5. Solutions 16








télécharger 197.35 Kb.
titre5. Solutions 16
page1/11
date de publication22.10.2016
taille197.35 Kb.
typeSolution
l.21-bal.com > loi > Solution
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11
مركز القانون العربي والإسلامي

Centre de droit arabe et musulman

Centre of Arab and Islamic Law

Centro di diritto arabo e musulmano

Sami Aldeeb, dr en droit

Ochettaz 17

Ch-1025 St-Sulpice

Tél. fixe: 0041[0]21 6916585

Tél. portable: 0041[0]78 9246196

Site: www.sami-aldeeb.com

Email: sami.aldeeb@yahoo.fr

Les musulmans en Suisse


problèmes et solutions

par

Sami A. Aldeeb Abu-Sahlieh1

Les musulmans en Suisse 1

1. Il n'y avait une fois que des catholiques et des protestants 2

2. Proposition de Christian Giordano 3

3. Raisons des revendications musulmanes 5

3.1. Conception musulmane de la loi et conflits internes 5

3.2. Exportation de la loi musulmane à l'étranger 6

4. Conflit entre la conception musulmane et la conception suisse de la loi 8

4.1. État civil et tribunaux 9

4.2. Égalité entre musulmans et non-musulmans 10

4.3. Égalité entre l'homme et la femme 11

4.4. Liberté religieuse 11

4.5. Liberté de culte: initiative sur les minarets 13

4.6. Cimetières 15

5. Solutions 16

5.1. Propositions des libéraux musulmans 16

5.2. Propositions des occidentaux 18


Depuis 1970, la communauté musulmane en Suisse a doublé, voire triplé chaque décennie. Forte de son nombre, elle multiplie ses revendications, suscitant une opposition croissante. Cet article vise à esquisser à travers le cas de la Suisse les tensions intercommunautaires que de nombreux pays occidentaux vont vivre ces prochaines années. Ces tensions rappellent celles entre catholiques et protestants, mais elles seront plus difficiles à désamorcer en raison de la difficulté qu'ont les musulmans à se défaire de leur idéologie religieuse mélangeant foi et loi. Certes, les facteurs socio-économiques contribuent à ces tensions, mais se limiter à ces facteurs serait ignorer l'impact de l'idéologie.

1. Il n'y avait une fois que des catholiques et des protestants


Comme d'autres pays occidentaux, la Suisse a connu au 19e siècle un conflit appelé Kulturkampf, traduit en français par "combat pour la civilisation" ou "combat pour la culture". Ce conflit opposait les cantons protestants aux cantons catholiques. Pie IX ayant critiqué le Kulturkampf en Suisse dans l'encyclique Etsi multa luctuosa du 21 novembre 1873, le Conseil fédéral rompit les relations diplomatiques avec le Saint-Siège. La Constitution fédérale fut acceptée peu après, en 1874, comportant des "articles d'exception"2 visant plus particulièrement l'Église catholique ainsi que d'autres articles affirmant la mainmise de l'État sur un certain nombre de domaines qui relevaient des églises; nous y reviendrons plus loin. Grâce à cette constitution, la Suisse a pu retrouver la paix confessionnelle.

La nouvelle constitution entrée en vigueur le 1er janvier 2000 se montra moins combattive à l'égard des communautés religieuses, omettant ou modifiant les articles relatifs à la religion. Parlant de la liberté de conscience et de croyance, le message du Conseil fédéral relatif à cette Constitution explique que cette liberté "met désormais l'accent sur le droit individuel à la liberté religieuse au détriment de la garantie de la paix religieuse, qui n'est plus aujourd'hui menacée comme par le passé"3.

Si les rapports entre les catholiques, les protestants et l'État sont devenus plus cordiaux, les rédacteurs de la Constitution de 2000 ont oublié la présence de la communauté musulmane dont le nombre ne cesse de croître comme l'indiquent ces chiffres officiels:


année

Musulmans

Population totale

1970

16'353

6'269'783

1980

56'625

6'365'960

1990

152'217

6'873'687

2000

310'807

7'204'0554


Selon ces chiffres, qui ne comprennent pas les travailleurs saisonniers, ni les personnes bénéficiant d’une autorisation de séjour de courte durée, ni les requérants d’asile, ni les sans-papier, la communauté musulmane a plus que doublé, voire triplé chaque dix ans. Dans un encart publicitaire largement diffusé en 2004, l'UDC (Union démocratique du centre) affirme que si l’évolution se poursuit, les musulmans seront bientôt la majorité en Suisse5. Majoritaire ou pas, leurs revendications suscitent déjà un débat houleux en Suisse, comme le démontrent les réactions suscitées par la proposition de Christian Giordano.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

similaire:

5. Solutions 16 iconDiscours sur la situation
...

5. Solutions 16 iconSolutions 10

5. Solutions 16 iconSolutions à Electrothermie 11

5. Solutions 16 iconSolutions envisageables

5. Solutions 16 iconSolutions envisageables

5. Solutions 16 iconSolutions législatives 21

5. Solutions 16 iconSolutions étalons de pH connus

5. Solutions 16 icon2 Solutions législatives actuelles 6

5. Solutions 16 iconSolutions de dynamic warehousing

5. Solutions 16 iconSolutions colorées I. Notion d’absorbance








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com