Résumé Cet article traite le rôle de la pme dans la résorption du chômage en Algérie, au travers l’examen de son rôle dans la création de l’emploi.








télécharger 60.18 Kb.
titreRésumé Cet article traite le rôle de la pme dans la résorption du chômage en Algérie, au travers l’examen de son rôle dans la création de l’emploi.
date de publication09.08.2018
taille60.18 Kb.
typeRésumé
l.21-bal.com > loi > Résumé
الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبيةlogo

وزارة التعليم العالي والبحث العلمي

جامعة المسيلة

كلية العلوم الاقتصادية والتجارية وعلوم التسيير

مخبر الاستراتيجيات والسياسات الاقتصادية في الجزائر

رضوان عبد الله

استاذ مساعد

جامعة بجاية (الجزائر)

Tél. : 0553836467  

E-mail : redabdellah@gmail.com

عنوان المداخلة

دور المؤسسات الصغيرة والمتوسطة في القضاء علي البطالة في الجزائر. حالة بجاية

Le rôle de la PME dans la résorption du chômage en Algérie. Cas de la wilaya de Bejaia.

محور المداخلة : إستراتيجية الحكومة في القضاء على البطالة
Résumé

Cet article traite le rôle de la PME dans la résorption du chômage en Algérie, au travers l’examen de son rôle dans la création de l’emploi. Cette étude repose sur la mise en relation de l’évolution dans le temps, entre 2005 et 2009, de la population des PME privées de la wilaya de Bejaia et celle du stock de l’emploi attribué à cette même population. Deux types d’analyse ont été réalisés : l’analyse en termes absolus de l’évolution de l’emploi crée par le secteur des PME privées, et l’analyse en termes relatifs de cette dernière par rapport à celle de la population de PME. Les résultats indiquent qu’effectivement la PME privée contribue significativement à la création nette de l’emploi et, de ce fait, à la réduction de chômage.

ملخص

هذه الدراسة تتناول دور الم ص م في محاربة ظاهرة البطالة في الجزائر من خلال قدرتها في خلق مناصب الشغل. هذه الدراسة تعتمد على تحليل العلاقة بين تطور قطاع الم ص م من حيث العدد و تطور عدد خلق مناصب الشغل المنسب إليها. . هذه الدراسة تظهر بصفة عامة الأثر الايجابي لهدا النوع من المؤسسات في الحد من طاهرة البطالة.


Mots clés : PME, chômage, création d’emploi, Algérie, Bejaia.

كلمات مفتاحية. الم ص م, البطالة, خلق مناصب الشغل, الجزائر , بجاية

Introduction

La problématique du chômage de masse, ayant caractérisé le monde occidental, durant les années 70, a conduit les hommes politiques, mais aussi les chercheurs, à s’intéresser davantage aux PME. Cet intérêt a été provoqué par la faible capacité de la grande entreprise à s’adapter à la nouvelle conjoncture de l’époque, d’une part, et aux performances spectaculaires, notamment en termes de créations d’emploi, réalisées par les entreprises de petite dimension, dans certaines régions du monde, d’autre part. Désormais, on reconnait à la PME un rôle important dans la vie socioéconomique des nations ; ce rôle est particulièrement plus important dans la création de l’emploi et donc de la lutte contre le chômage et la pauvreté. En effet, les PME représentent en moyenne 60% des emplois dans les économies du monde et elles ont un taux net de création d’emploi supérieur à celui des grandes entreprises1. Même aux Etats unis et au Japon où les grands groups et les multinationales sont les plus nombreux au monde, les PME sont les plus pourvoyeuses d’emploi 

