveaux bulletins scolaires sécurisés pour contrer la fraude
«l’uniformisation des bulletins scolaire au niveau national est une bonne chose car IL va permettre de faire le suivi des enfants...

Abandon scolaire icon235 – D62 – 15 : chambre regionale des comptes – rapport d’observations...
...

Abandon scolaire iconArrete portant radiation des cadres (ou des effectifs pour un agent...

Abandon scolaire iconReglement particulier
«en relais» chaque pilote est affecté à un véhicule. En cas d’abandon d’un des 2 véhicules, seul le pilote sur l’autre véhicule «valide»...

Abandon scolaire iconEnseignement des Sciences et des Lettres
...

Abandon scolaire iconL’absentéisme scolaire

Abandon scolaire iconParcours scolaire

Abandon scolaire iconLa violence scolaire








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com