En Algérie, le secteur des PME a réalisé des progrès appréciables depuis la fin des années 90. Sur le plan quantitatif, la population des PME a presque doublé entre 2003 et 2009 pour dépasser la barre de 500 mille unités. Il reste maintenant à savoir son évolution en termes qualitatifs et plus précisément sur sa contribution à la création de l’emploi et ainsi à la lutte contre le chômage et la pauvreté. Autrement dit, l’objectif du présent article, est d’essayer d’apporter les éléments de repense à la question suivante : dans quelle mesure, les PME contribuent à la résorption de chômage en Algérie? La repense sera illustrée à partir de l’étude de cas de la wilaya de Bejaia. C’est une étude empirique qui consiste à mettre en relation l’évolution de la population de PME de la wilaya et celle du nombre d’emploi crée par cette même population. Les résultats de notre enquête indiquent que la PME pourrait constituer un outil efficace pour les pouvoirs publics dans leur souci de lutter contre le chômage. En effet, le nombre d’emploi crée par la PME dans la wilaya de Bejaia est en constante évolution, en dépit des obstacles qui continuent de freiner son épanouissement.



  1. Taille de l’entreprise et création d’emplois : revue de la littérature.

Depuis que l’économiste américain David Birch (1981)2 a fait remarquer qu’aux États-Unis les petites entreprises jouaient un rôle majeur dans la création d’emplois, on a beaucoup débattu de la validité de ces résultats pour l’ensemble des pays, des secteurs et des périodes. La remarque de Birch veut que les entreprises ayant un effectif inférieur à 100 employés sont responsables pour 80 pour cent d’emplois créés pendant les années 1969-76 aux États-Unis. Plusieurs auteurs sont également arrivés à la conclusion que, dans de nombreux pays, ce sont les PME qui avaient créé le plus d’emplois au cours du passé récent3. D. Neumark et all4 ont confirmé les conclusions de Birch en indiquant que, pour la période 1992-2004, ce sont les petites entreprises et établissements qui sont les plus pourvoyeuses d’emplois en termes nets. Ils ont avancé par conséquent qu’il existe une relation négative entre la taille de l’entreprise et le taux de création d’emplois aussi bien dans les secteurs manufacturiers que dans ceux des services. Au Canada, l’une des études menées sur ce sujet5 révèle que la croissance nette d’emplois (la différence entre le taux de gain d’emplois et celui de perte d’emplois) est fortement concentré dans le secteur des petites et moyennes entreprises plutôt que dans celui des grandes entreprises, quelles que soient la méthode utilisée pour déterminer la taille et la longueur de la période observée ; ceci est valable .pour la plupart des secteurs d’activité. L’étude attribue l’écart des taux de croissance d’emplois entre les deux secteurs à l’incidence des créations d’entreprises sur la croissance de l’emploi.

De nombreuses thèses ont été avancées pour expliquer cette supériorité des petites entreprises en matière de création d’emplois telles que l’existence de technologies spécialisées dont la souplesse permet à de petites unités de production de répondre plus facilement aux besoins du marché, l’avantage concurrentiel résultant de salaires plus bas, l’innovation appliquée aux produits ou aux procédés de l’emploi6.. J.C Dutailly7 attribue cette supériorité au coefficient d'emploi (effectif / capital engagé) étant plus fort dans les petites entreprises que dans les grandes ; celles-ci étant plutôt plus capitalistiques. En effet, ce coefficient décroît fortement avec la taille. Pour lui, l'investissement est plus favorable à l'emploi lorsqu'il est réalisé dans les PME. Ainsi, les relations souvent particulières entre la direction et les employés dans les PME favoriseraient celles-ci, malgré des conditions de travail souvent inférieures. Les PME, du fait d'une organisation peu formalisée et d'une faible spécialisation du travail et de la production, seraient beaucoup plus à même de pouvoir répondre aux nouvelles aspirations des travailleurs8. Durant les périodes de crise, il semble que les PME affichent une meilleure résistance de leur croissance en termes d’effectifs que les grandes entreprises. Ceci en raison de leurs différences (spécificités) tant dans leurs activités (moins exposées à la concurrence des grandes entreprises) et leurs marchés (souvent local) que dans leurs contraintes organisationnelles (intensité capitalistique plus faible, statut des salariés, rapidité d'adaptation de la masse salariale)9.

  1. Méthodologie

    1. La problématique

En Algérie, l’attention portée à la PME ne remonte qu’un passé très récent ; ce n’est que avec les réformes économiques engagées vers la fin des années 80 (plus précisément avec la promulgation du code d’investissement en 1993) qu’on commence à parler de la PME. Depuis, les structures et actions dédiées à cette dernières sont de plus en plus nombreuses et diverses : Ministère des PME, Agence nationale de développement de la PME, Fonds de garantie des PME, Conseil national consultatif pour les PME, Pépinières de PME, Programmes de mise à niveau…Sur le plan quantitatif, le secteur de PME a connu une évolution intéressante, notamment dans la décennie en cours ; la population de PME a presque doublé entre 2003 et 2009 pour dépasser la barre de 500 mille unité. Il reste maintenant à évaluer son évolution en termes qualitatifs et plus précisément sur sa contribution à la création de l’emploi et ainsi à la lutte contre le chômage et la pauvreté. Autrement dit, notre objectif dans le présent article, est d’essayer d’apporter les éléments de repense à la question suivante : dans quelle mesure, les PME contribuent à la résorption de chômage en Algérie?

La repense sera illustrée à partir de l’étude de cas de la wilaya de Bejaia. C’est une étude empirique qui consiste à mettre en relation l’évolution de la population de PME de la wilaya et celle du nombre d’emploi crée par cette même population durant la période 2005-2009. L’établissement de cette relation est réalisé par l’exploitation du fichier de la CNAS et des données fournies par la direction des PME de la wilaya de Bejaia.

    1. Le champ de l’étude.

L’objet de notre étude est constitué de toutes entités économiques privées appartenant au secteur de la PME. Il s’agit donc des PME de statut privé qui se définissent comme toute entité de production de biens et services, quel que soit son statut juridique, employant de 1 à 250 personnes, dont le chiffre d'affaires annuel n'excède par 2 milliards de dinars ou dont le total du bilan annuel n'excède pas 500 millions de dinars et qui respecte le critère d’autonomie10.

  • La moyenne entreprise est une entreprise qui emploie de 50 à 250 personnes et dont le chiffre d'affaires est compris entre 200 millions et 2 milliards de dinars ou dont le total du bilan est compris entre 100 et 500 millions de dinars.

  • La petite entreprise est une entreprise qui emploie de 10 à 49 personnes et dont le chiffre d'affaires annuel n'excède pas 200 millions de dinars ou dont le total du bilan n'excède pas 100 millions de dinars.

  • La très petite entreprise (TPE) ou micro-entreprise, est une entreprise qui emploie de 1 à 9 employés et qui réalise un chiffre d'affaires annuel inférieur à 20 millions ou dont le total du bilan n'excède pas 10 millions de dinars.

Ceci étant, la population totale de PME privées dans la wilaya de Bejaia, jusqu’à la fin 2009, s’élève à 11 418 PME contre 10 005 enregistrées à la fin de l’année 2008 et 8 820 enregistrées a la fin de l’année 2007, soit une croissance de 12,6 % % en 2009 et 11,8 %en 2008. Les PME privées constituent alors la composante majeure de la population des PME de la wilaya de Bejaia puisqu’elles représentent presque soit 96 % de cette population. Selon ses différentes catégories, la population des PME de la wilaya de Bejaia se caractérise, par ailleurs, par la prédominance des très petites entreprises (TPE) employant moins de 09 salaries ; elle y représente en effet plus de 94%.

La répartition sectorielle de cette population se caractérise une double tendance : une tendance à la concentration dans le secteur des services (transport et communication, commerces et hôtellerie et restauration…) en termes de secteurs d’activités agrégés, soit plus de 57 % du total du parc ; et une autre tendance à la concentration dans les sous secteurs de Bâtiments et travaux publics (non pétroliers), commerce ainsi que transport et communication puisqu’ils représentent à eux seul plus de 60% du totale de la population des PME.

    1. PME et création d’emploi dans la wilaya de Bejaia.

Avant de venir aux résultats de notre investigation, nous rappelons que la présente étude s’intéresse à évaluer la contribution de la PME privée à la résorption du chômage dans la wilaya de Bejaia à travers son rôle dans la création de l’emploi. Cette évaluation repose sur l’analyse de l’évolution dans le temps de l’emploi dans le secteur des PME privées parallèlement à l’évolution de la population de ce secteur. Cette démarche se décline en deux types d’analyse : une analyse horizontale (en termes absolus) consistant à retracer l’évolution, d’année en année, du nombre d’emploi crée par le secteur, et une analyse verticale (en termes relatifs) consistant à comparer l’évolution du nombre d’emploi crée pour chaque année et celle du nombre de PME existante pour cette même année. Ce deuxième type d’analyse jette la lumière sur la contribution des nouvelles PME privées au stock de l’emploi ; il permet aussi de mesurer les performances du secteur des PME privées en termes d’emploi. Cette analyse permet, en outre, de renseigner sur la densité moyenne en travail de la PME de la wilaya. Le tableau ci-dessous récapitule l’ensemble des résultats obtenus de notre analyse.

Evolution de l’emploi et de la population des PME privées (Bejaia)

PME/Emploi

2005

2006

Evolution

%

2005-2006

2007

Evolution %

2006-2007

2008

Evolution % 2007-2008

2009

Evolution % 2008-2009

PME privées

5 994

7 117 

18,73

8 650

21,53

10005

15,66

11418

14,12

Emploi

28 395

31467

10,81

37605

19,50

44 721

18,92

51200

14,48

Nbr emploi/Nbr PME

4,72

4,42




4,34




4,46




4,48




Source : établi par nos soins à partir du fichier de la CNAS et celui de la direction des PME de la wilaya.

Ainsi, la lecture horizontale du tableau indique une augmentation continuelle du stock de l’emploi attribué au secteur des PME de la wilaya ; entre 2005 et 2006, ce stock a évolué de plus de 10%, la plus importante évolution a été enregistrée durant l’année 2006-2007 quand elle a atteint le taux de 19,5% ; à partir de 2008, le stock d’emploi continue son accroissement quoi que d’une proportion de plus en plus faible, étant donné que le taux d’augmentation passe à de 19%, puis à un peu plus de 14%, respectivement en 2008 et 2009. De cette première analyse, il s’ensuit que la prolifération de la population des PME a un impact positif sur l’emploi ; ainsi, lorsque le nombre de PME a passé de 5994 en 2005 à 11418 en 2009, le stock de l’emploi y attribué a grimpé de 28395 à 51200 emploi, c'est-à-dire qu’il a presque doublé.

Par ailleurs, la lecture verticale de ce même tableau, c'est-à-dire en comparant l’évolution du stock d’emploi et celle de la population de PME, montre des performances intéressantes des nouvelles PME en termes de création de l’emploi. Autrement dit, l’emploi généré par le secteur de PME évolue globalement plus fortement que l’évolution de la population de ce secteur. En effet, alors que l’écart entre l’évolution de la population des PME et celle du stock de l’emploi était négatif (en faveur de la première variable) d’environ 08 points entre 2005-2006, cet écart a été ramené à 02 points seulement durant la période de 2006-2007, pour devenir positif (écart en faveur de la deuxième variable) de plus de 03 points entre 2007-2008, et presque s’annuler par la suite. Ce résultat suggère que les nouvelles PME ont tendance à avoir un aux d’employabilité de plus en plus important, et que leur contribution à l’emploi est plus importante que celle des PME existantes ou disparues.

En fin, en rapportant, pour chaque année, le stock d’emploi par la population de PME existante, on obtient la taille moyenne des PME en termes de l’effectif employé. Pour le cas des PME de la wilaya de Bejaia cette taille semble être réduite, car elle ne dépasse pas le seuil de cinq (05) employé, et ceci pour toute la période de l’étude ; en d’autres termes, en moyenne, chaque PME de la wilaya emploie environ 04 personnes. Ce qui suggère que le secteur des PME de la wilaya est dominé par les miro-entreprises ou les très petites entreprises. ce résultat confirme les statistiques de la direction des PME indiquant la forte représentativité de cette catégorie d’entreprise dans le tissus des PME.

Conclusion

En plus de sa contribution à la création de richesse, la PME joue un rôle important dans la réorption du chômage à travers sa capacité à créer de l’emploi. Cette capacité résulte en fait de la dynamique du secteur de PME à travers le mécanisme créateur destructeur qui fait continuellement apparaitre de nouvelles PME plus dynamiques et qui aboutit à une création nette de plus en plus importante de richesse et d’emploi. Ce n’est donc pas la PME prise individuellement qui explique sa capacité à dynamiser l’économie nationale, mais c’est la PME en tant que secteur ; autrement dit, il existe une sorte de l’effet de synergie entre les PME lorsqu’elles constituent un secteur qui couvre les fablesses des PME individuelles et qui leur donne la belle image dont elles juissent actuellement. Ceci étant, la PME offre aux pouvoirs publics un instrument efficace pour l’atteinte de de nombreux objectifs à caractères socioéconomiques, notamment celui de la lutte contre le chômage.
Bibliographie

Baldwin, J. et Picot, G., Les créations d’emplois par les petits producteurs du secteur manufacturier canadien, document de recherche no 70, Direction des études analytiques, Statistique Canada, Ottawa, 1994.

Birch. D (1981), Who creates jobs?, in : The Public Interest, Vol. 65, pp. 3-14.

Delattre. M : Les PME face aux grandes entreprises. Economie et statistique, N°148, Octobre 1982.

Dutailly. J-C : Investissement et créations d'emplois : impact par secteur d'activité et taille d'entreprise. Economie et statistique, N°156, Juin 1983.

Halabisky. D : Le processus de croissance des entreprises : la création d'emplois selon l'âge des entreprises. Industrie Canada.2006

Julien. P-A et Jean-Bernard Carriere: L'efficacité des PME et les nouvelles technologies. Revue d'économie industrielle. Vol. 67. 1er trimestre 1994

Neumark. D, Brandon Wall and Junfu Zhang: Do Small Businesses Create More Jobs? New Evidence for the United States from the National Establishment Time Series. Institute for the Study of Labor. December 2008

Picot. G et Richard Dupuy : Création d’emplois selon la taille des entreprises: concentration et persistance des gains et pertes d’emplois dans les entreprises canadiennes. Statistique Canada Avril 1996

OCDE : « Les PME à forte croissance et l’emploi, 2002 », « Promouvoir les PME dans l’optique du développement Istanbul, 3-5 Juin 2004 », « Le financement des PME et des entrepreneurs, février 2007 ».


1 OCDE : « Les PME à forte croissance et l’emploi, 2002 », « Promouvoir les PME dans l’optique du développement Istanbul, 3-5 Juin 2004 », « Le financement des PME et des entrepreneurs, février 2007 »

2 Birch (1981), Who creates jobs?, in : The Public Interest, Vol. 65, pp. 3-14.

3 David Halabisky : Le processus de croissance des entreprises : la création d'emplois selon l'âge des entreprises. Industrie Canada.2006

4 David Neumark Brandon Wall Junfu Zhang: Do Small Businesses Create More Jobs? New Evidence for the United States from the National Establishment Time Series. Institute for the Study of Labor. December 2008

5 Garnett Picot et Richard Dupuy : Création d’emplois selon la taille des entreprises: concentration et persistance des gains et pertes d’emplois dans les entreprises canadiennes. Statistique Canada Avril 1996

6 Baldwin, J. et Picot, G., Les créations d’emplois par les petits producteurs du secteur manufacturier canadien, document de recherche no 70, Direction des études analytiques, Statistique Canada, Ottawa, 1994.

7 Jean-Claude Dutailly : Investissement et créations d'emplois : impact par secteur d'activité et taille d'entreprise. Economie et statistique, N°156, Juin 1983.

8 Pierre-André Julien Jean-Bernard Carriere: L'efficacité des PME et les nouvelles technologies. Revue d'économie industrielle. Vol. 67. 1er trimestre 1994

9 Michel Delattre : Les PME face aux grandes entreprises. Economie et statistique, N°148, Octobre 1982.


10 Loi n° 01-18 du12 décembre 2001 portant loi d'orientation sur la promotion de la petite et moyenne entreprise, article 04, journal officiel.

similaire:

Résumé Cet article traite le rôle de la pme dans la résorption du chômage en Algérie, au travers l’examen de son rôle dans la création de l’emploi. iconRÔle de la zakat dans la resorption des problemes sociaux

Résumé Cet article traite le rôle de la pme dans la résorption du chômage en Algérie, au travers l’examen de son rôle dans la création de l’emploi. iconRésumé : Dans cet article, nous proposons d’étudier, à travers un...

Résumé Cet article traite le rôle de la pme dans la résorption du chômage en Algérie, au travers l’examen de son rôle dans la création de l’emploi. iconUne fois encore, notre organisation a été très active. La réunion...
«sens oubliés». David Brown commence par la proprioception, qui semble être rarement mentionnée lorsqu’on évalue les enfants, mais...

Résumé Cet article traite le rôle de la pme dans la résorption du chômage en Algérie, au travers l’examen de son rôle dans la création de l’emploi. iconRésumé Dans cet article, nous cherchons à montrer comment les représentations...
«nourri» de représentations frontiste IL s’agissait de questionner le rôle et la place des médias à un moment où ceux-ci relataient...

Résumé Cet article traite le rôle de la pme dans la résorption du chômage en Algérie, au travers l’examen de son rôle dans la création de l’emploi. iconRÉsumé Cette étude s’inscrit dans le cadre du projet cdip/9/13 et...

Résumé Cet article traite le rôle de la pme dans la résorption du chômage en Algérie, au travers l’examen de son rôle dans la création de l’emploi. iconCroissance et transformations sectorielles : d’une économie post-industrielle...
«sociologique», rôle accru de l’Etat, rôle moteur des services collectifs. Ce thème sera repris au tournant du xxème siècle à travers...

Résumé Cet article traite le rôle de la pme dans la résorption du chômage en Algérie, au travers l’examen de son rôle dans la création de l’emploi. iconRésumé : Depuis les années 80, le rôle des réactions affectives dans...

Résumé Cet article traite le rôle de la pme dans la résorption du chômage en Algérie, au travers l’examen de son rôle dans la création de l’emploi. iconRésumé De nombreux arguments sont avancés en faveur du rôle délétère...

Résumé Cet article traite le rôle de la pme dans la résorption du chômage en Algérie, au travers l’examen de son rôle dans la création de l’emploi. iconRésumé : Les ressources audiovisuelles jouent un rôle dans l’enseignement...
«Audiovisuelle et multimédia» et «Fourniture de documents à distance» de l’ifla

Résumé Cet article traite le rôle de la pme dans la résorption du chômage en Algérie, au travers l’examen de son rôle dans la création de l’emploi. iconQuel a été le rôle des historiens dans la constructions des mémoires...
«il appartient à la nation de pardonner». La volonté de conciliation autour de la nation est alors très claire








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.21-bal.com